Les derniers articles

Faut-il légaliser le cannabis ?

Faut-il légaliser la vente du cannabis ?
oui
116 (39 %)
J'hésite...
94 (31 %)
non
72 (24 %)
Je m'en fous
15 (5 %)
  • Posté le 09 juin 2011 à 11:13 (il y a 3 ans, 1 mois)
#16
L'Ancêtre
denis avatar
Cette question n'est pas nouvelle, mais face à la montée en puissance du trafic qu'aucune politique répressive ne parvient à contenir, elle trouve une
nouvelle résonance :
faut-il légaliser la vente du cannabis en France ?

Oui répond le maire de Sevran (EELV) Stéphane Gatignon dans son livre intitulé "Pour en finir avec les dealers". "Sortir de la société de prohibition, c'est (…) libérer des territoires entiers de l'emprise des trafics et de la violence", écrit cet élu dont la ville est quasiment aux mains des mafias de la drogue, à tel point qu'il a demandé récemment au ministre de l'Intérieur "d'envisager une présence de l'armée 24 heures sur 24 avec une fonction de force d'interposition afin de faire cesser les règlements de compte et d'éviter les risques de balles perdues et de tragédies".

D'après les chiffres officiels, 3,9 millions de Français(e)s consomment du cannabis dont 1,2 million de façon régulière. On est donc bien face à un phénomène de masse qui génère des sommes considérables d'argent sale.

Pour mettre fin au trafic, voici ce que propose Stéphane Gatignon : "non seulement il faut dépénaliser le cannabis pour permettre de faire de la prévention, comme je l'ai déjà dit. Mais il faut même le légaliser et mettre en place une structure économique pour en vendre. Je suis sûre que pas mal d'agriculteurs au RSA, notamment dans le sud de la France, seraient ravis de pouvoir arrondir leurs fins de mois avec cette production. Cela permettrait de neutraliser le trafic et dans nos villes et, au passage, d'en contrôler sa qualité. On pourrait aussi passer des conventions pour importer légalement des plans cultivés en Afrique du Nord par exemple. Par ailleurs, on estime aujourd'hui à 100 000 le nombre de petits dealers qui gagnent entre 900 et 1500 euros par mois. Mais à ce tarif-là, ils n'ont pas de sécurité sociale ni de retraite derrière. Il faudrait créer autant d'emplois pour les pousser à faire autre chose, leur donner des perspectives".
A la question comment faire, voici ce que répond le maire de Sevran :
"aujourd'hui on met plus de 650 millions d'euros dans la répression du trafic de cannabis en France. Ce n'est pas rien cette somme. Essayons de l'investir dans du travail pour ces jeunes".
(TF1.fr)

Stéphane Gatignon est loin d'être seul à penser de la sorte.

Dans un rapport publié le 2 juin par la Commission mondiale sur la politique des drogues (Global Commission on Drug Policy), de nombreuses personnalités, parmi lesquelles d'anciens présidents latino-américains, estiment que le combat mondial contre la drogue a "échoué" et que le seul recours est désormais la dépénalisation du cannabis.(L'Express.fr)

Hier, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, s'est dit "absolument opposé" à une dépénalisation du cannabis, car "la drogue c'est quelque chose qui est dangereux sur le plan de la santé". Pour lui, "si on dépénalise, on rend l'accès plus facile, si on rend l'accès plus facile, on augmente le péril sanitaire".

Qu'en pensez-vous ? La proposition de Stéphane Gatignon vous semble-t-elle pragmatique ou dangereuse ? Approuvez-vous la réaction de Claude Guéant ?
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 11:58 (il y a 3 ans, 1 mois)
#17
Anciennement Willy.Wonka. Je m'occupe des défis culinaires, je compte donc sur vous pour poster vos recettes en masse!
westeros avatar
[PHP] "la drogue c'est quelque chose qui est dangereux sur le plan de la santé". [/PHP]

Parce que l'alcool ce n'est pas dangeureux pour la santé peut-être? C'était le commentaire constructif du jour, bonjour !
:free:


Venez poster et voter sur le topic des défis culinaires, on est bien bien bien!



Je lève mon verre aux amoureux de la vie, je lève mon doigt aux amoureux de la guerre.






Pottermore:Bladesun33


A la recherche des anciens Stickers (les ronds), si quelqu'un souhaite s'en débarrasser :fleurs:



Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 12:03 (il y a 3 ans, 1 mois)
#18
J'ai voté oui, of course, et j'ai plein d'arguments pour ça.
Mais j'suis trop high pour tout écrire maintenant, j'reviendrais plus tard ! ;)

PS : C'est de l'humour, hein ?! Je précise …
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 12:11 (il y a 3 ans, 1 mois)
#19
Heads or tail?
eternity- avatar
J'ai mis non, parce que la drogue à ruiné la vie de ma meilleure amie et est en train d'entrainer des "amis" au fond du gouffre.
Mais je n'ai pas d'avis politique sur la question.
Would ya like to learn to fly? Would 'ya? Would ya like to see me try?
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 12:11 (il y a 3 ans, 1 mois)
#20
Hum par contre ce qui me "gêne" c'est par rapport au dealer et les pousser "à d'autres perspectives d'emploi".
Je suis pas sûre que ça les intéresse, quand on est habitué à gagner de l'argent facile c'est difficile de se dire "en faite c'est mal le deal, je vais travailler dans un bureau 35h pour gagner à peine le SMIC" et je me demande s'ils se tourneront pas vers un autre trafic (coke, héroïne etc..).

De ce côté là ça sera juste repousser le problème non ?


Mais sinon j'ai été toujours pour la dépénalisation, on devrait limitée la possession de cannabis et autoriser la production personnelle.
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 12:21 (il y a 3 ans, 1 mois)
#21
Posted by Pukkelpop
Je suis pas sûre que ça les intéresse, quand on est habitué à gagner de l'argent facile c'est difficile de se dire "en faite c'est mal le deal, je vais travailler dans un bureau 35h pour gagner à peine le SMIC" et je me demande s'ils se tourneront pas vers un autre trafic (coke, héroïne etc..).

Mais sinon j'ai été toujours pour la dépénalisation, on devrait limiter la possession de cannabis et autoriser la production personnelle.
J'ai un pote qui a dealé pendant des années sans travailler, il vivait plutôt bien, avait une belle voiture et des fringues cotées. Un jour on a parlé de son avenir professionnel, de ses ambitions futures, et il m'a dit être très angoissé à ce sujet. Il admettait volontiers qu'il s’engouffrait dans une spirale infernale, sa meuf lui prenait régulièrement la tête à cause de ça, il s'embrouillait avec ses parents qui s’inquiétaient, bref c'était pas non plus les vacances.

En rigolant il m'a dit "j'cotise même pas pour ma retraite". Parce que oui, même un dealer pense à son avenir. Et je sais que jamais, mais jamais il ne serait tombé dans la coke ou l'héro.

Pour ta phrase finale Pukkelpop, c'est ce que je pense aussi. C'est comme ça que ça fonctionne en Californie et aux Pays Bas par exemple (enfin je crois). C'est aussi considéré comme un relaxant naturel, et utilisé comme calmant pour des cancers en phase terminale, ou des gênes type acouphène. Je sais de quoi je parle à ce sujet en revanche.
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 12:38 (il y a 3 ans, 1 mois)
#22
Posted by Léontine
Certes beaucoup de jeunes y ont touché mais ce qui sont un minimum lucide arrête aussitot.
Je fume du Cannabis depuis que j'ai 17 ans, et je ne suis pas teubée ou idiote, merci.
J'prefère ça qu'être alcoolique.
J'le vois vraiment comme une médecine douce ou un truc mystique pour ma part.

J'crois que je vais lâcher ce topic un peu parce que je risque de m’énerver sinon. La Ganja c'est sacré héhé :taquin:
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 13:06 (il y a 3 ans, 1 mois)
#23
Je suis pour la dépénalisation aussi.

Je doute que ça fasse augmenter la consommation : même en étant illégal, si on cherche bien on trouve, donc ceux qui ne fument pas pour diverses raisons ne s'y mettront sans doute pas une fois dépénalisé. Il faudrait quand même une limite d'âge pour limiter la consommation des plus jeunes.

Un intérêt qui me vient spontanément à l'esprit serait que des normes de sécurité et de qualité soient instaurées. Qu'on sache un peu ce qu'on fume quoi, et pas des trucs dégueux au cirages ou à la merde de chameau :xp:
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 13:08 (il y a 3 ans, 1 mois)
#24
Posted by DolceVita
Je fume du Cannabis depuis que j'ai 17 ans, et je ne suis pas teubée ou idiote, merci.
J'prefère ça qu'être alcoolique.
J'le vois vraiment comme une médecine douce ou un truc mystique pour ma part.
Oui enfin, entre fumer un joint de temps en temps et être alcoolique, il y a plus qu'une marge. L'alcoolisme est une maladie où l'individu est esclave de son addiction, donc dans ton cas, ça n'a pas l'air aussi grave concernant la dépendance non?

Sinon moi j'ai mis non. Car oui, ça m'embête qu'une drogue soit vendu comme n'importe quel produit de consommation. Oui il y aura toujours des trafics et des dealers, mais en légalisant cela, on passe de quelque chose d'interdit à un truc tout à fait normal et donc totalement libre d'accès par tout le monde.
Et pourquoi pas légaliser la cocaïne et l'héroïne aussi, car niveau profit, ça aussi ça en génère beaucoup..
My devil danced with his demon, and the fiddler's tune is far from over.
 

Vinted
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 13:38 (il y a 3 ans, 1 mois)
#25
J'en ai aucune idée, j'ai du mal à imaginer les conséquences. Un peu comme "faut-il interdire le tabac"?
Mon Dressing sur Madmoizelle et Mon Vide-dressing sur Vinted
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 15:15 (il y a 3 ans, 1 mois)
#26
Posted by Denis
Hier, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, s'est dit "absolument opposé" à une dépénalisation du cannabis, car "la drogue c'est quelque chose qui est dangereux sur le plan de la santé". Pour lui, "si on dépénalise, on rend l'accès plus facile, si on rend l'accès plus facile, on augmente le péril sanitaire".
Alors déjà, "la drogue, c'est mal". Ok. Merci Claude. On savait pas hein! Par contre le tabac et l'alcool c'est bon on peut y aller??? Et puis bon, le coup de "si on dépénalise, on rend l'accès plus facile, etc.".Oui c'est vrai m'enfin, connaissant des consommateurs réguliers en France, j'ai pas tellement l'impression que l'accès soit un parcours du combattant pour le moment… Donc à ce niveau là, j'ai du mal à imaginer que la légalisation ferait une grosse différence.

En ce qui me concerne, je vis depuis bientôt un an et demi à Amsterdam, le fait que ce soit légal ici ne m'a pas pour autant incitée à fumer. Je ne fumais pas en quittant la France, et je ne fume toujours pas. Et je suis loin d'être un énergumène à part, j'ai plusieurs amis ici (des expats et des locaux) qui ne consomment pas de cannabis.

La légalisation du cannabis en France n'augmenterais en rien le "péril sanitaire". Elle permettrais au contraire de faciliter le contrôle de ce commerce et d'en augmenter la sécurité. Il ne faut pas confondre légalisation et laxisme. Ici aux Pays-Bas, le commerce du cannabis est régulé par de nombreuses lois, les vendeurs sont bien loins d'être libres de faire tout ce qu'ils veulent comme ils le veulent. Et en cas de transgression de ces lois, les sanctions sont appliquées (et ils déconnent pas avec ça).

Edit: Ah, et aussi, je suis d'accord avec Opium en fait.
" Great minds have purpose, others have wishes."- Washington Irving
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 15:23 (il y a 3 ans, 1 mois)
#27
L'Ancêtre
denis avatar
Posted by Black Mamba
Sinon moi j'ai mis non. Car oui, ça m'embête qu'une drogue soit vendu comme n'importe quel produit de consommation. Oui il y aura toujours des trafics et des dealers, mais en légalisant cela, on passe de quelque chose d'interdit à un truc tout à fait normal et donc totalement libre d'accès par tout le monde.
.
En fait, la manière dont le maire de Sevran pose la question nous amène à comparer la politique suivie en matière d'alcool (en vente libre) à celle suivie en matière de cannabis (prohibition), sachant que les deux substances sont redoutables pour la santé en cas d'abus.

Faut-il interdire la vente libre de l'alcool, pour combattre ses conséquences sur la santé publique, au risque de générer un trafic au moins équivalent à celui du cannabis (façon prohibition aux USA au début du XXème siècle) et de ruiner tous les efforts de prévention en considérant les alcooliques comme des coupables plutôt que comme des malades ?

Si la réponse est non, pourquoi considérer que la solution adoptée pour l'alcool (vente libre) ne serait pas aussi efficace pour le cannabis en matière d'éradication du trafic et de prévention pour la santé ?

Mais peut-être es-tu favorable à une pénalisation de la consommation d'alcool et à l'interdiction de sa vente, ce qui constitue un autre cas de figure et ouvre sur un autre débat…
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 18:10 (il y a 3 ans, 1 mois)
#28
Posted by Black Mamba
Oui enfin, entre fumer un joint de temps en temps et être alcoolique, il y a plus qu'une marge. L'alcoolisme est une maladie où l'individu est esclave de son addiction, donc dans ton cas, ça n'a pas l'air aussi grave concernant la dépendance non?
Bah en fait si, je fume tout les jours, généralement le soir, et je vois vraiment ça comme une médication, plutôt que de prendre des anti-dépresseurs. Je suis accro dans un sens, c'est évident, mais ça reste un plaisir, un moment de détente pure, un truc spirituel impossible à expliquer. C'est comme boire un verre de vin, sauf que pour moi le plaisir c'est fumer un joint. Et surtout, je ne me considère pas comme une droguée, et ça ne m'empêche en aucun cas de mener une vie normale, de travailler et d'avoir des amis qui eux ne fument pas.

En fait ce que je trouve dingue c'est d'interdire l'utilisation d'une plante, naturelle, qui a poussé bien avant qu'on se prenne la tête à son sujet. Baudelaire à écrit Le Club des Hashischins, je vous conseille de le lire.
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 20:43 (il y a 3 ans, 1 mois)
#29
Posted by DolceVita
En fait ce que je trouve dingue c'est d'interdire l'utilisation d'une plante, naturelle, qui a poussé bien avant qu'on se prenne la tête à son sujet.
Etant donné le nombre de plantes carrément toxiques qui poussent dans la nature, je trouve cet argument bien fallacieux.
Je gazouille sur Twitter
Big Up
  • Posté le 09 juin 2011 à 20:53 (il y a 3 ans, 1 mois)
#30
La valse des monstres
ellafitz avatar
Moi ce qui m'embête dans la pénalisation du cannabis, c'est que l'Etat prend les gens pour des idiots.
Comme si les individus n'avaient pas les capacités de déterminer eux-même ce qu'ils doivent faire ou non, ce qui est bon pour eux ou non.
Au final, ça revient à penser "La population est bête, l'Etat doit prendre les décisions pour elle".

Big Up
S'inscrire ou se connecter pour envoyer une réponse