A 18 ans je ne sais pas quoi faire de ma vie.

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Mr Mojo Risin, le 14 janvier 2009.

  1. Mr Mojo Risin

    Mr Mojo Risin
    Expand Collapse
    Freedom & Soul

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Déjà pas de paniquer, 18 ans, c'est encore jeune!! Mon copain a bientot 25 ans et il va reprendre un BTS et dans ma classe (terminal bac pro) j'ai une nana qui a 23 ans et ui a fait plein de choses avant donc bon, tout est possible!

    Moi j'ai fait un BEP CSS pou travailler avec les enfants, premier stage: je deteste les enfants. Donc je me suis dis que je voulais être infirmiere parce que j'ai adoré mes stages à l'hopital et en maison de retraite. Je suis allée en bac pro Services de proximité et vie locale, c'est un bac pro a caractere social, il n'y a plus du tout de sanitaire mais voilà, il me fallait un bac pour devenir infirmiere!
    Et puis finalement, je me suis rendu compte que mon vrai truc, c'était le social!
    Je pense que déjà on a de la chance, parce que nous on a des stages! On peut se rendre compte tres tot de ce qui nous convient ou non!

    Pourquoi tu n'irais pas en premiere SMS (enfin je crois que c'est STSS maintenant) ou en bac pro après ton bep? Ca te donnerait un niveau bac et ça te permettrait de faire des stages (pour le cas du bac pro tu as 18 semaines), et donc te rendre compte de ce que tu veux faire!
    Et puis une fois que tu as le bac, ça t'ouvre pas mal de portes!
     
  3. Nyx

    Nyx
    Expand Collapse
    Bang Bang, Feuer Frei.

    Je vais avoir 22 ans et je ne sais pas quoi faire de ma vie non plus.

    Après le Bac, je n'avais déjà aucune idée de quoi faire comme études, vu que rien ne m'attirait spécialement. Etant bonne en Espagnol, et aimant cette langue et cette culture, je me suis engouffrée en LLCE Espagnol. A partir de la 2ème année ça a déjà commencé à merder dans ma tête, étant donné que le seul débouché de cette filière (ou presque) est l'enseignement. Donc question : "est-ce que je veux réellement être professeur?".

    Je commence à regarder d'autres études. Je m'interresse aux BTS Design de mode et Cie (vu que je fais de la couture, et que la création de vêtements et moi c'est une grande histoire d'amour). Sauf qu'il fallait d'abord que je reparte en MANAA. Et puis au final, les écoles que j'ai visité ne m'ont absolument pas convaincue.

    J'ai donc continué ma LLCE, j'ai postulé en Erasmus, et je suis partie en Espagne pour ma 3ème et dernière année. Et là encore : "qu'est-ce que je fais l'année prochaine?". J'ai choisi la voie de la "facilité" : un Master recherche en études ibériques. C'était dans la continuité de mes études, et puis être professeur en lycée (ou alors plus chaud en Fac pour enseigner la Civilisation Ibérique), ça me tentait bien.

    Et puis catastrophe. Réforme sur réforme, ça supprime l'Agreg, le Capes, et l'Iufm pour la rentrée 2009. Et allons-y gaiment, ca supprime des postes de prof aussi. Bref, devenir prof devient un vrai parcours du combattant. Et puis mon Master me plaît (du moins les matières) mais la recherche et le fait de devoir faire un mémoire, je dois avouer que ça me sort par les trous de nez. Donc recommencer en 2009 leur nouveau Master, en avoir encore pour 2 ans à faire quelque chose qui ne me plaît pas plus que ça, puis préparation des concours etc etc, ça ne me tente plus du tout du tout. Surtout que bon, la Fac, je commence à en avoir par-dessus la tête, et j'ai envie de me former au monde du travail aussi. Ingurgiter des cours et de la théorie pour les revomir pendant les partiels, j'en ai marre.

    Donc je suis actuellement en pleine recherche de "je fais quoi l'année prochaine?!" (avec phase de déprime, pleurs etc etc, vu qu'à 22 ans, c'est plutôt embêtant, même si ce n'est pas la fin du monde). J'ai peut-être trouvé une Licence pro en commerce international, dans laquelle je peux entrer directement en 3ème année sans recommencer à zéro avec un BTS. Donc je suis totalement en stress vis à vis de ça.
    Soit je suis prise dans cette Licence (donc réussir à les convaincre de me prendre, puis réussir à trouver une entreprise qui accepte de me faire confiance, vu que je n'ai aucune base de gestion, compte, éco etc, et de m'embaucher avec un contrat de professionnalisation) et le monde est merveilleux, je serais formée et d'ici 2 ans je pourrais accéder au monde du travail.
    Soit je dois repartir à zéro, recommencer au niveau post-bac, donc entrer dans un BTS Commerce Internationale, et dans ce cas je suis repartie pour 3/4 ans d'études, et c'est bête mais aller en cours avec des gens qui sortent à peine du lycée alors que j'ai toujours eu l'habitude d'avoir des amis plus vieux que moi, ça me déprime énormément aussi.

    Et je te rejoins aussi sur : "Tout le monde autour de moi sait ce qu'il veut faire, mes amis vont partir dans des écoles, passer des concours, ils ont des projets, des buts, ils rêvent d'un avenir" C'est pareil autour de moi, et c'est encore plus stressant. Ca me donne l'impression d'être la glandeuse de base qui va finir caissière au Super U d'à côté (bon j'exagère, mais parfois c'est presque ça).

    Surtout que depuis toujours, je me suis dit "à 25 ans tu auras fini tes études, tu seras posée avec ton copain, et quelques années plus tard t'auras des enfants" (oui parce qu'en plus je les veux absolument avant 30 ans). Bref, être perdue maintenant, c'est aussi remettre en cause mes projets futurs. Surtout qu'en septembre je veux emménager avec mon copain, mais si je repars en BTS, c'est compromis (pas forcément le temps d'avoir un boulot à côté qui permette de bouffer). Donc c'est la déprime.

    Donc voilà, j'ai pondu un sacré pavé, mais ça fait du bien d'extérioriser aussi. Et tu peux constater que tu n'es pas toute seule dans ce cas.
     
  4. Cory

    Cory
    Expand Collapse
    Femme sage.

    Auxiliaire de puériculture, t'as déjà du y penser mais, ça ne te branche pas ? C'est un peu plus gai qu'AS, tu peux bosser dans différentes structures avec des tranches d'âge variables, et ça correspond à ton BEP. :icon_3nodding:
     
  5. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Je rejoins Aerith là-dessus: 18 ans, c'est encore jeune et ça me semble pas anormal qu'à cet âge, on ne sache pas vraiment quoi faire de sa vie. D'autant plus que là tu te lance déjà dans la vie professionnelle, alors que pour d'autres, 18 ans c'est seulement l'âge où ils entament leur première année d'études supérieures. (et moi à 24 ans, j'envisage de changer de voie, alors...) . Tout le monde n'a pas la chance de savoir à 18ans ce qu'il aura envie de faire du reste de sa vie. Et le choix de ta profession tu as dû le faire encore plus tôt, à l'adolescence, à un âge où on se construit, où on est en pleine recherche de repères. Je comprends tu désarroi mais tu n'as vraiment mais vraiment pas à t'inquièter. Et absolument rien n'est perdu. Tu as acquis de la maturité, de l'expérience pendant ces études et surtout ces stages.

    Bon je sais que je ne t'aide pas beaucoup là...

    Pourquoi ne prendrais-tu pas une année sabbatique après avoir obtenu ton diplôme, histoire de faire un peu le point? Mais bien sûr hors de question de rester te morfondre chez toi. Prends un boulot alimentaire, inscris toi dans différentes activités qui te permettront peut-être, entre autre par les rencontres que tu y feras, d'ouvrir un peu ton univers, de te découvrir de nouveaux centres d'intérêt et partant de trouver ta voie. Va au cinéma, au musée, au théâtre,... Voyage si tes moyens financiers te le permettent (pourquoi pas partir sur un Chantier International si tu veux voyager utile) ...

    Courage!
     
  6. Adriana921

    Adriana921
    Expand Collapse
    Une margarita a la main

    Alala....J'ai l'impression de m'entendre a certaines de tes phrases...J'ai l'impression que jamais je n trouverais ma voie...Ou bien quand je pence l'avor trouver il y a toujours un problme!!J'ai fait une premiére année de cap de coiffure , j'etait alergique au produit et puis tant mieu car sa ne me plaiait pas...J'ai passer un cap d'esthétique que j'ai obtenu...L'ambience m'a gavée , tro^p de concurence , de challenges , je travaillait dans une chaine donc l'impression d'etre traitée comme ....Et depuit le début de l'année je suis animatrice...Je pensait que sa me plaisait et tout que j'allait faire du coup quelque chose avec les enfants mais bon depuit quelques temps je m'ennuiye au boulot et j'ai envi d'etre ailleur...Ece que je trouverais un jour ma voie?J'en ai aucune idée..:sad:
     
  7. Enesque

    Enesque
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Il me semble, que j'ai quelqu'un sur msn qui a fait ça, si jamais tu as des questions
    :wink:
     
  8. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    Si le fait de ne pas avoir ton bac est un problème, n'y a t il pas moyen d'essayer de le repasser?
    Etant Belge je ne sais pas du tout comment ça fonctionne. Mais en Belgique, il y a le Jury Central qui permet à des étudiants ayant abandonné leur études sans avoir obtenu leur diplome secondaire (en gros équivalent au Bac) de l'obtenir. Ca doit bien exister en France, non? Enfin tu dois déjà y avoir pensé...

    Je travaille dans l'audiovisuel, plus exactement dans le cinéma. Je ne sais pas du tout ce qui se fait en France au niveau des formations mais si je peux t'aider, c'est avec plaisir.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Coucou :)

    Pour celles à qui l'année sabbatique fait peur, il y a encore le SVE (Service Volontaire Européen)

    En gros, ça consiste à partir tous frais payés dans un pays étranger et à assurer une mission qui peut être sociale, culturelle, en rapport avec l'environnement ...

    Il faut prendre contact avec le CRIJ de votre région, trouver une organisation qui accepte de vous prendre en stage et hop (:

    Seule condition: avoir entre 18 et 30 ans.

    Quelques sites:
    Service volontaire européen - SVE | Volontariat.gouv.fr
    Institut National de la Jeunesse et de l’Education Populaire (Injep) | SERVICE VOLONTAIRE EUROPEEN
    http://www.crij.org/
     
Chargement...