À quoi sert un réseau professionnel et comment s'en faire un ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 13 septembre 2017.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Chopin

    Chopin
    Expand Collapse
    Bizounours humain

    Je me suis inscrite sur Shapr depuis quelques semaines, et j'ai eu quelques matchs. Seul problème: comment les aborder? Aucun ne fait le premier pas et j'ai peur de faire soit quelque chose de trop formel, lié au côté pro, ou au contraire quelque chose qui fasse trop décontracté comme je pourrais faire sur Tinder ou autre :dunno:

    J'avais préparé un petit texte présentant mon job mais je trouve que ça fait un peu trop "toi, embauche-moi ou achète mes services, maintenant!"
     
    Like_the_sun, Thedreaming, Shadowsofthenight et 3 autres ont BigUpé ce message.
  3. L'autre

    L'autre
    Expand Collapse

    @Chopin Moi je suis sur Linkedin depuis un an et pareil, j'ai plusieurs relations que, passé la demande d'ajout, je n'ai jamais contacté... Surtout que comme je cherche un emploi j'aurais l'impression de donner l'image d'une opportuniste...
    Je suis inscrite à l'APEC aussi et leur mot d'ordre justement c'est "soyez visibles", "développez votre réseau"... c'est pour ça que je me suis mise sur Linkedin du coup... mais je m'en sert pas vraiment.
    Et @Clemence Bodoc du coup comme toi, le mot réseau sonne/sonnait (?) plutôt comme un gros mot...
    Je rentre de l'étranger, je cherche du boulot dans un secteur compliqué et cette appli pourrait être un bon départ... si je trouve le cran de l'utiliser à fond! ^^
    Donc ok à 100% pour un meetup sur Paris :top:
     
  4. Dalaigh

    Dalaigh
    Expand Collapse

    Perso je suis un peu paumée par toute cette question de visibilité sur les réseaux, de faire valoir ses compétences et expériences, ses ambitions.
    Je vais être diplômée ingénieure paysagiste cet automne, je suis en train de finir mon stage de fin d'études, je vais me mettre à chercher du boulot, et honnêtement, je bloque toujours quand on me parle "d'ambition". Qu'est ce qu'on veut dire par là? Parce que au sens disons "commun" du mot, de l'ambition, ben.... j'en ai pas. En plus même en ayant cumulé un certain nombre d'expériences pro j'ai toujours l'impression de pas encore être assez compétente pour décrocher un poste (coucou le syndrome de l'imposteur!)

    Moi ce que je veux dans la vie c'est pouvoir exercer mon boulot efficacement, répondre à la demande de mes clients sans mettre de côté mes convictions sociales et environnementales, mais également avoir droit à une vie à côté, famille, hobbys, etc. Je me vois pas gérer ma propre affaire, je m'en fiche de faire des projets prestigieux et des concours à 10 millions d'euros: je veux juste bien faire le boulot que j'ai appris à faire, continuer à progresser dedans, et me garder une vie à côté.

    Mais COMMENT tu justifie ça dans un milieu pro où on mesure ton investissement à la quantités d'heures sup' que tu auras fait à la fin de la semaine? Ou dans n'importe quel milieu d'ailleurs? Même pour les stages, j'ai toujours eu du mal avec cette question de l'ambition, parce que j'ai l'impression que si tu réponds pas: "je veux consacrer chaque heure du jour à de la nuit à ma boîte et à mes projets pour devenir la meilleure de la profession" ben on considère que tu ne t'impliqueras pas assez :crying:

    Bref , l'entrée dans le monde professionnel s'annonce compliquée :sweatdrop:
     
    Ymotana, pépé le moko, Achie Hicow et 12 autres ont BigUpé ce message.
  5. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Hello ! Merci pour vos commentaires ! N'hésitez pas à poster vos questions autour du réseau pro, je vais essayer d'une répondre (ici ou en articles ! ;) ) (par exemple : comment socialiser en afterwork haha :cretin: )
     
    Cirrannai, L'autre et Dalaigh ont BigUpé ce message.
  6. alea9

    alea9
    Expand Collapse

    Etant en recherche d'emploi et venant d'arriver dans une nouvelle région où je connais très peu de monde, je suis justement en train d'essayer de développer mon réseau ! Pour le moment j'essaie de le développer en m'investissant dans une association en lien avec mon taff, j'me suis lancé dans le libéral aussi, je suis dans un cabinet pluri avec une 15ène de professionnelles ... donc je commence à me faire connaitre doucement ... Mais j'essaie par la "vrai vie" si je puis dire ...
    Les réseaux sociaux sont un peu ma bête noire ... déjà d'un point de vu perso, je n'ai que facebook et même sur fb, je suis peut présente, j'ai peu d'ami (je fais le tri régulièrement ) ... enfin je suis pas à l'aise avec ce truc et j'ai d'ailleurs l'impression d'être un ovni pour mon entourage qui collection instagram, snapchat (gros doute sur l'ortho et dont je ne comprend tjrs pas le principe) twitter and co ...
    Mais pour le réseau pro, franchement ça fonctionne vraiment ? quand je lis les commentaires, j'me dis que je serais un peu comme vous à accepter des demandes et après être dans le : ok et maintenant je fais quoi ?!!
    Et puis moi j'me pose la question de la photo aussi ! Moi je suis typiquement le genre de meuf à faire la con sur les photos, je sais pas prendre la pause ! et même s'il y a quand même quelques photos réussi ... j'me vois pas mettre ça sur ce genre de profil ! Vous faite comment ? vous vous prenez en selfie ? vous demandez à quelqu'un de vous prendre en photo ?
    Et en quoi ce réseau est mieux qu'un autre ?
     
    Thedreaming a BigUpé ce message
  7. Dalaigh

    Dalaigh
    Expand Collapse

    Merci beaucoup, je vote pour! et aussi, comment équilibrer sainement entre les relations de travail et la vie privée, c'est toujours épineux ça :non:
     
    loy, Shadowsofthenight et Clemence Bodoc ont BigUpé ce message.
  8. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Parce qu'il est dédié aux rencontres pro ! Donc ça élimine énormément de requêtes indésirables (de type hé madmoiZelle vous êtes charmante), et justement ça fait office de brise-glace "naturel". De la même façon que lorsque tu abordes quelqu'un sur Adopte un Mec c'est pas pour faire la cueillette des champignons ( :troll: ), aborder quelqu'un via Shapr ou LinkedIn envoie le message clair : let's talk business. Mais pas forcément QUE "je cherche un job embauchez-moi", de la même façon qu'aborder quelqu'un sur AUM ne veut pas dire "allez viens on baise".

    Un article sur "Comment faire du networking" alors, ça vous intéresse ? :hesite: (Comment je le titre pour que ce soit parlant ? C'est quoi les questions que vous vous posez ? À votre dispo pour vous aider :fleur: )
     
    pépé le moko, Tu as raison, loy et 9 autres ont BigUpé ce message.
  9. L'autre

    L'autre
    Expand Collapse

    @Clemence Bodoc Moi ma principale question serait : comment on passe de "vous et machin êtes maintenant connectés" à "hello, on se voit et on cause?"
    Puis du coup, on cause de quoi en l'occurence...? ça peut paraitre bête mais si je suis en recherche d'emploi comment je fais pour éviter de passer pour une rapace? Et l'inverse, comment ne pas tomber dans des conversations "bateau"?
     
    pépé le moko, loy, Naurore et 7 autres ont BigUpé ce message.
  10. liseul

    liseul
    Expand Collapse

    J'ai vraiment du mal avec le concept de networking, je ne suis pas très réseaux sociaux et pas non plus super à l'aise niveau communication et je ne vois pas pourquoi je serais pénalisée pour ça alors que je ne vais absolument pas travailler dans ce domaine, avoir des compétences et de l'expérience ça ne suffit pas? Et j'ai aussi l'impression que ça se rapproche du piston parce que quand tu as fait telle école ou que tes parents connaissent telles personnes tu as un réseau sans rien faire alors que d'autres doivent faire des efforts pour s'en construire un.
     
    alea9, Thedreaming et GingerBraid ont BigUpé ce message.
  11. Tuna

    Tuna
    Expand Collapse

    C'est pas mal cette idée d'appli, ça peut permettre de rendre tout ça un peu moins formel, ça aide.

    Perso, j'ai longtemps eu du mal avec le "réseautage". Rajouter des gens sur LinkedIn, avoir le réflexe d'aborder ceux que je ne connais pas en afterwork... Ça a mis beaucoup de temps à venir. Et finalement je pense que j'ai commencé à me sentir à l'aise avec tout ça quand j'ai réalisé que ça marchait dans les deux sens. J'avais toujours l'impression qu'en abordant quelqu'un que je ne connaissais pas dans le milieu pro j'allais passer pour l'opportuniste ou la lèche-bottes. Alors qu'en fait peut-être que pour la personne en face aussi c'est potentiellement intéressant de me connaître.

    Finalement j'ai vraiment appris à construire mon réseau en prenant peu à peu confiance en moi et en prenant conscience de ce que je pouvais apporter aux autres aussi. Bon, j'ai mis une tonne de mois de stage avant d'y arriver mais ça a fini par rentrer :rire:

    Mais pour le networking sur Internet je préfère la jouer carte sur table. L'année dernière je galérais à trouver un travail et finalement au désespoir j'ai remis à jour mon Linkedin, j'ai repéré les boîtes chez qui j'aimerais bosser et j'ai ajouté directement les responsables en leur précisant que je cherchais un emploi et que je souhaitais en discuter directement (bien sûr j'ai formulé ça beaucoup beaucoup plus poliment que ça). Et bien, je me suis pris 99% de vents mais par contre ça m'a aussi trouvé un job!

    @Dalaigh: Hey! Je me permets de rebondir sur ton message parce que ta vision du travail colle parfaitement à la mienne! Et si ça peut te rassurer on est de plus en plus aujourd'hui à penser comme ça :) Je bosse un peu dans un milieu de requins, et justement pendant mes premiers stages j'étais deséspérée quand je voyais le comportement de certaines personnes qui ne vivaient que pour leur taff (je me demande depuis quand 9-23h au bureau tous les jours c'est considéré comme un rythme normal).
    Et finalement quand j'ai commencé à chercher un travail, j'ai décidé que mon critère principal serait le capital sympathie de mon futur boss. Et bingo, même dans ce milieu, j'ai réussi à trouver une équipe qui pense comme moi :) Alors ne te décourage pas, ça peut prendre du temps mais elle existe forcément cette équipe qui partage ton rythme :fleur:
     
    #11 Tuna, 13 septembre 2017
    Dernière édition: 13 septembre 2017
    shae661, Thedreaming, Ada or ardor et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  12. Dalaigh

    Dalaigh
    Expand Collapse

    Ouf merci c'est rassurant :happy: c'est vrai que l'envie de ne pas vivre que pour son travail fait son chemin depuis quelques années, la loi sur le droit à la déconnexion a entamé la progression dans cette direction, et heureusement! Bon, vu mes expériences de stage je sens qu'il y a encore du chemin à faire :cretin: mais statistiquement, c'est sûr qu'il doit bien exister d'autres personnes, voire d'autres structures, qui partagent ce point de vue :fleur:
     
    Thedreaming a BigUpé ce message
Chargement...