Actu: 1% de la population détiendra bientôt 50% des richesses mondiales

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 19 janvier 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Pinceau_

    Pinceau_
    Expand Collapse
    Cherche le divin en toi plutôt que le diable chez les autres.

    "Suis-je angélique, de penser qu’il ne s’agit ici en grande partie d’une question de volonté ? Est-ce utopique, de considérer qu’il est de notre devoir de partager les ressources afin de réduire les inégalités de richesses dans le monde ? Qu’en penses-tu ? Viens en débattre dans les commentaires"

    Mais sinon, il faut faire confiance en nos institutions et hommes politiques qui se battent si durement pour que "ce constat" ne soit pas arrivé, pour que ces inégalités cessent... :rolleyes:

    Ah, le pouvoir de l'argent... Le jour où le marketing nous vendra la simplicité comme clé du bonheur, on touchera peut-être du bout du doigt la solution. En attendant...
     
    KhiroOo, A. TwentyOne et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
  3. A. TwentyOne

    A. TwentyOne
    Expand Collapse
    Adepte du mauvais goût vestimentaire.

    Cette métaphore de la partie de Monopoly me fait penser à la réflexion que je m'étais faite suite à un livre foutrement bien fait (et illustré) dont le nom m'échappe totalement (BIM! le nom vient de me revenir, c'était Alice au pays de l'oseille de Bernard Benson) : la seule solution serait de repartir à zéro, de répartir équitablement les richesses entre tous, puis d'instaurer des limites (telles que celles avancées dans l'article et donc déjà OUT les paradis fiscaux! :bomb:) pour ne pas retomber dans les dérives (malheureusement, vu la société dans laquelle nous vivons, certains vont FORCEMENT dépenser plus que de raison leur part et donc cet argent finira FORCEMENT dans la poche de quelqu'un d'autre... Quelle tristesse.). J'avais lu une phrase très bien sur internet (et là encore, impossible de me rappeler le nombre exact, flûte!) qui disait que si on possédait, toutes richesses comprises (bâtiments, objets et argent bien sur), plus qu'une certaine somme (style 30 000$, quelque chose comme ça) on avait volé la part d'un autre être humain. Cela fait relativiser...
     
    Pinceau_ a BigUpé ce message
  4. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Si j'étais milliardaire (malheureusement ça n'arrivera jamais car je suis une femme née dans une famille plus que modeste), je pense que je créerai des associations ou je construirai des musées gratuit ou pas cher afin d'apporter un accès à la culture pour tous. La culture c'est un sujet qui me touche beaucoup car il y a un certain élitisme puant même dans les petites communes, les élues (en général) proposent de prendre le français moyen "à son niveau" et se permet de décréter ce que les gens "moyens" devraient aimer, devraient faire, devraient voir... En gros des trucs bien vulgaires qui restent tout de même hors de prix... Bref, j'aimerai casser tout ça, faire des actions pour rendre la culture accessible à tout-e-s...
    Également je financerai des recherches médicales sur l'endométriose et le cancer du sein.
    Je veux même pas vivre dans une villa ou avoir une grosse voiture, tout cela ne m'intéresse pas, je suis pas trop dans le délire "bling bling"...
     
  5. KhiroOo

    KhiroOo
    Expand Collapse
    Vers l'infini et au-delà

    @Clemence Bodoc, j'arrive un peu en retard et comme un cheveu sur la soupe, mais on dit "Oxfam", pas "l'Oxfam". :coiffe: :fleur:
     
Chargement...