Ad Astra, un manga historique très prometteur

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 10 avril 2014.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

  2. Claudine_de_Lyon

    Claudine_de_Lyon
    Expand Collapse
    Bébé-entrepreneuz!

    Merci @Sarah Bocelli pour cette découverte!! Je vais aller fouiner en librairie car cette série me fait vraiment envie! :caprice:
     
  3. guerredesmiroirs

    guerredesmiroirs
    Expand Collapse

    Je me demandais, qu'est ce qui fait un manga ? Si une bd est japonaise, ca en fait automatiquement un manga ? Il doit correspondre aux normes du manga (yeux enormes, visage ovale..) pour etre considere comme tel ? Qu'est ce qui ne fait pas un manga ?
     
  4. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    @guerredesmiroirs Il me semble que le terme manga désigne la BD au Japon, du coup tout le travail de BD japonais ! Je crois que même si un japonais faisait de la BD de style franco-belge, techniquement ce serait un manga. Après entre ce qu'il faudrait dire et ce qu'on dit :lol: Il y a quelques artistes européens qui ont créé des BDs type manga, on appelle ça des mangas quand même, mais je pense que c'est pas fidèle au sens originel du mot.
     
  5. Scythe

    Scythe
    Expand Collapse

    Le style graphique n'entre pas en ligne de compte. Les gros yeux et visages ovales, c'est un cliché, pas un élément constitutif de chaque mangas. Certains artistes ont un style réaliste, comme dans le manga Akira.
     
  6. Djinn

    Djinn
    Expand Collapse
    En mode commando

    Raaaaah ! :mur:
    J'avais écrit trois mille trucs sur Ad Astra et sur le manga en général pour répondre aux précédentes questions et tout a disparu !

    Je pars bouder dans mon coin, je reviendrai peut-être plus tard si je trouve la motivation de tout réécrire... :caca:
     
  7. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

    Courage, reviens <3 

    @guerredesmiroirs ce qu'on appelle un manga répond à certains codes, pas forcément graphiques :) Il n'y a pas que des mangas japonais, même s'il me semble que c'est japonais à la base. Mais je comptais revenir plus en profondeur sur le sujet, si ça t'intéresse :fleur:
     
  8. Djinn

    Djinn
    Expand Collapse
    En mode commando

    @Sarah Bocelli
    Je suis calmée, mais c'est toujours rageant d'écrire et de chercher de la documentation pour que finalement tout disparaisse, pouf ! A plus !
    Mais je ne suis pas fachée contre vous, hein ? :jv:

    @guerredesmiroirs
    Je vais essayer de retrouver mes idées :

    Comme dit précédemment, le manga est une bédé japonaise, comme un manhwa est une bédé corréenne ou un comics, une bédé américaine. Peu importe la taille des yeux, la longueur des jambes ou le format noir & blanc.

    A mon avis, la différence se situe surtout dans l'organisation et le découpage des cases. Le manga classique (celui qu'on trouve en rayon et qu'on catalogue souvent enfants/ados (à tort)) offre une lecture dynamique des actions et dialogues grace à des plans dits cinématographiques (principalement sur les visages et les scènes d'actions). Ainsi, la lecture est plus fluide et rapide : à titre d'exemple, je lis une bédé type Thorgal ou Blueberry en 40 minutes parce que je reste accrochée par les détails, décors ou actions en arrière-plan ; et je lis un manga type One Piece en... 40 minutes parce que chaque case est dessinée pour pousser à passer à la suivante, puis la suivante, puis... ainsi de suite.
    Je lis donc une bédé de 50 à 70 pages aussi vite qu'un manga de plus de 200 pages parce que l'action n'y est pas déroulée de la même façon. Perso, j'apprécie ces lectures autant l'une que l'autre et les relectures m'apportent autant de plaisir.

    Dans le cas de l'inspiration manga, un auteur français pourrait (et il y en a : Reno Lemaire, Shonen ou Ludo Lullabi pour ne citer qu'eux) tout à fait choisir de dessiner des personnages (aux corps plus petits et arrondis, aux yeux moins grands et sans étoiles dedans, etc.), un scénario, un format couleur ou noir & blanc connotés plus européens mais utiliser ce schéma de cases afin de rendre son action plus expressive lors de la lecture.

    Cette réflexion est basée sur mes lectures générales mais il existe d'autres formats de cases et d'action comme les gags mangas (qu'on peut comparer aux bandes humour de Garfield, par exemple) et autres... (j'ai un ouvrage zen où chaque "histoire" fait une page, deux maximum).

    Ceci est un avis personnel sur ce qui définit le manga, je trouve aussi compliqué de l'expliquer que de décrire à quelqu'un qui lit très peu la différence entre un polar et un roman fantasy.

    Bon, j'avais écrit des explications plus poussées et plus documentées mais je n'arrive pas à retrouver certaines idées et sources. J'éditerai si je me souviens de plus de choses.
     
  9. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

    Mais nan, t'inquiète ! Je comprends bien que ça t'ait gonflé de tout perdre, ça me blase aussi à vrai dire :domokun: Ben oui, ton explication sur le manga est super cool, je me dis que ça doit être bien sympa de te lire sur le sujet :chat:
     
  10. Djinn

    Djinn
    Expand Collapse
    En mode commando

    J'ai oublié Ad Astra... :facepalm:

    Baignée depuis toute petite dans les Alix (j'ai même contaminé mon chéri), je ne pouvais pas passer à côté.
    Même si on connait déjà la fin, on peut se laisser emporter par l'affrontement entre Hannibal et Scipion. Les personnages sont très intéressants, fouillés, la partie historique est très bien documentée (j'ai quelques lacunes de ce côté-là alors j'ai pu râter quelques erreurs), l'action donne envie d'en savoir plus. Pas besoin d'être passionné-e d'Histoire pour se laisser embarquer par le récit qui évite les longueurs indigestes et est plutôt facile d'accès.

    Pour moi, le point fort va aux deux personnages principaux, Scipion et Hannibal, qui sont tous les deux dérangeants, chacun dans son genre. Je ne me suis attachée ni à l'un, ni à l'autre (peut-être à cause de la dimension historique ?), ils sont tous les deux dangereux et inquiétants, mais leurs combats et leurs motivations me fascinent. Je sais ce qui va arriver, mais je veux voir comment ils vont y arriver.

    J'espère que la suite sera aussi bien menée et intéressante et que le charisme des héros va encore s'étoffer. Le tome 1 est déjà une belle promesse <3

    @Sarah Bocelli Merci :fleur: j'avais peur de ne pas être claire ou d'en faire trop...
    Je sais qu'il y a un ou deux sujets "manga" mais je n'ai jamais osé y mettre les pieds (j'ai peur des shojos :moqueur:)(paye tes préjugés...)
     
Chargement...