Agression

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par JanieJane, le 2 février 2008.

  1. JanieJane

    JanieJane
    Expand Collapse
    En bad loin de tout...

    Ayant été victime d'une agression en mars 2007 (ne vous inquiétez pas, plus de peur que de mal, je vais bien !^^), je me demande souvent ce que je ferais si je voyais une fille (ou pas) se faire agresser. A priori j'irais l'aider, je ne pourrais pas rester les bras croisés ! Mais bon...
    Et vous, comment vous réagiriez ?
     
  2. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    Je crois vraiment que c'est la question à laquelle personne ne peut répondre sans être confronté à la situation. Dans l'absolu je me dis la même chose, forcément, mais quand je pense à des agressions comme celle subie par la fille en Espagne qui s'était pris un coup de pied dans le visage, quand on voit la violence du mec, je pourrais presque dire que je comprends la réaction des gens qui n'ont pas bougé. Attention je ne cautionne pas, mais je m'imagine, 1m60 au garrot tenter de défendre quelqu'un qui se ferait agresser par un homme ... J'imagine que la peur prend le dessus sur tous les autres sentiments dans ces cas-là.
    Après ça dépend de l'agression aussi, enfin je suppose.
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je sais pas si j'agirais. Je me suis déjà faite agressée aussi (avec un flingue une fois...). Plus de peur que de mal aussi, mais on va dire que pendant très longtemps j'étais totalement parano dès que je sortais dans la rue (et ça continue toujours aujourd'hui à un degré moindre). Alors si je vois une personne se faire agresser, tout dépendra si il y a une arme ou pas, si c'est des mecs baraqués ou pas. Là comme ça, je ne peux vraiment pas dire et savoir comment je réagirais. Parce que c'est facile de dire "oui moi j'agirais je peux pas laisser faire ça" mais en général l'instinct de "survie" est quand même beaucoup plus fort.
     
  4. PandApple

    PandApple
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Si j'etais seule, en dehors des agresseurs et de l'agressé, j'appelerais la police, mais je n'oserais pas intervenir, je suis très peureuse :/
    S'il il y avait d'autres personnes, je proposerais qu'on y aille à plusieurs.
     
  5. candyfraise

    candyfraise
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Je suis déja sûre d'une chose: je n'irais pas l'aidé :s Oui je sais c'est nulle mais je suis consciente que je ne pourrais pas... Mais j'appellerais du secours
     
  6. Mylouze

    Mylouze
    Expand Collapse
    Sud un jour, Sud toujours

    ça depent de l'agression/agresseur

    un jour dans une ruelle avec un pote on a vu un mec frapper sa nana, c clair que moi j'y serais pas allée parceque le gars on sait pas trop comment il va reagir :s
    si c ultra risqué jpense que j'appelle du secours
    si c'est une bande, si le mec il pese 3 tonnes, etc etc c clair que je bronche pas et jme pisse dessus

    heu sinon si c un seul merdeux et que ça a pas l'air trop dangereux le gars jlui saute à la gueule
    je flippe tjs ceci dit hein

    ha et si y'a un molosse là c clair j'y vais pas non plus
     
  7. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Je crois qu'on ne peut jamais savoir comment on réagit, dans ces cas-là... On a des jolies théories sur ce qu'on ferait mais au final, devant le danger, ce sont les instincts qui réagissent, pas la personne "logique" et "consciente".

    Mon père s'est fait agresser au couteau par 3 SDF qu'il ne connaissait pas ; il a voulu se défendre en sortant le sien (il en a toujours un sur lui :o) et bizarrement, la réaction de ma mère a été de lui hurler de ne surtout pas leur répondre et de se laisser attaquer, parce que sinon, il aurait été lui aussi poursuivi en justice. Lui pensait à sauver sa peau, ma mère aux poursuites judiciaires. :eek: Comme quoi, dans ces moments là, on ne peut pas deviner ce qu'on va faire...


    [Edit : je rajoute ! Une fois, j'ai vu un SDF qui était affalé sur le trottoir, il avait été probablement agressé. Mon premier réflexe a été de m'approcher de lui pour voir s'il respirait, pour voir ce que je pouvais faire, et l'amie qui était avec moi me dit que je suis folle, qu'il pourrait se redresser et m'attaquer. Je n'y avais même pas pensé ! :eek: Du coup, j'ai contourné, et je suis allé chercher les maîtres nageurs/sauveteurs pour qu'ils viennent voir -c'était à 05 minutes de la plage]
     
  8. JanieJane

    JanieJane
    Expand Collapse
    En bad loin de tout...

    Oui c'est vrai, quand ça m'est arrivé j'étais tétanisée (tellement que je n'ai aucun souvenir de k'évènement !!). Enfin, ici c'est un forum de filles, mais quand on est un garçon on n'est pas sensé être plus fort ? :/
    Oui j'ai le don de poster des topics bizarres :d J'y repensais ce matin voilà tout...

    MERCI POUR VOS REPONSES
     
  9. JanieJane

    JanieJane
    Expand Collapse
    En bad loin de tout...

    Non ce n'est pas nul ! Comme je l'ai deja dit, dans ces moments là on est comme figé (donc mon topic est un peu inutile, mais bon j'avais envie d'en parler). On a beau voir des tas de films d'action américains, se dire "s'il m'arrive ça je fais ça", croyez moi que sur le coup la tête est comme brouillée !
     
  10. RozenMaiden

    RozenMaiden
    Expand Collapse
    Accrochée à son ordi

    J'ai déjà été témoin d'agressions, ce que j'ai fait ? J'ai fait gaffe qu'on me vois pas, je ne me suis pas mêlée de l'agression dans un premier temps, parce qu'y aller c'est beaucoup trop dangereux, et j'ai appellé les flics ou les pompiers un peu éloignée du lieu de l'agression. Et quand l'agresseur s'en va, je vais voir la victime et j'attends les secours avec elle.
     
  11. JanieJane

    JanieJane
    Expand Collapse
    En bad loin de tout...

    Rata >> Oui tout à fait d'accord, moi aussi je suis un mini gabarit. Et comme tu dis, au delà de l'agression, les gens sont vraiment des cons égoïstes. Pour l'amie de ton mamie c'est écoeurant, enfin c'est quand même la moindre des choses de faire asseoir la personne... :eek: Moi cet été à Paris il m'est arrivé une embûche, je rentrais d'une soirée chez des amis (1h du mat, plus de métros, puis bon tjs ce petit sentiment d'insécurité) pour dormir chez mon copain, mais son portable bugait et ct impossible de le joindre, pas de numéro de fixe, et ces MAUDITS appartements parisiens dont il faut connaitre le code pour rentrer et ensuite sonner chez la personne... Berf j'étais à la rue, je commence à m'angoisser, je pleure, ça a pris des proportions un peu énormes j'avoue, mais j'ai vraiment eu peur, et je pleurnichais, recroquevillée contre un mur dans la rue, à Bastille !! Les gens me regardaient bizarrement, ils devaient penser que j'étais saoule, pas UN n'est venu me demander si j'avais besoin d'aide...
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Vu la réaction que j'ai à chaque fois que je suis confrontée à de la violence physique, je pense que je serai juste incapable d'aller aider même si je le voulais... La violence me rend malade à vomir et me paralyse...

    Par contre, lorsque quelqu'un a l'air de se sentir mal dans la rue, je m'inquiète toujours de savoir ce qu'il en est...
     
Chargement...