Always lance #CommeUneFille, une campagne de pub anti-stéréotypes

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 26 juin 2014.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. mlle_lee

    mlle_lee
    Expand Collapse
    Cinéfille en puissance

    Géniale campagne !

    Car n'oublions pas : "How run the world ? GIRLS !"
     
  3. Louisonlemouton

    Louisonlemouton
    Expand Collapse
    Soul soul

    Je suis hyper touchée par cette campagne de pub. Je me souviens que petite j'adorais battre les garçon juste pour faire taire ces clichés sur les fille. A la course, au foot, ect... Puis je ne sais pas quand mais je me suis rendu compte en grandissant que je ne pouvais plus les battre sur certaines choses, mais cela ne veut pas dire qu'on nous les "filles" ne sommes pas forte. On a finit par croire qu'on était vraiment le sexe faible, alors que non, il n'y en a pas. Les clichés ont fini par m'atteindre d'une certaine manière. (Attendez maintenant nous aussi on peut faire pipi debout) Une bouffé de girl power dans la face. C'est con mais ça fait du bien.


    Cette campagne est vraiment touchante. (Oui je suis obligée de le redire) <3
     
  4. White Cloud

    White Cloud
    Expand Collapse
    Permettez que je fasse une entrée tellement classe que je pose mes couilles magiques qui n'existent pas sur votre front.

    Cette campagne est une bouffée d'air frais. <3
     
  5. Zaaaa

    Zaaaa
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Je vais faire ma chiantos mais c'est pas "Who run the world ? GIRLS!" plutôt

    Sinon géniale cette vidéo :non::supermad:
     
  6. MelusineB

    MelusineB
    Expand Collapse
    Bouffe la vie fillette !

    Oui, c'est très certainement scénarisé, c'est une campagne de pub donc il y a du boulot derrière ;
    mais à 10 ans, ou moins, j'ai entendu dire "t'as vu machin, il marche comme une fille!" et autres joyeusetés... Malheureusement les gamins répètent ce que disent leur entourage et les différents médias (films, télé, publicités...) auxquels ils sont exposés. D'où l'utilisation de ce genre de remarques, et le fait qu'elles perdurent même chez les adultes.

    Sinon le spot est génial, je n'aurais jamais pensé pouvoir kiffer une pub Always... :)
     
  7. visenya.

    visenya.
    Expand Collapse
    très stressée :halp:

    Pareil ^^
    Sinon j'ai vraiment aimé cette pub, j'avoue même -honte à moi- qu'avant, je n'avais pas remarqué à quel point cette expression était une insulte. Mais je sais que durant mon adolescence, j'essayais à chaque fois de faire "comme les garçons" justement pour ne pas qu'on me traite de "fille" donc je me battais volontiers avec eux etc... juste pour ne pas entendre ça. Le pire c'est que cette expression est banale maintenant.
     
  8. Nagoya

    Nagoya
    Expand Collapse
    My soul is painted like the wings of butterflies

    Damn you je pleure comme un bébé maintenant ...
     
  9. morrigan

    morrigan
    Expand Collapse
    Keep the smile Guest

    En espérant que cette campagne marche réellement! :pray:

    Je me souviens, même les professeurs d'EPS usent de ce stéréotype à deux balles.
    "Les filles d'un côté et les garçons de l'autre, sinon c'est pas équitable!". Et qui c'était la seule grande gueule du lot ? "MONSIEUR! Moi, je joue AVEC les mecs!". Mais non, j'avais pas le droit, moi j'suis pas un bonhomme, j'suis qu'une fillette.
    A force, j'ai pu jouer avec eux. J'ai gagné leur confiance. Lorsqu'on faisait les équipes, je partais en première : "Arrête c'est une fille!". Et je me souviendrais toujours de la réponse du chef d'équipe : "Ta gueule elle est bien meilleure que toi.". :supermad:


    Puis au lycée, ok les mecs ont naturellement plus de muscles que moi. Mais j'ai appris à développer mes muscles. C'est de cette façon qu'en EPS, au milieu d'une classe remplie de nageurs et rugbyman, j'ai eu la meilleure note en muscu. (C'est aussi comme ça que je suis devenue la bizu de la classe tout le reste de l'année...).



    Non, je suis une fille, mais je ne suis pas faible. Oui, je peux porter des talons et savoir faire des tractions/pompes/abdos. Oui, je sais faire du sport. Ouais les gars, j'vous met une raclée quand vous voulez. J'vous attends.
     
  10. clemessi

    clemessi
    Expand Collapse

    J'aime vraiment cette campagne...
    Pas au point d'acheter les produits always, mais j'aime vraiment quand meme.
     
  11. clarybulle

    clarybulle
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Mais pourquoi suis-je allée voir les commentaires Facebook? :crying: "Le harcèlement de rue c'est plus important et même que les hommes ils souffrent des stéréotypes mais vous en parlez jamais bandes de féministes hystériques paranos :scream: "

    Sinon la campagne est chouette. On a malheureusement toutes connu ça en cours d'EPS ("les filles d'un côté, les garçons de l'autre") (à l'école primaire oui oui). Et toutes ces expressions "t'es une gonzesse ou quoi?" (trop la honte d'être une femme franchement)
     
  12. Mstern

    Mstern
    Expand Collapse

    Autant je trouve ça bien qu'ils fassent une vidéo contre cette horrible expression. Autant, je trouve la fin navrante. "I kick like a girl because I am a girl"? C'est quoi cette connerie? Parce qu'on est une fille, on a une façon de taper, de nager, de se lever le matin, de courir "propre aux filles"?
    J'aurais cent fois préféré qu'ils finissent sur "chaque fille est différente et il y a autant de filles qui savent taper comme des bruts que de mecs avec une main moelle et sans énergie."
    Ca me rappelle ces vidéos sur les jeux vidéos où la fille est défini par sa seule nature de fille alors que les personnages masculins ont un panel très large et varié de caractères, de physiques et de personnalités.
    Non, il n'existe pas de "façons de fille" et non, c'est pas parce que tu es une fille que tu sauras pas frapper, courir ou nager correctement.
    J'étais la brute épaisse de mon école et même si je me suis calmée, faut pas me chercher, sinon on se prend un poing dans la tronche et je vous promets que personne n'aurait l'idée de dire que je frappe "comme une fille" même si j'en suis une.
     
Chargement...