« American Nightmare » : bilan mitigé pour un film inégal

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Amelie, le 8 août 2013.

  1. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

  2. missdusud

    missdusud
    Expand Collapse
    Imagine all the people, Living life in peace...

    j'ai vu ce film et il est juste génial, j'ai adoré; même si il fait peur.... enfin c'est pas le film en lui même qui fait peur mais le fait qu'ils (l'état) ai décrété cette nuit de meurtre impunie, parce qu'on ce dit que si ça marcher réellement, ils n'hésiterais pas à faire pareil POUR DE VRAI et ça ça fait peur....  :halp:
    mais c'est aussi et surtout un film qui fait réfléchir; est-ce que je suis quelqu'un de bien si je ne dit rien ? est-ce que je doit me rebeller contre ça ? est-ce que doit risquer ma vie pour sauver des gens qui ne mérite pas de mourir ? ect...

    ça fait réfléchir sur la socièté la leurs ou la notre, sur notre humanité (ou non), est-ce que je suis en accord avec moi-même en agissant tel que je le fait ?

    voilà comment j'ai vu le film, mais même sans se poser toutes ses questions, vous pouvez allez le voir, parce qu'il est vraiment bien, un film sous pression comme je les aime.  <3
     
  3. Zuko

    Zuko
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Je suis tout à fait d'accord avec l'article, moi aussi j'étais mitigée après ce film. Pourtant l'idée de départ m'a complètement happée, trop bien une nuit de folie où tout est possible !! Le problème c'est que... ce "tout", on n'en voit pas la moitié.

    Acteurs moyens et puis scénario qui ne tient pas la route malgré quelques idées...

    L'ambiance comme tu dis, des scènes de meurtre sur de la musique classique, ça m'a laissé penser qu'il voulait imiter Kubrik !! Dommage !

    Cela dit si un bon remake sort on peut en faire un chef-d'oeuvre !
     
  4. Sylice

    Sylice
    Expand Collapse
    Mes vieilles chimères

    J'avais vu la bande annonce depuis un petit temps, mais je suis contente d'en lire une critique.

    Par contre le bon spoil sur Hostel est vraiment nécessaire ? Personnellement je connaissais deja l'histoire mais c'est quelque chose que l'on découvre que dans le film 2 ou 3, je ne sais plus.
     
  5. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

    C'est bien dans le premier épisode qu'on apprend ce qui se passe dans Hostel:pedo:
     
  6. yaelle

    yaelle
    Expand Collapse
    "Nous les femmes, ne rêvons pas du grand amour, nous ne désirons pas trouver la paix intérieure, tout ce que nous voulons, c'est à manger !" Guest

    Tout pareil, alléchée par la bande annonce et quelque peu déçue par le film.
    J'ai beaucoup aimé l'idée, ça soulève pas mal d'interrogations (et si ça marchait vraiment ?), par contre, le scénario... à un moment la fille reste seule pendant que le reste de la famille se prépare à l'attaque et c'est normal genre personne flippe pour elle ?

    Mais dans l'ensemble ça allait, j'ai aussi bien aimé le générique et surtout, que pour moi, ça ressemble à un coup de projo sur la NRA, sa dysfonction au sein du pays, ceux qui sont pour ou contre etc... donc pas mal !
     
  7. Sarang

    Sarang
    Expand Collapse
    C'est toi le statut

    Quelqu'un me raconte la fin sous spoiler?:hello:
     
  8. lepoulpe

    lepoulpe
    Expand Collapse
    Guest

    C'est typiquement le film que j'irais pas voir, j'ai peur d'avoir peur (ouais, ouais)
    En regardant la bande-annonce j'avais pas du tout fait le rapport entre Cersei et la mère de famille x)
     
  9. Nuthea

    Nuthea
    Expand Collapse
    Fondation en chantier

    Et bien moi, je l'ais trouvé sympa :)
    En terme de film d'horreur, je le trouve plutôt original. De plus on peux tout à fait ce mettre à la place des personnages étant donné qu'il n'y a rien de supernaturel.
     
  10. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    @Sarang Quelqu'un me raconte la fin sous spoiler?:hello:

    ATTATION JE RACONTE LA FIN

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Blague à part, ma plus grosse déception du film : on n'aborde pas du tout la question "du jour d'après". C'est tellement dérangeant de savoir que cette nuit-là, chacun devient une victime potentielle, mais ça l'est encore plus de penser que chacun devient potentiellement un meurtrier.

    Et comment tu vis, ensuite, quand tu sais que le boulanger a zigouillé l'amant de sa femme ? Quand ton voisin de bureau a décapité son banquier (parce qu'il était à découvert) ?

    Comment tu vis ensuite, quand tu SAIS, quand tu VOIS des personnes que tu cotoies tous les jours devenir des meurtriers ?

    Difficile de croire que la Purge permet véritablement de "purger" la violence, pour moi c'est plutôt la boîte de Pandore : la violence n'est pas une bulle hermétique, qui enfle et qu'il est sain de percer de temps à autre. Pour moi, c'est un engrenage, et si on laisse faire, il n'y a pas de limites. Parce qu'il y a toujours une rancoeur, toujours une vengeance.

    Loin de 'purger' une société, je pense qu'un tel déchaînement de violence altère les liens sociaux de façon irréversible. Il n'y a tout simplement pas de place pour la violence dans une société.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  11. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Déjà, oui. 

    Mais bon, imaginons une seule seconde qu'un tel comportement serait socialement "mal vu", puisque ce serait "pas du jeu", ça montrerait qu'au fond, tu ne soutiens pas le principe de la Purge puisque tu te barres. 

    Imaginons, soit. 

    Disons alors qu'au lieu de sécuriser 800m² de villa extravagante, ce serait pas plus logique de plutôt te construire un abri anti-atomique dans le jardin ? 

    C'est quand même beaucoup plus difficile à démolir : t'es enterré, tu peux même bien planquer l'entrée, et faut quand même y aller pour te le défoncer (surtout que les armes sont limitées à la classe 3 ou 4 de mémoire, donc exit les bombes). 

    MAIS NON. Ces gens préfèrent installer des rideaux d'acier à TOUTES leurs fenêtres et TOUTES leurs portes quand il suffit alors d'un engin de chantier pour arracher un morceau. 

    ...Et même pas de PANIC ROOM dans leurs baraques. J'veux dire, la Purge dure 12h, pas 12 jours. 

    Tellement logique. Mais en fait, ne me lancez pas sur les trucs pas logiques dans ce film, parce que bon, TOUT. :yawn:
     
  12. HCSS

    HCSS
    Expand Collapse
    Vivante

    Le film ne m'intéressait pas spécialement à la base et là encore moins du coup. Fin l'idée de départ me parlait vraiment bien (un jour national où le meurtre est autorisé) et en fait j'aurai bien aimé un film uniquement là dessus, avec les dérives, les questionnements... La j'ai l'impression que c'est juste un prétexte plus ou moins original pour faire ENCORE un film où un dégénéré s'introduit chez des gens, c'est assez bateau.
    Et quand je lis ça : "plan serré, on dézoome, tueur derrière, musique qui pète", c'est vraiment le cliché du mauvais film d'horreur qui est obligé de passer par l'effet de surprise grossier "musique à fond" pour provoquer la peur => nul.
    Bon je suis assez tranchée alors que je ne l'ai même pas vu, mais concernant ce genre de films j'en ai tellement vus que je ne suis plus très objective.
     
Chargement...