Appel à témoins : la taille du pénis compte-t-elle vraiment ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Brigitte Lebuysson, le 22 avril 2013.

  1. Brigitte Lebuysson

    Brigitte Lebuysson
    Expand Collapse

  2. gwenbutterfly

    gwenbutterfly
    Expand Collapse
    Taming teens

    J'ai googlé... quel pauvre homme, ça doit pas facile tout les jours avec ça ^^
     
  3. Keldra

    Keldra
    Expand Collapse
    Bleh.

    Cet article m'inspirant hautement, je réponds au questionnaire entre deux bouchées de purée.

    [ul][li]Y a-t-il une taille minimum pour que vous ressentiez du plaisir ? Et maximum ? Pas de taille minimum pour moi. Par contre, une taille maximum, oui. Un pénis trop long/trop large, ça fait mal et on ne prend plus aucun plaisir.[/li][/ul][ul][li]Est-ce que vous avez déjà eu une relation longue avec un mec qui avait un pénis trop gros/trop petit pour vous ? Qu’est-ce qui permettez de « compenser » cette gêne, si gêne il y avait ? Ce n'était pas dans le cadre d'une relation longue, c'était avec un PQR, qui en avait un trop long ET trop large. Il y avait bien gêne, mais pas bien compensable, sauf avec beaucoup de préliminaires en évitant les positions où la pénétration est très profonde..[/li][/ul][ul][li]Vous diriez que c’est plutôt le diamètre ou la longueur qui prime le plus dans votre confort ou votre inconfort sexuel ? Les deux sont importants... Pour l'inconfort, un diamètre ou une longueur trop importante, c'est gênant dans tous les cas.[/li][/ul][ul][li]Est-ce que vous êtes généralement stressées, excitées ou autre à l’idée de découvrir le chibre du mec avec qui vous sortez/flirtez ? Un petit mélange de stress et d'excitation en même temps. Stress à cause d'une expérience déplaisante, donc crainte de se dire "Mais ça va jamais rentreeeeer" ou un truc dans le genre. Excitation aussi, parce qu'il existe quand même un petit risque de déception.[/li][/ul][ul][li]Avez-vous eu des aventures avec des mecs avec un sexe que vous jugiez trop petit ? Ou trop gros pour vous ? Racontez-moi ça : avez-vous été gênées, amusées, ou que sais-je encore ? Les deux me sont arrivés. Avec le mec au sexe que je jugeais "trop petit", j'étais gênée : le mec prenait trop son pied tout seul, et je ne sentais pas grand chose voir rien du tout... Gênée aussi avec le mec trop bien membré, mais pour des raisons physiques. (cf question suivante x) )[/li][/ul][ul][li]Est-ce que vous avez déjà physiquement souffert pendant une relation sexuelle à cause de la taille du pénis de votre partenaire ? Oui. Avec un partenaire qui avait un pénis trop long et trop gros. Douleurs à chaque rapport et saignements après... Je finissais par me dire que j'avais vraiment un problème, et je retentais tout le temps en me disant "bon quand même cette fois ça va aller". Et puis j'ai changé de partenaires, avec la crainte d'avoir les mêmes douleurs et saignements. Mais tout s'est bien passé après, j'en ai déduis que le problème ne venait bien pas de moi mais du membre trop imposant...[/li][/ul][ul][li]Est-ce que vous avez tendance à idéaliser le pénis de celui que vous aimez (à le voir plus gros/plus galbé/autre) ? Non, pas du tout. Un pénis est un pénis. J'aurais même tendance à dire que je trouve ça laid. ^^[/li][/ul]

    Voilààà ma petite contribution, j'espère qu'elle sera un peu utile :)
     
  4. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Hum désolé (et merci !) Soyez indulgentes cette semaine svp, Mymy est en vacances et on se prend bien la tête avec So pour faire le boulot le moins salement possible (tout en ayant notre taf habituel à côté, si vous voyez c'que j'veux dire... :cretin:)
     
  5. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    [​IMG]

    Les images valent mieux que les mots.
     
  6. 100drillon

    100drillon
    Expand Collapse
    Soudainement optimiste

    Bon allez, ce sujet m'inspire. Du coup, je poste jamais mais là je me dis que ça vaut le coup! A force de rabâcher à la gent masculine que non, la taille ça ne compte pas, ces messieurs on finit par y croire. Alors là fois où j'ai raconté horrifiée mon histoire avec un tout petit péni, ben je suis passé pour une fille sans cœur (alors que eux ne se gène pas pour critiquer les mensuration des demoiselles avec qui ils finissent allongés). Du coup, je le dis sans honte: pour moi, la taille, ça compte!


    Avez-vous eu des aventures avec des mecs avec un sexe que vous jugiez trop petit ? Ou trop gros pour vous ? Racontez-moi ça : avez-vous été gênées, amusées, ou que sais-je encore ? Voilà ma petite histoire: dans une soirée un peu arrosée, je rencontre ce garçon grand, beau, bien taillé, viril et tout et tout,... Du coup, à la fin de la soirée, je décide que l'occasion est trop belle et qu'il faut que je fasse des folies de mon corps! Pendant les préliminaires, Monsieur me laisse pas trop toucher le paquet sous prétexte qu'il veut s'occuper de moi. Chouette! J'aurais tout le temps de découvrir la bête plus tard! Puis arrive le moment où il rentre en moi et là, c'est l'incompréhension... Je ne sentait tellement rien que je ne pensais même pas qu'il était dedans mais en voyant ça tête, j'ai compris que si :/ Je crois que ce fut un des plus grand moment de solitude que j'ai ressentit dans un lit... Du coup, j'ai pris les choses en main et je crois que je lui ai fait essayer toutes les positions possibles et imaginables... sans succès  Ca a fini par la petite porte (et c'est ainsi que j'ai perdu ma virginité du derrière, du coup ça vous fait 2 histoires en une!).
    Est-ce que vous avez déjà eu une relation longue avec un mec qui avait un pénis trop gros/trop petit pour vous ? Qu’est-ce qui permettrait de « compenser » cette gêne, si gêne il y avait ? Heureusement, le gonze habitait loin donc je n'ai pas eu à réfléchir à la bonne manière d'éviter le second RDV. Mais j'avoue que si j'avais du me poser la question de le revoir, ça aurait été non direct (oui, je me sens monstrueuse de ne pas vouloir revoir un mec à cause d'une bête question de cm...). Le garçon c'était pourtant bien débrouillé dans la suite de la nuit et était plutôt imaginatif pour combler son "manque", mais sur une relation longue, je ne supporterais pas de devoir dire adieu aux joies de la pénétration...
    Est-ce que vous êtes généralement stressées, excitées ou autre à l’idée de découvrir le chibre du mec avec qui vous sortez/flirtez ? Oui, oui, oui!! Quand je baisse le caleçon, c'est un peu comme si j'ouvrais une pochette surprise! :red:
     
  7. Toffee

    Toffee
    Expand Collapse
    Je préfère ma jupe trop courte à ton esprit trop étroit :boxing:

    J'ai jamais dû faire face à un 'petit' pénis, par contre mon copain a un 'gros' pénis (ou alors c'est mon vagin qui est tout petit, sait-on jamais ^^) et ça a quelques inconvénients...
    Ma position préférée : la levrette. Problème : il tape systématiquement au fond, ce qui n'est pas super agréable -_- Solution : lui demander d'y aller moins fort, de faire plus attention, ce qui supprime complètement le côté animal et fusionnel qui m'attire dans cette position. Conclusion : c'est super frustrant !!!
    Mais bon, pour le reste, je peux lui demander des préliminaires plus longs, voire d'utiliser autre chose que son engin ;) donc ça n'a pas que des mauvais côtés :P
     
  8. Poulepondeuse

    Poulepondeuse
    Expand Collapse

    Y a-t-il une taille minimum pour que vous ressentiez du plaisir ? Et maximum ? J'ai pas remarqué et sincèrement, je ne m'amuse pas à mesurer les machins des messieurs avant de passer à l'action...

    Est-ce que vous avez déjà eu une relation longue avec un mec qui avait un pénis trop gros/trop petit pour vous ? Qu’est-ce qui permettrait de « compenser » cette gêne, si gêne il y avait ? L’angle de pénétration et de vrais préliminaires

    Vous diriez que c’est plutôt le diamètre ou la longueur qui prime le plus dans votre confort ou votre inconfort sexuel ? Le diamètre, sans aucune hésitation !

    Est-ce que vous êtes généralement stressées, excitées ou autre à l’idée de découvrir le chibre du mec avec qui vous sortez/flirtez ? Franchement? Je m’en soucie comme de ma première paire de socquettes à pompons

    Avez-vous eu des aventures avec des mecs avec un sexe que vous jugiez trop petit ? Ou trop gros pour vous ? Racontez-moi ça : avez-vous été gênées, amusées, ou que sais-je encore ?
    Pas que je m’en souvienne, même si il y a effectivement des différences entre ce messieurs. Sans vouloir entrer dans les détails scabreux, nous les filles, nous sommes mega (en toute modestie, hein) élastiques du bas. Je sais bien que les hormones aident, mais si un mouflet peut sortir de « là en bas », y’a pas de raison que ça coince pour le zizi de monsieur, sauf à avoir affaire à une sale brute ou à un allergique aux préliminaires (et là, oui, j’avoue, d’un seul coup, la probabilité que ça coince remonte en flèche évidemment...)

    Est-ce que vous avez déjà physiquement souffert pendant une relation sexuelle à cause de la taille du pénis de votre partenaire ?
    Oui. Mais comme ça le prive pendant plusieurs jours après, il fait attention maintenant, c’te brute épaisse ;-P

    Est-ce que vous avez tendance à idéaliser le pénis de celui que vous aimez (à le voir plus gros/plus galbé/autre) ?
    J'ai failli dire non. Mais oui (c’est l’achat d’un jouet dont je pensais qu'il était de la taille identique à celle du zizi de monsieur que j’ai eu un choc. C’est pas comme si je m’amusais avec son zizi depuis 1996… XD)
     
  9. Sillimanite

    Sillimanite
    Expand Collapse

    Il me semble qu'il faudrait préciser taille du penis "en érection" ou "au repos".
    L'étude scientifique (avec la fameuse mesure du 7.6 cm) porte sur la taille du pénis au repos, et les femmes ont noté seulement l'aspect visuel de la chose.
    Alors que personellement, au repos, je m'en fout de la taille. Ce qui m'interesse, c'est lorsque l'engin est dressé, parceque là oui, petit/larges/longs, ca joue sur les sensations et donc sur mon plaisir :)
     
  10. harryjoe

    harryjoe
    Expand Collapse
    S'en tape le coquillard Guest

    Y a-t-il une taille minimum pour que vous ressentiez du plaisir ? Et maximum ?
    Trop gros ça fais mal, même avec du lubrifiant. Et trop petit ben, je vais avoir l'air méchante mais suite à une expérience, faut se rattraper avec autre chose !


    Est-ce que vous avez déjà eu une relation longue avec un mec qui avait un pénis trop gros/trop petit pour vous ? Qu’est-ce qui permettrait de « compenser » cette gêne, si gêne il y avait ? Trop gros: lubrifiant et ton ami ! Faire beauuucoupe de préliminaire, doigtages pour préparer l'espace. Trop petit: cunnis, des baisers de fou, bref, tout se qu'il y a autour ! (bon du coup, avec le gros c'est pareil)

    Vous diriez que c’est plutôt le diamètre ou la longueur qui prime le plus dans votre confort ou votre inconfort sexuel ? Dans certaine position la longueur peut faire mal, mais autrement c'est vraiment le diamètre (sex is on fire comme disait l'autre)

    Est-ce que vous êtes généralement stressées, excitées ou autre à l’idée de découvrir le chibre du mec avec qui vous sortez/flirtez ? J'y pense pas trop, si le mec me fait perdre la tête rien qu'avec des effleurements et des baiser, je m'en soucie encore moins !

    Avez-vous eu des aventures avec des mecs avec un sexe que vous jugiez trop petit ? Ou trop gros pour vous ? Racontez-moi ça : avez-vous été gênées, amusées, ou que sais-je encore ? Un de mes copain en avait une petite, et sa m'a génée parce que lui l'était aussi. Et que: il embrassait mal, il était ultra velu, ses préliminaires me faisaient mal, c'était toujours très court, et il se renfrognait dès que j'essayais d'en parler.

    Est-ce que vous avez déjà physiquement souffert pendant une relation sexuelle à cause de la taille du pénis de votre partenaire ?
    Mon actuel copain en a une plutôt grosse, ben malgré que bien des fois j'aimerais remettre les couverts, mon vagin me fait mal, il est tendu et sa me brûle un peu à "l'entrée", et tout ça même avec le lubrifiant (dont on se se passe presque jamais)

    Est-ce que vous avez tendance à idéaliser le pénis de celui que vous aimez (à le voir plus gros/plus galbé/autre) ? Non :happy: je le prend tel qu'il est ! (ahahaah)
     
  11. bloutch

    bloutch
    Expand Collapse
    nanopabulophobe

    Selon wikipédia il est admis qu'il s'agit d'une prothèse.. Voilà qui est rassurant ^^
     
  12. petitbouchon

    petitbouchon
    Expand Collapse

    Y a-t-il une taille minimum pour que vous ressentiez du plaisir ? Et maximum ?
    Oui pour les deux, il faut un minimum "psychologique", si le mec n'a rien du tout ça va ne va pas m'attirer. Mais quand j'entends un minimum ça veut dire au dessus de 12-13 cm pour être précise.
    Et un maximum oui ! Encore plus qu'un minimum, parce que trop c'est trop, ça fait mal, selon le moment du cycle ça peut être carrément impossible de faire l'amour et beaucoup de positions sont prohibées car trop douloureuses.

    Est-ce que vous avez déjà eu une relation longue avec un mec qui avait un pénis trop gros/trop petit pour vous ? Qu’est-ce qui permettrait de « compenser » cette gêne, si gêne il y avait ?
    Pour ma part mon ami actuel est un peu trop "grand", on évite juste certaines positions, et on mise au maximum sur les préliminaires ! Donc au final on prend tous les deux notre pied, aucun n'est mal à l'aise ou se sent ridicule.

    Vous diriez que c’est plutôt le diamètre ou la longueur qui prime le plus dans votre confort ou votre inconfort sexuel ?
    Les deux comptent à mon goût.

    Est-ce que vous êtes généralement stressées, excitées ou autre à l’idée de découvrir le chibre du mec avec qui vous sortez/flirtez ?
    Un peu des deux. Mais le stress vient surtout du la peur que ça soit trop grand et donc douloureux pour moi.
    Anecdote "marrante" : j'avais déjà fait les préliminaires avec quelques garçons sans coucher pour autant. J'étais tombée sur des tailles "classiques" et "dans la moyenne" on va dire. Par la suite j'ai eu un copain de qui j'étais vraiment amoureuse et qui m'excitait vraiment je voulais donc faire l'amour avec lui. Et vient le moment fatidique, il se trouve nu et là : c'était énorme! Je suis passée d'excitée à tétanisée, j'ai même pensé quelque secondes que ça ne rentrerait pas (^^).
    Bref au final j'ai vachement souffert malgré l'amour et tout.

    Est-ce que vous avez déjà physiquement souffert pendant une relation sexuelle à cause de la taille du pénis de votre partenaire ?
    Oui puisque je suis restée avec ledit partenaire longtemps, et franchement ça peu paraitre super gênant, mais on a appris à gérer les choses : préliminaires à gogo, positions "interdites" et positions "idéales", ne pas hésiter à tester et dire l'un et l'autre si on a mal (parce que oui, mon compagnon avait mal aussi parfois), mais surtout ne plus se prendre la t^te avec ça et se dire que c'est possible de prendre du bon temps malgré tout. Je précise quand même que ce n'étais pas Rocco Siffredi non plus et que je n'avais pas mal tout le temps avec lui ce qui rendait une "adaptation" possible.
     
Chargement...