Appel à témoins : l'argent au premier rendez-vous

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 28 novembre 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. kyfia

    kyfia
    Expand Collapse
    I love my Job

    comme j'ai eu un "premier rendez-vous" il y a peu, je vais essayer de vous éclairer, let's go !

    ?Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ? Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    > on était au cinéma, j'étais en avance, alors j'ai pris ma place en l'attendant (chose stupide puisque j'ai du attendre ensuite qu'il prenne la sienne). Ensuite, nous sommes allés dans un bar. On a commandé, au moyen de payer, il a dégainé un billet qui réglerait les deux, je lui ai donc lancé un "je paierais la prochaine" détachée, à la cool.

    ?On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    > je négocie un truc mignon mais pas trop onéreux sachant que pour moi, l'idéal est de partager.

    ?Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?
    > mes potes mecs font souvent des réflexions sur le fait que nous, les filles, on se fait offrir des verres en soirée mais pas eux. Quand on se remémore une soirée, les filles s'exclament "c'était géniaaaaal" et eux répondent "ouais enfin vu tout ce que tu t'es fait offrir... t'as bien rentabilisé"

    ?Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre ?
    > Non, je pense qu'ils trouvent ça normal. Je sors dans des endroits "trendy" donc je ne pense pas être la seule à payer. Tous les weekend, avec la "bande", on paie des tournées à tour de rôle, c'est normal que je paie la mienne à un moment donné aussi.

    ?Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
    comme je vous parlais des tournées, j'essaye de payer la mienne assez rapidement pour être "tranquille", je veux dire, si j'ai envie de partir (fatigue, ivresse ou que sais-je) et que je ne paie pas de tournée, je me sens mal. Je pense que les autres le savent et m'en tiendront rigueur plus tard ou que lorsque je serai partie, on parlera dans mon dos de ma radinerie. Donc oui, je paie assez rapidement.

    ?Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?
    Je me sentirais obligée de l'inviter à un second rendez-vous. Mais en aucun cas contre du sexe, je ne suis pas une prostituée, merci.

    ?Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?
    jamais.

    ?Si vous êtes maintenant sensible au féminisme, est-ce que vous avez des habitudes différentes vis-à-vis de l’argent en rendez-vous depuis votre prise de conscience ?
    non. Je trouve normal pour l'égalité des sexes de diviser la note, pas très féministe tout ça hein

    ?Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ?
    j'essaye d'agir le plus naturellement possible mais je redoute toujours la chamaillerie "non je paie, j'insiste, allez, range ton porte monnaie, si si" devant le regard embarrassé et impatient du serveur

    ?Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ?
    plus chez les hommes je dirais. Ils doivent etre plus mal à l'aise que les filles à se dire "est-ce que si je propose de partager ce sera mal vu?"

    voilà, bisous !
     
  3. zohra_larousse

    zohra_larousse
    Expand Collapse
    Desperate Housewives sans les dollars

    Bon bah j'inaugure le sujet!! avec plaisir!!

    Alors par où commencer, tout d'abord personellement quand j'ai un rdv je pars toujours du principe que je paierais ma part aussi bien au bar, qu'au resto ou au ciné. Et si je n'ai pas de thunes je m'arrange pour proposer un truc qui va pas me couter bonbon (un verre de rosé pamp dans un bar = 3€). Quand vient le moment de partir du rdv et de payer je sors tjours mon porte monnaie comme ci j'allais payer, et j'attends de voir ce que va me dire le garçon!
    Le plus souvent dans 75% des cas, le gars me dit "non tkt c'est pour moi" alors je le laisse faire et à vrai dire j'avouerais qu'en le faisant il marque un point, car j'apprecie que le garçon paie au premier RDV, c'est mon coté "vieux jeu". Mais comme je le disais je prevois de payer moi meme ma conso pour lui faire voir que je sais m'assumer moi meme et que je ne suis pas une fille qui va être là pour profiter de lui.

    Ensuite pour revenir à la question posée sur le fait d'être redevable envers le garçon qui a payé le verre(resto etc) je dirais que ça depend des garcons! J'en ai rencontré qui n'attendait rien du tout en retour (comme mon copain<3) et d'autres qui etaient tres lourd et qui savaient bien te montrer qu'ils attendaient qqch en retour! un jour en boite j'ai meme eu un gars qui m'a sorti " hey je t'ai payé un verrre quand meme"! alors maintenant je refuse souvent le verre du gars qui me propose qqch pour eviter ce genre de situation. Et lorsque c'est pendant un RDV j'essaie de jauger selon la personne.
     
  4. Syam

    Syam
    Expand Collapse
    Adorablement insupportable

    ça dépend vraiment des cas, en général si j'invite je payes, et si on m'invite, il paye. La variable être fauchée entre aussi beaucoup en compte, mon ex savait que j'étais étudiante sans sous et lui travaille en tant que programmeur chez d*** ( :P ) et étant donné que on avait commencé a se voir avant d'avoir un premier rdv officiel, il savait bien que j'étais fauchée, et pareille pour les fois d'après, pas systématiquement hin, après ç aurait été l'inverse je n'aurais pas eu de problème a payer pour lui souvent.
    J'habite en écosse (je le dis souvent sur le forum ahah XD ) donc la mentalité macho est déjà largement moins présente, le côté latin de notre patrie^^ donc aussi le regard des serveurs ici est indifférent (x
     
  5. Jane Smith

    Jane Smith
    Expand Collapse
    J'aime pas les gens qui ont tort quand ils disent qu'ils ont tord.

    Le dernier "premier rendez-vous" dont je me souviens c'était avec mon mari et ça fait plusieurs années, mais je vais quand même essayer....

    -Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ? Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    Je prends les devants et je paye, sans négocier quoi que ce soit. Limite d'autorité. Je pars du principe où si c'est le genre de mec qui croit que c'est à lui de payer blablabla je voudrai pas sortir avec lui donc autant être fixée dès le premier rendez-vous en le "provoquant" un peu. Si il insiste pour payer l'intégralité je lui demande pourquoi et je lache l'affaire direct.
    Si il veut qu'on fasse moitié-moitié en ayant des arguments logiques, j'accepte avec joie.

    On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    Je réponds que ça ne va pas être possible tout de suite mon budget sorties étant restreint et je propose une date future. Je ne sors pas en ayant l'idée d'avoir un repas à l'oeil. Je n'entre pas dans un resto en sachant que je ne peux pas payer.

    Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ? Non.

    Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre ? Oui, régulièrement, lorsque je suis la seule à payer quand on sort (avec un compte joint on s'en fout de  savoir quelle carte est utilisée donc je me retrouve souvent à sortir ma carte parce que mon mari est tête en l'air) : Si on ne m'a pas vue donner ma carte, le serveur la ramène invariablement à mon mari, estimant que si il n'y a qu'une personne qui paye, ce doit être un homme. Ca m'exaspère. (je sais pas si ça arriverait en France à cause des pin mais ici aux usa tu poses ta carte, ils la prennent, et te la ramène avec le ticket à signer)

    Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
    Avant qu'on soit mariés : indépendance. (Mais plus maintenant, je suis enfin dans une relation basée sur le respect et l'égalité donc quand on paye, ca veut juste dire qu'on est pas des voleurs quoi.)

    Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ? Je n'accepte jamais qu'on paye pour moi à un premier rendez-vous. On ne m'achète pas.

    Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ? C'est exactement ce que je veux éviter.

    Si vous êtes maintenant sensible au féminisme, est-ce que vous avez des habitudes différentes vis-à-vis de l’argent en rendez-vous depuis votre prise de conscience ? J'ai toujours agi comme ça. Peut-être parce que j'ai été élevée de cette façon en mode "dans la vie rien n'est gratuit"

    Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ? C'est naturel pour moi, je consomme, je paye. Je ne crois pas que quelque chose me soit dû.

    Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ? Oui, surtout chez l'autre parce que je suis un peu autoritaire là dessus.
     
  6. Yamaata

    Yamaata
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée psychopathe

    Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ? Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    Déjà je tâte le terrain pendant la soirée, savoir s'il est à l'aise dans le fait de partager, ou si justement il insite pour régler ... Mais la plupart du temps, chacun paye ce qu'il a consommé (même si j'offre volontiers un verre au bar - mais pas d'entrecote hein ... faut pas pousser je suis pas Mr Apple- )

    On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    Je dis que je peux pas me permettre une sortie, et là, s'il veut me voir, ... vous m'avez comprises =D

    Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?
    Je suis allée ya pas très longtemps dans un Spa avec mon copain du jour et je suis allée la 1ere payer ( pour moi, je payais ma part ) mais quand il a vu que je sortais pas CB, il a rangé gentiment son porte-monnaie ... Bon du coup j'ai été forcée de régler ... heu 60 euros les 3h quoi ! Oh purée , je précise que c'était notre 1ere sortie ... Pis pas de merci ... non ... non j'ai juste eu droit à des mains baladeuses pendant 3h ... Je vous fais réver hein !?

    Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
    Je suis contente qu'aucun de nous deux soit mal a l'aise ! On paye ce que l'on consomme, merde on est au 21è siecle ! Et si vraiment il insiste ( mais genre vraiment limite il pleure car il ne peut pas utiliser sa CB ), ok je le laisse, et du coup, ça m'émoustille !!

    Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?

    Oui ! Du coup, même s'il ne me plait pas, ça me gêne de pas lui rendre la pareille ... Allez, pour le dédomager, je lui ferai un bisou ... sur la joue ! =)

    Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?

    Oui ... au moment de se dire au revoir, pour moi il était clair qu'on ne s'embrasserait pas, il a ajouté : Ah et ... c'est tout ? Je ne mérite pas plus ? --" Là j'ai fait mon regard blasé et jme suis cassée
     
  7. salsifi

    salsifi
    Expand Collapse
    Guest

    Pour situer, j'ai 27 ans, mais lors de mon dernier premier rendez-vous, j'en avais 23, et encore étudiante .

    Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ?
    Je fais au moins mine de sortir ma carte.
    Si je sais que je ne reverrai jamais le garçon, j'invite ou je partage
    Si le garçon me plait, j'avise selon la réaction, soit je le laisse payer, soit j'invite, mais pas de partage.

    Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    Une impression toute conne qui est que le partage de l'addition est dans mon esprit réservé aux potes et cadre mal avec mon côté romantique (oui je trouve ça romantique aussi d'inviter, vu que je le fais pas avec mes potes).
    Et si je sais que ça va pas le faire, m'en fou que ça soit pas romantique, par contre, je veux pas me sentir redevable.


    On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    Je transforme ça en "allons boire un verre". Sinon j'oriente sur un truc pas trop cher, genre un restau japonais je trouve que c'est un bon compromis entre le fastfood (bonjour, j'ai 14 ans) et le truc trop cher pour mes finances.

    Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?
    Non pas particulièrement. La plupart souhaitaient invités, insistaient un peu si je proposais de partager, mais pas tellement.

    Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre ?
    Non, à part que la machine a CB est souvent proposé par défaut à monsieur, quand je brandis ma CB, au pire j'ai droit à "ah c'est Madame qui invite"

    Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
    Si j'ai payé cher, je suis embêtée pour mon compte en banque (mode rat).

    Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?
    Oui, si je sais que je ne vais pas la revoir, j'ai une impression de pas très cool de l'avoir laissé payer.
    Dans le cas contraire, non, je me sens pas redevable, par contre j'invite la fois d'après parce que ça me semble normal

    Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?
    Jamais. Sauf qu'avec mon fonctionnement, ça n'est jamais vraiment arrivé, j'ai jamais laissé payé quelqu'un avec qui je sentais que ça allait pas le faire.
    Les sentiments de déception que j'ai pu observer étaient directement liés au fait que j'avais pas l'air emballée.

    Si vous êtes maintenant sensible au féminisme, est-ce que vous avez des habitudes différentes vis-à-vis de l’argent en rendez-vous depuis votre prise de conscience ?
    Pas tellement je crois...

    Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ?
    Oui, il y a la réflexion décrite à la question une.

    Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ?
    Oui, mon copain actuel, le tout premier rendez-vous, il a proposé de partager, et ça m'a laissé une impression mitigée (cf. toujours question 1), ça faisait calcul devant le serveur, bof romantique alors que clairement une suite était déjà plus qu'envisagée à ce moment là.
    Bon il a avoué après que justement il l'avait joué détaché pour ne pas me faire fuir (et j'admets qu'il avait des raisons de le craindre^^).

    Voilàààà
     
    #7 salsifi, 28 novembre 2013
    Dernière édition: 28 novembre 2013
  8. Marveloose

    Marveloose
    Expand Collapse
    En régression

    Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ? Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    Je partage!! Le plus souvent quand je peux. Les garçons insistent toujours pour payer, parfois ça vire au duel! Mais s'ils gagnent, j'offre la prochaine addition!

    On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    J'enfonce encore plus mon découvert, ce n'est pas l'argent qui changera mes convictions!

    Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?
    Oui toujours! Je suis de nature dépensière, je ne regarde pas trop où je mets mon argent mais il est rare qu'eux se laissent entretenir. Cependant, lorsqu'un homme tente insidieusement de me faire payer, je le prends très mal aussi. Ca me fait penser à la figure du "pique-assiette" qui m'insupporte.

    Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre ?
    Cela les faits beaucoup rire qu'une fille se batte pour payer sa note mais, quand ils se permettent des réflexions, c'est qu'ils sont surtout pressés que quelqu'un règle, quelqu'il soit. Du moins voilà mon sentiment.

    Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? 
    Indépendance!! Assurément! Je détesterai me sentir entretenue.

    Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?
    Oui. Et je rembourse si je peux.

    Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?
    Oui. Et c'est un comportement qui se solde par une disparition totale de mon être et une indifférence notoire lorsque je croise l'indignant.

    Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ?
    Jamais. Je tiens ma ligne de conduite.

    Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ?
    Oui, lorsque je sais que le garçon voudra absolument payer. "Partager un repas, c'est aussi partager sa valeur financière".
     
  9. Lieve

    Lieve
    Expand Collapse

    Alors moi dans un bar je paye toujours pour les deux au moment où on nous amène nos consos (ou je vais facilement dire "c'est ma tournée" quand je suis avec un groupe de potes), si je suis avec un mec qui me dit qu'il m'invite avant que je ne le fasse je vais dire ok et je dis que je paye les suivantes. Mais pour un verre dans un bar j'aurais jamais l'idée de partager, je préfère payer.

    J'ai eu une sorte de "premier rendez-vous" avec un mec récemment, et il m'avait un peu dit "je te paye un coup" plutôt que "on va boire un verre?". Du coup au moment de payer j'ai sorti des sous et il m'a dit "non bah j'avais dit que je t'invitais". Du coup voilà cool c'est sympa. C'est marrant parce qu'il m'a dit juste après "mais ça te dérange pas hein?" parce qu'on avait pas mal discuté féminisme et tout ça. J'ai trouvé ça drôle, clairement dans ce contexte non ça me dérange pas, c'est exactement un geste que je fais aussi, ce qui m'aurait gêné aurait été un discours du genre "c'est à moi de t'inviter, c'est la galanterie" ou un truc du style.
     
  10. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Je n'ai eu qu'un premier rendez-vous mais je pense que le schéma sera toujours le même:

    -Pour régler lors du premier rendez vous: chacun paie sa part. Il n'y a rien d'offert pécuniairement parlant.

    -On me propose un rendez vous et je n'ai plus de thunes. Euh je ne sais pas, je pense que je propose un lieu où la dépense ne sera pas trop élevée et j'essaie de payer ma part mais pas sure surtout si la personne me plaît énormément et que la complicité s'installe très vite. Peut-être que je lui laisserais m'offrir le repas etc.

    -Jamais de réactions de mes connaissances au niveau de l'argent.

    -Les serveurs: Je n'ai pas souvent payé l'intégralité d'une note mais on ne m'a jamais rien dit. Souvent je me lève, je vais au comptoir avec ma carte et le serveur me fait payer sans rien dire.

    -Mon ressenti: de la méfiance justement vis à vis des serveurs, je suis sur la défensive du genre "putain le serveur va nous faire une remarque sexiste et ça va me mettre en rogne pour le reste de la soirée alors que tout allait bien". Mais ça n'arrive jamais, personne ne dit rien et je paie tranquillement. Sinon étant de nature à ne pas aimer gaspiller mon argent inutilement j'aime pas trop trop payer... Je préfère payer les courses qui rempliront le frigo de manière intelligente et laisser mon copain payer les extras (les pizzas parce qu'il a la flemme de cuisiner, le resto parce qu'il a la flemme de cuisiner, le traiteur parce qu'il a la flemme de cuisiner...). Donc au resto je ne paie que très rarement.

    -La première fois et le sentiment d'être redevable: oui, assez clairement. Bon si c'est juste l'apéro, non, mais si c'est tout un repas bien cher (dont j'aurais pu payer ma part sans être dans le rouge) oui. Surtout si le type ne m'a pas laissé le choix et ne me préviens pas (genre je fais style d'aller aux toilettes et en fait je paie). Ca va plutôt me mettre en colère parce que justement je vais me dire "et maintenant s'il tente quelque chose il va peut-être vouloir en avoir pour son argent et je vais être coincée". D'où ma réponse à la première question: ne rien se faire offrir pécuniairement parlant.

    -Les remarques douteuses: Non je n'ai jamais eu ce genre de remarque, mais je les redoute(rais si je n'étais pas en couple).

    -J'étais déjà féministe sans savoir que ça s'appelait comme ça. Donc ça a toujours été clair: j'ai mon argent, t'as ton argent, chacun paie sa part au début, je ne veux pas être redevable dans les premiers temps. Après on s'assouplira.

    -Pour payer, ce n'est pas naturel, je pense à chaque fois à ce que ça représente, j'ai peur d'avoir une remarque sexiste parce que je ne veux pas qu'un(e) con(ne) me gâche la soirée.

    -Pas de malaise, quand je paie c'est que souvent mon copain m'a prévenue avant que j'allais payer parce que mince alors, il a payé toutes les fois précédente et en plus il est allé faire les courses...
     
    #10 Gringo, 28 novembre 2013
    Dernière édition: 28 novembre 2013
  11. Polly Maggoo

    Polly Maggoo
    Expand Collapse
    .

    Comment faites-vous au moment de régler lors du premier rendez-vous ? Est-ce que vous proposez de partager, est-ce que vous payez, est-ce que vous vous faites inviter, ou choisissez-vous au cas par cas ?

    Je propose de payer ma part (et surtout pas de partager, je trouve ce principe débile quelles que soient les personnes avec que je suis :cretin:).
    Qu’est-ce qui motive ce choix ?
    Pour moi ça coule de source, spontanément je ne me sens pas invitée d'office. Mais ça ne me choque pas du tout si c'est le cas.

    On vous propose un rendez-vous « galant » (bonjour, j’ai 65 ans) alors que vous êtes à découvert : qu’est-ce que vous faites ?
    Je propose de décaler le rdv !

    Si vous sortez (ou êtes sorties) avec des garçons, est-ce que vous avez été témoin de réactions surprenantes de leur part (gênées, irritées, saoulées, contentes, paternalistes, sexistes…) concernant l’argent ?
    Surprenantes non, mais souvent mes amis insistent pour payer pour les filles.

    Si vous payez, est-ce que des serveurs ou serveuses ont déjà eu des réflexions particulières à votre égard et/ou à l’égard de l’autre ?
    Non jamais. Ou parfois si je dine avec mon copain et que c'est moi qui paye, j'ai déjà eu droit à une petite remarque beauf ("ah c'est madame qui paye :lunette: !")

    Que ressentez-vous au moment du paiement, selon vos habitudes ? Fierté, indépendance, joie, soumission, nonchalance, blasage, ou que sais-je encore.
    Que dalle, une femme qui utilise sa propre CB était sans doute un signe d'indépendance en 1960, aujourd'hui ça ne doit pas être surprenant...

    Quand la personne avec qui vous sortez pour la première fois paye pour vous, est-ce que vous avez l’impression d’être redevable de quelque chose ?
    Non et franchement, je trouverais ça incroyable de me sentir redevable d'autre chose qu'une invitation à diner en retour ("la prochaine fois c'est moi qui paye" quoi). Le coup de "bon alléééé il a payé pour mon dîner je vais céder et l'embrasser/lui montrer ma culotte" pour moi ça n'existe qu'à la télé. Pardon il y a une peu de condescendance dans ma remarque, mais vraiment ça me semble surréaliste.

    Dans la même veine que la question précédente, est-ce qu’un garçon ou une fille vous a déjà fait comprendre qu’il/elle était déçu-e que vous ne l’embrassiez pas (ou plus) vu qu’il/elle avait payé ?
    Non, de toute façon à partir du moment où j'ai proposé de payer ma part, s'il insiste tout de même pour payer je ne l'aurais pas forcé et c'est pas mon problème s'il espérait une contrepartie "physique :winky:".

    Si vous êtes maintenant sensible au féminisme, est-ce que vous avez des habitudes différentes vis-à-vis de l’argent en rendez-vous depuis votre prise de conscience ?
    Oui, je me pose des questions sur la galanterie maintenant. Avant je trouvais ça parfaitement normal, et comme je suis très au fait des règles de politesse j'admets encore qu'un homme puisse payer pour une femme. Mais ma part féministe me fait dire que tout de même, il n'y a rien de normal dans la galanterie.

    Est-ce qu’au moment de payer, vous agissez naturellement, ou est-ce qu’il y a toujours une réflexion derrière ?
    Avec un garçon oui je sors naturellement mon portefeuille (même si par habitude je m'attends à ce qu'il me dise "non je t'invite")

    Est-ce que vous avez déjà ressenti un malaise en vous et/ou chez l’autre à ce moment « fatidique » ?
    Non pas au moment de payer, mais je ressens un gros malaise dans les restos où au moment du menu on m'amène la carte pour les femmes. Je veux au moins connaitre le prix de ce que je mange :goth:
     
  12. LadyVengeance

    LadyVengeance
    Expand Collapse

    Ça ne me gêne pas de parler d'argent, mais il est vrai qu'au premier rendez-vous il est toujours difficile de savoir qui va payer. Personnellement, à moins de connaître un peu la personne, j'évite le restaurant, parce qu'un repas avec quelqu'un qui s'avère chiant/pas intéressant au bout de deux minutes, ça peut être trèèèèès long. Aller boire un verre, c'est le compromis idéal, on peut écourter ou allonger la rencontre, et "l'addition" n'est pas trop salée à la fin, du coup même si c'est l'autre qui paye, ça me met moins mal à l'aise.
    J'ai un gros soucis avec le fait de me faire inviter, je déteste ça, j'ai réellement l'impression d'être redevable après. [Je me rappelle avoir mis des billets de 10e dans le porte-feuille de mon ex pendant qu'il dormait pour le 'rembourser' vu qu'il avait payé le restau le midi. :rotate:] Jamais je n'ai reçu de remarques lorsque je laissais mes galants payer, c'était même plutôt le contraire : on me poussait à accepter parce qu'il parait que c'est pas poli de refuser.. u_u'

    Au final, je préfère partager l'addition, que ce soit lors d'un premier rendez-vous ou plus tard dans la relation. Comme ça je peux poser une sorte de "base", et expliquer à la personne que non, je n'aime pas qu'on m'invite, c'est comme ça, je ne saurais pas expliquer pourquoi.

    Et puis si je suis fauchée quand on me propose un rencard, je refuse (à moins que ce soit un truc trop exceptionnel de la mort qui tue), et selon ma relation avec la personne je lui explique ou pas pourquoi.
     
Chargement...