[Article] Les seins, leur esthétique à travers les siècles

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par AnonymousUser, le 9 août 2006.

  1. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Cet article est génial ! Très original, super bien écrit et documenté, j'adore ! Je fais toujours des compliments sur les articles, mais je dois dire que celui-là est mon préféré de tous ceux que j'ai lus !
    Alors moi, j'suis du genre statue grecque (waaaaaaouh), mais mode Empire. C'est ... original :d
     
  2. Flo

    Flo
    Expand Collapse
    Reine Paillettes

    Moi j'viens directement du Moyen-age alors. Pas de seins, du bide alors que jsuis mince et des grands pieds. Je veux remonter le temps, peut-être qu'à cette époque je pourrais enfin m'accepter :rolleyes:
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Moi je passe partout, sur ce point là je suis plutôt chanceuse :P
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Bah mon époque est celle de maintenant et je le regrette pas :):d
     
  5. Business Class

    Business Class
    Expand Collapse
    I am very busy.

    Moyen Âge, mais pas de ventre rebondi heureusement ! :P
     
  6. Wesley

    Wesley
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Je n'avais jamais mis cinq coeurs à un article, et j'avoue ne les lire que quand j'ai du temps libre mais crédjiou, celui-là vaut son pesant d'or ! Cinq, évidemment ! :P Très instructif !

    Juste au niveau poitrine, c'est au Moyen-Age sans le moindre doute. La fille sur la photo me ressemble, sauf que je n'ai pas son ventre rebondi (sic)
    Je m'y sens mal, d'ailleurs, dans mon époque... :sad:
     
  7. Holy-Virgin

    Holy-Virgin
    Expand Collapse
    Ca te regarde pas

    Moi aussi ma periode serait Moyen-âge: petite poitrine, fine, avec un pitit ventre... Sauf que j'ai des pieds qui sont proportionnels au reste de mon corps: petits. Bon c'est sur, j'aurais préféré avoir les canons de beauté de notre période. mais tant pis hein.
     
  8. Malinshka

    Malinshka
    Expand Collapse
    Teubê et fière de l'être

    Je sais pas trop où me caser huhu :P
    J'ai une bonne poitrine, associée à mon bidou qui ressemblerait à celui de la Venus d'Urbino lol ^^ (en gros c'est plus une question de poids qu'autre chose lol)

    Je trouve les petites poitrines super charmantes :P

    Merci Nephtys pour cet article très interessant et original :P

     
  9. Yumiko-chan

    Yumiko-chan
    Expand Collapse
    Dyla Agag

    Bon article ^^

    Je serais plutôt le 3:
    (3) La naissance de Vénus, Sandro Botticelli
     
  10. Eärane

    Eärane
    Expand Collapse
    Une margarita à la main

    Moyen-âge pour moi (mais sans le ventre et avec les grands pieds :d ) ou bien grecque/romaine antique.
    Et c'est vrai que l'article est super =)
     
  11. ZooeyFlower

    ZooeyFlower
    Expand Collapse
    Pas encore amoureuse

    Moi je suis plus du genre josephine baker:P
     
  12. mekaharet

    mekaharet
    Expand Collapse
    Joyeuse et enjouée

    Oui moi aussi j'ai beaucoup aimé ! personnellement j'ai toujours eu une relation étrange avec mes seins : j'ai eu une poitrine très développée vers 15ans (un peu avant même), je n'étais pas bien épaisse (45kg), ni grande (1.58m) et j'étais déjà affublée d'un 95C...

    On ne voyait que ça alors, je tentais forcément de les cacher par de grands pulls informes.
    J'ai même souffert physiquement des réactions des gamins du collèges (on me coinçait dans un coin à plusieurs pour me peloter, je vous raconte pas les problèmes psychologiques que ça a engendré et le dégoût que j'avais de moi-même ) mais aussi des gamines, jalouses forcément ( "j'ai entendu dire que c'était du coton"...) !
    Et ça n'a fait qu'empirer au lycée ... je me suis vite retrouvée avec un 95E/F (98/68/98 pour les mensurations, 1.60m/60kg)
    En seconde, je portais des petits décolletés qui sur moi devenaient forcément pigeonnants ... et les réactions n'ont pas tardé à suivre : insultes en tous genres, remarques désobligeantes, les hommes me disaient rarement que j'avais de beaux yeux ... et ne voyaient forcément que ça :être considérée comme une paire de seins sur pattes ça fait pas toujours plaisir !
    Sans parler des problèmes de dos et du fait que je ne pouvais plus du tout faire de sport !
    Donc vers ma 18ème année j'ai parlé de réduction mammaire à mon médecin et mon gynéco : mon gynéco refusait absolument de m'envoyer chez un chirurgien (vous faites semblant, vous n'avez pas mal, ils ne sont pas si volumineux que ça etc...) et mon docteur me trouvait trop jeune !
    J'en étais venue à les HAIR ces seins énormes et affreux dont la nature m'avait fait 'cadeau' (car mes amies bien que compréhensives étaient admiratives et envieuses).
    Puis ma nouvelle gynéco m'a prise sous son aile et m'a envoyée voir un chirurgien qui a accepté la réduction mammaire.
    Depuis le 17 Mars 2006 j'arbore un 90C (qui devait être un 95C soit dit en passant ...), je fais du sport, je peux m'habiller comme je veux, enfin porter des décolletés, des serre taillles et corsets ! je me sens beaucoup mieux dans mon corps et ma tête !
    Bien sûr ce ne fut pas sans mal car j'ai eu énormément de difficultés à m'habituer à ma nouvelle silouhette (sans compter les complications et les cicatrices, et le fait que je me retrouve avec une poitrine plus petite que prévu) : grosse déprime, rejet de mon corps ...
    Maintenant ça va mieux ! Mais bon, ce qui est étrange c'est que je ne supportais plus mon ancienne poitrine mais quelque part j'en étais fière car elle suscitait le désir et l'envie chez certains et certaines ...
    Si c'était à refaire je ne le referais pas peut être à part pour clouer le bec à un certain gynéco qui disait que je simulais les douleurs : mais ce n'est pas à lui que l'on a retiré 1.5kg de glande mammaire ;)
     
Chargement...