Article - Stérilisation à visée contraceptive (définitive)

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par ElleyLibre, le 9 novembre 2016.

?

Est-ce que ça vous intéresse de suivre mes aventures?

  1. Oui

    26 vote(s)
    96.3%
  2. Non

    1 vote(s)
    3.7%
  1. ElleyLibre

    ElleyLibre
    Expand Collapse

    Bonjour !

    Ça fait des mois (mêmes années en fait), que je réfléchi et me renseigne sur la stérilisation à visée contraceptive (définitive).
    Il y a quelques jours, j'ai enfin commencé mes démarches, et comme j'étais très angoissée sur comment ça se passerait (je suis nullipare et j'ai 22 ans, alors jugements et clause de conscience... J'y pensais pas mal.) et comme je ne pense pas être la seule dans ce cas, j'envisageais d'écrire un article sur Mad, ou de décrire mon parcours et le résultat de mes recherches quelque part... (J'avais déjà envoyé un article à Mad il y a plusieurs mois sur un autre sujet, mais je n'ai jamais eu de retours. :o)

    Donc... Si ça vous intéresse, dites le moi, et je trouverais quelque chose pour vous partager mon expérience. :)

    EDIT : Comme certaines personnes sont intéressées, je vais commencer à raconter mon parcours et à partager mes infos dans ce premier post. Pour le publier éventuellement comme article, on verra plus tard comment ça marche... ;)

    Stérilisation à visée contraceptive (définitive) ; Comment faire? -Episode 1-

    Pour commencer, ça fait longtemps que j'y pense. J'ai horreur des médicaments, quelle qu'en soit la sorte, ce qui rend tout traitement hormonal impensable pour moi. Ensuite, je suis très mal à l'aise avec tout ce qui est médical (ce qui n'est pas surprenant, vu ce que je viens de dire sur les médicaments). Je n'ai jamais consulter de gynéco, et, pensez-en ce que vous voulez, je ne compte pas le faire au delà de la réalisation de cette intervention. Et, il est absolument certains que je ne veux pas d'enfant, et si je changeais d'avis, les regrets ne font pas partis de ma façon d'envisager ma vie, donc je ne m'en fais pas. Voilà pour mon contexte, mes raisons après, sont personnelles, et ne vous intéresserais pas. ;)

    Documentation ; Je me suis renseignée à plusieurs reprise sur le sujet, sur internet principalement. Le site ChoisirSaContraception (http://www.choisirsacontraception.f...on/la-sterilisation-a-visee-contraceptive.htm) m'a mis un premier pas dans le plat. A partir de ce moment, j'ai commencé à me renseigner sur la méthode via hystéroscopie, et donc, de la méthode Essure, ceci est un choix personnel, mais je préfère cette solution parce qu'elle me semble moins "traumatisante" pour le corps, pas d'incision, pas de "modification" corporelle (enfin, juste la fibrose des trompes de Fallope, mais ça c'est notre corps qui le fait), il s'agit alors de la façon de faire qui me semble la plus confortable à mes yeux.
    Afin de faire un petit résumé, voici les points importants (à mes yeux, désolée), des deux façons de faire pour un utérus :

    Ligature des trompes : Incision, mise en place de pinces sur les trompes de Fallope, effet immédiat de la stérilisation, mais peut avoir des suites douloureuses plus ou moins longues

    Méthode Essure : Par hystéroscopie (voies naturelles), insertion de "bouchons" dans les trompes de Fallope, entraînant une fibrose, effet après 3 mois, le temps que la fibrose se fasse (une vérification de l'effet sera nécessaire).

    - A priori, les deux méthodes sont remboursées par la sécurité sociale. Même si, ça n'a pas toujours été le cas, et que pendant une période, on était revenu à un remboursement faible ou nul, je ne suis plus certaine. Ne soyez pas surpris.e.s si vous trouvez des informations contraires sur internet, et faites bien attention aux dates (Je ne sais pas pour la vasectomie -testicules-)..
    - Dans les deux cas, un délai de 4 mois est à prendre en compte entre la première déclaration expliquant notre intention, et le moment de la procédure réelle (valable aussi pour la vasectomie -testicules-).
    - Dans les deux cas également, le fait de pratiquer cette intervention n'a aucun effet sur vos cycles/règles. Vous ne serez pas déjà ménopausée, vos hormones continueront leurs vies, l'intervention à un effet purement "mécanique", elle bloque le passage de l'ovule vers l'utérus, et l'ovule finira absorbé par l'organisme (valable aussi pour la vasectomie -testicules-).
    - Les méthodes de stérilisation à visée contraceptive sont à considérer comme définitives, parce que même si une re-permeabilisation des trompes, est une chose qui existe, il ne s'agit pas là d'une valeur sûre. (valable aussi pour la vasectomie -testicules-).

    J'admet avoir eu de la chance pour me documenter sur les façon de procéder concrètes. Quand j'ai commencé à avoir besoin de faire avancer les choses par rapport à ma décision, je suis tombée sur article de Madmoizelle, ne parlant pas de stérilisation à visée contraceptive, MAIS, me donnant accès à la merveilleuse initiative Gyn&Co (https://gynandco.wordpress.com/). Sur ce site, j'ai trouvé une première liste de soignants se disant favorable à la stérilisation à visée contraceptive (il s'agit là d'un recensement fait par les patients.es de ces médecins, ce site comprend également des commentaires de la part des patients.es, et peut être plus ou moins complet). Par malheur, ce site est encore rudimentaire, et ne permet pas de chercher selon des critères plus complexes...
    Si la loi nous autorise à pratiquer la stérilisation à visée contraceptive, il est, dans les faits, plus difficile d'arriver à en bénéficier, car les médecins, soucieux de se mêler de ce qui ne les regardent pas, ont parfois peur qu'on ai des regrets.
    Et applique donc leur clause de conscience, et ne pratique cette intervention que sur des multipares de 40 ans ou presque...
    Quand on a 22 ans, et qu'on n'a pas d'enfants, il est assez compliqué de trouvé un médecin qui est plus pour le respect de la loi, et de son/sa patient.e, que de sa propre conscience.

    Le site Gyn&Co, permet également d'accéder à deux sites, celui de l'ex Mouvement Libre Pour La Stérilisation Volontaire (en arrêt, mais toujours intéressant) http://mlsv.eu5.org/site/faq/ et le site du Dr Martin Winckler http://martinwinckler.com/spip.php?article830 qui donne accès à une liste de soignants pratiquant la stérilisation à visée contraceptive pour les personnes ayants un utérus, comme pour celles ayant des testicules (vasectomie).

    A partir de là, j'ai trouvé une gynécologue sur Paris, travaillant au planning familial, qui, apparemment, joue un rôle dans la stérilisation à visée contraceptive (d'après la liste de Martin Winckler, comme celle de Gyn&Co). J'ai pris rendez-vous en ce début de mois de novembre, et je suis allée au rendez-vous (très stressée, mais motivée et préparée à tous genre de questions/réactions). Elle s'appelle Martine Hatchuel, notre rencontre l'a surprise, mais elle est pour le respect de la loi, et après m'avoir informée comme le veut la loi sur les méthodes, et leurs effets, elle m'a permis de signer un premier document attestant de ma volonté de bénéficier de cette intervention.
    Elle m'a aussi expliquée que, n'étant pas qualifiée pour l'opération, ce n'est pas elle qui s'occupera de moi, et que dans 4 mois, quand je la reverrais, elle essayera de m'orienter vers le médecin le plus apte à accéder à ma demande (on parle bien encore du problème de la clause de conscience, malheureusement...), apparemment, elle connait au moins 2 médecin pratiquant cette opération, mais elle n'avait l'air de penser que seulement l'un deux pourrait y être ouvert.
    Elle m'a aussi conseillée d'aller voir un psy, histoire de parler de mon choix. Bon, je suis déjà décidée, mais je n'ai rien contre les psys, et bien que je connaisse en long, en large, et en travers les raisons de mon choix, je vais bientôt le faire. Peut-être que ça m'aidera comme appui pour la suite.
    /!\ Malheureusement, ce n'est pas parce que ce premier rendez-vous s'est bien passé pour moi, que ce médecin s'occupera bien de vous également. Rien que dans ce fil de discution, une autre personne l'a rencontrée, sans succès.
    Dans mon cas, j'y suis allée accompagnée, et je suis restée "sage". J'ai mis de côté ma partie féministe, ainsi que mon identité, afin de ne pas risquer que la rencontre se solde mal. Je vous souhaite que ça marche pour vous, avec elle ou un autre. N'hésitez pas à poster des commentaires sur le site "Gyn&Co" pour aider les prochain.e.s à trouver leur bonheur.

    Aujourd'hui, où j'en suis? :
    - Le délai de 4 mois a commencé, et je suis impatiente d'arriver à son terme, d'être enfin libérée de ce "pouvoir" de procréation (si tant est que je ne suis pas stérile à l'origine, malheureusement, déterminer la stérilité d'une personne est compliquée, et du coup, même si j'aurais aimé éviter une intervention médicale si j'ai déjà la chance d'être stérile, je ne pourrais jamais le savoir).
    - Dans quelques jours, je vais voir un psy, afin de parler de mon choix. On m'a conseillé quelqu'un, j'espère ne pas tomber en face de d'une personne pleine d'à priori et de jugement, on verra ce que ça donne.
    - Je suis rassurée de ma rencontre avec le Dr Hatchuel, et j'espère ne pas être déçue par la suite. :)




    Si vous avez des questions, que je ne suis pas claire quelque part, que vous pensez que ce serais bien que je détaille un point, n'hésitez pas à me le dire. ;)
    Je suis là pour qu'on puissent tous.tes profiter de ce droit !
     
    #1 ElleyLibre, 9 novembre 2016
    Dernière édition: 23 novembre 2016
    Pawline, Licorne Sauvage, Babitty Lapina et 6 autres ont BigUpé ce message.
  2. Megidolaon

    Megidolaon
    Expand Collapse
    NB and Proud !

    @ElleyLibre Si tu trouve quelqu'un qui accepte de te stériliser, par pitié, fais moi signe. Toujours pas trouvé de mon côté, et j'ai à peu près ton âge... Et bien sûr que ton article m'intéresse :)
     
  3. Absolem-bis

    Absolem-bis
    Expand Collapse

    @ElleyLibre Je me joint à la madz ci dessus pour te faire part, du fait que je serais moi aussi fortement intéressée par un tel article ou au moins un topic sur le sujet. Les démarches sont compliquées, les médecins prêt à le faire sont rares, ça ne me parait vraiment pas de trop comme sujet!
     
  4. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    Je suis très intéressée également ! J'ai 27 ans, je n'utilise aucune contraception parce que les hormones me rendent malades et mon cycle étant parfait comme il est je refuse d'utilise un stérilet en prenant le risque de douiller sa mère tous les mois. Etant donné que je n'ai aucune intention de tomber enceinte ni aujourd'hui, ni jamais, ça fait un moment que j'envisage une stérilisation définitive donc je suis carrément pour un tel article !
     
  5. ElleyLibre

    ElleyLibre
    Expand Collapse

    Ok. :)

    Je vais commencer à vous raconter mes aventure ici alors.
    Pour le faire éventuellement sous forme d'article on verra plus tard. Je pense déjà pouvoir partager pas mal d'infos à ce sujet. :)

    Je vais éditer le premier post, et j'enverrais un message en fin de topic, comme celui là, pour prévenir que j'aurais mis à jour. :)
     
  6. ElleyLibre

    ElleyLibre
    Expand Collapse

    Première mise à jour. :)
     
  7. Megidolaon

    Megidolaon
    Expand Collapse
    NB and Proud !

    Babitty Lapina a BigUpé ce message
  8. ElleyLibre

    ElleyLibre
    Expand Collapse

    Mince...
    Ça me fait vraiment mal de lire ça pour toi...
    Je comprends ton désarroi, j'étais tellement prête à me prendre une pelle dans la gueule aussi.

    Je pense que ces opinions allait pas dans le sens du soutien, je ne sais pas ce que j'ai fait qui l'a poussé à accepter qu'on démarre au moins la période d'attente... Je ne suis pas venue seule, je me suis faites passer pour une cis, hétéro (histoire de ne pas avoir de risques de perdres mes chances du fait d'intolérance, sais-t-on jamais...) Et ça s'est passé plutôt bien... Je suis vraiment désolée que ce ne sois pas le cas pour toi. Vraiment. :sad:
    Je t'invite à laisser un commentaire sur Gyn&Co, je ferais de même. Il est important dans nos cas de partager nos expériences avec les praticiens qui contrôlent notre accès à notre droit.
     
    Megidolaon a BigUpé ce message
  9. Megidolaon

    Megidolaon
    Expand Collapse
    NB and Proud !

    @ElleyLibre Encore une fois, je trouve ça super pour toi, sache le :) Juste que sur le coup j'ai pleuré et je me suis encore sentie infantilisée. J'espère de tout coeur que tu pourras aller jusqu'au bout sans aucun soucis :) Je pensais pas que le médecin en question serait Hatchuel, donc ouais, gros coup de massue (moi qui m'imaginais pouvoir enfin y avoir droit !). Dans tous les cas je continuerais de suivre le topic, et merci à toi de partager ton expérience.
    Et je vais poster un commentaire de ce pas.
     
  10. ElleyLibre

    ElleyLibre
    Expand Collapse

    De toute façon, si ça peut te rassurer, ce qui compte, c'est le praticien qui fera l'intervention.
    Une fois que j'aurais trouvé quelqu'un pour le faire (ce qui n'est pas encore certain), tu pourras le voir toi aussi. :)
    Donc, tout n'est pas perdu !
    Je vous tiendrais au courant dans 4 mois ! J’espère que ce sera la bonne du premier coup !
    On se soutient !
     
  11. ElleyLibre

    ElleyLibre
    Expand Collapse

    J'admet que ça m'énerve de passer mes 4 mois de délai de consentement à attendre sans rien faire, avec le risque que les deux praticiens qu'on me propose me disent non...

    Une idée commence à germer dans ma tête, et je voudrais votre avis.
    Je préviens d'office, ce serait quelque chose qui risque d'être coûteux en temps et en argent, mais je pense que ça peut-être intéressant/important à faire...

    Je pense à écrire une lettre exprimant ma situation, et même, notre situation (nullipares, jeunes, victimes de paternalisme médical entravant l'accès à nos droits), et à l'envoyer à tous les médecins des listes que j'ai de médecin pratiquant la stérilisation à visée contraceptives (pourquoi pas l'envoyer aussi à ceux pratiquant l vasectomie, d'ailleurs), afin de voir qui, parmis eux, se déclarent prêts à nous aider à bénéficier de ce droit.
    Afin de ne plus avancer à tatons et avec peur d'être traité comme des enfants...
    Qu'en pensez vous?
    Si je le fais, je lancerais un financement participatif ou autre, parce que... J'ai pas trop les moyens de le faire sinon. :/
     
    Licorne Sauvage a BigUpé ce message
  12. Siriusly Shark

    Siriusly Shark
    Expand Collapse
    Si vous avez cru au père Noël pendant 8 ans, vous pouvez bien croire en vous pendant au moins 5 minutes !

    Je trouve ça très intéressant de suivre ton vécu ! par contre je ne sais pas si la place du topic est vraiment dans blabla général :hesite: enfin c'est un détail.

    Ce serait vraiment formidable que les médecins arrêtent d'infantiliser les femmes de cette manière "mais non vous ne pouvez pas savoir, nous on sait que vous regretterez de pas avoir eu d'enfants (alors qu'on est pas dans votre tête et on connait ni votre vie, ni votre vécu)".

    Si les personnes viennent à regretter plus tard et bien tant pis, on ne peut s'en prendre qu'à nous même. Personne ne nous oblige à avoir recours à cette contraception définitive. Étrangement à 18 ans tu es supposé.e savoir ce que tu veux faire de ta vie, mais que ce soit à 22 ou 25 ans tu sais que tu ne voudras pas d'enfants c'est pas pris en compte :facepalm: tu comprends t'es trop jeune pour savoir -_-

    (D'ailleurs Poké @Rivendell je crois qu'on en avait parlé y a quelques temps :hesite:)
     
    Licorne Sauvage, Rivendell et ElleyLibre ont BigUpé ce message.
Chargement...