Arvida Byström, une photographe choc enrobée de sucre

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lady Dylan, le 6 juin 2014.

  1. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

  2. Wanderlust

    Wanderlust
    Expand Collapse
    Bookworm solitaire.

    Y'a un tout petit truc qui me chiffonne dans l'article, c'est la traduction de "femme" en "féminin". Dans ce que je lis sur les Tumblr dédiés aux "femme", ça ne me semble pas traduisible parce que c'est un mot comme "butch" ou "queer" qui n'a pas vraiment d'équivalent français qui représente bien. Après, bien sûr , tu as raison, "femme" c'est très lié à la féminité (maquillage, couronne de fleurs lalala) mais je trouve que ce n'est pas un équivalent puisque de mon point de vue, il n'y en a tout simplement pas (je compatis : les traductions, ça peut être casse-gueule !). C'est un détail donc ce n'est pas très important et ça n'enlève rien à ta coolitude et à la coolitude de cette artiste ! Pis tu as précisé le mot de départ entre parenthèses, donc on comprend la différence !

    (Oui bon je suis chiante aujourd'hui, JE SAIS)
     
    #2 Wanderlust, 6 juin 2014
    Dernière édition: 6 juin 2014
    yuyunaâ a BigUpé ce message
  3. A Kane

    A Kane
    Expand Collapse

    Big up à la série sur les règles !

    On discutait justement l'autre jour avec ma prof d'anthropologie de l'absence de travaux sur les pratiques concrètes autour des règles (il y a des tartines et des pavés sur le tabou autour des règles mais quasiment rien sur ce que font concrètement les femmes quand elles ont leur règles.. alors que bon on les a quand même tous les mois, c'est étonnant que ça ait pas été plus étudié que ça), du fait que c'est toujours très peu représenté, et je pense que le fait qu'on essaye à tout prix de les cacher (on étant la société en général) renforce encore le tabou et toutes les croyances autour des règles.

    Du coup ça fait vachement plaisir de voir que des gens essayent de montrer que c'est quelque chose de banal, et qu'autour de soi y a probablement quelqu'un qui les a, ou qui les aura dans 2h, et que c'est pas un truc de ouf complètement horrible, mais juste quelque chose de normal.
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
  4. Rouge-Gorge

    Rouge-Gorge
    Expand Collapse

    Bonjour à toutes les madz, et mention spéciale à l'auteure de cet article pour cette belle découverte artistique. Je me permets d'intervenir humblement dans les commentaires qui réagissent beaucoup à cette série sur les règles. C'est là ce qui me donne envie de livrer mes impressions moi aussi. Je suis une jeune photographe annécienne qui commence tout juste à se faire connaître, et à gagner un petit peu en visibilité. Il se trouve que les règles sont un de mes thèmes de prédilection. Il est ici question des réactions violentes suscitées sur le net par ce genre de séries qui apparaissent pour beaucoup, hommes et femmes confondus, comme très provocatrices. Je voudrais apporter mon témoignage d'artiste en éveil à cet égard. J'ai reçu de très nombreuses critiques, extrêmement sexistes, qui déconsidéraient mon travail avec une extrême violence. Mais au-delà de mes images, c'est une certaine vision de la féminité qui est attaquée: en effet, il semble que des qu'une femme cesse d'être représentée comme un objet sexuel désirable, mais le devient au contraire dans la réalité de son corps physique, quelque chose terrifie littéralement ces détracteurs. Travailler sur les menstruations m'a montré qu'il y avait vraiment un code de représentation de la femme qu'il convenait de ne pas froisser. Cela m'a aussi montré a quel point le mythe de la femme pure, très patriarcal (vous savez, celui qui établit le nombre de relations sexuelles auxquelles vous avez le droit sans paraître souillée, parce qu'il est bien connu que le sexe salit les femmes et non les hommes) était encore prégnant. Je ne peux que s'aimer la série de l'artiste, que je trouve très réussie: c'est une belle initiative qui mérite qu'on en parle, et une démarche dont je me sens très proche. Je termine ce pavé en laissant un lien vers mon site, afin de donner à ceux que ça intéresse une idée de mon travail, qui pourrait aider à mieux situer mon propos. J'espère ne pas m'être montrée maladroite dans ce commentaire. Je voulais juste réagir à quelque chose qui fait énormément sens pour moi. maelbaussand.tumblr.com et maelbaussand.blogspot.com
     
  5. fika

    fika
    Expand Collapse

    Je m'interroge : Est ce que pour désacraliser les règles, doit on obligatoirement les représenter de manière "dérangeantes" ? Existe t-il d'autres façons de les faire entrer dans la société sans que cela ne fasse débat ? Que se cache t-il autour du mythe des règles ? La sexualité des femmes, l'enfantement, l'intimité qu'on ne veut ne pas voir ou que l'on ne veut pas montrer ? Est ce à nous les femmes de la faire, d'apporter notre point de vue aux hommes mais aussi aux femmes ? ​
     
  6. Lady Dylan

    Lady Dylan
    Expand Collapse
    Hazel Tellington

    Oui j'ai eu du mal à le traduire, j'avais commencé à mettre une phrase pour l'expliquer mais j'avais peur de faire un contresens (je ne sais pas si elle faisait forcément référence à l'orientation sexuelle ici, même si de ce que j'ai vu dans d'autres interviews elle est pansexuelle), donc j'ai juste précisé le mot original pour celles et ceux qui connaissent !
     
  7. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Est-ce que tu trouves l'image de la joggeuse qui a du sang sur la cuisse (dans l'article) dérangeante ? Moi je trouve qu'elle replace justement les règles dans une "normalité", dans le quotidien. C'est juste une femme qui fait une activité anodine et qui se trouve avoir ses règles :dunno:
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
  8. fika

    fika
    Expand Collapse

    Attention : je ne suis pas en train de dire qu'elle ME dérange.
    Je pose la question d'un point de vue analytique afin de savoir qu'est ce qui dérange les gens dans ces images ?
     Est ce que nous devons montrer les règles pour qu'elles "soient aceptées de façon normales" et non comme une chose chachée et "impure" ?
    Devons nous en passer là, par ce que certains considère comme de la provocation, une immersion dans l'intime ?
     
  9. fika

    fika
    Expand Collapse

    Oui, très clair.  Et c'est ce qui m'intéresse, connaître le point de vue des gens sur ces oeuvres, comment les recoivent -ils ?
    Bien évidemment, tout avis reste légitime.
     
  10. fika

    fika
    Expand Collapse

    Et sinon, oui, nous touchons là LE point sensible : pourquoi est-ce tabou ??
     
  11. fika

    fika
    Expand Collapse

    Oui, et comment faire pour changer cette vision de "dégoût" mai aussi cette "douceur" de la sexualité de la femme ?
    Il est évident, que c'est une question de moeurs, de culture, d'image renvoyée par la société (quelle qu'elle soit).
    Alors, pour changer cela, nous devons trouver des moyens : comme l'art par exemple.

    PS : t'inquiètes, j'ai compris que tu ne trouvais pas cela "sale", il est évident que ton discours serait tout autre ;)
     
  12. ghylie

    ghylie
    Expand Collapse
    Guest

    Merci pour l'artiste. Je ne connaissais pas et j'adore son travail.
    Je trouve ses photos hyper décomplexante vis à vis du corps, de la pilosité, etc.

    Il y a une seule chose qui me dérange. Dans la série de photo de femmes ayant leurs règles, pourquoi diable elles ont des culottes blanches ?!! C'est un attentat à la lingerie. (joke inside) Bon ok, pas toutes.
    Voilà, c'est ma réflexion du vendredi soir après une dure journée.
     
    yuyunaâ a BigUpé ce message
Chargement...
Sujets similaires
  1. La renarde
    Réponses :
    6
    Affichages:
    805
  2. OceaneOne
    Réponses :
    8
    Affichages:
    936
  3. cecile59
    Réponses :
    34
    Affichages:
    3730
  4. sosou
    Réponses :
    4
    Affichages:
    1261
  5. Creamm
    Réponses :
    98
    Affichages:
    36876