Asexualité, aromantisme - Spectre ARC

Sujet dans 'Veilles permanentes' lancé par Antonomase, le 20 octobre 2015.

  1. No'Groxhaton

    No'Groxhaton
    Expand Collapse
    Pourquoi ne pourrais-je pas, simplement être moi, sans votre loi ?

    Ca s'éloigne un peu du sujet, mais une fois en discutant avec un pote (à la base, pour lui expliquer calmement pourquoi il était très souvent maladroit et très vexant avec les gens...) il en est venu à me dire (et genre pas en me le balançant à demi mot, il essayait vraiment de me convaincre) que de toute façon je trouverai jamais de copain si je mettais pas plus de robes / jupes et si je me maquillais pas :lol: Merci du conseil mec :lol: :facepalm::facepalm::facepalm: (Spoiler : il avait tort :nerd:)
     
    MémiCha, Faolán et Laurent-Olivier ont BigUpé ce message.
  2. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    Mais wuuuuut ?!
    Y a encore des gens qui pensent ça en 2017 ? Ah oui, mince, y en a...:mur:
     
    No'Groxhaton a BigUpé ce message
  3. No'Groxhaton

    No'Groxhaton
    Expand Collapse
    Pourquoi ne pourrais-je pas, simplement être moi, sans votre loi ?

    C'était en 2015 ou 2016, si ça peut te rassurer :lunette: Enfin il le pense sûrement toujours aujourd'hui :lunette:
    Un jour le matin en venant prendre le petit déj (on était à l'internat) il a remarqué qu'une amie (qui ne porte jamais de robe ni de jupe et ne se maquille jamais non plus) avait des boucles d'oreilles. Il lui a fait "Ah tiens t'es féminine aujourd'hui" :yawn: MDR :yawn:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Sinon, dernier truc "marrant" qu'il m'ait fait : quand il a su que je sortais avec mon copain, et que c'était moi qui lui avais dit en premier que je l'aimais, il était allé lui demandé (Canard me l'avait raconté après coup) en gros si ça l'avait pas trop atteint dans sa virilité (il l'a pas dit comme ça, mais c'était l'idée) que ce soit moi qui fasse le premier pas :yawn: MDR bis :yawn:
    Bref, je ferme ici ma parenthèse concernant ce type :lunette:
     
    MémiCha, GabyMoose, Laurent-Olivier et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    Olala mais c'est grave d'en être à ce point non ?
    Laissez les gens gérer leur féminité et leur virilité comme ils l'entendent zut !
     
    MémiCha, Laurent-Olivier, Sowa et 2 autres ont BigUpé ce message.
  5. No'Groxhaton

    No'Groxhaton
    Expand Collapse
    Pourquoi ne pourrais-je pas, simplement être moi, sans votre loi ?

    Ben, le fait est qu'il a eu une, et probablement plus, de copines :hesite: (et de ce que je sais, il couchait aussi avec pas mal de meufs)
     
  6. Enimo

    Enimo
    Expand Collapse
    Vous emmerde occasionnellement

    Heureusement qu'on est pas obligé de faire la conversation quand on couche ^^
    Et puis (malheureusement... ?) il y aura toujours des femmes pour trouver ça normal...
     
    No'Groxhaton a BigUpé ce message
  7. Kaylie

    Kaylie
    Expand Collapse
    Tourne en rond avant d'aller dormir.

    MémiCha et No'Groxhaton ont BigUpé.
  8. No'Groxhaton

    No'Groxhaton
    Expand Collapse
    Pourquoi ne pourrais-je pas, simplement être moi, sans votre loi ?

    Kaylie a BigUpé ce message
  9. Avril-

    Avril-
    Expand Collapse

    Je viens de lire l'article "Mon mec est mieux gaulé que moi, et je le vis bien" et je me suis rendue compte que c'était typiquement un de mes problèmes et que ça répondait en partie à mes interrogation dont je vous avais parlé (est-ce les gars qui me plaisent bien au sport me plaisent bien tout court ou est-ce que je recherche mine de rien quelqu'un pour avoir une relation pour correspondre aux normes de société ?)

    Bah en fait je me dis que peut être le fait qu'ils soient bien mieux gaulés que moi me fait ressentir que oui, ils me plaisent bien, mais que moi je ne peux pas leur plaire. Et cette espèce de manque de confiance (non seulement par rapport à moi, mais aussi par rapport à leur physique) fait que je ne peux pas aborder tout ça sereinement.

    Cet article fait du bien je trouve, il déculpabilise :P

    Donc peut être que la prochaine fois, au sport, ce grand blond musclé, gentil, attentionné mais très drôle, je me dirais peut être que "hey, ce sont des signes, je lui plais ?" Au lieu de "mais non c'est pas possible je me fais des idées"
    (Peut être)
     
    MémiCha, Laurent-Olivier, Faolán et 4 autres ont BigUpé ce message.
  10. Nyarlathotep

    Nyarlathotep
    Expand Collapse

    Bonjour :red: je peux m'incruster parmi vous ? du moins le temps de poser quelques questions :ninja:

    Je sous-marine régulièrement le topic. Je ne sais pas trop par où commencer, je suis encore en plein questionnement sexuellement parlant. Pour le moment je me définis en tant que grey mais plus je réfléchis, plus je m'interroge sur une éventuelle asexualité... :ninja: Je me reconnais dans beaucoup de choses dans vos témoignages, mais placer un mot pour me définir est assez difficile en fait, et si ça se trouve je me fourvoie complètement !
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Est-ce que c'est ça, être ace sex + ? Peut-être que je me trompe carrément... je suis complètement perdue, je me suis toujours sentie en décalage mais je n'arrive pas vraiment à cerner la nature de mes envies :ko: Désolée si mon pavé est un peu brouillon...
     
    Lily Lou, shigurette, Laurent-Olivier et 2 autres ont BigUpé ce message.
  11. Denderah

    Denderah
    Expand Collapse
    Dragon à plumes

    Nyarlathotep, MémiCha, Laurent-Olivier et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. RedHunterGirl

    RedHunterGirl
    Expand Collapse

    Vous êtes trop bavard.e.s ! Je veux dire plein de trucs et après vous passez sur un autre sujet et le temps que je retourne sur mo ordi vous êtes passé.e.s à autre chose ! ><

    Bon, je venais parler d'une discussion qu'on avait eu avec ma copine de toute façon donc je vais commencer par ça et après j'essaierai de retrouver ce sur quoi je voulais rebondir :)
    Donc, on était au lit et on discutait et à un moment elle a dit que, même si on sexait de temps en temps, elle savait très bien que j'étais pas du genre à faire comme dans les films et à commencer à me/la déshabiller à peine la porte franchie. Ce qui m'a fait pensé que j'avais jamais compris pourquoi les gens faisaient ça et que je trouvais que c'était totalement irréaliste. Enfin, pourquoi ils attendent pas d'être à la chambre (ou même sur le canapé) pour se déshabiller ? Après ça fait du bordel dans la maison et en plus il faut aller les chercher alors qu'on est à poil et qu'on risque d'attraper froid ! Bref, je lui fait part des mes réflexions sur la question, et elle essaie de m'expliquer le désir, l'envie qu'on peut avoir de virer les vêtements de l'autre, de pas pouvoir supporter cette barrière pendant une seconde de plus. Et je crois que, ben, c'est là que je me suis rendue compte que, même si j'aime bien sexer et que j'en ai parfois envie, bah ça, le fait que je ne connaisse pas du tout le désir d'une autre personne, c'est ça qui me rend ace, plus que ma faible libido. Je sais pas si ça a beaucoup de sens ... Je veux dire, j'y avais jamais pensé comme ça ... Je savais que j'éprouvais pas de désir mais j'avais jamais pris en compte l'intensité que ça avait. Je sais pas comment expliquer ... Je savais que c'était pas comme les autres mais je pensais pas que c'était à ce point différent ? Et je crois que je comprend toujours pas tout à fait ... Qu'il existe un truc aussi fort chez les autres en fait. La façon dont elle le décrivait ça me faisait penser à un feu, un truc incontrôlable, qu'on peut pas analyser ... Bref, ça m'a fait un drôle d'effet. Surtout que je commençais à me poser des questions, à me demander si j'avais pas plus une faible libido plutôt que d'être ace ... (surtout que ça a tendance à se barrer avec l'alcool.) Du coup, au final, ça m'a plutôt conforté dans ce que je ressentais, ça m'a donné une nouvelle légitimité, je sais pas ... Mais ouais, j'avais besoin de cette discussion je crois ...

    Ah oui, voilà ! Je voulais aussi parler de cette histoire de "l'été où j'ai découvert ma sexualité". En fait, c'est pas tant le fait qu'on découvre ça en été ou qu'on parle que de zsexualité qui me gène dans le titre (j'ai pas lu l'article), c'est surtout le fait que, pour moi, on ne "découvre" pas sa sexualité comme ça, sur une période courte. Je suis toujours en train de découvrir la mienne, et ça a commencé en première. A l'époque, je commençais à réaliser que j'étais attirée par les filles, du coup je me définissais comme bi. Après j'ai complètement arrêté d'être attirée par les garçon pendant ma terminale et ma première année de fac. Donc je me disais lesbienne. Après, deuxième première année de fac, je suis tombée amoureuse d'un garçon et j'ai découvert qu'il existait plus de deux genres. Donc je me suis dit que j'étais peut-être pansexuelle. Et c'est resté pendant deux ans, jusqu'à ce que je commence à sortir avec Melo et que je découvre qu'on pouvait aussi être attiré romantiquement mais pas sexuellement. Et que j'étais pas attirée sexuellement par ma copine. Donc asexuelle. Puis on a commencé à coucher ensemble de temps en temps, je suis donc passée sur grey-sexuelle. Mais je sais aussi que je veux plus qu'un pénis m'approche ! (pour plein de raisons, dont le "beurk beurk beurk, un pénis !") Du coup, pour le moment j'en suis à "panromantique, homo-greysexuelle". Mais je me pose encore des questions, tout plein de questions. Et je continue à découvrir des trucs sur ma sexualité et sur moi-même. Alors qu'on me sorte que certains découvre qui ils sont sur deux mois, ça me fait bien rire ! Ca fait 6 ans que mon identité sexuelle ne cesse de bouger !
    Mais je suis quand même d'accord avec celleux qui disent que la formulation est maladroite et qu'on peut aussi découvrir son assexualité. C'est juste que, personnellement, c'est même pas ça qui me choque le plus, plutôt cette idée de découverte très rapide.

    Oh, et vu qu'un des derniers post parle de masturbation et qu'on a encore eu une discussion interne de @Kaylie, fallait que je vous dise ! Je me suis rendue compte que je ne considère pas la masturbation comme une activité sexuelle, du moins, pour moi, dans ma pratique. Je le fais la plupart du temps sans y penser, sans stimuli, fantasme, ou trucs du genre. En général c'est juste que ma main est posée là et que je suis toujours en train de "fidget" (je sais pas comment on dit en français) et du coup bah, ça arrive quoi. Même pas parce que j'en ai envie. Je peux être en train de lire des VDM, ou un livre pas du tout sexuel, ou un article de cuisine, de regarder des images variées ... En fait j'y mets jamais aucune dimension sexuelle et du coup je me demandais si c'était juste moi ou si ça arrivait à certain.e.s d'entre vous aussi.

    Et je crois que c'est tout ce que je voulais dire. A peu près XD
     
    Nyarlathotep, MémiCha, GabyMoose et 3 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...