Au secours, on m'appelle!

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Caradoc, le 25 janvier 2011.

  1. Caradoc

    Caradoc
    Expand Collapse
    La ouéouette magique

    Voici enfin venu le temps du topic des flippées du téléphone.
    Que ce soit un stress tout à fait compréhensible (choses administratives à régler, RDV à prendre, crush au bout du fil...) ou beaucoup moins rationnel (tes géniteurs t'appellent, et toi tu restes paralysée en regardant ton téléphone sonner*), on en est toute là: le téléphone nous retourne le bide et nous donne envie enfin de courir au service Pipi & Cie.... Et pas forcément pour la petite commission.

    Alors, et toi, quelle a été la dernière expérience que tu as vécue en tant que flippette du téléphone?
    D'après toi, ça vient d'où? Comment gères-tu ton stress quand tu ne peux pas décemment continuer à filtrer les appels?

    Dis nous tout!



    *Expérience vécue (plusieurs fois par semaine haha)
     
  2. lampiote.

    lampiote.
    Expand Collapse
    A la fin de mon pseudo, il y a un point. Ne pas oublier le point, je répète ne pas oublier le point !!

    Rien qu'hier je me suis fait violence pour appeler mon médecin pour lui demander quelques précisions. J'avais préparé toutes mes questions sur un papier, et j'ai débité mon texte comme ça :yawn:
    Il a dû se demander: "pourquoi elle me parle comme ça?"
    Pas douée comme dirait mon frère :facepalm:
     
  3. Caradoc

    Caradoc
    Expand Collapse
    La ouéouette magique

    Oh bein j'espère pas quand même, j'ai cherché pas mal avant de l'ouvrir! :erf:

    Moi ce qui me fait le plus flipper c'est quand j'appelle pour répondre à des annonces ou pour prendre RDV, chez le médecin par exemple...
    A chaque fois mon cerveau se met en mode veille ou je ne sais quoi, et là je me met à dire n'importe quoi.... :facepalm:
     
  4. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai tendance à toujours répéter la même chose au téléphone, on dirait que je suis incapable de faire des phrases correctes. En général je ne dis que "Oui;" "Bien sûr." "Effectivement." "Tout à fait.". Je déteste appeler mes proches, je en sais jamais quoi leur dire. J'ai trop de mal à me dire "c'est telle personne que j'ai au téléphone", j'ai du mal à laisser transparaître mon affection via une conversation téléphonique. Le plus dur c'est d'appeler les administrations, très souvent je pars avec l'idée de les engueuler et une fois que j'ai la personne au bout du fil je me dégonfle.
     
  5. Poppya

    Poppya
    Expand Collapse
    Chocolate is the answer. Who cares what the question is.

    Youpiii, trop bien ce sujet!
    Je fais aussi partie de cette grande famille...
    Je connais ces grands moments de combat. Avant de téléphoner, ce sont des moments d'appréhension face au besoin de téléphoner aussi bien pour prendre un rdv chez le coiffeur que pour souhaiter un bon anniversaire à ma grand-mère, des moments de grande préparation où je dois me préparer mentalement en répétant ce que je vais dire, des moments où ça y est on a composé le numéro et où tout d'un coup il fait chaud et nos jambes se mettent en marche toutes seules pour déstresser. Quand je téléphone, l'angoisse est toujours là et j'ai l'impression de participer à un grand quizz qui va décider le grand sort de ma vie, du coup je ne suis pas du tout bavarde. Et après, pfiuu, c'est limite si je ne me cogne pas la tête contre les murs parce que je me suis trouvée nulle à ne lâcher que quelques mots mais en même temps je suis fière d'avoir réussi cette épreuve!

    Pour moi, je sais d'où ça vient. J'ai besoin de voir et d'être vue par la personne à laquelle je parle. En fait, je communique beaucoup grâce à des expressions faciales. Beaucoup de choses peuvent être dites sans parler, et au téléphone, impossible de faire pareil. Et puis, c'est affreux de ne pas voir la réaction de la personne à laquelle on parle. Ça se trouve elle a posé le téléphone au loin et fait autre chose en même temps par manque d'intérêt. C'est plus difficile de voir la franchise des autres.

    Croyez-vous que ça part en vieillissant?
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je suis assistante de gestion en alternance, autant dire que le téléphone, c'est un peu la base de mon métier.
    Et pourtant... Je suis une grande flippée du téléphone.

    Je suis absolument incapable de passer un coup de fil à quelqu'un d'autre que mes amies proches et ma famille.
    Téléphoner à mes beaux parents (avec qui je vis), mon beau frère, de la famille éloignée, c'est IMPOSSIBLE.

    Pour ce qui est de téléphoner à des administrations, commander une pizza ou même passer au drive au macdo (oui ça va jusque là)(en fait tous les moments où je ne suis pas face à la personne), il faut que je sois seule, enfermée dans une pièce et que personne ne puisse m'entendre!

    Ca m'handicap beaucoup dans la vie de tous les jours parce que je suis sans cesse obligée de demander aux autres de faire pour moi et ça les emmerde, donc ça finit en dispute! Surtout avec mon copain qui ne comprend pas du tout (même si ça va mieux depuis quelque temps mais au début c'était dur). Il ne comprend pas que je n'ai jamais pu passer une commande au macdo, quand il me demande d'appeler sa famille (quand il conduit par exemple) je ne peux pas.
    Ma mère me prend tous mes RDV et quand j'ai besoin d'un renseignement, de prévenir mon lycée d'une absence etc, c'est elle qui s'en charge! Heureusement qu'elle est compréhensive mais je me dis qu'elle aurait peut être du me pousser plus jeune.
    Et puis, ça m'handicap également car je deviens facilement agressive au téléphone de ce fait...

    Heureusement, dans ma vie professionnelle, je n'ai aucun soucis! Je suis souvent à l'accueil, au standard et je n'ai jamais eu de moment de panique. Lorsque je suis dans mon bureau, j'ai toujours le reflexe de fermer la porte lorsque je dois passer des coups fils mais je ne reste pas paralysée devant le téléphone comme je pourrais le faire chez moi.
    Par contre si on me surprend à entrer dans mon bureau et à me dire, "tiens, appelle tout de suite machin" et que la personne reste avec moi, là je fais un blocage et c'est génant... J'essaye toujours d'esquiver!

    Je ne sais pas exactement d'où ça vient parce que je sais parfaitement m'exprimer à l'oral, je tiens des discussions sans soucis, je suis une grande bavarde mais ce que je sais, c'est que j'ai affreusement peut d'être ridicule (devant les gens qui m'entourent ou mon interlocuteur) et que je ne supporte pas de parler à quelqu'un qui n'est pas en face de moi, que je ne vois pas directement (téléphone, drive des fast food, rigolez pas mais j'ai même peur des bonhommes déguisés dans les parcs d'attractions), j'ai besoin de voir le visage, ne serait que par visioconférence!
     
  7. Smelly Cat

    Smelly Cat
    Expand Collapse

    Je suis un peu flippée du téléphone aussi, même avec mes proches. Quand j'ai quelque chose de précis à dire, pas de problème. En revanche, appeler "pour le plaisir" me met un peu la pression, il faut parfois que je réfléchisse à des sujets... oui je sais, c'est un peu étrange...
     
  8. 777

    777
    Expand Collapse
    Vamp!

    Ce matin j'ai lutté pour appeler mon école et signaler mon absence, puis re-lutté pour appeler le médecin ahah, ça en devient pathétique!
     
  9. christ-elle

    christ-elle
    Expand Collapse

    * Moi aussi Je dois me faire violence pour appeler, surtout quand c'est pas de la famille ou amis.
    * Moi aussi, je laisse souvent ma mère le faire à ma place, heureusement que elle est très douée au téléphone. Pourquoi c'est pas héréditaire ?!
    * Moi aussi, je dois être seule pour téléphoner. J'en suis à attendre meme que personne soit dans la maison!
    * Ah et puis moi aussi, je ne réponds pas quand c'est numéro inconnu, ou pire masqué. Si c'est important ils rappeleront, et si je dois rappeler ...
    * Et moi aussi j'espere que ça va s'arranger . Mais l'écrit c'est tellement mieux !
     
  10. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Il y a juste avec ma mère où c'est un vrai plaisir de téléphoner. Le reste beurk.

    Et mon stage qui approche à grand pas me fait peur car je serais dans le même bureau que mes "supérieurs", et la simple idée de devoir téléphoner en leur présence me pétrifie d'avance.
     
  11. Mowgli-

    Mowgli-
    Expand Collapse
    Paranoïaque

    Je suis une grosse flippée du téléphone.
    Même si c'est pas tellement le fait d'appeler qui me stresse le plus. Non, le pire pour moi, c'est quand on m'appelle et que je sais pas qui m'appelle (sur mon fixe, le numéro ne s'affiche pas donc c'est surprise surprise), je me mets à rougir à bafouiller et à dire n'importe quoi .
    Je déteste aussi quand mes parents téléphonent à quelqu'un de la famille et qu'après je dois leur parler pour leur dire "euh coucou, on a rien à se dire.." ou "coucou mamie, ah bah merci pour le chèque hein".
    Ah, et je suis obligée de marcher quand je suis au téléphone, oui, je fais le tour de ma maison.

    :facepalm:
     
  12. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

    Je suis une flippée du téléphone. Je repousse toujours quand je dois appeler pour prendre rdv ou pour quelque chose d'administratif.... Et quand mon téléphone sonne et que je ne connais pas le numéro, les 3/4 du temps, je ne décroche pas, j'écoute le message, et après, je me préparer psychologiquement pour rappeler.
    J'ai un peu honte, mais je déteste tellement le téléphone qu'il m'arrive de ne pas décrocher si je suis occupée, même si c'est mon copain ou mes parents, je rappelle plus tard.
    Et je remercie internet, car avec les mails, ça m'évite pas mal de coups de fil inutiles!
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Lady.Jane
    Réponses :
    0
    Affichages:
    1137
  2. lalilala32
    Réponses :
    8
    Affichages:
    4045
  3. TheReas0n
    Réponses :
    0
    Affichages:
    771
  4. Wesley
    Réponses :
    4
    Affichages:
    1013
  5. Maloura-du-59
    Réponses :
    1
    Affichages:
    931