« Audrie & Daisy », le nouveau documentaire Netflix sur les agressions sexuelles impunies

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 23 août 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. Petite Chaussette

    Petite Chaussette
    Expand Collapse
    Et si on partait en vacances ?

    Hello,

    Ce n'est pas directement une réaction à l'article mais en ce moment il y a une série d'émission sur le féminisme au sens large sur France Culture. Celle de ce matin est sur le consentement/les agressions faites aux femmes.
    On peut les podcaster ici http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes
    En tout il y aura 5 émissions de 2h sur plein d'aspects du féminisme, j'ai déjà écouté celles de lundi et mardi et c'est vraiment bien fait, il y a des témoignages, des retours sur l'Histoire, des avis d'experts...
     
    Ainariel et Roonie ont BigUpé.
  3. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    Regardez moi. Je vais être mode Eleven/Black Mamba et exploser la tronche de ces enfoirés. mais enfin de quel droit?! Comment peut-on faire cela à des filles sous la seule raison d'avoir un manche entre les jambes? Je suis outrée, désespérée, scandalisée! J'ai envie de vomir.
     
  4. pamplelune

    pamplelune
    Expand Collapse

    Quelqu'un sait s'il y a moyen de le regarder sans avoir Netflix ?
     
    Mindala Jinka et Leviosa ont BigUpé.
  5. Liloonator

    Liloonator
    Expand Collapse
    des licornes, des pois, des paillettes et du saucisson. (en gros quoi)

    Wow ça va être dur mais c'est sur que je vais le regarder ! les docs Netflix sont très bien fait....j'ai regardé How to make a murderer et c'était passionnant..j'étais énervé, révoltée devant tant d'injustice et vraiment à fond dans les procès (les vrais!).....bref.....je vais regarder ce documentaire c'est certain!
     
  6. La machine à rien

    La machine à rien
    Expand Collapse
    Kind of blue.

    Je viens de finir de regarder le documentaire et elles sont vraiment à vomir les déclarations de Darren White, le sheriff du Nodaway County!!!! Franchement j'étais tellement en colère que j'ai du arrêter de regarder un moment pour me calmer... :bomb:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    :mur:
     
    #6 La machine à rien, 24 septembre 2016
    Dernière édition: 24 septembre 2016
    mannoon, Morpheme, foxyseverus et 3 autres ont BigUpé ce message.
  7. RadioLu

    RadioLu
    Expand Collapse
    When you say "I don't know" you let other people decide for you...

    Révoltée par tant d'injustice...
     
  8. madmoiselleV

    madmoiselleV
    Expand Collapse

    Comme toi je viens de voir ce passage et je suis aussi en train de faire un pause, je rage tellement que je ne pouvais pas continuer. Je suis venue voir dans les commentaires si j'étais la seule à éclater de colère après l'avoir entendu! :mad:
     
    La machine à rien a BigUpé ce message
  9. Niag

    Niag
    Expand Collapse
    Volière en formation

    @La machine à rien @madmoiselleV J'ai eu la même réaction que vous :bomb: Le documentaire est bien fait mais vraiment dur à regarder pour ça, et pour l'injustice de la situation. Pourtant le cas de Daisy ne doit pas manquer de preuves avec un peu de bonne volonté... Elle est passée par l’hôpital, sa mère a compris rien qu'en voyant son corps, et puis merde ils l'ont laissée dehors alors qu'il gelait :mad: Tu parles d'une justice...
     
    La machine à rien a BigUpé ce message
  10. Morpheme

    Morpheme
    Expand Collapse

    Idem pour le sheriff (et cette putain de ville entière), j'allais écrire "je souhaite du mal à personne, mais..." sauf qu'en fait si si, je lui souhaite du mal, en vrai. Ce sheriff est flippant et ses propos sont des paroles de violeur. Je comprends juste pas comment ils peuvent expliquer comment l'acte aurait pu être le moindrement consensuel alors que les tests montrent qu'elle était à deux doigt du coma éthylique, que son corps montrait des traces d'agression et que le mec a avoué avoir eu une "relation sexuelle" avec elle ! Dans quel univers elle aurait pu consentir ?! C'était pas les preuves, le problème, c'est que pour eux le consentement existe pas, le viol ca existe pas.

    Je m'attendais pas, cependant, au rôle (positif) du frère de Daisy, c'était une belle addition et je trouve qu'il fait un bon exemple pour les garcons et hommes qui regarderont le film.
     
    mannoon, La machine à rien et Niag ont BigUpé ce message.
  11. Etoile d-araignée

    Etoile d-araignée
    Expand Collapse
    Je suis la descendante des sorcières qu’on n’a pas réussi à brûler. Nous existons encore.

    J'ai trouvé ce documentaire assez révolutionnaire à sa façon.

    Filmer ce sujet tabou qu'est le viol de façon aussi peu "spectaculaire", c'est assez nouveau. Pas de gros plans, pas d'images macabres, pas de musique retentissante, de lumières sombres, de plans très rapprochés et très rapides.
    Le viol a longtemps été un sujet narratif facile pour donner de l'action et de l'adrénaline aux spectateurs, sans être le coeur du sujet en soi.
    Et ici, on a des plans lents, des lumières clairs, on laisse le temps aux protagonistes de parler, de réfléchir, de souffler. ENFIN, on leur donne la parole sans l'instrumentaliser, sans les diminuer.
    Faire parler les coupables (les violeurs, mais aussi les harceleurs, les membres policiers, juridiques...), c'est nouveau aussi. Et c'est fait de façon très très neutre, ce qui ne fait que souligner l'indifférence sidérante de leurs propos.

    Mais surtout, filmer ces adolescentes comme des vrais personnes, en montrant leurs douleurs, mais en ne les réduisant pas à ce statut de victimes éternelles, ça, c'est révolutionnaire, en terme de le mentalités. Montrer des victimes qui sourient, qui font des tatouages, qui écrivent des messages facebook, qui ont leurs examens, et qui se réunissent entre elles pour se serrer dans leurs bras, je n'avais jamais vu ça. Qu'on reconnaissent aux victimes le fait qu'elles sont toujours humaines, et qu'elles sont toujours en vie.
     
    #11 Etoile d-araignée, 27 octobre 2016
    Dernière édition: 27 octobre 2016
    mannoon, Chocapiix, bdavis et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...