Aux victimes de viol

Sujet dans 'Vie Quotidienne' lancé par Free Bird, le 11 octobre 2012.

  1. Free Bird

    Free Bird
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Je pense que vous êtes nombreuses à connaitre le manifeste des 343 salopes, publié par le Nouvel Obs en 1971.
    Ce manifeste a permis de faire bouger les choses pour les femmes, et notamment de mettre en place le droit à l'avortement.

    Le Nouvel Obs renouvelle l'appel, cette fois-ci en invitant les victimes de viol à se manifester. C'est pourquoi je vous invite à adresser un message à l'adresse suivante : violmanifeste@nouvelobs.com.
    Le but serait d'avoir assez d'impact pour faire bouger les politiques, et pour éviter de voir de nouveau des violeurs impunis.


    Pour celles qui le souhaite, vous pouvez également signer une pétition en ligne, afin qu'un grand débat politique soit organisé concernant les violences faites aux femmes.

    On pourrait également profiter de ce topic pour partager nos expériences, nos sentiments, pour parler du parcours judiciaire...
     
  2. versus

    versus
    Expand Collapse
    Guest

    J'ai signé la pétition, mais je ne partagerai pas. Il y a une chose dans la lettre qui me gène : réduire le viol à une "violence faite aux femmes." Les hommes aussi sont violés, et l'immense majorité des viols et abus sexuels sont commis sur des mineur(e)s de moins de 15 ans. C'est une violence contre l'humain, homme, femme, enfant. La terrible complaisance envers les agresseurs n'est pas le symptôme du machisme français, mais de l'admiration de la force face au dégoût que suscite une victime, quelle qu'elle soit. Les femmes violeuses sont tout aussi en sécurité que les hommes violeurs.

    Personnellement, je ne porterai pas plainte. Seize ans après, qui me croira ? Ma propre mère ne me croit pas. Je ne sais pas si mon frère me croit ou non - il a eu la délicatesse de ne pas faire de commentaires. Et pourquoi ? Me faire torturer psychiquement par des flics obtus qui trouveront tout à fait normal qu'une gamine de même pas treize ans taille des pipes à son beau-père ? Pour qu'il écope de 6 mois avec sursit ? Non merci.

    De plus, je n'ai pas besoin de la "justice française" pour savoir que je suis une victime. J'ai trouvé aide et soutien avec des personnes merveilleuses. Je culpabilise souvent à l'idée qu'il peut recommencer. Si j'apprends qu'il s'en est pris à d'autres filles après moi, ça me rendrait malade. Mais de toute façon, vu comment la "justice" est rendue, ce n'est pas une plainte qui l'aurait empêché de toute façon ...
     
  3. Free Bird

    Free Bird
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    En ce moment je suis en plein dans les préparations de l'enquête, j'essaye de trouver le plus possible de "preuves" des conséquences de mon agression.
    J'ai réussi à regrouper une petite dizaine de certificats médicaux, des bulletins où les profs notent un changement de comportement...
    J'ai l'impression de mettre tellement d'espoir dans ces petits papiers, alors qu'ils n'auront sûrement aucun intérêt...
     
  4. Prudi

    Prudi
    Expand Collapse

    J'ai était agresser à l'age de 14ans, et je l'ai cacher pendant des années. Je suis incapable de me considérée comme une victime. Je ne dirais pas que je l'ai mérité, je l'ai dit, mais plus maintenant.

    Mon meilleur ami a tenté de me sodomiser il a 2ans aussi. Et là j'ai voulu réagir, à l'aide de mon beau frère. J'ai été porter plainte.
    La chose la plus dur de toute ma vie, j'ai beaucoup pleurée et c'était très dure a vivre. Quand un flic vous demande si vous l'avez pas un peu pousser a l'acte, que si vous n'aviez pas dit ou fait ça ça serais peu être pas arriver, je peu vous dire que vous avez tout simplement envie d'arrêter là.
    Ma mère ne ma pas crue, elle ma demander devant tout les gendarmes : " Si tu mens, dit le maintenant. ". Bref, j'ai été arrêter 1mois pour traumatisme psychologique, le mec a avouer a tout mes potes le lendemain. Ils n'ont même pas été interroger. Il y aurais du avoir une confrontation, elle n'est jamais arriver.
    Ils ont interroger ma mère, ma soeur, son copain, et ma copine du moment. Pour quoi ? Savoir si j'avais l'habitude d'aguicher les hommes. Pendant ses années là, je m'habiller extrêmement large, je ne me maquiller jamais, et je ne f'sais rien pour attiré les regards.

    J'ai attendu 1an, pour avoir une réponse du tribunal. 1 Putain d'année, pour qu'on me dise quoi ? Qu'il n'y avais pas suffisamment de preuve et que le dossier été classer.

    Aujourd'hui, je le croise bien trop souvent lui et sa copine ( avec qu'il il sortait a ce moment là ). Et j'ai le droit à ce qu'ils me rigolent au nez, à de grand sourire.

    Ca donne vachement envie de se fier a la justice Française.
     
  5. Free Bird

    Free Bird
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Prudi : Comme ça a du être dur pour toi...Comme si personne ne t'avait écouté... :calin:
     
  6. Prudi

    Prudi
    Expand Collapse

    On se dit que c'est pour la bonne cause, le gendarme qui s'occuper de mon cas a été un père pour moi. Il venait me voir au boulot pour savoir comment ça aller. Il me telephoner et tout. Mais, faire tout ça pour lire un vieux courier " affaire classer " par manque de preuve, tout en sachant que il avait avouer, il s'en cacher même pas. Je trouve ça degueulasse.
    Je souhaite ce verdict a personne.
     
  7. GrandeMarine

    GrandeMarine
    Expand Collapse
    se roule dans un champs de coquelicots

    Je ne sais pas si je suis au bonne endroit mais je me demandais, connaîtriez vous des associations française ou international qui permettent de s'engager pour la cause des femmes? c'est a dire être a leurs écoute, les accueillir, les aider avec la création d'atelier etc? en tant que bénévole bien sur, je n'ai pas du tout de formation dans le social ou le médicale mais j'aimerais beaucoup aider.
    Ma cousine a subie des violences durant toute son enfance par un père "bien trop aimant" comme j'avais l'habitude d'entendre étant petite, et savoir que maintenant elle va mieux grace a des psy, je me dis que certains métier sont très beau et vraiment utile, mais malheureusement je n'ai pas ce type de formation et pourtant qu'est ce que j'aimerais aidé!

    En attendant j 'ai pris a la bibliothèque un livre qui s'appelle "Guide des actions bénévoles pour la cause des femmes" :) .
     
  8. Prudi

    Prudi
    Expand Collapse

    Timboy : D'après eux ils sont obliger de poser ce genre de questions, après je dit pas. Mais la façons dont c'est dit change beaucoup de chose, et là j'avais pas l'impression que c'était aimablement. Fin bon, aujourd'hui je m'en suis a peu près remise et je souhaite a toutes les victimes de s'en sortir et de recommencer a vivre ! C'est ça ou les laisser gagner.
     
  9. Free Bird

    Free Bird
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    GrandeMarine : je connais uniquement le CIDFF où des bénévoles et des employés animent des groupes de discussion, notamment sur les violences sexuelles. Il y a normalement un CIDFF par département, il faut regarder sur internet.

    Après essaye de voir si tu as une maison de associations dans une grande ville de ton département, moi je suis à Lille, j'ai longtemps cherché mais je n'ai jamais trouvé d'asso qui s'occupent de ça, à mon grand regret !
     
  10. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Obligés? Est-ce qu'on demande aux parents d'un-e enfant qui se fait agresser par un pédophile s'ils ont pas fait un peu exprès de le laisser rentrer tout seul de l'école avec son petit air si mignon? Est-ce qu'on demande à quelqu'un qui se fait voler son porte-feuille s'il ou elle n'a pas un peu agité sa liasse de billet devant tout le monde? Non. Y a qu'aux femmes qui se font violer qu'on demande si elles l'ont pas un peu "cherché".
    Et c'est quand je lis des témoignages comme ça que je me dis au contraire qu'il ne faut pas abandonner, ou renoncer (aussi difficile que ce soit) parce que y a que comme ça que les choses bougeront.

    Courage à vous, du fond du coeur. :fleur:
     
  11. Free Bird

    Free Bird
    Expand Collapse
    Manger. Maintenant.

    Timboy : ça doit être dans les idées reçus.
    J'ai ma plainte sous les yeux, il y a 3 questions de policier qui m'a auditionné qui montrent clairement ces idées :
    Comment étiez-vous habillée ?
    Avez-vous demandé d'arrêter ?
    Etes vous formelle sur le fait d'avoir été pénétrée ?

    Voilà, il fallait savoir si j'étais pas habillée en jupe, si j'ai pas "oublié" de dire "non merci, j'ai pas envie d'être violée", et si j'ai pas eu juste l'impression d'avoir été pénétrée.
     
  12. Miawou

    Miawou
    Expand Collapse

    Free Bird : Et bien c'est peut-être des idées reçues, mais c'est justement contre ça qu'il faut se battre. Je trouve les questions que t'ont posé les policiers révoltantes.
    Moi quand j'ai été porter plainte pour un vol, les questions c'était :
    -Quelle heure il était? Combien ils étaient? Que vous ont-ils volé?
    Si on m'avait demandé : Pourquoi étiez-vous à cet endroit? Etes-vous sûre que vous ne leur avez pas un peu donné votre téléphone? Est-ce bien raisonnable de se promener avec un iphone dans son sac en pleine nuit? J'aurai halluciné!
    Et ce qui est d'autant plus grave, c'est qu'il est complètement admis de remettre le comportement de la victime en cause lorsqu'il s'agit d'un crime (le viol) que pour un petit un délit!
     
Chargement...