Avoir les cheveux colorés en 2012 : l'effet mouton ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Lea Bucci, le 12 avril 2012.

  1. Lea Bucci

    Lea Bucci
    Expand Collapse

  2. Kinahok

    Kinahok
    Expand Collapse
    Bientôt (enfin) libre

    Nicki Minaj me fait peur sur la photo de l'article... On dirait une barbe à papa lubrique. :eh:
     
  3. yvilish

    yvilish
    Expand Collapse
    But You

    Hmm je ne sais jamais si je dois me réjouir ou non que ce soit maintenant plus accepté voir "trendy".
    Je n'ai jamais eu de couleurs bien flashys ou extravagantes mais je me souviens m'être assez regardée de haut, moquée, insultée quand j'avais mon rouge ou mon violet foncé....
    Comme pour beaucoup de choses, on faisait le fameux rapprochement "couleur de cheveux flash = personne excentrique = personne FOLLE, au secours" .
    Et aujourd'hui, on est dans un style d'équation comme ça "cheveux flash = intérêt pour la mode avec un soupçon de personnalité = super".
    C'est cool, que la mode change, évolue, mais je ne sais pas, moi cette mode me laisse un gout un peu amère..
     
  4. Aube

    Aube
    Expand Collapse
    Bulle

    J'ai plus de 30 ans, les cheveux bi-gout et j'm'en fous! (violet tendance rouge et blonds)

    Meme que j'vais fait ca en 2008, 2009 et que je m'y suis remise en 2012 na! Jamais empechée d'avoir un job, même que ma chef m'a dit "oh t'as les cheveux violets!" Oui oui, comme quand tu m'avais engagée :) elle a sourit, fin de l'histoire :)

    Donc bon, allons y gaiement hein! C'est pas quand on sera vieilles qu'on osera des trucs comme ça... Et tant pis pour les qqs remarques désobligeantes. Les positives prendront tjs le dessus!
     
  5. Zekrinam

    Zekrinam
    Expand Collapse
    I'm superwholocked

    Oui bon, on a beau dire, je suis sûr que si je me ponte à mon lycée demain avec une crinière rose pastel, on va pas forcement me dire que je suis à la pointe de la mode. ( Faut dire que chez nous, le top de la mode c'est slim voir legging, top, fond de teint à la truelle et sac longchamp )
     
  6. Zola

    Zola
    Expand Collapse
    • • •

    J'ai fait ça l'an dernier. Rose, violet, bleu (qui a déteint en vert) et multicolor. Pour moi c'était clairement une crise d'ado à retardement. Pas le genre "je me rebelle, je suis une punk etc"... Je vois d'ailleurs pas pourquoi ce serait forcément vu comme tel. Non juste que je n'ai pas eu vraiment d'adolescence à cause de ma dépression et le peu que j'ai eu c'était à peine si j'osais m'attacher les cheveux de peur de trop de changement et de ce que pourrait penser les autres.

    Alors quand j'ai commencé à aller mieux et à me foutre du regard des autres, j'ai également commencé à changer de coiffure. Et l'an dernier, j'ai atteint des sommets avec les couleurs flashy. Je ne me suis jamais fait insulter ou quoi. Parfois quelques regards pas très sympathique de quelques personnes âgées genre "les jeunes de nos jours, c'est n'importe quoi", mais ça m'amusait plus qu'autre chose. J'ai à l'inverse eu pleins de compliments: que ce soit de jeunes, de vieux ou d'un charmant SDF un peu saoul, aha. Et au moins je savais pourquoi on me regardait dans la rue (qu'en général, je flippe et je psychote persuadée d'avoir un gros bouton sur le pif, pleins de trucs entre les dents, une araignée sur l'épaule ou que sais je).

    Je trouve ça dommage que ça devienne une mode dans le sens où maintenant, quand quelqu'un va se teindre les cheveux on ne trouvera plus ça original, fun ou excentrique mais juste "dans la tendance du moment". Et ça m’énerve. Je ne supporte pas la mode et ce besoin constant de suivre le mouvement et d'être considérée comme tendance si par hasard nos gouts se trouvent coïncider avec les looks du moment.
     
  7. ArtdeCorps

    ArtdeCorps
    Expand Collapse
    Je veux un hippopotame.

    Moi aussi j'ai les cheveux de toutes les couleurs, mais c'est pas un effet mouton. C'est juste qu'étant ado, ma mère me l'interdisait. Puis après j'ai fait des études "sérieuses" alors pour trouver un stage c'était pas terrible. Mais maintenant, je fais des études dans le graphisme, l'art, tout ça... Alors j'en profite avant de rentrer pleinement dans la vie active et de retrouver un look un peu plus conventionnel !
     
  8. Josée

    Josée
    Expand Collapse
    And now everything goes my way 

    Je sais qu'on risque de me lancer des cailloux mais je prends le risque...

    J'ai eu les cheveux rouges pendant longtemps, depuis ils sont plus ou moins prune on va dire (en tout cas, une couleur qui n'existe pas au naturel) (j'ai eu noir au reflet bleu.. mais on va essayer d'oublier hein!) . Pour ma part, je n'ai pas de souvenirs horribles de railleries ou de moqueries. Des remarques oui, des gloussements peut-être... Mais pas plus que quand Jacky met son bob Ricard ou que Machine met un pantalon orange..

    Les cheveux, c'est pour moi comme du maquillage: ça "décore", ça représente la personnalité et embellit (ou pas, hein, comme le maquillage). Et comme le maquillage ou les vêtements, les modes changent...
    Les tatouages, le léopard, les imprimés fleurs, les doudounes, etc sont des trucs qui vont et viennent dans la mode...
    Donc même si ça craint de le dire...
    C'est la mode cet été... puis l'an prochain ça changera.

    Et (préparez vos cailloux) je pense qu'il est de plus en plus dure d'affirmer avoir un look "marginal", car la mode récupère tout (je travaille dans un site de mode, je le constate tous les jours....)..

    Cela dit je me les décolorerai bien...
     
  9. Billie The Kid

    Billie The Kid
    Expand Collapse
    Sacrebleu!

    Je trouve ça stylé, j'aime beaucoup, surtout lorsque les cheveux sont teints dans une couleur chaude, type roux incendiaire ou violine ou rouge! Mais je garde mes cheveux noirs, ce qui me soulerait avec des cheveux flashy c'est qu'on ne peut pas porter n'importe quelle couleur de vêtements!


    et sinon:

    [​IMG]

    :cretin:
     
  10. Atreyü

    Atreyü
    Expand Collapse
    whatever floats your boat

    Aaaah les cheveux colorés :jv:
    J'en ai toujours voulu des noirs vraiment corbeau mais ma mère n'était pas d'accord, alors je les ai teints avec mon père en Irlande c'était koolos, et puis finalement elle a bien aimé à mon retour ... Je les ai gardés pendant la fin de mon collège jusqu'à la première et depuis lors je les ai teints en roux très très vifs, très oranges qui claksamère, j'aime bieeeen, mais j'ai envie de changer, je me lasse vite ...
    Le bleu est super joli, ça me tenterait bien ...
     
  11. Myschka

    Myschka
    Expand Collapse
    Connasse cynique

    J'ai commencé à me teindre les cheveux en 1995 quand j'avais 15 ans, parce que je trouvais ça drôle.

    Depuis, je suis passée par à peu près toutes les couleurs : blond platine, jaune poussin, orange, roux, rouge pétant, rouge foncé, rose fuchsia, bleu électrique, violet, mauve, prune, bleu marine, vert sapin, noir corbeau (et probablement une bonne dizaine de nuances plus ou moins heureuses entre deux colorations).

    Maintenant j'ai arrêté parce que c'est beaucoup d'entretien, que j'ai les cheveux trop secs pour que je passe mon temps à les malmener et que je suis une grosse feignasse, ahah (bon, aussi un peu parce que je bosse dans un ministère où ce serait moyennement bien vu mais ça à la limite je m'en fiche un peu).

    Je ne me suis jamais posé la question de savoir si c'était à la mode ou pas, et je me suis toujours fichue comme de ma première paire de chaussettes de savoir si allait choquer ou pas. Pour moi ça a toujours été un truc rigolo, je le faisais parce que ça m'amusait, pas pour affirmer ma rebellitude ou quoi que ce soit.

    Bien sûr je me suis pris quelques remarques dans la rue mais honnêtement, qui se soucie de l'opinion du passant moyen ?

    Après j'ai un entourage hyper ouvert, ma mère est fan des tatouages de ses filles, alors bon, le jugement des autres ça n'a jamais été un truc qui compte pour moi.

    Tout ça pour dire que je rejoins l'opinion d'une Madz plus haut, c'est à la mode cette année, l'année prochaine ce sera autre chose et basta...
     
  12. Malibu_Stacy

    Malibu_Stacy
    Expand Collapse

    Je suis à 200% d'accord avec toi. Ca n'a plus aucun sens de se dire "marginal" ou "différent" aujourd'hui (à part quand on vit dans un village perdu où personne n'a jamais entendu parler de Lady Gaga), tout le monde entre dans le moule d'une façon ou d'une autre, c'est comme ça.
     
Chargement...