AVS, AESH, et compagnie...

Sujet dans 'Etudes, stage, emplois - Le Monde de l'entreprise' lancé par Loulam, le 21 février 2016.

  1. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    Pour partager nos joies du métiers, nos techniques, des infos sur les différents profils des enfants...

    Et pour celles qui ne connaissent pas ce merveilleux métier qu'est auxiliaire de vie scolaire:
    L'auxiliaire de vie scolaire - AVS - s'occupe de l'accompagnement, de la scolarisation, de la socialisation et de la sécurité de jeunes, handicapés ou présentant un trouble de santé invalidant.

    L'AVS est donc affecté dans une école, un collège, un lycée public ou privé sous contrat accueillant des élèves en situation de handicap, mais il ne se substitue en aucun cas à l’enseignant ou au professionnel du soin. C’est un généraliste qui accompagne des élèves et leur facilite la vie dans le cadre scolaire et périscolaire, sans intervenir à domicile.

    On distingue l'AVS-co (collectif) et l'AVS-I (individuel), qui suit un élève en particulier. Dans les deux cas, l'auxiliaire de vie scolaire assure plusieurs types d’activités :

    - interventions dans la classe décidées en concertation avec l’enseignant (aide à la prise de notes sur ordinateur, par exemple) ou en dehors de la classe (intercours) ;
    - aide aux gestes techniques ne requérant pas de qualification médicale (déplacement, repas…) ;
    - aide aux sorties de classe ;
    - collaboration au suivi des projets de scolarisation et d’apprentissage (réunions, relation avec la famille et les enseignants…).

    À noter : l'auxiliaire de vie scolaire (AVS) ne doit pas être confondu avec l'auxiliaire de vie sociale (AVS), qui est un travailleur social titulaire du DEAVS (diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale).

    Je suis AVS depuis septembre, et j'adore ça. :happy:
    Je m'occupe d'un p'tit loup autiste asperger et hyperactif (et hpi) de 10 ans que l'on appellera Grenouille, en sixième. Je refais donc ma sixième avec option jeux vidéos et pokémons vu que c'est son intérêt spécifique. :yawn:

    C'est un autiste verbal, très verbal. Il est également gribouilleur, passionné de pokémons, il les invente. Il n'écrit que depuis deux ans. Il adore l'histoire, le français, les sciences, la technologie, le dessin… Il n'est pas passionné de maths, ni d'anglais, mais se débrouille bien. Grenouille n'avait jamais fait de sport à l'école avant.

    Il lit vite, très vite, a une excellente mémoire visuelle et auditive. Il est hypersensible, surtout aux sons, l'oreille fine et attentive. Chatouilleux aussi, il se tord de rire dès qu'on l'approche. Il parle beaucoup, sans trop se soucier de ses auditeurs, et adore détourner le sujet quand il fait des bêtises. Il est finaud, me teste, ment, mais me regarde d'un air contrit quand je rouspète. Grenouille est intelligent, avec l'esprit fin et vif, aime faire des jeux de mots et des blagues.
    Il me peut me faire des crises impressionnantes, envoyer valser le mobilier et crier quand ça ne va pas, quand il est fatigué, quand le bruit est trop présent ou quand quelque chose ne fonctionne pas comme il veut. Il fait de l'écholalie. Il est gigoteur, peut se lever soudainement, courir les couloirs quand il y a des crises. Il peut aussi se réfugier dans mes bras quand il a peur. Il interrompt les profs, les corrige. C'est le “petit professeur” que décrit Asperger. Il se canalise avec le dessin sans pour autant perdre le fil du cours. Il a aussi des sélectivités alimentaires, alors on choisit le menu aussi bien que possible. Au moins, il aime beaucoup les carottes et les frites.
    Grenouille est bougrement attachant

    [​IMG]

    Moi, j'écris ses cours, je lui adapte les exercices autant que possible pour les rendre visuels, ludiques, avec des codes couleurs, des numéros. Je filtre ses réponses aux cours, lui fait lever la main. Je lui rappelle les règles de la classe: ne pas courir, se lever le moins possible, chuchoter, ne pas crier… Je ne marche pas sur les couleurs du couloir quand il me surveille (et je prends les bonus sur les cases noires). Je veille à ce qu'il ait son matériel pour dessiner, s'il n'a rien oublié, je note ses devoirs et les corrige en cours tout en l'encourageant à participer. Je lui file ses idées de pokémons (je demanderai mes droits d'auteur plus tard), alimente avec patience ses discussions sur les jeux vidéos. Je lui énonce l'emploi du temps de la journée, le prépare aux changements. Je lui fournis un bon stock de lecture aussi, quand on est au CDI. Je le téléguide dans les couloirs pour éviter la foule, d’être brassé au milieu des autres.
    Je lui fais faire les évaluations à part, à l'oral. Il me dicte les réponses ou complète. Je négocie parfois durement qu'il écrive un peu, et qu'il fasse l'évaluation (c'était mieux de rester lire Science et Vie Junior au CDI, mais il aura le droit de le finir s'il achève son contrôle). Je le laisse aller et venir dans la pièce tandis que je note au mot près ses réponses, sinon, ça donne une crise parce que je ne suis pas assez rapide pour tout noter (eh oh, c'est pas lui qui écrit!).
    En sport, je travaille avec lui à côté le plus souvent. Il invente ses exercices aussi, il fait de la géo-course, comprenez qu'il court selon une figure géométrique que je lui donne. Il a aussi le droit de sauter sur le trampoline s'il réussit à traverser la poutre sans tomber. En maths, je l'encourage à compléter ses multiplications (c'est quoi l'intérêt de compter s'il peut additionner?). En SVT, je veille à ce qu'il ne fasse pas tomber un instrument, mette un tuyau sale dans la bouche.
    La liste de mes actions est non exhaustive.

    Il a une super équipe de profs, attentifs et désireux de comprendre. Ils s'attachent aussi, surtout la prof de maths et principale qui paniquait beaucoup au début et qui maintenant le gère super bien. Je leur ai fait une réunion pour expliquer comment Grenouille fonctionne, ça les a rassuré et depuis, ça va bien.
    Le collège est idéal, avec un CPE qui fait un bon boulot, il a des parents super chouettes qui le suivent bien.
    Et puis, je suis autiste aussi, alors, ça aide beaucoup, je le comprends bien, je fais la traduction (et je rentre crevée le soir...).

    Et puis fièrement, je vois qu'il obtient des 18, 19, 19,5, 16, 17, 20… Rien en dessous de 16 à part le sport, et 17 de moyenne générale au 1er trimestre. Je vois que c'est un gamin épanoui, avec le sourire quand il arrive, un câlin les meilleurs jours. Un gamin qui tient malgré la fatigue, les changements, toute l'agitation autour. Alors, les jours de crise, je le chatouille un peu, je lui ébouriffe affectueusement les cheveux, et je le rassure comme je peux. Il a confiance en moi, il m'aime beaucoup et c'est réciproque.
    D'ailleurs, il pensait à se marier avec moi au début de l'année. Sa prof principale me vanne à ce propos et me demande d'envoyer les invitations.

    [​IMG]

    J'ai énormément de chance de bosser avec lui.
    Bon évidemment, c'est pas reconnu, c'est payé au lance-pierre, et pas du tout stable comme boulot, c'est dommage...

    Y a t-il d'autres madz qui font AVS? :d
     
    petitegazelle, Blutig, Buzzy et 5 autres ont BigUpé ce message.
  2. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    Merci @Kakapo (j'aime bien ton avatar :jv:)!
    Que fais-tu comme profession ou activité si ce n'est pas indiscret?
     
  3. tortelette

    tortelette
    Expand Collapse

    Salut salut,

    J'ai été AVS pendant 2 ans dans un petit collège où j'ai accompagné 6 élèves le temps de mon contrat. Oui oui, on est pourtant censé faire de l'accompagnement individualisé mais que voulez vous ma p'tite dame ... La rentabilité avant tout !
    Non, bref, j'ai donc profité moi aussi de cette moisissure qu'est le contrat CAE-CUI qui n'a rien à faire avec ce genre de métier, d'après moi. Non pas que je dénigre les gens qui seraient au chômage depuis un certain temps (je commence moi-même à avoir du kilomètre chez pole-emploi) mais pour accompagner des élèves en situation de handicap il faut tout de même avoir un certain profil et de l'expérience. Je ne sais pas si tous les postes d'AVS sont recrutés de la même manière, mais pour ma part, bien que l'annonce soit passée par pole-emploi, c'est le chef d'établissement qui a fait passer les entretiens et qui était donc le choix final : pas une vulgaire sélection de dossier dans un tas, au pif quoi.

    Mais bon, ce n'est pas vraiment la question .... Quoi que, un vrai contrat et une vraie reconnaissance pour les AVS, ce ne serait pas du luxe ! Dans mon collège il y avait les deux types de contrat : nous étions 3 à être embauchés par le CAE et 2 "anciennes" qui étaient recrutées par le Rectorat et donc des contrats plus longs. Je crois même qu'elles étaient passées en CDI...

    Re-BREF !
    J'accompagnais donc plusieurs élèves dans ma semaine. Au début de mon contrat, le principal avait fait mon emploi du temps de manière totalement aléatoire, je me retrouvais donc en cours de techno, inutilité totale, merci. J'avoue que les débuts ont été très difficiles : s'intégrer au milieu de l'année (embauche en février, LOGIQUE), sans connaitre personne... Comme un nouvel élève finalement ! Les élèves que j'accompagnais n'avaient pas été suivis auparavant ou bien leur AVS était parti depuis un certain temps (merci la MDPH), je me retrouvais donc à combler un trou bien trop profond pour voir des résultats rapidement .... Un peu désarçonnée, je ne savais pas trop où me mettre, ni quoi faire. Parce que oui, bien entendu, je n'ai pas été accompagnée (au littéral comme au figuré, il a fallu que je découvre le collège moi même, c'est à peine si on m'a montré la salle des profs!) et j'ai donc dû travailler à ma sauce.
    A la rentrée suivante, tout s'est passé comme sur des roulettes : je connaissais les lieux, les profs, les élèves. Ô joie, il y avait même deux petits sixièmes qui arrivaient : j'ai donc pu les accompagner dès la pré-rentrée, comme ça, on était copains dès le début, climat de confiance idéal. Depuis, tout s'est déroulé très facilement, c'était vraiment agréable de venir travailler tous les jours. J'ai pu faire mon propre emploi du temps, avec de la LOGIQUE dedans : assister aux cours où les élèves avaient le plus de difficultés, intégrer des heures d'aide aux devoirs .... bref, je me sentais utile. :supermad:

    Bon, par contre, j'assistais à quelques stupidités des uns et des autres... Au début, pour pouvoir accompagner tout le monde et faire coïncider les emplois du temps, on devait "se partager" les élèves. Par exemple, l'un de ceux que je suivais, était avec moi en français et une autre AVS en maths. Comme je suis à fond dans ce que je fais, je m'intéressais à son dossier scolaire, ses résultats, et je voyais également sa façon de faire lorsque nous faisions des révisions ou des devoirs.... Et voilà mon petit sixième avec de très bons résultats en maths.. .Bien bien ... Mais lorsque nous révisions, il était incapable de m'expliquer ce qu'était un triangle isocèle ! C'est là que j'ai compris comment ma collègue procédait : bah... elle lui donnait limite les réponses pendant les contrôles quoi. "tiens attends je vais te tracer ta figure, hop hop" ; "pour faire ça tu calcules comme ça, et comme ça et voilà." Ok, super, et il a appris quoi le petit pendant ce temps ? :mur:
    L'année suivante, le principal adjoint étant malin, les listes étaient faire de manière à intégrer plusieurs élèves handicapés dans une même classe : je me mettais donc au milieu de mes deux élèves, je pouvais comme ça jeter un coup d'oeil au travail des deux en même temps. Vraiment pratique pour bosser et suivre les aider comme il fallait ! Et je passais tellement de temps avec eux que je faisais partie de la classe, cette année là, j'étais même sur la photo de classe :egyptian:

    Les profs étaient majoritairement compréhensifs (oui, majoritairement, malgré les licornes et les arcs en ciel, nous sommes toujours entourés de gros nazes) et faisaient en sorte d'aménager les contrôles, leur laisser du temps pour noter, etc.

    Nous avions nos petites techniques et astuces de travail : des fiches aides mémoire, des astuces pour ne pas confondre les verbes en é / er, glissées dans la trousse pour être toujours à portée de main, des cartes du monde au fond du cahier de géo pour réviser régulièrement les continents parce qu'il était difficile de les intégrer .... (non, l'Afrique ce n'est pas l'Océanie ... :dunno: )

    Enfin voilà, un travail enrichissant et qui rend fier quand tu vois les bons résultats de tes élèves... Même si c'est dur de s'attacher à eux, sachant que nous sommes dépendants de ces contrats à la c** ....

    J'ai beaucoup appris, pour moi, à eux aussi (j'espère!) et le fait de retourner au collège tout ce temps après était aussi très sympa! J'ai redécouvert des trucs qui ne m'intéressaient pas du tout à l'époque, hinhinhin....

    Merci d'avoir eu l'idée de faire ce topic, un instant nostalgie qui fait du bien dans mon p'tit coeur !! :puppyeyes:

    GO ON LES AVS !! :rockon:
     
    petitegazelle, Loulam et Falkor ont BigUpé ce message.
  4. tortelette

    tortelette
    Expand Collapse

    Ah ben tiens, ton topic m'a donné des ailes : j'ai vu passer une annonce pour être AVS sur Pole Emploi, j'ai postulé, cette discussion m'avait donné envie de recommencer !
    Bon.... Je n'ai pas été contactée mais qu'importe.

    Du coup je me demandais, tu as eu ton poste comment ?
    Moi, c'était suite à une annonce Pole Emploi, et j'étais donc en contrat CAE CUI. Mais dans le collège où je travaillais, il y avait d'autres AVS qui étaient recrutée par l'Inspection Académique, avec les contrats "mieux" et qui sont passées en CDI l'année où je suis partie.
    J'ai lu je ne sais plus où que pour passer de "simple "AVS en CDD à AESH en CDI, c'était en continuité d'un poste ... C'est le cas ?
     
  5. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    Hey @tortelette !
    Désolée, je réponds un peu tardivement.
    Merci pour ton témoignage!

    :oo:
    Wow, tu as le meilleur score que je connaisse.

    Dans mon établissement, ils sont heureusement attentifs à l'envie, le lien de la personne avec des gamins, sa sensibilité, son expériences. Mais je sais que dans d'autres endroits, c'est une cata. On se retrouve avec des personnes qui n'ont aucun sens du contact, pas intéressés, là par défaut.
    Il y a plus de chance que dans le privé on passe par ce mode d'entrée que dans le public où là, c'est pôle emploi qui envoie les personnes.

    :facepalm:
    Ah ouais, quand même...

    Oh, j'ai une collègue qui procède comme ça. Personnellement, je suis la seule AVS dans la classe où je suis, mais effectivement, j'imagine sans mal que ça doit être pratique!

    Haha, moi aussi je suis dessus, c'est eux qui ont insisté. ^^

    Tout pareil! Je redécouvre le microscope par exemple, c'est juste trop bien!
    Ou le programme d'histoire aussi.


    Alors, sinon, moi, c'est candidature spontanée à cet établissement, je suis en CUI/CAE pour au moins deux ans, voire plus, vu que j'ai la RQTH, au bout de ce contrat, tu peux passer AESH, donc en CDD, mais je ne sais pas si ça dépend du département pour le coup...
    Les AESH sont employés par l'I.A., tu peux aussi envoyer ta candidature directement, et compléter avec les établissements. :happy:
     
    #5 Loulam, 30 mars 2016
    Dernière édition: 31 mars 2016
  6. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    Sinon, je viens d'achever le deuxième trimestre, il a 17 de moyenne générale, et vient d'avoir 11 ans! :d
    Je vais travailler pour la fin d'année sur son autonomie en classe, qu'il soit plus participatif aussi, je le stimule un peu, on a changé d'endroit au self par exemple. Je vais essayer de casser doucement nos habitudes, pour ne pas qu'il se repose trop sur moi.
    J'ai toujours le droit à mes câlins en arrivant, ou spontanés, il a un besoin de contact affectif assez impressionnant. Difficile de ne pas s'attacher avec lui... :jv:

    Il est heureux de venir et s'épanouit, je suis vraiment contente pour lui.
     
    Adagio. et Somebody else ont BigUpé.
  7. tortelette

    tortelette
    Expand Collapse

    Hello,

    Cool, une collègue !
    Et bien finalement, l'I.A m'a rappelée pour une autre poste, je vais signer demain matin et je commence lundi ! Ouch !!!

    J'ai eu la maitresse au téléphone ce matin, qui m'a expliqué vaguement le topo : j'aurai 2 enfants, CP et CM1. L'un est polyhandicapé, donc accompagnement en classe pour écrire, trimballer le cartable, tout ça tout ça .... Mais le 2e aurait, le bien nommé .. "trouble du comportement" .... Insolent, refus de l'autorité, refus de travailler .... Ca me stresse un peu d'avance .... Des conseils pour l'aborder ? Des techniques ?

    Gloire aux AVS ! Yay ! :top: :pedo:
     
  8. Somebody else

    Somebody else
    Expand Collapse
    Déteste le rose.

    @Loulam : étant concernée de manière proche par l'autisme, je suis toute émue quand je lis ton investissement auprès de Grenouille et tout ce qu'il peut faire plus facilement grâce à toi :puppyeyes: ! Tu pourrais être comme une AVS de rêve pour plein de familles !

    @tortelette : trouble du comportement est une dénomination qui peut regrouper tout et n'importe quoi :sad: ... C'est une catégorie une peu fourre-tout de mémoire, et beaucoup de médecins mal informés font aussi la confusion trouble du comportement <-> trouble du développement (autisme et cie). Bon courage en tout cas :top: !
     
    Loulam a BigUpé ce message
  9. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    @Somebody else : Je me sens utile quand je vais travailler, c'est déjà beaucoup!

    @tortelette Je rejoins Somebody Else, "troubles du comportements" est un terme assez vague, j'ai une collègue qui est concernée par un élève qui a des troubles du comportement, si elle a de la doc, je te dirai. Difficile de mesurer l'accompagnement tant que tu ne l'auras pas rencontré...
    J'espère que ta prise de poste se passera bien et félicitations! :d
     
    Somebody else a BigUpé ce message
  10. tortelette

    tortelette
    Expand Collapse

    Salut les collègues ;) ;)

    Bon et bien j'ai rencontré mon "trouble du comportement", je ne sais pas encore quoi penser .... Les maitresses et l'AVS que je vais remplacer m'ont peint un tableau apocalyptique, mais à le voir faire, je ne sais pas trop. Déjà, les camarades de classe font "exprès" de lui parler ou de l'embêter et c'est lui qui prend, il a un passif et une situation familiale bien compliquée à ce que j'ai cru comprendre .... Après, c'est vrai que ce n'est pas un foudre de guerre en classe, il joue avec ses stylos pendant l'exercice, il bricole, il papote .... Pendant la récré il s'accroche avec les autres ... Apparemment il y a déjà eu insultes envers l'AVS, envers les camarades aussi...
    Mais j'ai trouvé l'AVS bien à bout, à bout de patience, au bout du rouleau, le bout de ce que vous voulez ! Donc je me demande. Est-ce son comportement à elle qui aggrave ses troubles à lui ? Parce qu'il lève le petit doigt, elle l'engueule. MAIS BON, comme ce n'était que mon premier jour, je ne m'avance pas. Peut être qu'il faut lui parler tout le temps comme ça sinon ça part en vrille, je ne sais pas encore !

    Voilà voilà. Sinon c'était rigolo de revenir en primaire, les filles ont des sacs reine des neiges, les garçons du star wars .... :top:


    Et bon courage à Grenouille pour la fin de l'année !!! :)
     
  11. Loulam

    Loulam
    Expand Collapse
    Entre les ombres de la pluie.

    Coucou,

    Oui, c'est possible que l'environnement ne favorise pas son envie de travailler, et d'interagir avec les autres. Un trouble du comportement peut cacher autre chose, genre des problèmes d'attention...
    J'étais en formation en début de semaine, et la formatrice -très très professionnelle et super oratrice- insistait bien sur notre disponibilité en tant qu'AVS, qu'aussi, un lien ne pouvait pas se faire avec l'enfant et qu'il valait mieux déléguer si ça ne fonctionnait pas. Visiblement, ça a l'air d'être le cas (mais peut-être as-tu constaté autre chose depuis).

    Tu vois comment tu vas pouvoir l'accompagner? À part le canaliser et peut-être essayer d'apaiser ses relations avec les autres?
     
  12. tortelette

    tortelette
    Expand Collapse

    Hello,

    Bon et bien mon instinct avait raison : vendredi, j'ai passé ma première journée seule avec lui, il a été adorable !! Les maitresses pessimistes ont bien tenté de me dire que c'était pour me piéger, m'amadouer, mais je l'ai trouvé complètement changé par rapport au début de semaine. Il aurait dit à l'autre AVS de l'école, "j'ai une nouvelle AVS, elle est gentille !", il m'a collé toute la journée, au moment de se ranger pour aller et sortir de classe, il se met à côté de moi et dit "moi, j'me range avec mon AVS !", il est venu de lui même, après avoir noté ses devoirs disant qu'il faudrait apprendre la poésie pour la prochaine fois, me demander si je pouvais lui faire réviser .... Bref, il y avait donc bien un grooooos soucis avec son ancienne AVS.

    Juste commencé, nous voici déjà en vacances. J'espère qu'il sera aussi chouette à la rentrée, je vais en profiter pour lui chercher des exercices, parce qu'il y a du boulot niveau difficultés scolaires....

    Enfin bref, encore une fois, ton topic sur les AVS a vraiment donné un tournant à ce printemps ! ;) ( et un tournant dans l'accompagnement de ce petit gars ! :v: ) Je suis vraiment ravie d'avoir ce poste, je me sens vraiment vraiment utile à cette place :) :rainbow:

    AVS POWEEEER :supermad:
     
    Falkor, Somebody else et Loulam ont BigUpé ce message.
Chargement...