« BEP Fellation Excellence », un futur où la prostitution serait « un métier comme un autre » ?

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 25 octobre 2013.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. KBi

    KBi
    Expand Collapse
    Onk Onk

    J'ai toujours pensé qu'il fallait légaliser la prostitution pour que les prostitués aient une retraite, une sécu et un droit du travail...
    Bref pour pouvoir réglementer le truc.
     
  3. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    La vidéo est très intéressante et très bien faite. Elle ne change pas ma position sur le sujet (qui est réglementariste et non abolitionniste) mais ça reste très intéressant de voir ce sujet traité sous cet angle.

    La vidéo est assez violente en effet, et ce qui m'a le plus choqué (en dehors de tous les propos terribles de la conseillère), c'est que les parents ne demandent pas son avis à la jeune fille au sujet de sa future orientation
     
  4. Boetia

    Boetia
    Expand Collapse
    Guest

    Je n'ai pas pu finir la vidéo que je trouve horrible.

    Qu'une prostituée se prostitue ok. Là c'est juste clairement des parents qui veulent faire prostituer leurs fille hein.

    C'est glauque à l'extreme. Je vais vomir.
     
  5. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Je ne sais vraiment pas comment réagir à cette vidéo. Je comprends sa démarche, mais en certains points, je la trouve incohérente. Peut-être que je vais chercher loin mais, si dans cet univers parallèle, la prostitution est à ce point reconnue par l'Etat (au point d'en faire des études !), il me semble que cela deviendrait plus réglementé et pas autant à l'arrache que ce qu'elle décrit. (Bref spéculations.) Malheureusement, et comme beaucoup de spots prévention, je trouve la vidéo orientée à mort, limite trop. Je vois des grandes flèches qui brillent vers la conseillère d'orientation avec écrit en gros "REGARDE C'EST LA MÉCHANTE". En somme, pas trop la place pour la réflexion, c'est vraiment quelque chose que l'on nous assène, on laisse pas d'air, pas de recul. A mes yeux, la prostitution est un sujet beaucoup trop complexe et épineux pour être traité de cette façon. Malgré tout, c'est une bonne idée et j'aime bien les sous-entendus qui y sont fait, l'écrasement de soi -la jeune fille que l'on empêche constamment d'intervenir,...- et tout ce qui s'en suit. La vidéo convainc très bien, limite trop bien, comme je l'ai exprimé au-dessus.
     
  6. lampiote.

    lampiote.
    Expand Collapse
    A la fin de mon pseudo, il y a un point. Ne pas oublier le point, je répète ne pas oublier le point !!

    On peut reprocher à cette vidéo d'être très, trop orientée, néanmoins, elle prouve que la prostitution ne peut en aucun cas se professionnaliser.
    C'est pour moi une totale abnégation de la femme en tant qu'être et je me demande comment on peut penser que des femmes le choisissent sciemment.
     
  7. adita

    adita
    Expand Collapse
    Dans le game en claquettes

    :shifty: J'utilisai le terme réglementarisme que l'on retrouve dans un des autres articles Madz sur la prostitution (et pour rebondir sur ce qu'avait dit @Kbi ;) dans le sens réglementariste: qui vise à encadrer la prostitution

    J'ai loupé un truc sur l'histoire de la prostitution en France?
     
    #7 adita, 25 octobre 2013
    Dernière édition par un modérateur: 25 octobre 2013
  8. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    C'est vrai que c'était un peu maladroit comme expression. J'entends le fait que, dans l'univers de la vidéo, c'est quelque chose qui a été légalisé et qui a droit à tout ce qu'un travail peut réclamer (droit du travail, etc.). Et pour moi, si l'on veut être cohérent avec cet univers, il devrait y avoir une protection des prostituées pendant l'acte, ce genre de chose, et non pas cette histoire de "déconnexion". Ce qui me gêne, c'est qu'elle présente la prostitution comme elle l'est aujourd'hui, mais dans un univers alternatif qui n'est précisément pas comme le nôtre au niveau de la réglementation et des différents droits.
    J'espère m'être bien exprimée. :fleur:
     
  9. LovelyLexy

    LovelyLexy
    Expand Collapse

    J'ai beaucoup apprécié la vidéo, avec un point qui n'a pas été relevé dans l'article ou les commentaires: l'attitude du père mise en avant, avec son air intéressé quand la conseillère dit que les hommes de son âge aiment la chair fraîche... Par contre, le coup de la conseillère et de son miroir au début m'a rendu perplexe: est ce pour critiquer la dictature de la beauté et du jeunisme sur les femmes?
     
  10. Solstice

    Solstice
    Expand Collapse
    Il faut imaginer Sisyphe heureux.

    Ho oui, je comprends tout à fait ce que tu veux dire et je trouve cela très intéressant. Malheureusement, ce qui cloche dans cette vidéo reste qu'elle est très spéculative, se basant sur ce qui est maintenant pour décrire limite une nouvelle ère et ça, ça me semble assez peu réaliste, d'où cette question de cohérence que je questionnais. Mais je pense que, quelle que soit la spéculation à ce propos, elle reste bancale, justement car elle n'est qu'une spéculation. Tout ce que je voulais dire, c'est qu'à mes yeux, cette vidéo sonne d'une façon très fausse, très très artificielle même et c'est principalement ce qui m'a dérangée et poussée à utiliser cet argument.
     
  11. Foxglove

    Foxglove
    Expand Collapse
    En sous-marin

    Ca me fait penser à mon prof de philo qui nous avait dit : "Si ça se trouve un jour on aura un BTS prostitution où les jeunes femmes apprendront l'hygiène et les techniques etc..." :yawn: Sur le coup en plein cours ça m'avait bien fait rire.

    Voilà c'est tout ce que j'avais à dire, maintenant je vais lire l'article :ninja:
     
  12. Croquelicot

    Croquelicot
    Expand Collapse
    It's a TRAP² !

    Je trouve cette video ridicule.


    Le STRASS ne demande pas de BEP fellation mais le droit pour les personnes prostituées de bénéficier des mêmes droits qu'un travailleur "lambda", sécu, mutuelle, retraite, puisqu'elles paient des impôts. La prostitution n'est évidemment pas un travail comme un autre.

    Je suis choquée par tant de bêtise crasse.

    Je sais que le STRASS ne représente pas la majorité des prostitué-e-s, mais à un moment donné, il faudrait un tout petit peu arrêter de donner des leçons de vie du fond de son bureau bien chauffé.
     
    #12 Croquelicot, 25 octobre 2013
    Dernière édition: 25 octobre 2013
Chargement...