Bertrand Cantat remonte sur scène

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 3 octobre 2010.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    C'était hier soir à Bègles aux rendez-vous des Terres Neuves.
    Le leader de Noir Désir a chanté avec ses amis du groupe Eiffel devant un public entièrement acquis.

    Libération publie ici les vidéos prises lors du concert.

    Ce retour agite le net. Cantat a-t-il ou non le droit (moral) de reprendre sa carrière et de se produire sur scène ?
     
  2. Buzzy

    Buzzy
    Expand Collapse
    Vive la Vie !

    Il est sorti de prison, il ne va pas rester enfermé chez lui en attendant que le temps passe. Chanter, se produire sur scène c'est son métier, il reprend peu à peu sa vie normale, c'est son droit je pense. Un plombier sortant de prison a le droit de reprendre son métier de plomberie pourquoi pas lui ?
    La vidéo montre bien qu'il n'a pas perdu la confiance de son public ...
     
  3. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

    YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

    YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

    YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

    YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!


    Depuis le temps que j'attends ça... Rien à foutre qu'il ait fait de la taule pour meutre, j'aime trop Noir Désir pour qu'il reste cloitré chez lui!

    Il en a l'obligation, oui! Il a des fans, un public qui l'attendent.
     
  4. Gaspard.

    Gaspard.
    Expand Collapse
    prout

    YOUPIYOUPI
    (attention message constructif)

    Bien sûr qu'il en a le droit. Il faut savoir distinguer l'homme privé et l'homme public. Un possible concert de Noir Désir ne serait pas un meeting des fans de violences conjugales et des meurtres passionnels.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Il a tué quelqu'un de la façon la plus horrible qu'il soit, il a fait de la prison (et encore 4 ans pour ça je trouve que c'est pas beaucoup).
    Il a payé sa dette en quelque sorte..donc je vois pas pourquoi il reviendrait pas sur scène.
    Surtout que c'est peut être bête de dire ça mais je fais la distinction entre Noir Désir, le groupe, ces musiques mythiques, et Bertrand Cantat.
     
  6. Caracallas

    Caracallas
    Expand Collapse

    J'adore Noir Désir, donc cette nouvelle ne peut que me réjouir.
    Mais je comprends très bien l'interrogation et le côté pas évident de ce retour,qui fait qu'un grand nombre de nous en doutais.

    Je veux dire, un comptable/garagiste/boulanger qui après sa condamnation retournerait travailler, on s'accorderait tous la dessus, ca ne provoquerait pas d'émule, c'est normal.
    Le soucis ici, c'est la nature même du métier de Cantat. Parce que le chanteur, qu'on le veuille ou non (au même titre qu'un acteur ou autre artiste) , il y à le côté un peu "adulation", légèrement mystique (j'apprends rien à toutes celles qui sont déjà aller dans un concert un peu fou ou on se retrouve "connecté" au groupe sur scène) et que c'est cet aspect là qui peut poser problème.

    M'enfin quoi qu'il en soit, je suis heureuse, j'y croyais vraiment peu en fait.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je trouverai ça idiot qu'on lui interdise de nous faire part de son "art" (je ne sais s'il est vraiment artiste ou non, je ne me suis jamais intéressée a noir désir) sous prétexte qu'il a vécu des choses "répréhensibles". Il a surtout vécu, résultat, des choses "extra-ordinaire" (dans le sens de "non ordinaire") qui rendent justement sa parole encore plus intéressante.

    (Je ne sais pas si ce que je dis est clair :/)
     
  8. azertg

    azertg
    Expand Collapse
    J'aime la bière et les frites.

    Je rejoins Devotchka.

    On a trop tendance à juger les gens sévèrement (ou l'inverse) quand ils sont médiatisés.
    Je ne cautionne pas ce qu'il a fait, mais je ne suis pas dans le secret des dieux : je ne peux pas dire "il n'a pas le droit de sortir" ou autre variante. Pour moi, Bertrand Cantat est une voix, un musicien. Et ce sont ces caractéristiques que j'aime : son retour me fait plaisir. Je ne cherche pas à juger ce qu'il a fait, même si on sait que c'est condamnable, et ce sans l'occulter. Mais si je peux prétendre connaître sa discographie et dire les chansons que je préfère, je ne peux pas le faire avec l'homme. C'est lui et les protagonistes de l'affaire que ça regarde principalement.

    (et personne n'ira rouspéter quand un plombier inconnu sortira de prison et retournera réparer des robinets...)
     
  9. May

    May
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Égoïstement, je ne peux que me réjouir, j'adore Noir Désir, et je n'osais espérer un possible retour.

    Je suis plutôt d'accord avec ce qu'il s'est dit au dessus, il a purgé sa peine, il a le droit d'exercer son métier (avec les restrictions que l'on connait, à savoir ne pas parler de Marie Trintignant...), point.
    Mais en fait, je ne sais pas si c'est aussi simple que ça.

    Justement du fait de sa médiatisation et de la position qu'il occupe/occupait au sein de Noir Désir, ce n'est pas une personne comme une autre, ce qui rend ce retour sur scène très délicat.

    Je suis d'accord sur le principe, il faut différencier la personne de l'artiste, mais dans les faits, c'est plus complexe.
     
  10. Eleanor

    Eleanor
    Expand Collapse
    à bout de souffle.

    Quand j'ai lu ça dans le journal, j'ai quasiment eu envie de pleurer de colère instantanément. L'histoire Cantat - Trintignant m'a vraiment émue, et marquée.
    Donc, je ne répondrai pas au sujet, puisque je ne pourrais qu'être subjective et critiquer inutilement.
     
  11. May

    May
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je confirme juste tes dires sur ces deux points.
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Aleth. Quand je parle des choses qu'il a vécues ce n'est pas du meurtre dont je parle, mais plutôt de l'expérience du procès, de l'incarcération, de la prison, de la médiatisation de son histoire... Des thèmes largement abordés dans les arts mais la plupart du temps pris selon le point de vue d'un "inconnu" (anonyme, personnage de fiction). Devrait-on réagir différemment sous prétexte qu'ici il ne s'agit pas de personnage de fiction mais de quelqu'un de bel et bien réel?
     
Chargement...