Bonjour j'ai 23 ans et je suis déjà vieille

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Emilie Laystary, le 15 avril 2011.

  1. Emilie Laystary

    Emilie Laystary
    Expand Collapse
    Journaliste indépendante (VICE magazine, madmoiZelle, RTL, 90bpm, Slate, les Inrocks, Technikart)

  2. Malibu_Stacy

    Malibu_Stacy
    Expand Collapse

    Bonjour, j'ai pas encore 20 ans (c'est dans 1 mois) et je suis pire :sad:

    Je me demande si j'aurais des regrets un jour, ça me tracasse :-/
     
  3. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    :cretin: C'est que le début ça ! Tu verras quand tes 17 ans seront 10 ans passés derrière toi. Les alcools forts te sembleront imbuvables, ton foie protestera dès que tu auras passé le cap des 5 bières, et vers 2h30, tes yeux commenceront à piquer (et toi, à piquer du nez, accessoirement).

    Enfin, il faut savoir garder son âme d'enfant, et persévérer. Des fois, dans les grands jours, tu pourras tenir jusqu'à 6h30. Mais tu mettras une semaine pour récupérer. :gonk:
     
  4. Desdemone

    Desdemone
    Expand Collapse
    Présence en pointillé

    Mouais.
    A 23 ans se dire qu'on est vieille me parait bien exagéré.

    Moi je faisias des nuits blanches en semaine avec boulot avant et apres, je tenais, difficilement mais je tenais !
    C'etait ya 3/4 ans, soit plus vieille deja que toi mnt, aujourd'hui ça me parait impensable, mais pourtant j'ai fais qqes nuits de 2h en enchainant le boulot pareil, comme quoi...

    Et puis c'est surtout ton mode de vie qui a changé, pas la vieillesse je pense.
    J'etais deja celib' ya 3/4 ans, mais auj je sens vraiment que ça serait plus dur, car j'ai deja plus d'années que toi.
    C'est vrai qu'on se sent impuissante, je pense aussi que l'habitude aide à passer certains moments difficile.

    Apres si tu te sens vieille, ben cool, profite, bientot le retraite ;-)
     
  5. La_Guincheuse

    La_Guincheuse
    Expand Collapse
    Reine de Glace

    Non mais si à 23 ans tu as du mal a t'en remettre, qu'est ce que tu dirais à 30 et à 40 ...
    Je pense que c'est plutôt une question de point de vue.
     
  6. lili.M

    lili.M
    Expand Collapse
    Moral au beau fixe

    J'ai 26 ans!!! Et oui, je mets un temps fou à me remettre d'une soirée... alors qu'à 17 ans, je les enchaînais tout en gardant un teint de pêche! Maintenant, je suis constamment abonnée aux cernes et poches sous les yeux! Plus on vieillit, plus on a l'air fatigué et plus on l'est aussi! Alors qu'est-ce que ça sera dans 10 ans!!!...
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Entre 20 et 23 ans, j'ai cramé mon foie et bien profité de mes soirées.
    Maintenant, la charge de boulot aidant, j'ai diminué les soirées et j'ai perdu le rythme.
    Je crois que ce n'est pas une question d'âge mais de rythme. J'avais l'habitude d'enchainer les soirées, de picoler comme une sale et de globalement jamais m'arrêter. Je rentrais à 5h saoule et à 8h j'étais en cours, parfum vodka les jours les plus moches.
    Ces derniers temps, j'ai un peu repris une vie sociale alcoolisée et bizarrement, là où j'étais saoule avec un verre de vin en plein milieu d'une tartiflette il y a 3 mois, maintenant je tiens à nouveau 2 pintes avec apéro léger sans trop sourciller.

    Je préfère me dire que c'est la perte de l'habitude que la vieillesse :cretin:.
     
    Miss-Marie et yulia ont BigUpé.
  8. Akela

    Akela
    Expand Collapse
    Adooore les sushis

    Je me reconnais un peu dans l'article, mais surtout ce qui a changé c'est qu'avant je pouvais dormir plus ou moins ouvertement en cours (lycée et fac) et qu'au travail, bah tout de suite c'est nettement plus mal vu !
    Donc j'évite de me mettre des mines tous les soirs !
    Donc c'est aussi des changements de circonstance, pas que des changements physiques.

    La nuit blanche, j'ai juste jamais été cap'. Je m'endors, c'est plus fort que moi ^^

    Par contre le seul changement "vieillissement physique" qui me fait prodigieusement chier, c'est que je n'ai plus la folie qu'apporte l'alcool. Faire des trucs infaisables (tant psychologiquement que physiquement) sobre. Maintenant je passe direct de la case éméchée à la case malade si je persiste.
    :sad:
     
  9. Clo.

    Clo.
    Expand Collapse

    Moi je dirais pas que je vieillis mais que je grandis plutôt.
    J'ai 22 aussi et pas que des trucs sont impensables maintenant mais déjà plus dur à tenir (soirées d'affilées, nuits blanches) mais encore je me débrouille pas mal.

    Après je le ressens plus au niveau des trucs "d'adultes", genre chercher un taff, avoir des amis de ton âge qui attendent un enfant, devoir commencer à s'occuper des factures, avoir son propre logement et donc gérer ses courses/son ménage et se dire que le lycée/école tout ça c'est fini maintenant (et que ca te parait loin quand tu vois des lycéens)

    Changer ses pensées ou certaines habitudes (vestimentaires par ex), des choses qu'on aurait osé faire avant et que maintenant on à du recul, s'interesser à des choses différentes qualifié de "trucs de vieux" quand t'as 16 ans.

    Et, pff, c'est bien bête tout ça parfois, je m'aimais bien à 16 ans.
     
  10. fraizibus

    fraizibus
    Expand Collapse

    Bah dis donc mes 22 ans approchent à grands pas et j'ai pas du tout cette impression. Certes les vendredis matins en cours sont difficiles mais je suis d'avis que qui festoye assume donc si cours à 8h, présente à 8h. Les enchainements de soirées fatiguent mais c'est tellement bon que c'est pas grave... Niveau alcool, je connais mes limites mieux que quand j'avais 17 ans donc oui je bois moins, mais surtout je bois mieux... Au final, je ne me sens pas vieille avec mes 22 ans et heureusement !
     
    yulia a BigUpé ce message
  11. lenah

    lenah
    Expand Collapse
    Pintade your life

  12. Kaoutchouc

    Kaoutchouc
    Expand Collapse

    Comme l'ont dit certaine madz c'est plus une question de rythme que d'âge. Mais aussi une question de "j'ai un copain ou non". Pendant toute ma période lycée, j'ai enchaîné les soirées, à droite, à gauche, en boite, j'ai pas mal picolé, testé mes limites. Puis je me suis casée, pendant 3 ans, alors forcément en couple, on picolait encore dans les soirées etc mais ce n'était plus vraiment pareil. Je me suis séparée de lui récemment, j'ai 22 ans et je recommence à sortir beaucoup, à picoler beaucoup et je tiens pas mal la route ... même si j'ai des gueules de bois plus moches qu'à mes 17 ans. :) Par contre, j'ai du mal avec l'alcool fort... les shots de vodka pure, bon marché c'est NON !
     
    yulia a BigUpé ce message
Chargement...