Bye Bye Blondie (Virginie Despentes)

Sujet dans 'Forum Littérature / BD / Manga / Comics' lancé par Julina., le 19 septembre 2008.

  1. Julina.

    Julina.
    Expand Collapse
    Happy kitty, sleepy kitty

  2. kinderwhore

    kinderwhore
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Je remonte un vieux topic mais tant pis ( apercu par hasard )

    J'ai lu Bye Bye Blondie et beaucoup aimé ( ça change des histoires d'amour à l'eau de rose ^^ ), d'ailleurs, j'aime le style "punk" de Virginie Despentes. Puis, j'ai aussi aimé Les jolies choses, Teen Spirit et King Kong Théorie du même auteur. C'est un style d'écriture bien rentre dedans ( pas de la littérature de dame de bourgeoisie)
     
  3. Blodeuwez

    Blodeuwez
    Expand Collapse
    BAD ASS BITCH

    Mon copain m'a conseillé ce livre parce qu'il disait que je ressemblais beaucoup au personnage principal (ce qui est terriblement vrai).
    Pour cette raison j'ai beaucoup aimé ce livre. Et chaque bouquin de Despentes c'est comme ça, les personnages principaux (souvent des méga losers qui n'ont aucune confiance en eux) font vibrer quelque chose chez moi.
    Même si, objectivement je trouve que ces bouquins sont redondants.
     
  4. lamballe

    lamballe
    Expand Collapse
    Live fast, Die young

    Personnellement, je déteste les livres de Virginie Despentes mais je comprends que certains puissent aimer. Je trouve que ce qu'elle écrit n'est absolument pas de la littérature. On dirait qu'elle déverse sur le papier tout ce qu'elle peut avoir de répugnant en elle. Quelques année après sa mort (que je lui souhaite la plus tardive possible), elle sera sûrement une icône de transgression, de modernité puisque c'est toujours comme cela que ça passe. Elle est moderne car la modernité c'est la transgression, de la mort et du sexe principalement. Mais être moderne n'est pas quelque chose de rare ou d'exclusif, de nombreuses personnes sont modernes lorsqu'elles peignent des toiles avec du sang de chien par exemple. Evidemment, je ne compare pas Despentes à Spoerri mais je veux dire que la modernité est accessible à tous. Enfin, tout ça pour dire que je n'aime pas les livres de Despentes. Un forum ça sert à ça, non ?:wink:
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne suis pas d'accord avec ce que j'ai mis en gras, la littérature, c'est quoi, de beaux romans bien écrits, pleins de bons sentiments et qui finissent bien? Oui et non, en fait la réponse c'est : pas seulement, on ne peut pas être catégorique comme ça, la littérature c'est aussi des écrivains qui vomissent ce qu'ils ont de plus pervers et immonde en eux ou qui le mettent en scène, ce n'est pas Disneyland et heureusement parce qu'on s'ennuirait un peu (beaucoup).

    Enfin pour apporter ma maigre contribution, je l'ai commencé il y a un mois ou deux mais je n'ai pas eu le courage d'aller jusqu'au bout, le sujet est trop délicat pour moi.
     
  6. lamballe

    lamballe
    Expand Collapse
    Live fast, Die young

    Je ne me rappelle pas avoir écrit que la littérature était de beaux romans bien écris, plein de bons sentiments et qui finissent bien. En tout cas, cela m'étonnerait car ce n'est pas ce que je pense. La littérature, pour moi, est un art propre à un individu, difficilement imitable. Or, écrire des insanités l'une derrière l'autre, décrire des scènes façon vieux porno M6, désolée mais c'est facile à faire pour n'importe quel abruti.
     
  7. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Heureusement que tu précises que tu ne l'as jamais dit, je posais simplement la question!.. Enfin cet argument du n'importe qui peut le faire, là encore je ne suis pas d'accord, beaucoup de personnes tiennent ce discours à propos de l'art contemporain par exemple (sur les monochromes etc), moi je suis pour toutes les formes d'expression, après on aime ou pas, ça reste une question d'appréciation, je ne comprends pas bien les jugements de valeur, mais bref.
     
  8. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    (Je suis un peu hors-sujet, je préviens, je n'ai jamais lu Bye-Bye Blondie)

    Je n'ai lu de Despentes que King Kong théorie. Alors je ne peux que contre-attaquer ce que tu affirmes de façon générale au sujet de ce qu'elle écrit.

    J'ai trouvé son bouquin clair, bien ficelé, intelligent et intelligible, comme savent faire peu d'auteurs quand il s'agit de causer théorie(s) Queer, système social et politique. Alors bien sûr, elle est provoc' Despentes ! Oui la forme de son essai peut être gerbante, facile, violente. Ce qui se sent, c'est la révolte qui l'animait à cette époque. Je crois qu'il faut passer la forme pour s'intéresser au fond. "Pas une bribe de réflexion, pas une idée, rien", je préfère penser que tu n'as pas lu le même livre que moi, ahah. Que ce soit sur le viol, la prostitution, la façon de concevoir les genres et les rôles sociaux liés au sexe, ses idées sont loin d'être classiques. Elle rejoint tout un tas de personnes qui sont à contre-courant, notamment celles qui vont à l'encontre des croyances essentialistes. Elle a une clairvoyance normative tout à fait étonnante.
     
  9. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    :yawn: Alors c'est moi qui ai eu du bol de ne lire que son essai... !
     
  10. Betty Blue

    Betty Blue
    Expand Collapse
    Work in progress

    J'ai longtemps apprécié Virginie Despentes. Il ne me serait jamais venu à l'esprit de la classer dans la catégorie "Grande littérature" mais j'aimais bien.

    Je pense les avoir tous lus (sauf Teen Spirit et ce n'est certainement pas maintenant que je le lirais). Bye Bye Blondie me semble être le plus abouti (si on peut parler d'aboutissement pour VD) ou plus exactement le roman de la maturité. Tous ses romans précédents célébraient un certain mode de vie marginal. Ici, elle dit adieu à cette vie, à son passé, pour essayer de devenir une "Madame Tout-le-monde", pour s'intégrer dans la société, en abandonnant par la même occasion toutes ses illusions. Je l'ai lu au moment où je sortais de l' adolescence. Et ouais ce roman m'a touché, il m'a fait pleurer aussi.
     
  11. kinderwhore

    kinderwhore
    Expand Collapse
    Musique Addict

    Oui, c'est vrai ( mais j'ai pas lu "baise moi" alors ... ) et puis, c'est vrai qu'il y a des auteurs qui sont plus trash ( mais je connais pas assez d'auteurs pour en citer). Mais en terme de roman un peu trash, je prèfère largement le festin nu de Burroughs, mais là, on joue pas dans la même cour
     
  12. calif0urchon

    calif0urchon
    Expand Collapse
    Dingue de son mec

    J'ai beaucoup aimé Bye Bye Blondie. J'ai aussi lu Teen Spirit, mais qu'est ce que c'était mou par rapport à Bye Bye Blondie (le film: encore pire. Le seul interet du film c'est Elodie Bouchez à mon avis). De manière générale j'aime les romans pas comme les autres, très trash, pas propret, j'aime les romans où les personnes principaux sont des gens étranges, des cas sociaux, des marginaux, des drogués, des gens à problèmes, je ne lit que ça pratiquement... donc j'ai aimé ce livre. Mais c'est vrai qu'on sent que sont style n'est pas très recherché, qu'elle va à l'essentiel: pour choquer, parlons de sexe cruement, de drogue, d'alcool, etc ...
    J'ai envie de le relire maintenant tient :)
     
Chargement...