Ça me perturbe...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Pinceau_, le 6 février 2014.

  1. Rocksteady

    Rocksteady
    Expand Collapse
    Ne pas me citer s'il vous plait

    Aska, Exulans, Chryseïs et 12 autres ont BigUpé ce message.
  2. -Jeanne-

    -Jeanne-
    Expand Collapse

    Un "ça me perturbe" de haut vol ce soir.

    Quand je regarde un série, la mort de mon personnage préféré, celui que je trouve le plus intéressant et qui est un bon générateur de conflit, d'enjeu, de tension au sein de la narration, m'enlève subitement toute envie de regarder la suite.

    Je m'énerve dans ces moments là parce qu'il reste parfois plusieurs saisons, que ce personnage n'est pas supposé être le héros central, que je vais peut-être me mettre à apprécier les autres du coup mais non, rien à faire, j'ai plus envie. C'est débile et ça me gonfle que mon cerveau me trolle de la sorte.J'ai l'impression d'être une nunuche qui s'est attachée à un perso mais qui est incapable de voir la globalité de l'histoire.

    J'ai remarqué que c'était souvent dans des séries un peu à l'eau de rose:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Du coup je me suis dit que c'était juste parce que je crushais sur eux, mais en fait non, ça me fait pareil pour d'autres et pas particulièrement avec des bogoss:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Du coup ça m'énerve. En plus, dès que je kiff un perso, tu peux être sûr qu'il va crever, je porte malheurs aux héros de fiction, c'est terrible...
     
    Nacre, Aska, Ta'lab et 5 autres ont BigUpé ce message.
  3. Noir

    Noir
    Expand Collapse

    @-Jeanne- TOUT PAREIL! JE ragequit les séries dès que mon perso chouchou meurt, c'est pas possible de continuer après ça, c'est comme si le show avait perdu toute saveur, comme si il n'était pas le même, n'avait plus le même intérêt. Pour Breaking Bad j'ai tellement ragé, je l'ai finie quand même mais j'ai râlé sur tous les derniers épisodes.
    Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai dit "allez c'est bon je regarde plus ceydlamerde" après qu'on ait tué mon personnage favori. Je vais même suivre ce que disent les gens après coup sur tumblr ou twitter et je fais tourner surtout si il s'agissait d'un perso lgbt tué gratuitement tu sais pas pourquoi (typiquement la seule lesbienne du show qui meurt, le grand classique :lol:)
    ça m'arrive tout le temps qu'on me dise "elle est bien cette série?" et que je me retrouve à répondre "ouais elle était bien jusqu'à ce qu'ils tuent un perso et maintenant c'est d'la merde" #maturité.

    Je te comprend complètement, tu t'attaches, t'es pas nunuche, c'est cruel de faire mourir certains persos et ça ne fait jamais plaisir de voir disparaître une personne qu'on apprécie, réelle ou fictive. C'est un plaisir de retrouver des persos dans ton show habituel, si ils disparaissent bah c'est normal que ça fasse un vide, d'autant plus si la mort a été violente ou injustifiée
    Et comme toi je porte la poisse parce que tous mes chouchous meurent j'en peux plus :lunette:
     
    Aska, Thinocephale, Kaylie et 3 autres ont BigUpé ce message.
  4. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    E.Pluribus anus

    The Freak, Ta'lab, Thinocephale et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. -Jeanne-

    -Jeanne-
    Expand Collapse

    @Cépamoi J'ai pas tout regardé, j'ai fait du 9ème au 11ème docteur mais oui, ça a été très dur pour moi également à plusieurs reprises sauf qu"à aucun moment je ne me suis dit: "boh du coup c'est nul j'arrête tout". J'ai arrêté de regarder pour plein de raisons mais pas l'espèce de truc viscéral type "la vie ne vaut d'être vécue" comme pour les exemples cités dans mon premier post.
     
    Thinocephale et Cépamoi ont BigUpé.
  6. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    E.Pluribus anus

    @-Jeanne-
    J'ai eu une période de "deuil" pour N.9 et depuis, je ne regarde plus.
    Pour GoT, ça m'a fait pareil à la première mort. Idem TWD (du coup, ca a été vite réglé :yawn: )
     
  7. -Jeanne-

    -Jeanne-
    Expand Collapse

    @Cépamoi Pour les régénérations des docteurs, ça me fait toujours un peu de peine (ok, j'avoue que ça a été très dur de quitter Matt Smith et que c'est peut-être aussi une raison de ma rupture avec la série), mais c'est le principe du truc. Tu t'y attends et puis il revient, sous une autre forme, certes mais ça va, ça me brise pas autant le cœur.

    Je regarde pas TWD (honte à moi parait-il) mais pour GoT, une fois que j'avais compris que tout était possible en terme d’exécution violente et sans préparation aucune des personnages, bon, j'ai pris le pli. Certaines ont été plus dures à vivre que d'autre mais c'est pareil, ça fait un peu partie du jeu et du folklore de cette série.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #3451 -Jeanne-, 27 juin 2018
    Dernière édition: 28 juin 2018
    Thinocephale, Cépamoi et Mamy Chouette ont BigUpé ce message.
  8. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    E.Pluribus anus

    @-Jeanne-
    Je ne savais pas pour les docteurs :coiffe: Enfin, un peu mais trop vaguement pour faire le lien à la saison 1.
    En fait, je suis pire que toi parce que prévenue ou pas, je lâche :yawn:
     
    -Jeanne- a BigUpé ce message
  9. Ekalos

    Ekalos
    Expand Collapse
    "And the mockingbird can sing/ Like the crying of the dove/ And I can't tell my daughters/Of the things I am scared off"

    Réflexion de ce matin, sur le personnage de Javert cette fois-ci. Dans les Misérables, celui de l’inspecteur de police qui poursuit Jean Valjean. J’ai l’espoir que les gens lisent ce livre (pavé) alors je vais mettre une partie en spoiler.

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Parfois dans ma vie j’ai souvent pensé qu’on m’avait fait du tort et que ces personnes étaient horribles. Je me tire parfois vers des contraintes morales impossibles à atteindre et surtout fatigantes. Mais je me rends compte que je fais pareil que ceux et celles qui m’ont donné une blessure : je pense qu’à un certain degré tout ce qu’on m’a fait, je suis capable de le faire, je l’ai fait à quelqu’un ou je le ferai.

    Alors j’aimerais bien me pardonner de temps à autre : enfin le pardon c’est un grand mot et c’est sorti tout droit de la religion, je pensais plus au fait de s’accepter. Il y a ce risque : si vous voyez la personne qui vous blesse comme un.e horrible méchant.e dégueulasse, quand vous allez faire pareil votre critique de vous-même va exploser et votre vie va être horrible.

    Je pense qu’il y a les personnes mais surtout les situations. Les situations déclenchent quelque chose qui existe chez la personne. Ce quelque chose peut-être aussi chez moi et apparaître à un autre moment (je lutte avec le vous pour ne pas généraliser).

    Dans ces situations, j’aime mieux discuter et essayer de comprendre ce qui s’est passé, mais malheureusement pour moi ce n’est pas toujours possible et je me retrouve avec des questions. Ma rancune grandit quand je ne peux pas communiquer sur quelque chose : il me faudrait désamorcer ça quand c'est frais. C’est un autre chapitre. Ah ces colériques.:sweatdrop:
    (ou alors je désamorce ça 3 plombes après quand j'ai bien pourri tout le monde et surtout ma vie : alors ça c'est work in progress)

    Mamie a fini de parler. Vous dites quand je vous ennuie. Et dire que ça m’est venu de bon matin, dès le réveil.:clap:
     
    Whitemountain, Poacée, MadCat1349 et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. Poacée

    Poacée
    Expand Collapse
    Créature compatissante.

    Les histoires où tous les prénoms sont remplacés par des lettres pour des raisons d'anonymat, et où ça finit en "Alors J a dit à A que E n'avait pas apprécié le comportement de T, du coup A s'est énervée". :ko:

    Sans trop savoir pourquoi je trouve ça illisible (sauf s'il n'y a qu'une seule personne et qu'elle n'est mentionnée que 2-3 fois), et j'ai tendance à très rapidement laisser tomber la lecture des messages rédigés comme ça :ninja: Je préfère de loin "Alors Julien a dit à Anne qu'Emilie n'avait pas apprécié le comportement de Tom, du coup Anne s'est énervée". :dunno: Quitte à ce qu'aucun de ces prénoms ne soit réel.

    (Au passage, "Q." pour un homme c'est dans la grande majorité des cas "Quentin" :hesite: Je ne vois pas l'utilité de "l'anonymiser" en le remplaçant par une lettre alors que non quoi :yawn:)
     
    Ashes., Lilou la licorne, Aska et 32 autres ont BigUpé ce message.
  11. Niag

    Niag
    Expand Collapse
    Empieza el matriarcado.

    @Poacée Mais tellement !! Ou alors remplacer un prénom par un mot ou un personnage de fiction, comme ça on suit quoi :lunette: Comme toi, je décroche quand y'a des initiales. Parfois je leur invente un prénom mentalement pour réussir à lire sans m'y perdre :ko:
     
    Lilou la licorne, Aska, Solal et 5 autres ont BigUpé ce message.
  12. Silure_

    Silure_
    Expand Collapse

    @Poacée @Niag
    Je plussoie grave :lunette: Ce qui me laisse encore davantage perplexe c'est quand on a "cette personne, appelons là A." au début de l'histoire et que dans la suite la personne n'est désignée que par son pronom, jamais par la lettre. Bon ben du coup, c'était quoi l'intérêt d'annoncer une lettre ? :dunno:
     
    Lilou la licorne, Aska, Lily Ariane et 13 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...