Ça me perturbe...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Pinceau_, le 6 février 2014.

  1. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    .

    Moi j'ai constamment les bouts des pieds froids :lunette: Du coup je me couche souvent en chaussettes, quitte à les enlever la nuit quand j'ai pu me réchauffer.
     
    plic tic, Miss_A, Ignis Aurae et 3 autres ont BigUpé ce message.
    ----- Publicité -----
  2. Margay

    Margay
    Expand Collapse

    Je suis une anti chaussette dans le lit aussi :cretin:

    C'est simple, à partir du moment où je suis dans mon lit, je les enlève, et c'est souvent totalement inconscient, juste que la sensation est trop désagréable, j'ai l'impression que mes pauvres petits doigts de pieds sont enfermés :fear:D'ailleurs, je suis à mon bureau et j'ai enlevé mes chaussettes là, parce que le simple fait d'en parler réveille la sensation désagréable. J'adore marcher pieds nus d'ailleurs, et quand j'étais enfant, je supportais pas la sensation des chaussettes, j'en portais uniquement retournée parce que sinon je sentais la couture au bout qui oppressait mes pieds :cretin: Depuis, la sensation à disparut et je peux porter des chaussettes à l'endroit, mais je continue de me sentir mieux sans :coiffe:
     
    Khyra, plic tic, PetitPomelo et 12 autres ont BigUpé ce message.
  3. pitikoala

    pitikoala
    Expand Collapse

    Je découvre cet univers de personnes qui ne supporte que peu/pas les chaussettes :yawn: Moi qui pensait être super bizarre :hello:
     
    plic tic, Ignis Aurae, MaryJAnna et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    .

    Ca me perturbe de voir à quel point le marketing a eu raison de moi :lol:
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Mayonyon, narvali14, plic tic et 9 autres ont BigUpé ce message.
  5. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Est-ce que le pire est de voir le mal partout ou ne pas le voir là où il est ?

    L'argument selon lequel l'attirance des femmes envers les hommes dominants est issue de la sélection naturelle ressemble à de la psychologie de comptoir de mascu, sauf que c'est confirmé par l'anthropologie.

    Et ça me perturbe, parce que ça m'écorche la gueule de donner raison aux mascus, mais en même temps, mon esprit critique m'y pousse un peu. Du coup, j'ai le cul entre deux chaises et ne sais plus quoi penser.
     
    littlecassy a BigUpé ce message
  6. Cépamoi

    Cépamoi
    Expand Collapse
    Absente en ce moment

    Je n'aime pas les chaussettes aux pieds pour dormir et j'ai les pieds glacés. Donc, je les colle contre mon conjoint car je suis une grande frileuse.
    Quand je suis bien réchauffée, je glisse un pied au dehors, ça régule ma température et quand le pied redevient trop froid, je le recolle contre le conjoint.
    Je pense que vous pouvez le plaindre :lunette:

    En parlant de pieds, ça me perturbe aussi parce que quand je suis sur le canapé en train de parler, j'ai souvent les pieds dessus. J'ai remarqué que j'ai tendance à caler mes pieds sous les cuisses de la personne à qui je parle :ninja: Rapport au froid, toujours.
    J'ai pris cette habitude avec mes soeurs quand nous étions petites. Maintenant, c'est gênant quand même :lunette:
     
    Mayonyon, littlecassy, Arwene et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Anandryne

    Anandryne
    Expand Collapse
    So this is heaven, uh ? Smells like frogs.

    ...Je sais pas, ptet tu peux réfléchir aux contre exemples ? Genre au fait que les lesbiennes existent ? Ca devrait être suffisant pour prouver que les femmes sont pas par défaut attirées par des mecs dominants...

    Faut aussi pas perdre de vue que la science est pas exempte de biais, ceci incluant l'Anthropologie. Je serais surprise de voir quel anthropologue a subitement réalisé que les femelles étaient attirés par un male dominant chez les humains alors que c'est TELLEMENT pas un truc que je vois dans la vraie vie, et que (comme je t'ai déjà exprimé mon avis sur le topic de l'autre personnage fictif flippant, là) c'est quand même réduire le libre arbitre et la capacité des femmes à décider pour elles-mêmes, comme des êtres doués de raison, à néant.

    Les femmes ne sont pas qu'un ensemble de pulsions reproductives, en fait, et la sociabilisation des gens nés femme a je pense une bien plus grande part dans le schéma (si schéma anthropologique il y a), que la biologie.
     
    littlecassy, Arwene, Kaylie et 11 autres ont BigUpé ce message.
  8. Lord Griffith

    Lord Griffith
    Expand Collapse
    .

    @skippy01 de même que les femmes dominantes également ;)
     
    Delah, Arwene, The Freak et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Rocksteady

    Rocksteady
    Expand Collapse
    Ne pas me citer s'il vous plait

    Delah, Tamiat et Lord Griffith ont BigUpé ce message.
  10. CutaPica

    CutaPica
    Expand Collapse
    Hyène Officielle - Mother of Plants - Croqueuse de cul et de carotte

    @Anandryne : La question que je me pose part du principe que si on retire son vernis de civilisation, l'humain fonctionne comme un animal :ninja:
    Je "vois" que les rapports sexuels mâle/mâle existe chez certains animaux (merci bbc et autre documentaires scientifiques :cretin:), mais impossible de me souvenir si j'ai déjà vu des rapports sexuels femelle/femelle :hesite:

    *sors son gros raccourcis*

    Est-ce que ça existe des animaux lesbiens ? Donc femelle/femelle ?
     
    Grumpy Bunny et Cassyah ont BigUpé.
  11. skippy01

    skippy01
    Expand Collapse
    Est-ce que le pire est de voir le mal partout ou ne pas le voir là où il est ?

    Oui, ça existe.
     
    superlardon a BigUpé ce message
  12. Nastja

    Nastja
    Expand Collapse
    What would Joan Holloway do?

    @Asilentio
    Haha moi c'est le contraire, impossible de dormir avec des chaussettes même s'il fait très froid XD

    @skippy01
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Sinon il y a quelque chose qui me perturbe chez les autres. Je suis en train de lire les commentaires sur Netflix et le partage de comptes et je lis que certaines sont choquées de savoir que des gens utilisent le compte gratuitement sans rien donner en contrepartie...
    Et moi c'est l'inverse, ça me choquerait beaucoup plus de demander quelque chose. Je pars du principe que prêté ou pas prêté j'aurais payé la même chose alors qu'est-ce que ça peut me faire de laisser mes accès (je parle de gens de confiance, pas de filer mon mot de passe à quiconque).
    Après j'irais peut-être pas partager quelque chose qui me léserait, genre l'abonnement internet si jamais ça ralentit le débit.
    Mais je suis du genre à payer le taxi si jamais je le commande. Enfin je me dis : de toutes façons t'allais prendre un taxi donc si quelqu'un "veut en profiter"...

    Ou alors la place de cinéma Cineday. Avant avant quand j'étais au tout début de la 20aine, je partageais le prix en deux. Maintenant j'offre la place gratuite à la personne qui m'accompagne. Encore une fois je me dis que j'allais payer ma place plein pot que j'aille seule ou pas donc bon...

    Je crois que de manière générale j'ai jamais trop aimé le "partage" quand il s'agit d'argent. J'aime pas couper en deux les additions au restaurant ou au bar, soit je paye tout soit je paye ma part. J'aime pas trop partager le taxi, je préfère prendre entièrement la course à ma charge quitte à s'entendre sur le lieu de dépôt, j'aime pas faire payer des choses que j'ai eues gratuites ou qui sont le résultat de mon propre abonnement (Netflix, Spotify, Cineday, boisson ou burger gratuit offert avec le menu...).

    Après, ATTENTION, si quelqu'un a peu de moyens je ne juge pas ces pratiques. Je comprends très bien que quelqu'un qui n'a pas les moyens de se payer un ciné cherche à partager le plein tarif avec quelqu'un en négociant la place de Cineday ou en partageant son abonnement internet pour faire des économies.
    Je préfère préciser pour pas qu'on me reproche d'ignorer que certains ont vraiment besoin d'argent.

    Je parle de la pratique en elle-même quand on a les moyens. Typiquement, mon frère serait du genre à me demander ne serait-ce que 1€ pour Netflix alors que moi je ne demande rien.
    Après si la personne insiste vraiment pour me payer pour sa conscience j'accepte mais sinon je refuse.
     
    Chandernagor, Barbe Bleue, PetitPomelo et 5 autres ont BigUpé ce message.