Camille Touchard : ce que son histoire révèle sur les ados et les réseaux sociaux

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 12 juin 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. December 4

    December 4
    Expand Collapse
    Lets be optimistic

    De un, je suis choqué du nombre de fois où j'ai lu le mot "pute". C'est d'une violence vraiment. Peut être que je dis ça parce que je suis une fille mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas d'insulte équivalente envers les hommes et que les gens prennent ce mot bien trop à la légère...

    Ensuite, La dernière vidéo avec la policière qui répond au téléphone est criante de vérité sur l’amabilité de certains policiers au téléphone le décalage de génération... Il faut bien accepter que, oui, maintenant internet fait partie intégrante de la vie des gens, en particulier des jeunes.

    Ca m'inquiète quand même un peu de savoir que ma petite soeur grandit en plein dans ce monde là...
     
  3. Myniloly

    Myniloly
    Expand Collapse
    Who's that girl ?

    Mais qu'est-ce que c'est que cette pub dans la description de la vidéo où elle répond aux attaques ? C'est absurde... Ça m'énerve de ne pas comprendre ><
     
  4. Kallisté

    Kallisté
    Expand Collapse
    Human after all

    Je trouve ça fou.
    Aucune personne ne mérite que l'on s'acharne sur elle à ce point.
    Je ne comprendrai jamais ce genre d'attaques, dans quel monde vit-on sérieusement ?
    Peu importe le vrai du faux dans cette affaire, on voit bien les dérives que peuvent entraîner les réseaux sociaux.
    Le plus grave pour moi, c'est que non seulement des personnes se font harceler dans la "vraie vie", mais qu'en plus ces attaquent continuent et sont même majorées dans leur vie virtuelle, sur internet.
    C'est facile de se planquer derrière son écran et de détruire une vie.
    C'est d'une violence sans nom. Je reconnais de moins en moins ce monde.
    Il serait temps d'agir, de faire enfin reconnaître à toutes les générations que ce n'est ni normal, ni acceptable.
     
  5. Targaryen_

    Targaryen_
    Expand Collapse
    T'y connais rien, Jean Neige.

    :angry: :mur:
    C'est tellement cruel... Internet décomplexe vraiment les idées gerbantes.
     
  6. joulic

    joulic
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    Beaucoup de choses sont choquantes :
    1. La page "Camille Tch la pute" n'est toujours pas fermée ! mais quel scandale. Personnellement je fais partie de ceux qui ont signalé la page à Facebook je ne peux que vous inviter à faire de même. Cette page devrait être fermée.:bomb:
    2. Après tous les faits divers qu'on a pu voir passer sur ce genre de sujet, que les flics ne soient pas capables a minima d'aller faire une frayeur aux gamins à l'origine de ce harcèlement ça me dépasse. Un petit passage chez eux pour ouvrir aussi les yeux des parents ça ne me semble pas dépasser l'entendement.
    3. maintenant que même des médias  comme le Huffington mènent l'enquête est-ce que cela signifie que les parents de Camille sont au courant ? vont-ils porter plainte ? si vous avez l'occase de creuser chez Madmoizelle ça m'intéresse.

    A vrai dire que la jeune fille n'ait pas su gérer son rapport à la vie privée sur Internet je pense qu'elle n'est pas la seule, mais que des Internautes qui ne la connaissent pas se sentent investis du droit de juger et de condamner aussi violemment ça me dépasse. T'as jamais passer les limites et fini le slip sur la tête en soirée ? t'as pas des photos honteuses dans les entrailles de ton facebook ? rien ne peut valoir un tel harcèlement, à moins de se servir d'elle comme un bouc émissaire pour expurger tous nos petites culpabilités. Mais je suis à deux doigts de dériver sur de la philosophie, je m'arrête donc là :)
     
  7. Berezina

    Berezina
    Expand Collapse
    est ajustable.

    Je n'avais pas du tout entendu parler de cette histoire. C'est dingue tout de A à Z. Et puis ce langage dans la bouche d'adolescent(e)s et d'adultes. (le monsieur dans sa cuisine wtf) Merci de l'info, mais ça me conforte malheureusement dans l'idée qu'une grande partie de la population et moi n'avons rien en commun.. vous vous rendez compte le nombre de personne qui se sont acharnés sur cette jeune fille de 14 ans! c'est ça que je trouve le plus choquant.
     
  8. Lafastod

    Lafastod
    Expand Collapse
    Procrastination en cours.

    Clairement, je suis arrivée à un stade où les mots manquent pour crier mon indignation.

    Et au final, le fait que ce soit vrai ou faux, pour faire le buzz ou pas, pour moi, ça n'a même pas à rentrer en ligne de compte.

    Ce qui entre en ligne de compte par contre, c'est les réactions de gens, qui elles sont VRAIES et c'est terrible. Ca m'effraie au plus haut point que des gens se servent de l'histoire de cette fille, surfent sur la vague pour faire leur propre buzz.
    C'est écoeurant. La vidéo du mec né en 1992 qui dit "y'a assez de merdes sur Youtube" alors que basiquement, il n'a qu'à pas cliquer dessus si ça le fait chier, il est pas esclave du site à ce que je sache.

    Alors les médias, plutôt que de parler de la fille en elle-même (surtout si elle va bien), feraient mieux de parler de l'IMMONDE slut shaming que ça a engendré.
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  9. Aude14

    Aude14
    Expand Collapse

    Les ados ont toujours été des bombes de haine.
    C'est si facile de se mettre à plusieurs sur quelqu'un.
    J'en ai fait les frais durant mon adolescence.
    J'ai aussi fait les frais de la haine de mes camarades de prépas qui étaient tombés sur mon blog tout frais où j'épanchais mon mal-être. Donc même à 18 ans ça continue. L'anonymat délit les langues.

    Lâcheté, besoin de faire du mal à quelqu'un pour se sentir mieux... les petites joyeusetés du quotidien en somme.

    Là où c'est regrettable c'est que Camille n'a pas su se confier à quelqu'un de confiance. Des cons il y en aura toujours et malheureusement s'ils décident de faire de toi leur bouc émissaire, cela risque d'être difficile à faire cesser. L'indifférence étant la meilleure solution.
    C'est triste qu'elle n'ait pas d'amies fidèles. :sad:
     
  10. Geek-i

    Geek-i
    Expand Collapse
    Ultimate Bavouze

    Vrai ou faux, buzz ou non, je pense qu'il faut punir la réaction de ses personnes, car ils ont gagné... Ils l'ont mise à bout, jusqu'à ce qu'elle plis...
    C'est les autres qui ont commencé à étaler sa vie, ensuite elle a tenter d'expliquer pour avoir du soutient... Mais franchement, ils vont continuer, faire de faux compte, juste pour se défouler... Les 3/4 de ses personnes ne tiendraient pas face aux même lynchages, et ils osent insulter...

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
  11. Loup Noir

    Loup Noir
    Expand Collapse
    Voilà quoi.

    Après avoir lu votre article j'ai fais quelque recherches.
    Certains affirment toujours que c'est un fake et la jeune fille aurait avoué. Mais fake ou pas les insultes restent les même.

    Et j'admets être partagée. Mettre en ligne  sa vie de cette façon est toujours source de problèmes.

    Mais en même temps toutes ses réactions me font peur, la haine des gens envers des inconnus semble infini.
     
  12. Bambi-Killer

    Bambi-Killer
    Expand Collapse

    A l'instar de Joulic, j'ai signalé la page comme du harcelement à facebook. J'espèer qu'ils vont vite la fermer, car c'est scandaleux et dangereux.

    Peu importe ce qu'elle fait de sa vie/sexualité. Si elle est "légère" ou pas, elle n'a de comptes a rendre à personne.
    Si elle a effectivement été victime d'abus sexuels, je pense qu'elle devrait aller voir la police, ne serait-ce que pour déposer une main courante, et probablement aller voir quelqu'un qui pourrait l'aider "à l'intérieur" (psy, confesseur, guérisseuse, etc).

    La violence et la gratuité des propos de ses camarades, comme de ceux qui ne la connaissent pas, est absolument répugnante et effrayante.
    Courage à celles et ceux qui sont victime de harcèlement.
    Premiere chose à faire selon moi dans ces cas la, se couper des réseaux sociaux.
     
Chargement...