Cannes 2012 : le discours d'ouverture de Bérénice Béjo

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Fab, le 17 mai 2012.

  1. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

  2. Lyly June

    Lyly June
    Expand Collapse
    Trop de boulot

    J'ai pas trouvé ça dingue et j'aurais jamais deviné que son discours était écrit par les mecs de bref si on me l'avait pas dit, je m'attendais à ce que ce soit plus marqué dans le style.
    Mais c'était toujours moins atroce que Mélanie Laurent l'année dernière (krrkrr !)
     
  3. Balkis

    Balkis
    Expand Collapse

    Franchement je comprends pas, ce discours je l'ai trouvé très mauvais.
    Bon en même temps je crois que dans ce milieu il n'y a pas plus casse gueule comme affaire. Entre le parterre qui décroche pas un sourire, l'émotion intense que ça doit procurer, la qualité du discours...
    Je trouve ça pompeux, et très prétentieux le festival de Cannes. Ce n'est que mon ressenti.
    Enfin heureusement que vous y allez parce que vous apportez un certain regard (lool) qui diffère du côté coincé et 'canalien'.
     
  4. louisounette

    louisounette
    Expand Collapse
    Teube et fiere de l'etre

    ahaha au moment ou elle dit "je vais me taire pour laisser parler le cinéma", mon enceinte a subitement eu une absence et aucun son n'est sorti après "je vais me laisser taire".

    Et j'ai vraiment cru que c'était fait exprès :oo: Je me suis dit qu'ils allaient loin dans la métaphore aha.

    En tout cas, j'ai trouvé ça un peu surjoué. Mais au moment où elle dit "tais toi, toi qui ne laisse pas les jeunes croire à leurs rèves.. etc" , j'étais scotchée à mon écran.
    "Ouaiis t'as raison Bérénice, on est toutes des actrices en puissance incomprises ":rotate:
     
  5. eloOo

    eloOo
    Expand Collapse
    A bouffé du clown

    C'est très poétique, bien écrit, agréable à écouter.

    Et quand on fait parti du milieu du cinéma, c'est très touchant, on se reconnait un peu, du moins on reconnait nos sentiments, les sensations que rien que le mot "cinema" provoque en nous, l'excitation de ce métier qu'on aime.

    (nonnnnn je ne suis pas actrice, faut pas déconner, mais travail dans un festival de cinéma)


    "choisissez un travail que vous aimez, et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie" Confucius.
     
  6. Lenehän

    Lenehän
    Expand Collapse
    Quand je ferme les yeux, des floraisons phosphorescentes apparaissent et se fanent et renaissent comme des feux d'artifice charnus.

    J'aime bien sa voix, et son texte est poétique. Par contre ce qui est dommage c'est qu'on sent le stress dans sa voix (j'aurais pas fait mieux, cela dit :yawn:) et sérieusement, qu'est-ce qui cloche chez le public du festival de Cannes ? Pourquoi ils ne rigolent jamais ?
     
  7. Foraday

    Foraday
    Expand Collapse
    Touchée.

    (Alec Baldwin dort ! :yawn:)

    J'ai préféré la fin du discours, et j'ai beaucoup aimé le gros plan sur Kyan qui récite le texte du bout des lèvres ! En fait, j'ai aimé surtout l'atmosphère qu'a procuré ce discours, plus que le discours lui-même :)
     
  8. belldandy92

    belldandy92
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    C'était pas si mal ma foi. En effet, elle était plus qu'émue (cela se comprend). Quant au public cannois, il faut préciser que la moitié des personnes présentes ne parlent pas un mot de français...
     
  9. Grisou

    Grisou
    Expand Collapse
    A dos de chameau véloce

    "Visuellement très émue" ...visiblement? :d
     
  10. Nadja__

    Nadja__
    Expand Collapse
    Miou.

    Au départ j'étais très sceptique, mais elle a cette douceur qui fait que c'est agréable de l'écouter, c'est un peu enfantin, on se tape pas le cul par terre mais c'est mignon (l'insulte par excellence, haha). Par contre le public qui ne bronche pas m'a foutue mal à l'aise !
     
  11. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    Mouais. Ça m'a un peu saoulé au début qu'elle parle d'elle et encore de The Artist, mais je la trouve touchante donc c'est plutôt bien passé. Mais de toute façon le public est tellement froid qu'elle pourrait faire le plus génial des discours que je serai quand même un peu mal à l'aise.

    Sinon j'ai bien aimé dans le public Kyan qui récite le discours en même temps qu'elle, et Alec Badwin qui pique un somme.
     
  12. Kallisto

    Kallisto
    Expand Collapse
    Blasée

    J'ai adoré sa robe et son entrée, et quand elle a commencé son discours, j'ai soupiré et changé de chaîne. Je le trouvais surjoué, pas naturel, et il ne me parlait pas (Je suis aussi mauvais public que les bonhommes dans la salle, c'est ça ? XD). Evidemment qu'elle est stressée, mais j'ai rien ressenti.
     
Chargement...