"Casse-toi riche con !"

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Denis, le 10 septembre 2012.

  1. Denis

    Denis
    Expand Collapse
    En pleine digestion.
    Membre de l'équipe

    Alors que François Hollande nous annonce un plan de rigueur sans précédent pour 2013 (10 milliards d'économies sur le budget de l'Etat - 10 milliards d'impôts supplémentaires pour les particuliers - 10 milliards d'impôts supplémentaires pour les entreprises), on apprend que le milliardaire Bernard Arnault, première fortune de France, a demandé la nationalité belge.

    Mauvaise pioche pour le big boss du luxe français (Louis Vuitton et compagnie) qui s'est trouvé obligé de démentir hier qu'il a entrepris cette démarche pour des raisons fiscales et politiques : "Je suis et je resterai fiscalement domicilié en France et, à ce titre, je remplirai, comme tous les Français, l'ensemble de mes obligations fiscales" a-t-il dit. "Notre pays doit compter sur la contribution de chacun pour faire face à une crise économique profonde dans un cadre budgétaire particulièrement contraint". Sa demande de double nationalité "sert une démarche personnelle engagée depuis plusieurs mois, et ne doit faire l'objet d'aucune interprétation politique".

    Ce démenti n'a pas empêché la polémique de se développer autour du thème du patriotisme économique et de l'égoïsme supposé des plus riches.

    Palme d'or des unes de journaux qui décoiffent : celle de Libé, ce matin, qui recycle pour l'occasion le fameux "casse-toi pov' con" de Nicolas Sarkozy, ami intime de Bernard Arnault.


    [​IMG]

    Que penses-tu de cette une madmoiZelle ? Plus généralement, les super-riches qui quittent la France pour des raisons fiscales te hérissent le poil ou tu ne vois pas pourquoi ces gens n'auraient pas le droit de vivre où ils veulent, comme tout un chacun ?
     
  2. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Si c'était ça d'accord,mais ce n'est pas que l'argent de son salaire mais aussi le revenu des actions et obligations qu'on touche sans rien foutre et là c'est dégueulasse .
    Et puis la plupart des gens vivent bien sans pour autant être multimillionnaire. Je pense que chacun doit participer selon ses moyens aux efforts budgétaires.
    Ce genre d'attitude me dégoûte profondément!
     
  3. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Zelda Zonk
    Pour la taxation différentielle ! :d Bon ça ne sera pas demain la veille sous la présidence de Hollande..

    Ils sont marrants à Libération. C'est bien beau de faire une couverture "alléchante" mais après ? Bon, j'irai lire leurs articles tout à l'heure et je reviendrai.

    Pour répondre à la question, si je devenais multi-millionnaire du jour au lendemain, je paierai mes impôts tout en rouspétant parce que compte-tenu de mon niveau de vie actuel, je me dirais que ma famille n'a perçu aucune aide alors qu'on en a besoin et je serais un peu agacée d'être taxée (mais bon, j'ai profité de l'école gratuite, la sécurité sociale fonctionne encore bien qu'on est de moins en moins remboursé, bref, je suis tout de même redevable et il faut bien faire tourner la machine pour ceux qui n'ont rien). Et si j'étais née multi-millionnaire, bah je ne sais pas comment je réagirais !

    C'est quand même dingue cette histoire d'exil fiscal sans que rien ne soit fait pour luter contre. 75% à partir d'un certain seuil (voire 100%), je ne vois pas où est le problème. Après, j'comprends aussi que ceux qui sont concernés ne sont pas ravis, on touche à leurs biens "personnels" (même si c'est relatif, leur fortune se construit bien sur quelque chose) mais dans un contexte comme celui-ci, il en va de l'intérêt général, national.
    Je ne comprends même pas pourquoi on parle de chasse aux riches, ils sont comme tout le monde, ils profitent eux-aussi de l'Etat, on paye en fonction de nos moyens, point barre.
     
  4. Cornélia

    Cornélia
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je trouve cette une lamentable... Se mettre au niveau de Sarkozy et de son "casse toi pauvre con" c'est vraiment bête.
    Sinon je pense comme Elynor ça devient un peu fatiguant cette chasse aux riches en France.
     
  5. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Non mais je voulais dire que ce n'est pas le produit d'un réel travail.
    Si justement, ça me dégoûte aussi pour les mêmes raisons.
     
  6. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Unravel
    Et en haut, on aime les pauvres qu'à condition qu'ils le restent et qu'ils se résignent à leur triste sort selon la bonne morale judéo-chrétienne (sauf qu'il n'y a plus d'après-vie aujourd'hui, c'en est presque regrettable). :d

    Je trouve ça dommage de résumer certaines mesures par la "haine" des riches, il n'est pas question de ça. Quand on voit à quel point les inégalités économiques et sociales se creusent, il est tout-à-fait normal de chercher/trouver des moyens par lesquels y remédier, faire en sorte que chacun puisse s'épanouir.
     
  7. Ancien membre

    Ancien membre
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne suis pas d'accord avec toi car y a toujours des pauvres qui s'en sortent mais c'est sûr que ce n'est pas facile pour eux.
    Cependant, c'est facilité par des mesures de discrimination positive.
     
  8. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Unravel
    Oui être de telle ou telle nationalité, ça implique des droits et des devoirs. Et le fait de payer ses impôts en fait partie. Personnellement, j'suis pour la mise en place de la taxation différentielle, comme ça, les gens partent s'installer où ils veulent (on ne fait plus d'histoires :d), ils continuent de contribuer au financement du système social etc.

    Après, c'est la Une de Libération, on ne va pas leur reprocher de satisfaire leurs lecteurs et de rester fidèle (ahem) à leurs idées. Tout comme les couvertures du Figaro me font sursauter de temps en temps (souvent en fait !) mais bon, ils ont une ligne éditoriale qu'on connaît bien, qu'ils fassent dans la "démagogie" ma foi ! Puis bon, le type dont ils parlent euh, pas sûre qu'il fasse partie de la catégorie des "riches" tout court (c'est pas le médecin du coin aisé qui va participer à la fête du village), ça va bien au-delà (et c'est pour ça que je ne comprends absolument pas pourquoi on s'échine à le défendre).
     
  9. Morphyne

    Morphyne
    Expand Collapse
    Qui n'a pas eu sa dose ?

    je suis pas d'accord avec toi comme la madz d'apres le dit il y a des pauvres qui vivent trs bien moi meme je touche 1300euros et j'ai mon fils a charge pourtant je m'en sors. parce que 2 bouches a nourir plus un loyer croit que c'est pas facile pour un seul salaire! de plus il y a souvent des gens qui n'ont pas de moyens mais qui vivent au dessus de leir moyen! du
    genre une ancienne amie a moi qui touchait 800euros par
    moi mais qui n'allait bosse que quand elle avait envie et qui depenser des centaines d'euros pour des conneries! et au final elle venait pleurer a chaque fin du mois pour que je lui fasse des cours paye sa facture d'eau si c'etait pas vers moi c'etait ma mere aujourd'hui elle me doit plus de 700euros et je ne reverrai jamais la couleur de mon argent...
     
  10. Morphyne

    Morphyne
    Expand Collapse
    Qui n'a pas eu sa dose ?

    il etait question de l'argent de l'entrepeneur et non de nos salaires a nous
     
  11. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Je crois que ce cette caractéristique du riche patron est inconnue de beaucoup de monde.

    Si demain je devais creer mon entreprise, galérer des années avant que ça ne marche, finir par y arriver, embaucher, me développer, faire fortune.. l'état français m'en pomperait une bonne partie et, pire, les gens me regarderaient avec dédain en me traitant de connasse de riche qui s'assoit sur le tiers monde. Alors qu'à moi seule, je paierais bien plus d'impots que 10 personnes gagnant 1/10ème de mes revenus.
    Alors, oui, ça me décourage rien que d'y penser, c'est vrai.

    Et puis, d'un autre côté, il y a des "riches patrons" qui ne l'ont pas vraiment mérité. Fils de, riches héritiers, qui ne connaissent même pas le métier, ou pire : patrons qui magouillent et qui sont riches grâce à ça. C'est cette haine du riche qui ne l'a pas vraiment mérité qu'on cultive en France, et qu'on applique un peu à tout le monde, à tort!

    Mais, c'est vrai, j'avoue, j'ai tendance à admirer les gens qui font fortune de façon honnête, parce que ça veut dire qu'à un moment, ils ont osé, ils ont pris un risque, et ils ont sué. Et, encore une fois, ils créent de l'emploi, de façon directe (j'embauche) et indirecte (les gens que j'embauche ont des revenus qu'ils dépensent donc ils créent d'autres emplois, etc.)

    Alors j'ai répondu "je râlerais mais je paierais" parce que c'est ce que je fais déjà quand je reçois mes impôts... pas que ça me gêne de payer finalement, non ce qui me gêne c'est de voir ce que l'état fait de ce fric, et ça c'est encore un autre débat.
     
  12. Emel-

    Emel-
    Expand Collapse
    Guest

    Morphyne
    Qu'est-ce que tu appelles vivre au-dessus de ses moyens ? Bien sûr qu'on peut s'en sortir avec le SMIC (encore que), à condition de se serrer la ceinture, à condition de ne pas se faire plaisir ou très peu... vivre pour travailler, subvenir à ses besoins élémentaires puis c'est tout...

    On souhaite que les gens acceptent leurs conditions de vie déplorables tout en étalant sous leur nez monts et merveilles, c'est un peu aberrant.

    Epidaure
    Saint Bernard Arnault (témoignage des couturières de Lejaby). Surtout les salariées qui ont été virées comme des chiennes et méprisées au possible par ce même B. Arnault (répondre à la détresse de cette façon, c'est profondément dégueulasse).

    Sinon, j'suis d'accord pour Libé mais ils ne sont plus à quelques contradictions près. :d
     
Chargement...