Catherine M. ne comprend pas que les femmes violées soient sévèrement traumatisées

Sujet dans 'L'actu en France' lancé par Yana, le 28 juin 2011.

  1. Yana

    Yana
    Expand Collapse
    <<= Gauche // Droite =>>

    Certaines d'entre vous en ont parlé sur En ce moment, mais je pense que ça mérite un topic.

    Catherine Millet, fondatrice de la revue Art press et auteure de La vie sexuelle de Catherine M., s'exprime dans Rue89 dix ans après la parution de son ouvrage qualifié par Edmund White de « livre le plus explicite, à propos du sexe, jamais écrit par une femme ». Au fil d'une longue discussion avec la journaliste, le sujet du viol apparait et voici ce que Madame M. en dit :

    Elle assimile donc le viol à n'importe quelle autre agression, et s'offusque de la dimension particulière qui est attribuée à cet acte.

    Je vous laisse réagir.
     
  2. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Je pense qu'il y a clairement un problème entre ces deux paragraphes :

    Elle dit que les femmes doivent être "fortes", mais je ne trouve pas que "laisser faire et attendre que ça passe", c'est être forte! Au contraire, c'est se laisser faire, ne rien dire, trouver ça presque "normal" de se faire violer ! Elle dit qu'elle n'a jamais été violée, moi non plus mais honnêtement je ne pense pas que ça soit une partie de plaisir, de plus c'est souvent accompagné de violences très dure donc on ne peut pas passer outre, selon moi.
    Ramener le viol à une "simple" agression doit être assez douloureux pour les victimes. Je dis pas qu'il faut se complaire dans son malheur, de la à faire comme si de rien n'étais il y a un monde...

    Bref, je dirais pour finir que je trouve ça abusé. Personne n'a le droit de parler au nom des victimes et de dire à leur place si c'est facile ou non à oublier et à vivre.
     
  3. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Je ne comprends pas trop où elle veut en venir... Si je subis une agression j'irais porté plainte, que ça aille du vol de mon sac à une tentative de meurtre.

    Je considère que personne n'a le droit d'user de sa force, de me faire peur et de faire quelque chose que je ne veux pas que l'on me fasse.

    Si je vais porter plainte ce n'est pas trop pour me réfugier derrière un juge c'est juste parce que la loi m'interdit de me venger, ou de me défendre trop violemment (en essayant de tuer le type qui me vole mon sac par exemple). Et comme je suis une personne sensée et raisonnable et que je n'ai pas envie d'aller en taule parce que je me serais défendue toute seule et trop violemment par rapport à l'agression, je vais laisser cette vengeance à la justice.
     
  4. Dies Irae

    Dies Irae
    Expand Collapse

    Je ne comprendrai jamais cette volonté qu'ont certaines personnes à vouloir absolument décider de ce que doivent ressentir les gens après un traumatisme, quel qu'il soit. Je ne comprends pas quelle légitimité on peut avoir pour dire "un viol, un deuil, l'incendie de sa maison, une attaque terroriste, une quelconque agression... ne détruit pas".
    Nous sommes extrêmement inégaux face à la psychologie et la psychiatrie. Elle a peut-être la force nécessaire pour passer outre un grave traumatisme (et encore, je trouve qu'elle s'avance beaucoup en présumant ainsi de sa capacité à rebondir alors qu'elle n'a jamais subi de viol ; c'est le genre de choses pour lesquelles on peut difficilement connaître sa réaction si ça ne nous arrive pas), mais mépriser ainsi les personnes moins vaillantes, moins résistantes à l'agression, je trouve ça d'une violence inouïe.

    Je me sens reniée, méprisée en lisant ça. Même si je n'ai pas non plus été confrontée à une agression de ce type, je sais que je suis psychologiquement plus fragile que d'autres, que j'ai un terrain plus favorable aux éboulements de moral, de confiance, que je suis moins vaillante pour résister aux agressions. J'en ai le droit. La loi de la jungle n'est plus censée régner, et ça me tue qu'on cherche à légitimer ainsi le "sois fort ou crève".
     
  5. EllaFitz

    EllaFitz
    Expand Collapse
    La valse des monstres

    Wtf ??! :eh:
    Il est dangereux ce mec !

    Sinon j'ai beaucoup de mal à me placer par rapport à cette intervention. C'est assez confus dans mon esprit.
    Mais en gros, je trouve que Catherine M. s'exprime très mal et manque totalement de tact. De plus, comme l'ont dit d'autres Madz, elle voudrait pouvoir asséner aux femmes ce qu'elles devraient ressentir après un viol, et je vois pas pourquoi elle se permet de faire ça.

    Cependant, ça m'a fait penser à Virginie Despentes, et à sa phrase de King Kong Théorie "J'ai fait du stop. J'ai été violée. J'ai refait du stop".
    Despentes revendique pour moi la possibilité pour une femme violée de surmonter ce qu'elle a vécu, de continuer à être forte et de pas devoir rester consignée au statut de "victime pour la vie".

    Voilà, j'ai du mal à m'exprimer, mais bizarrement ces deux points de vue se recoupent pour moi, même si celui de Catherine M est très mal exprimé et comporte pas mal de phrases assassines.
     
  6. Daz.

    Daz.
    Expand Collapse
    Revenante

    (pas citer svp)
     
  7. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

  8. Cléo.

    Cléo.
    Expand Collapse
    Lumière.

    Ce qui est plutôt "choquant" car "dangereux" à lire c'est le "j'aurais attendu que ça passe", si des hommes lisent ça, ils peuvent se dire "cool ! une femme qui n'est pas contre le viol, je la prends, je la retourne, elle se laisse faire" et l'appliquer à toutes les autres "toutes des salopes qui n'attendent que ça !". J'exagère à peine, à la lire, c'est comme si la justice et les lois ne servaient à rien. On peut dire : "on peut se remettre d'un viol, il ne faut pas que les femmes violées gardent sur elles cette étiquette de victime à vie" avec tact, respect et diplomatie, apparemment elle ne sait pas le faire. En plus, elle se contredit dans ses propos comme l'a relevé Deetz. La grande classe quoi.
     
  9. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    J'ai oublié d'ajouter quelque chose à mon premier post.
    Je ne la suis pas quand elle dit que sa "personne ne se confond pas avec son corps"

    Personnellement, je ne fais pas de différence entre les deux, je considère qu'ils ne font qu'un! Si je suis stressée, heureuse, excitée ou triste, je le ressens physiquement, et inversement, si j'ai mal, si on ne respecte pas mon intégrité physique je souffre mentalement.

    Je ne comprends vraiment pas comment elle peut dissocier les deux...
     
  10. Eternity-

    Eternity-
    Expand Collapse
    J'ai le cœur qui invente des souvenirs

    Elle est peut être dualiste... Et encore, je ne suis même pas sure que ce genre de pensées soient dualistes
     
  11. Chandernagor

    Chandernagor
    Expand Collapse
    Mamiezelle. Si vous êtes nouvelle, perdue, que vous ne savez pas à qui parler, n'hésitez pas à m'écrire!

    Je me demande si on peut être vraiment comme ça... J'imagine qu'intellectuellement on peut dissocier son corps et son esprit, mais dans les faits?

    Il y a bien des maladies psychosomatiques, et ça peut concerner n'importe qui...
     
  12. Bathsheva

    Bathsheva
    Expand Collapse
    A lost soul in a big world

    Complètement d'accord avec toi... L'idée de fond aurait pu tellement être mieux exploitée, ce genre de discours ça me révulse!!!!

     
Chargement...