Ce que j'ai appris de mes plus gros râteaux — La leçon de la semaine

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 1 juillet 2016.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. mailiseli

    mailiseli
    Expand Collapse

    Oh la la moi j'ai rien appris de mes râteaux c'est la honte... Toujours la même histoire : crush, approche lente j'ai-pas-envie-de-réaliser-trois-mois-plus-tard-que-c'est-un-psychopathe puis déclaration puis friendzonage. Et c'est reparti dans la joie, la bonne humeur et l'espoir :red:
     
    Chlope a BigUpé ce message
  3. Andorinita

    Andorinita
    Expand Collapse
    Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?

    J'ai trop ri :yawn: la fin est vraiment pipoue, mais ma partie préférée de l'article c'est bien les références à l'adolescence :yawn: :yawn:
     
    Kmarlou a BigUpé ce message
  4. Vanheptune

    Vanheptune
    Expand Collapse
    "Nous sommes de ceux qui ont du mal à s'entendre penser.."

    Ahahaha excellent cet article jai moi aussi beaucoup rigolé ahah :cretin:
    Moi j'ai pas vraiment appris de mes "rateaux" enfin si on peut les appeler comme ça... ce sont plutot des , ou dirais je UN rateau indirect............
     
  5. Chlope

    Chlope
    Expand Collapse

    Alors le coup où une personne te ghost puis revient tranquilou qlq semaines après c'est peut-être rare ms je l'ai vécu, et finalement c'est le meilleur scenario pcq tu te fais plaisir à l'envoyer bouler :cretin:

    A part ça, l'article m'a bien fait rire, j'adore les leçons de la semaine :top:
     
    Kmarlou a BigUpé ce message
  6. cecelight

    cecelight
    Expand Collapse
    PILOU PILOU

    J'ai eu bcp de crush. Tous non réciproques. J'ai donc laissé tomber définitivement. Je vais devenir une badass on top of the world et l'amour sera secondaire; Merci mon dieu j'ai pleins de potes. :)
     
    dreydrey, Chlope et Kmarlou ont BigUpé ce message.
  7. Kmarlou

    Kmarlou
    Expand Collapse

    Des années que je suis casée avec mon chéri (depuis qu'on a 17 ans), mes râteaux datent donc TOUS de mon adolescence/enfance... bon j' en ai pas tant que ça enfaite vu que j'ai rarement osé me déclarer XP .
    Je ne sais pas si j'ai appris de ces râteaux, mais je sais que perso je n'ai jamais été en colère contre l'autre , tout simplement parce qu'à chaque fois j'étais vraiment raide dingue du gars...
    D'ailleurs y en a un je me souviens, j'étais finalement + soulagée qu'autre chose ; je me doutais bien que ça ne marcherait pas mais le fait d'avoir une réponse claire, je pouvais essayer de passer à autre chose plutôt que de me faire des films avec des "et si...". Et puis il m'avait répondu et ensuite plus jamais entendu parler... discret, pas de moquerie ou quoi. Un vrai gentleman ^^
     
  8. Ka

    Ka
    Expand Collapse

    Super article ! C'est inspirant !
    Se faire ghoster ... Je ne connaissais pas le terme (merci donc), mais je connais bien l'expérience. Donc pour vous en faire profiter un peu, je vous informe que oui, des personnes qui ghostent pendant des semaines (voire des mois) et qui reviennent ça existe ! En fait ça m'est arrivé avec trois personnes différentes. Et plusieurs fois avec chaque personne. Oui oui, tant qu'à faire autant y aller à fond. A chaque fois ce n'était pas des personnes avec lesquelles j'entretenais une relation officielle type "couple". J'en ai plus ou moins souffert selon les cas. J'ai été plus ou moins en colère aussi. Mais je m'en suis aussi bien accommodé parfois. A chaque fois que la personne refaisait surface j'acceptais de la revoir. On n'était pas des ex puisqu'on n'avait jamais été vraiment ensemble. Alors on se retrouvait comme des potes, de manière plutôt naturelle d'ailleurs, et ça repartait. Et puis je dois avouer que j'ai déjà ghoster des gens aussi. Alors je me dit que c'est une sorte de retour de bâton (coucou le karma amoureux) !
     
  9. Jhil

    Jhil
    Expand Collapse
    ¡ Carajo !

    Ahhhh ma première "vraie" rupture a été un beau ghostage des familles !
    J'ai eu les boules mais je m'y attendais, j'avais déjà plus eu de nouvelles depuis une semaine puis 10 jours, puis... plus rien définitivement !
    Quant aux râteaux... je me suis pris un "je sais" quand j'ai dit à un gars qu'il me plaisait bien. Ça puait :lunette:
    Mais il a été très gentil et il a fait attention à la moi ivre.
    J'étais un peu très mal à l'aise quand je l'ai revu et j'étais un peu pas mal triste quand j'ai compris que vraiment, c'était mort. (j'avais encore de l'espoir après la soirée, oui oui)
    Et là j'ai un crush alors... j'espère que j'aurai pas de râteau :pray:
     
Chargement...