« Ce que la Silicon Valley pense des femmes », un état des lieux préoccupant

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 3 février 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. Magentalia

    Magentalia
    Expand Collapse
    Au fin fond de la bibliothèque de Poudlard.

    Mon Dieu mais y'a vraiment des gens à gifler quand même. :facepalm:
    Et encore, je suis en mode Bisounours là. :lunette:
     
    ChansonMuette a BigUpé ce message
  3. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    J'avais déjà lu plusieurs critiques sur la Sillicon Valley et effectivement c'est inquiétant, je ne connaissais pas la personnalité mysogine de Zuckenberg, mais finalement ça ne m'étonne qu'à moitié. C'est vrai que j'ai toujours l'impression que ce sont les hommes qui font les plus grandes innovations technologiques, mais jamais les femmes. En fait personne n'en parle ou très peu mais même dans les tous début de l'informatique des femmes ont participées aux innovations.
    C'est effectivement comme Wall Street mais la situation tend à changer, j'espère que ça sera le cas aussi de la Sillicon Valley.
     
    PousseMoussue a BigUpé ce message
  4. Erialc12

    Erialc12
    Expand Collapse

    Je me l'explique en me disant que ces gars là, avant d'être des cracks, et des entrepreneurs à succès, ils ont été dans un environnement très très misogyne, style jeux vidéos et autres joyeusetés (que j'adore par ailleurs, hein, entendons nous bien).
    Pour pas mal de ces gars là, les femmes les émasculent, ils ont l'impression que les femmes ont un pouvoir, car elles sont "désirables", comme si c'était leur seul attribut. Souvent parce que, trop timides, ils n'ont jamais osé les aborder, et que du coup, ils ne les voient qu'à travers les clichés véhiculés par la société.

    En fait, ils sont peut être la plus belle preuve que notre monde est réellement sexite, et notre société patriarcale.
     
    honeyspoon_, Gunnm, MissMachine et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  5. Azeleen

    Azeleen
    Expand Collapse
    Avaleuse de livres

    Loulalilou et Ghost wind ont BigUpé.
  6. Kymi

    Kymi
    Expand Collapse
    .

    J'ai l'impression qu'à force, plus rien ne m'étonnera...

    Pourvu que ça change "vite", vraiment...
     
  7. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    Tu m'as faite tomber de haut @Clemence Bodoc , je pensais réellement que les modèles à l’anglo-saxonne favorisaient la mixité dans les entreprises et n'étaient pas attachés au genre des entrepreneurs/euses... Woooh... Jamais j'aurais pu imaginer que c'était à ce point !
    Comme d'hab je vais y aller de ma petite expérience personnelle, comme j'ai eu une maman qui m'a toujours laissé m'intéresser à ce que je voulais sans y aller de ses petits commentaires personnelles, quand j'ai découvert les joies des mathématiques, je n'avais aucunement conscience que c'était un truc "de garçon" j'ai souvent eu les meilleurs notes, bien loin devant plein plein de garçons, pareil avec les sciences en général que j'adorais. Cette belle histoire d'amour aurait pu continuer des années surement, MAIS (parce que forcément y'a des trucs qui viennent foutre la merde dans mon histoire) on m'a toujours dit un truc que je n'ai jamais compris "les maths, c'est un truc de garçon" comment ça pouvait être un truc de garçon alors que j'avais des meilleurs résultats que les-dits garçons ? C'était quoi le problème avec moi ??? Naturellement mes résultats ont baissé parce que moi "je ne suis pas un garçon !" ils ont baissé par manque de confiance en moi.. Mais ils ont aussi remontés (parce que j'aimais vraiment les maths) ! En seconde j'ai pris l'option sciences de l'ingénieur, j'étais l'une des meilleures de la classe, il y avait des filles dans ma classe mais très peu, et finalement en première j'étais devenue la seule fille. J'aurais pu continuer à être la meilleure, mais j'étais entourée par des mecs qui m'ont harcelée jusqu'à ce que je passe mon bac, en fait leur motif c'était que j'étais "une fausse intello" voilà. C'était dit, en tant que fille j'étais forcément un imposteur ! Mes résultats ont chuté une nouvelle fois, en plus ces connards me déconcentrait pendant les contrôles : ils me jetaient des boulettes de papier, me tachaient mes vêtements avec de l'encre et m'insultaient...
    J'ai fini par intégrer que la science ce n'était pas pour moi, point final. Du coup je suis partie en langues étrangères appliquées, un vrai truc de fille ! Au bout d'un mois là-dedans, dans cette fac de l'enfer, j'ai réalisé que le fait d'être une fille ne me rendait pas meilleure que les mecs en langues, et qu'en plus ça ne plaisait pas du tout... Bordel, je me suis vraiment trouvée conne, ce que j'aimais moi c'était la science, c'était le dessin aussi ! Pourquoi je ne pouvais pas faire ce que j'aime ? Pourquoi je me l'interdisais ? Donc voilà, je me suis réorientée dans une truc qui me plaisait, où j'ai aussi eu des bons résultats (3ème de la promo \o/) mais comme j'étais dans une formation où on faisait des trucs à la fois très créatifs (retouche photo, création d'affiche, de logo...) mais aussi des trucs très scientifiques (algorithme, maths, web...) ça m'a permis de remarqué que bien souvent les filles n'étaient pas à l'aise avec le côté scientifique, et je n'ai jamais trop capté pourquoi, avaient-elles subi les mêmes choses que moi...?
    Quand je raconte tout ce que j'ai vécu à une fille, elle comprend, quand je raconte ça à un mec, il me regarde avec des gros yeux et me dit que je me cherche "des excuses". Quand on y réfléchi, un mec mauvais dans les matières littéraires ne va jamais être attristé d'être mauvais, non, parce qu'on va jusqu'à dire que ce n'est pas grave "tant qu'il est bon dans les matières scientifiques", c'est un peu étrange que les matières scientifiques très "masculines" apparemment soit carrément classées "meilleures" avec "des gens plus intelligents" et "plus difficiles" que les matières littéraires apparemment "féminines".
    Des fois j'ai l'impression que les filles le font exprès, de ne pas être capables de comprendre les branchements d'une simple TV, de dire "je suis nulle en informatique", "les maths j'y comprends rien", NON les filles, vous pouvez absolument tout comprendre, et exceller dans tous les domaines, sans avoir un pénis !
    Je pense que les femmes gagneraient à ne plus suivre les stéréotypes qu'on leur impose, on a un cerveau, des mains, si on veut on peut très bien réparer un moteur, on peut absolument tout comprendre de l'informatique, savoir coder, être ingénieure... On est douée, on est humble, on est logique, réaliste, tout un tas de qualités dont certains hommes sont complétements dépourvu !
    Les choses peuvent réellement changées si on y croit toutes :supermad:!
    GIRLS RULE !:rockon:
    Edit :
    @Neverland90 Les femmes n'ont pas fait que de participer aux innovations de l'informatique, c'est carrément une femme qui est à l'origine de l'informatique par ses travaux sur les algorithmes : Ada Lovelace. Mais bien sur tout ce que tu trouveras sur elle c'est qu'elle était la fille d'un tel, la femme d'un tel et qu'elle a rencontré un tel qui a mis au point la fameuse machine analytique et qu'on veut bien lui accorder qu'elle y a participé. Mais c'est bien SON travail qui a inspiré Turing pour le premier ordinateur moderne de 1940. Je précise également qu'elle avait réalisé ces travaux presque 1 siècle auparavant. En 1ère année de DUT un prof nous a sorti une magnifique diapo avec écrit dessus en gros "LES PÈRES DE L'INFORMATIQUE" j'étais outrée...
    Edit 2:
    Et Alan Turing était ouvertement homosexuel, il a d'ailleurs été accusé pour ça... Il s'est apparemment suicidé (on est pas sure apparemment) en s’empoissonnant au cyanure.
     
    #7 Biscottine, 4 février 2015
    Dernière édition: 4 février 2015
    honeyspoon_, velma, Poney Queen et 4 autres ont BigUpé ce message.
  8. Leshayaa

    Leshayaa
    Expand Collapse
    Par principe, je n'en ai pas.

    Oh my god mais ils sont pas sérieux là? Si? Si. :mur:
    J'en reviens pas. Je pensais pas que c'était aussi développé. En 20 RIEN n'a changé quoi. Le monde a évolué mais eux ils sont restés en 1990! (vestimentairement parlant aussi quand on en voit certains haha)

    Ils sont quand même profondément STUPIDES (pour rester correcte). Ils font déjà des choses dingues, avec seulement 50% de la population. Qu'est-ce que ça pourrait être avec les 50% restant! Mais ils sortiraient une innovation par jour! Au-delà des considérations égalitaires/sexistes etc (qui sont grandement préoccupantes hein, soyons d'accord, c'est un scandale) il y a un putain de manque à gagner pour eux, il serait temps qu'ils se rendent compte au moins de ça!

    Ça me fait moins rêver d'un coup tout ça...
    Ce qui est sûr c'est que garçon ou fille je pousserais mes enfants à faire ce qu'il aiment. Mon fils veux faire de la coiffure ou de la couture? Fonce! Ma fille veut faire des maths ou de l'informatique? En avant ma grande, lâche rien! Il faut en finir avec cette distinction branche de fille/métier de fille et branche de garçon/métier de garçon!
    (j'ai fait ce que je pouvais à ma petite échelle: quand je baby-sittais des petiots en primaire et maternelle je leur répétais tout le temps que oui une fille peut être meilleure en vélo ou en foot et aimer les voitures, et oui un garçon peut jouer avec des poupées si il veut, tout le monde peut tout faire, ça rend pas les gens moins gentils/intéressants! J'espère avoir réussi à les marquer ne serait-ce qu'un peu, et qu'il se souviendront de moi qui servait aussi d'exemple, en tant que fille qui fait et aime des trucs """de garçon""" )

    Le combat est loin d'être gagné, ne lâchons rien! :supermad:
     
    honeyspoon_, Grumpy et Biscottine ont BigUpé ce message.
  9. Gunnm

    Gunnm
    Expand Collapse

    Je peux pas dire que ça me surprenne vraiment malheureusement... Je travaille dans le milieu de l'informatique, je suis développeuse, j'ai fait un BAC S, Maths Sup/Maths Spé et une école d'ingé spécialisé info. Du coup j'évolue depuis pas mal d'années dans un milieu à 80% masculin et je sais que dans beaucoup d'endroits ça peut être très sexiste.

    Après personnellement, je n'ai pas à me plaindre, je n'en ai jamais souffert et je ne suis jamais tombée sur des gens qui remettaient en question mes capacités à cause de mon sexe. Depuis toute petite, mes parents m'ont toujours laissé jouer ou faire ce que je voulais, même si c'était "étiqueté garçon" (les voitures plutôt que les poupées, du rugby...). Donc je ne me suis pas du tout sentie bridée pour faire des sciences. J'ai toujours cartonné à l'école, matières scientifique en tête donc je me suis naturellement orienté vers ce genre d'études.

    Aujourd'hui je travaille dans une boite d'info où la proportion de femmes n'est pas folle mais on ne ressent pas du tout de sexisme. Mais un ami d'une autre boite a récemment découvert que beaucoup de ses collègues femmes vivaient très mal les blagues et remarques sexistes, qu'elles perdaient leur confiance en elles. Et il tombait de haut, il ne pensait pas que ça puisse avoir un impact. On en discutait avec d'autres amis et j'ai été atterrée de voir à quel point ils n'avaient aucune notion de ce que le sexisme pouvait représenter pour une femme...
     
    Maud Kennedy, honeyspoon_, velma et 3 autres ont BigUpé ce message.
  10. Grumpy

    Grumpy
    Expand Collapse
    <spoiler> Essai </spoiler>

    @Biscottine En effet le sexisme dans les matières scolaires je me le suis bien pris dans les dents moi même ^^ Par exemple un prof de math a expliqué en 3ème à moi et ma mère que j'étais une "littéraire". J'ai quand même eu mon bac S derrière, hein. Contente que toi aussi tu soit finalement passé outre :hugs:. Quand on est encore trop jeune pour vraiment se connaitre c'est loin d'être évident!

    Et en dehors de l'aspect genré entre scientifique et littéraire, rien que de faire des cases comme ça c'est tellement absurde! On ne naît pas naturellement "scientifique" ou "littéraire", comme tu le dit on peut être fort en tout si on s'en donne les moyens! Et aussi c'est bien d'être humble mais faut qu'on arrête de se sous-évaluer! Dans mes choix post-bac j'ai pas demandé d'écoles d'architecture parce que je pensais que c'était hors d'atteinte pour moi, bah maintenant que j'y suis je me rend compte qu'au contraire c'était pile ma place! Que j'aurais pu y rentrer direct sans passer par des chemins détournés! Alors certes face à des milieux comme la Silicon on peut se sentir désarmées, mais si déjà on arrive à faire nos études sans subir ces influences ça serait déjà énorme! Une fois diplômées on aura plus qu'à faire pousser nos dents de requins pour trouver notre place :domokun: (j'ai pas trouvé de smiley de requin :crying:) !
     
    honeyspoon_, Biscottine et Ghost wind ont BigUpé ce message.
  11. Pampa

    Pampa
    Expand Collapse

    Pareil que @Gunnm je suis pas tellement surprise parce que, de ce que je lis partout sur internet, apparemment le métier de l'IT est très misogyne. Mais personnellement, je suis développeuse, ça fait un moment que je traine avec des mecs et personne n'a jamais remis en cause mes capacités. J'ai souvent eu des compliments sur mon travail, on m'écoute (enfin de toute façon je laisse pas le choix, si je dois recommencer une phrase 2 fois parce que on m'a coupé la parole je tape sur la table :cretin: "WO je vous dérange ? Tout le monde s'en fou ? Ça se passe comment ?").
    En ce moment je suis sur mon propre projet, je sais pas trop ou ça m’emmènera mais bon, comme d'hab je me poserai les questions plus tard.
    Je me dis que j'aurais pas du lire cet article, je veux surtout pas être consciente des problèmes de sexisme. Je veux pas minimiser attention, et je ne remet absolument pas en doute la légitimité de l'article ou quoique ce soit, je pense que c'est quelque chose de positif d'informer.
    Je dis ça d'un point de vue strictement personnel parce que j'ai l'impression que plus je suis au courant de c'qui se passe "dans la vraie vie" plus je suis parano et sur la défensive. Je remet en doute ce que je dis et je fais à cause de ma condition féminine et comment ça pourrait être interprété, chose que je n'ai absolument JAMAIS fait jusque là, pendant 28 ans.
    Je me rappelle dans ma boîte un jour on est venu me voir en me demandant comment je me sentais en étant "la seule fille". Ça faisait 6 mois que j'étais la, j'avais jamais remarqué... Du coup après j'ai commencé à considérer ma place au sein de l'entreprise autrement. "Est-ce qu'on me voit comme la seule fille ou tout le monde s'en fou ? Si on m'a posé la question c'est que ça doit se voir quand même... blabla".

    Donc voilà je saurais pas trop donner de conseil à part, ne jamais trop faire confiance à personne d'autre qu'a soi, pour l'instant ça fonctionne pour moi :lol:
     
    #11 Pampa, 4 février 2015
    Dernière édition: 4 février 2015
    Gunnm et Grumpy ont BigUpé.
  12. Aerlynn

    Aerlynn
    Expand Collapse
    Miss poulpe

    J'ai beaucoup de peine pour ces femmes. j'espère qu'elles sauront renverser la tendance un jour ou l'autre. en tout cas, elles ont mon soutien. C'est quand même affolant le gars qui à juste droit à des heures de travaux généraux après avoir violenté un femme...non mais les gens sont cons ou Cons. parce que là, c'est grâve, si en plus y a des preuves vidéos. les gens là bas s'en fou clairement du sort des femmes :gonk:

    Ma meilleure amie est développeuse web et visiblement a tellement donnée d'elle, que même son établissement voulait qu'elle retape leur site. :puppyeyes: Elle s'est bien intégrée au milieu, vu les rendez vous qu'elle fait par ci par là à des events spécialisés. * tellement fière d'elle, surtout vu comment elle en a chié au collège, vu qu'elle était dans la case dite " intello".*

    Par contre, en école de jeu vidéo ( française), laisse tomber. les gens jugeaient la seule fille développeuse par son physique. et ça y allait le cassage de sucre dans le dos. Je ne sais pas comment j'ai fais pour garder mon sang froid, mais des fois, ça mérite de grosses tartes in his pocket face. :facepalm: surtout que c'étaient des filles qui cassaient d'autres filles....non mais, ce n'est pas parce qu'elle a un physique normal qu'elle est moche et incompétente :mur:
     
    honeyspoon_, RikkuShimizu et Ghost wind ont BigUpé ce message.
Chargement...