Ce vendredi 13 novembre 2015, j'étais au Stade de France — Témoignage

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Melissa, le 16 novembre 2015.

  1. Melissa

    Melissa
    Expand Collapse

  2. Carollercoaster

    Carollercoaster
    Expand Collapse
    Frankly, my dear...

    Courage à cette Mad et à tous ceux qui vivent un moment difficile <3
    J'étais au stade aussi vendredi, je ne peux que me retrouver dans ce témoignage... Même avec les détonations, les personnes qui partaient avant la fin du match, impossible d'imaginer qu'on était les cibles d'un attentat...
    Et aujourd'hui je me demande toujours pourquoi les victimes de Paris n'ont pas eu la même chance que nous.
     
    MayuraTama, Adagio. et payapapya ont BigUpé ce message.
  3. mei-lili

    mei-lili
    Expand Collapse
    Boum!

    J'aimerai tellement vous faire un câlin. À toutes. Qu'on se dise que c'est fini et que cela n'arrivera plus jamais.
     
  4. MayuraTama

    MayuraTama
    Expand Collapse

    :hugs::hugs::hugs::hugs:


    J'étais au Stade aussi ce vendredi. Comme toi, je ne me suis pas inquiétée des détonations. J'étais aux toilettes à la mi-temps et je suis restée un peu intriguée devant ces personnels de la sécurité qui nous empêchaient de nous approcher des grilles de sortie. Mais sans plus. Il a fallu le SMS d'une amie reçus simultanément par mes deux amies avec moi pour que je me pose des questions (et encore j'ai répondu un "Oui, on gagne hihi" complètement en décalage avec la situation dont je ne savais rien). Je ne regarde jamais mon tel pendant les matchs (parce que y'a jamais de réseau et qu'une fois que j'ai la compo de l'équipe... je m'en fiche ?), mais là je sais pas, j'ai regardé au milieu de la deuxième mi-temps. On s'est renseignées, et sans trop savoir ce qui se passait, en ayant une idée, on a célébré bizarrement le but dudit Gignac (ma soeur en est fan et j'aime Matuidi à l'origine de l'action). A la fin du match, on savait quels étaient les incidents dont le speaker parlait. On ne célébrait plus vraiment rien... On s'est dirigées tranquillement vers la sortie mais on a été prises dans le mouvement de panique. Heureusement, pour moi, mes soeurs et mes amies, on était près d'une porte et on a rejoint les tribunes avec plus de peur que de mal (ce moment où tu te dis qu'il y a peut-être quelqu'un qui tire et que tu as vraiment peur pour la première fois de ta vie).

    On a attendu sur la pelouse, comme demandé, et après on est rentrées en métro, inquiètes, le pas rapide. Au final, au Stade de France, plus de peur que de mal... Mais le choc des informations sur le retour et arrivées chez soi... Voir que tout le monde n'a pas eu la chance de vivre le "plus de peur que de mal" que tu viens de vivre....
     
    #4 MayuraTama, 16 novembre 2015
    Dernière édition: 16 novembre 2015
    Muwglyk, Adagio. et payapapya ont BigUpé ce message.
  5. Paulinhey

    Paulinhey
    Expand Collapse

    Merci pour ce message ❤️ J'étais aussi au stade de France vendredi et j'ai du mal à mettre des mots sur ce qu'on a vécu. Entre les explosions qui nous ont parues bizarres (même si on n'a pas pu s'imaginer la réalité) puis les messages et les appels de nos proches paniques alors que nous ne savions rien et puis ce mouvement de foule où j'ai réellement cru que j'allais mourir. Je suis rentrée chez moi ce soir là sans regarder les infos pour pouvoir me calmer, et le lendemain matin en allumant la télé et en voyant tous ces morts ma sensation de gueule de bois s'est déployée. Et puis des questions : pourquoi il ne nous était finalement rien arrivé ? J'ai passé plusieurs heures à re-regarder les vidéos du stade, à lire les articles pour essayer de comprendre pourquoi on avait eu de la "chance". Hier matin je suis sortie dans la rue les larmes aux yeux, j'ai pleuré de nombreuses fois pour tous ces jeunes qui sont morts alors qu'ils profitaient de la vie et qui auraient pu être nous, nos amis et qui étaient dans des lieux où j'aurais aussi pu être. A ca je crois aussi que je suis toujours un peu traumatisée par ce soir au stade, nous n'avons rien vu de choquant par rapport aux personnes présentes au bataclan ou dans ces rues et je ne me sens pas légitime de ressentir ça alors merci ce lundi soir d'avoir publié cet article. J'ai pu voir que je n'étais pas seule et que j'avais le droit de ressentir tout ca
     
    Melissa et MayuraTama ont BigUpé.
Chargement...