Célibataire depuis toujours

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par Flawless, le 5 septembre 2014.

  1. Flawless

    Flawless
    Expand Collapse

    Salut les madz !

    Je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé donc je le lance :)

    J'ai 20 ans, je n'ai jamais eus un seul petit copain, même pas un seul baiser et ça me pèse de plus en plus...

    Avant mes 15 ans je m'en foutais totalement des garçons, maintenant plus je vieillis et plus j'y pense.

    De toutes les filles que j'ai connu nous sommes très rares à être dans cette situation, nous ne sommes que trois...

    A force de voir des filles qui sont en couple depuis plus de deux ans et qui sont heureuses, d'autres qui ne restent jamais célibataires plus de quelques mois je suis franchement blasée, j'ai l'impression d'être anormale ou indésirable...

    Il y a t-il d'autres madz dans ma situation ?
     
    MeliGB a BigUpé ce message
  2. Flawless

    Flawless
    Expand Collapse

    Pour les deux, j'aimerais avoir des sentiments pour quelqu'un et que ça soit réciproque, j'en ai aussi marre qu'on me pose la fameuse question " t'as un copain ? " et que quand je dis non on me sort " oh mais comment ça se fait ? o_o ".

    La plupart de mes amis passent tous leurs temps avec leurs copains/copines donc ce n'est pas évident :/
    Du coup ça me rappelle encore plus que moi je suis toute seule ! Ma famille est plutôt casanière donc pour faire des rencontres inattendues ce n'est pas gagner.

    Je suis passé à côté de cet article du coup je l'ai lu maintenant, du coup avec les commentaires je vois qu'on est pas si rares que ça :)

    Merci :puppyeyes:
     
    Ezio nobilé a BigUpé ce message
  3. Nekhbet

    Nekhbet
    Expand Collapse
    Decortique sans cesse sa vie

    Je me suis intéressée tardivement aux gars. ça ne m'a pas pesé car je voyais bien que c'était une question de circonstances. Je ne me mettais pas non plus à la recherche de copains comme certaines de mes copines car je n'avais aucune confiance en moi. J'étais beaucoup complexée. Par contre, il y a eu une période où je me sentais bien et où j'allais vers les mecs sans me prendre la tête. C'est depuis cette période que je suis en couple. Et j'avais 4 ans de plus que toi.
    Tout ça pour dire que ce que tu vis est normal. Quand tu auras vraiment envie de faire basculer les choses. ça se fera.
     
  4. Lullabyds

    Lullabyds
    Expand Collapse

    Bonjour à toutes !

    Je suis contente de tomber sur un topic qui aborde ce sujet car depuis quelques jours, les nombreuses questions qui bousculent ma tête me minent. Je me sens seule, harchi seule. Je n'attends que ça, rencontrer quelqu'un. J'ai ce besoin impérieux de me sentir désirable, me sentir femme. Ok, je n'ai que 19ans. Mais quand comme toi, @Flawless, on a jamais eu de petit copain, jamais embrasser "pour de vrai", on commence à lever les yeux, regarder autour de nous et se demander si on est normale et ce qui cloche chez nous.
    Mon problème, c'est que j'ai du mal à être naturelle avec les autres. Je sors d'une période d'anorexie où mes rapports avec les autres étaient inexistants, et si je devais communiquer, je "standardisais" mes propos, le but étant de faire totalement disparaitre ma personnalité pour plaire à mon interlocuteur. Autant vous dire que la reprise à des rapports sociaux normaux est lente. Mais je progresse et je m'en félicite chaque jour :v:. Avec les filles ça va. Mais dés qu'il s'agit de regarder un gars dans les yeux, répondre tout bêtement quand il me parle, je panique. Je perd toute spontanéité et je creuse très fort dans ma tête pour trouver "ce que je DOIS dire".
    J'ai peur des hommes. Dans mon enfance, on ne m'a pas vendue la meilleure image du sexe masculin, certes. Mais je me bats tous les jours pour la dépasser. J'ai notamment peur de faire l'amour :fear:.

    C'est un cercle vicieux parce que , persuadée que mes tentatives de rencontrer des garçons sont vouées à l'échec, je les évite pour éviter de me sentir mal à l'aise et me renferme dans ma petite carapace en me morfondant.

    Help !!!
     
    Ririiii et Den' ont BigUpé.
  5. amber-candle

    amber-candle
    Expand Collapse
    Je suis un pissenlit.

    @Lullabyds
    Déjà bravo pour ta guérison! :v:
    Après, si tu vois que tu fais des progrès quotidiens vis à vis de tes relations avec les autres c'est que tu es sur la bonne voie!
    Pour ce qui est des mecs, c'est normal de te demander ce que tu dois dire face à quelqu'un qui te plait : tu veux te mettre plus en avant et souvent avec le stress c'est pas très naturel... Mais dis toi qu'en face il se pose aussi sûrement des tas de questions.
    Si je pouvais te donner un conseil, c'est de continuer à faire des progrès, de t'imposer des petits objectifs, avec des inconnus, demander l'heure ou le chemin à un homme dans la rue, apprendre telle ou telle chose sur un gars de ta classe, engager la conversation avec un inconnu pendant une soirée...
    Tu te sentiras plus à l'aise et tout viendra beaucoup plus naturellement le moment venu :) quand tu sera avec quelqu'un de super, tout te paraitra normal, le baiser, la 1ère fois, etc. Il faut juste pas se poser de questions et faire ce que tu as envie :egyptian:

    (P.S. Les filles vous êtes normales! C'est simplement que chacun va à son rythme au niveau relationnel, quand j'ai commencé à sortir avec mon copain, il avait 20 ans, c'était sa 1ere expérience.. Et on est super heureux! :jv:)
     
    Ririiii a BigUpé ce message
  6. Lullabyds

    Lullabyds
    Expand Collapse

    @amber-candle:

    Ta réponse était celle que j'avais besoin d'entendre ! :puppyeyes: depuis que j'ai posté ce premier sujet (il y a un mois maintenant), j'ai quelque peu rechuté dans mon anorexie... Les nouvelles rondeurs que je vois dans le miroir me font peur...

    Hormis ça, et paradoxalement, ma vie sociale va de mieux en mieux, bien que j'ai toujours du mal avec le sexe opposé. Mais je compte relire ton petit paragraphe régulièrement histoire de me refoutre une bonne claque qui va me secouer dans le bon sens :vabosser:

    En tout cas merci !!
     
    amber-candle a BigUpé ce message
  7. amber-candle

    amber-candle
    Expand Collapse
    Je suis un pissenlit.

    @Lullabyds

    Ta réponse me fait très plaisir, je suis super heureuse d'avoir pu t'aider :caprice:
    Pour ta rechute, sois forte! Les rondeurs c'est très joli et les garçons adorent ça (l'argument fort hihi)
    Il y a aucune raison pour que tu ne sortes pas de ça définitivement maintenant!

    En tout cas bon courage pour la suite!!! <3
     
  8. Lullabyds

    Lullabyds
    Expand Collapse

  9. Sigil

    Sigil
    Expand Collapse
    Ben, euh...

    Bonjour,

    Je suis dans la même situation : 23 ans, jamais eu de copain (ou copine d'ailleurs), jamais embrassé.

    Cela m'a pesé un temps, surtout au lycée car il "fallait" être en couple, puis jusqu'à il y a 2-3 ans environ. En fait, cela m'a pesé jusqu'à ma prise de conscience : j'étais, et je suis, parfaitement heureuse comme ça. J'ai actuellement tout ce dont j'ai besoin, et avoir quelqu'un ne me paraît plus être qu'un bonus : si je rencontre la bonne personne, ce sera super, mais en attendant je me sens biens comme ça.8)
    Le plus dur, c'est le jugement des autres : les connaissances qui me demandent "comment ça se fait", les amis qui ne peuvent s'empêcher de vouloir me trouver quelqu'un, mes parents qui voudraient bien me voir casée... Comme si être heureuse seule était inenvisageable pour certains.:dunno:

    A mon sens, la question à se poser, c'est : ai-je envie d'être en couple parce qu'à mon âge c'est la norme ? Ou ai-je envie de ne plus être célibataire parce que j'ai besoin de me sentir aimée/désirée/entourée/soutenue/insérez ici ce dont vous avez besoin, plus que ce dont je dispose déjà ?
    Dans le premier cas, qui était le mien, vouloir faire des rencontres à tout prix crée le risque de se mettre avec une personne par défaut. La seconde option est en revanche plus compliquée, parce que le manque est là en cas de célibat. Mais je fais partie de ceux qui pensent que tout vient à point à qui sait attendre, et je ne pense pas que lorsque enfin tu trouveras quelqu'un, il te reprochera ton manque d'expérience.;)

    @Lullabyds : bon courage dans ta lutte contre l'anorexie. Je te souhaite de faire bientôt LA rencontre avec qui ce sera simple de communiquer parce que ce sera évident, tout simplement.<3
     
    Ashe, Cottontail- et (utilisateur supprimé) ont BigUpé ce message.
  10. Den'

    Den'
    Expand Collapse
    Quand le sage pointe la Lune, l'idiot regarde le doigt.

    Hello, bon je sais pas si je suis tombée à la fois sur le bon topic et le mauvais, mais je me lance ! :red:
    Je n'ai que 17 ans, bientôt 18 dans 2 mois mais je n'ai jamais été en couple, mais contrairement à vous j'ai déjà embrassé et fais pas mal de chose ( :culotte: ).
    Moi aussi je m'en foutais complètement des garçons, et même des filles vu que je suis bi', mais ça me pèse de plus en plus. J'aimerai vraiment avoir quelqu'un dans ma vie mais je ne le veux pas non plus.
    Comment dire.. je suis dépressive et je pense être bipolaire ( ce n'est pas sûr, ce n'est qu'une supposition ). Je n'ai pas d'amis, que des potes, je n'ai aucune confiance en moi, je me sens toujours mal et ma famille ne comprend pas mon état, je n'ai donc aucun soutient.
    J'aimerai guérir mais personne ne m'aide vraiment et j'ai vraiment envie d'avoir un copain. Quand je dis " copain " c'est pas " sortir pour sortir ", non vraiment quelque chose de sérieux et de durable, cependant je me dis aussi que ça ne vaut pas la peine parce que j'aurais le cœur brisée et je le ferai sombrer avec moi. C'est vrai, quand je vois toutes ces filles en couples en moins de deux, capable de parler avec un mec qu'elles n'ont jamais vu, je me dis " c'est vrai Den', qui voudrais de toi, une meuf moche, timide, complexée, indécise, conne, dépressive à tendance suicidaire et agoraphobe, qui ? ".
    Je crois que je me réfugie dans le "soft sex" pour justement avoir cet affection qui me manque depuis très très longtemps. Je suis décomplexée avec les filles et même femmes, mais les mecs c'est pas possible. A peine me parlent-ils que limite je me barre pas en courant.
    J'ai aussi peur de la relation elle-même, j'ai vraiment peur de tout.
    Je suis perdue et j'aimerai qu'on m'aide.
     
Chargement...