Celui qui... ne voulait plus faire d'effort

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Une madmoiZelle, le 8 juillet 2014.

  1. Une madmoiZelle

    Une madmoiZelle
    Expand Collapse

  2. Zoharit

    Zoharit
    Expand Collapse
    Ayant toujours l'air de tout faire par hasard. 

    Article très intéressant par la banalité - et peut-être la normalité ? - de la situation qu'il décrit. Non, l'amour n'est que rarement éternel et nous sommes mal préparés à cette réalité... 

    Un truc qui me fait frémir, cependant : "cinquantenaire". Non, même si ce terme est de plus en plus présent dans les journaux, il est réservé à la célébration des cinquante ans d'un événement (par exemple, en 2014, le cinquantenaire de la mise en détention de Nelson Mandela). 
    Pour parler d'une personne ayant cinquante ans, on utilise le nom (ou l'adjectif) "quinquagénaire". 
    Voilà, point grammar nazi du jour - qui vaut également pour "quadragénaire" à utiliser à la place de "quarantenaire". 
     
  3. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Tu as raison, c'est modifié, merci :)
     
  4. Hibourisson

    Hibourisson
    Expand Collapse
    la peluche nucléaire 

    .... ou la question à 10 millions d'euros:

    - Quelle est la recette pour être un couple heureux pendant 50 ans ?
     
  5. Gomaaar

    Gomaaar
    Expand Collapse

    Comme je me reconnais, c'est assez triste en fait. On attend qu'il se lasse, qu'il change, qu'il nous quitte. Mais on reste là, sans rien faire.
    Alors que pourtant cette relation ne nous suffit pas, on voudrait plus ! Plus de rires, de sexe, de sorties de partages...

    Je me mettrais bien un coup de pied aux fesses parfois pour me bouger !!!!!!!!!
     
  6. Elisouneth

    Elisouneth
    Expand Collapse

    Eh oui une relation c'est aussi faire des efforts, des deux côtés... Malheureusement de nos jours beaucoup de gens sont dans le "zapping" et abandonnent face à la moindre difficulté.:dunno:
     
  7. Catatonic Sex Toy

    Catatonic Sex Toy
    Expand Collapse
    Lunaire

    Superbe article. :fleur:
     
  8. .-Nini-.

    .-Nini-.
    Expand Collapse

    Très bel article :)

    Un peu triste... au fond c'est une question centrale mais sans réponse. Je crois que chacun possède sa propre réponse. Tout le monde n'est pas fait pour vivre avec une seule personne toute sa vie, ou alors sont fait pour avoir un compagnon mais pas d'engagement tels que le mariage et les enfants. D'autres sont par contre simplement fait pour ça. A chacun de trouver une personne qui aie la même vision de vie que nous si nous voulons que cela dure, dans un but de stabilité et d'épanouissement.

    Je pense que le désir d'une relation "qui dure" tiens surtout de ce fait : pour une vie équilibrée, nous recherchons tous un peu une sorte de stabilité. Le changement, l'imprévu, cela fait peur, c'est parfois fatiguant et demande plus d'efforts.

    Je me suis particulièrement retrouvée dans le sentiment "d'échec" :P j'ai redonné 3 fois une chance à un mec, plus pour ME donner une nouvelle chance de REUSSIR ma première relation, que parce que je ne pouvais pas passer à autre chose... Une certaine forme d'égo, qui s'accroche à qqchose qui ne fonctionne pas pour se prouver que "non, je ne me suis pas trompé", "oui il va tomber fou amoureux et le rester"
     
  9. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    J'ai vécu exactement la même chose avec quelqu'un.
    Et heureusement qu'il n'a pas attendu deux ans, il m'a fait perdre "seulement" six mois de ma vie.
     
  10. Bonne à nez

    Bonne à nez
    Expand Collapse

    "J’aimerais bien des explications sur ce qu’il se passe après le : « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Par curiosité… "

    ça je peux répondre :) 18 ans de mariage et 2 ados à la maison.
    Après ... on vit toujours heureux, si, si ! Avec beaucoup de chance on y arrive : la maladie et le chômage nous ont épargnés (jusqu'à présent), les gamins font leur chemin dans le système scolaire, sans trop de mal ; nous avons ajusté nos rouages comme une machine qui fonctionne mieux, de mieux en mieux avec le temps, sur le plan sexuel et émotionnel ; sur le plan émotionnel justement, nous ne sommes plus des nourrissons qui avons besoin sans cesse d'être rassurés sur l'amour inconditionnel de l'autre, on sait aussi lacher du lest et fermer les yeux si besoin ; on sait lâcher la grappe à l'autre quand il faut ; on n'a plus forcément besoin de se parler pour se comprendre, mais on se parle quand même car le dialogue c'est important. ça n'a pas été sans heurts. On a jeté des trucs par les fenêtres et on a plusieurs fois fait nos valises, chacun. Mais 18 ans après, on sait qu'on est mieux ensemble, que séparés ! Voilà ce qui se passe APRÈS le générique de fin chez Disney ...
     
  11. Fab

    Fab
    Expand Collapse
    Frisette Chefferie
    Membre de l'équipe

    Plus que 30 ans et j'écrirai un bouquin :vieux:
     
  12. Cozey

    Cozey
    Expand Collapse

    Chère MademoiZelle,

    Merci pour cet article. J'ai bien cru que j'avais eu un moment d'absence et que j'avais écrit cet article sans m'en rendre compte. Je vis exactement la même situation en ce moment, c'en est troublant ! J'espère pouvoir avoir ta force et ta volonté pour surmonter cette épreuve.
    Ton article m'a fait beaucoup de bien et m'ouvre les yeux sur certaines choses.

    Alors encore une fois : merci.
     
Chargement...