Ces attitudes absurdes qu'on adopte quand on fume

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 10 décembre 2013.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

    #1 Sophie Riche, 10 décembre 2013
    Dernière édition par un modérateur: 29 novembre 2017
  2. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Il y a un endroit spécial en Enfer pour les buralistes qui laissent leur "carotte" allumée même quand ils sont fermés, que ce soit la nuit ou le dimanche :goth:
     
  3. Rizri

    Rizri
    Expand Collapse
    Gros virage

    Quand j'ai commencé à me rouler une clope dans du papier journal parce que je n'avais plus de feuille, là je me suis dis que j'étais un peu grave, et en plus ça marche pas très bien :facepalm:
     
  4. Hawley

    Hawley
    Expand Collapse
    Retraitée sans scrupules

    Aaaaah le dimanche. 

    Fouiller le cendrier pour voir si on aurait pas écrasé une clope pas finie, pour la rallumer. 

    Fouiller toute la baraque parce qu'un jour on a caché un paquet de secours, mais on sait plus où... Surtout si c'était y'a un an donc il y a 95% de chances qu'on l'ai déjà fumé, mais on se raccroche aux 5% restants parce QU'ON SAIT JAMAIS.

    Aller demander des clopes à la voisine qui s'attendait à vous donner du sucre, plutôt.

    - J'ai plus de blondes, j'ai du tabac à rouler mais j'ai pas de feuilles... J'ai des tubes si vous voulez mais je ne retrouve pas ma tubeuse.
    - C'EST PAS GRAVE C'EST PARFAIT je vais faire rentrer le tabac dans les tubes avec une pince à épiler ça me va très bien merci beaucoup merci merci.

    [​IMG]
     
  5. Seru

    Seru
    Expand Collapse
    Princesse Vivi

    J'ai la chance de ne pas en être arrivée là, je fais de grosses pauses de plusieurs jours dans l'espoir d'être moins accro et d'arriver plus facilement à arrêter quand j'aurai la motivation (parce qu'actuellement c'est pas le cas..). J'ai quand même vécu la misère du dimanche soir sauf que... le tabac en bas de chez moi était ouvert 7j/7 héhéhé :moqueur:
     
  6. Mircea Austen

    Mircea Austen
    Expand Collapse
    Il croyait savoir, il ne savait pas qu'il croyait.

    C'est en partant un dimanche soir faire la tournée des bar en seine st dénis-zone semi industrielle pour mendier un paquet de cigarette à 10 euros que j'ai définitivement arrêté d'être une grosse fumeuse :d
     
  7. Peroxysome

    Peroxysome
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Exament pareil, prendre plusieurs mégot dans le cendrier pour en re-rouler une toute neuve parce que j'ai plus de tabac.
    Faire le fond de mes sacs aussi pour récupérer le tabac qui est tombé du paquet.
    Chercher sur internet "rouler une clope sans feuille" un dimanche sans feuille. Avec du papier de pain de boulangerie, ça marche, un peu.

    Mais ça c'était avant que j'arrête.:danse:
     
  8. Cile

    Cile
    Expand Collapse

    Quand j'étais au lycée, je me suis même roulé une clope dans un ticket de bus ( à l'époque ils étaient en carton). Quand on reparle de ça avec mes copines de l'époque, qui sont toujours mes amies 20 ans après ( ouille ça fait mal : eh oui pour moi le lycée c'était en 1993...), on a bien la honte...:moqueur:

    Et la course du dimanche soir, combien de fois, j'ai quitté l'appart en jogging et vieilles baskets à la recherche du moindre buraliste ouvert... :dunno:

    Depuis 3 ans, j'ai arrêté de fumer et je ne regrette rien !
     
  9. riana08

    riana08
    Expand Collapse

    Un jour je décide d'accompagner ma sœur faire le tour des agences immobilières pour l'aider à trouver un appart. Ce jour là, je décide de laisser mon tabac à la maison "pour voir"... Sauf qu'au bout d'un moment, la frustration de ma frangine qui ne trouvait rien qui lui convenait mélangée à mon manque de nicotine me font craquer complet : à moitié en larmes (une vraie toxico je suis...)je lui dis que je suis épuisée (oui, allez expliquer à un non-fumeur qu'on est en manque...) et qu'il faut que je rentre.
    En arrivant chez moi je me jette sur mon paquet de tabac et là, misère JE N'AI PLUS DE FEUILLES!!! Je retourne toute la baraque, ne trouve rien, puis vois mes post-it qui traînent mais non, pas possible (déjà testé avant, c'est ignoble). Là une idée brillante me vient : mon colloc a un bong!!!
    Je crois que les post-it c'est moins pire...

    Bref, depuis ce jour là je garde toujours le fond des paquets de tabac (que je réhydrate avec un zeste d'agrumes) et à chaque fois que j'achète un nouveau paquet de feuilles j'en mets de côté une ou deux. Et l'horreur du mégot re-fumé dans un support de fortune c'est fini !:paillettes:
     
  10. Pimpanela

    Pimpanela
    Expand Collapse
    Ye are blood of my blood and bone of my bone. I give ye my body that we two might be one. I give ye my spirit 'til our life shall be done.

    :yawn: je ne fume pas mais je retrouve totalement le comportement de mes amis fumeurs là dedans !

    Par contre, je dois dire que le fait de sortir fumer pendant qu'on mange au restaurant m'agace énormément. Souvent je me retrouve toute seule à l'intérieur à attendre que ma pote ou mes potes aient finis de fumer :stare:
    Du coup, j'ai un peu l'impression d'être mise de côté :shifty: J'imagine que ça doit être dur, mais bon ne pas fumer du repas quand on est au restau avec une amie non fumeuse ça me semble un minimum logique et respectueux.
    La cigarette passe avant les potes quoi :stare:

    Et puis j'aime pas attendre toute seule :tears: :cretin:
     
  11. Boetia

    Boetia
    Expand Collapse
    Guest


    Mon copain ne le fait pas et quand j'suis en famille en général c'est pas une clope entière mais une ou deux lates de tirées juste parce que des fois c'est trèèèès long! ^^
    Donc ça revient à un arrêt toilette en gros :P

    Mais c'est vrai que te laisser seule..
    :renne: Tiens câlins!
     
    #11 Boetia, 10 décembre 2013
    Dernière édition par un modérateur: 10 décembre 2013
  12. MoBelieves

    MoBelieves
    Expand Collapse
    be a rainbow !!

    Je suis une assez grosse fumeuse mais.... Je comprend pas les gens qui partent fumer au milieu d'un repas... Non seulement je trouve ça absolument malpoli, mais en plus, quel intérêt, la clope qu'on fume juste après avoir bien mangé est TELLEMENT bonne.... En plus si on mange/fume/remange, on doit avoir l'impression d'avaler du tabac, non ? Hahaha, je trouve ça dégoutant moi ><".

    Sinon je me retrouve totalement dans l'article ohlala surtout la galère du dimanche !!! Dans mon quartier, il y a 4 tabacs dans un rayon de... 50m, peut-être 100 a tout casser autour dans mon appartement, MAIS BIEN SÛR TOUS FERMÉS LE DIMANCHE.

    Le pire que j'ai fait, c'est me retrouver a Gare du Nord a 22h30 (endroit fort sympathique pour une fille seule, n'est-ce pas Madz parisiennes?) un dimanche car c'était le seul tabac ouvert.... je crois que c'est là que je me suis dit qu'il fallait que j'arrête la clope ! (bon finalement j'ai juste appris a faire des réserves de clopes XD)

    Couraaaage nous pouvons survivre ! Et aussi, ne nous plaignons pas du prix, même si c'est du foutage de gueule de payer presque 7euros des clopes, en Australie, le paquet le moins cher coute 20dollars.... (soit plus de 15euros) ça fait relativiser !! haha
     
Chargement...