Ces bêtises de gosse que j’ai infligées à mes parents

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sarah Bocelli, le 12 août 2015.

  1. Sarah Bocelli

    Sarah Bocelli
    Expand Collapse
    I had an amazing inner world before it was popular.

    Manouskad'amour a BigUpé ce message
  2. Maud Kennedy

    Maud Kennedy
    Expand Collapse

    Euh... Je ne sais pas par où commencer! Est-ce que je dois commencer par le fait que dès que j'ai su marcher,je descendais de mon lit tous les soirs malgré la gigoteuse que mes parents mettaient beaucoup d'application et un temps certain à préparer pour être sûrs que je ne descende pas??? Ou alors de l'âge tendre de deux ans jusqu'à 5/6 ans,je me barrais dès qu'ils me lâchaient? Ou du fait que je voulais bien manger du porc mais pas du cochon?? Ou alors dois je commencer par parler de cette bêtise dont j'ai parlé dans un autre topic qui consistait à manger les tomates vertes sans les toucher parce que mes parents m'avaient dit de ne pas toucher aux tomates et que j'étais une petite fille très obéissante???
    Comment ça,j'étais une enfant terrible? Moi?? Mais non! J'étais une petite fille sage et très obéissante :innocent::innocent::innocent:
     
    ben quoi ?, X.Wonka et CaroChr ont BigUpé ce message.
  3. ML38

    ML38
    Expand Collapse

    Bah moi, j'ai traversé une quatre voies en pleins journée , bien fréquentée qui plus est, du haut de mes 2/3 ans pour aller.... Renouveler un ticket de jeu à gratter ! Hé hé !
     
    Salomelle, ben quoi ? et CaroChr ont BigUpé ce message.
  4. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    Moi j'ai fabriqué de l'ammoniac dans la cuisine avec ma boîte du petit chimiste quand mes parents n'étaient pas là. J'ai commencé à flipper qu'ils le sachent (parce que c'était interdit de jouer au petit chimiste dans la cuisine sans surveillance d'un adulte) quand j'ai découvert que l'ammoniac ça sent très fort!
     
    ben quoi ? a BigUpé ce message
  5. Peace&Love&It;3

    Peace&Love&It;3
    Expand Collapse
    Pronom: elle ou ael

    Quand j'étais bébé je rongeais mon berceau pour en sortir. Il y a encore les traces de dents dans le bois.
    Je ne compte plus le nombre de fois où je fabriquais des "potions" dans mon bain en mélangeant tous les shampoings y compris ceux très chers de ma mère. Je trouvais ça génial d'observer les changement de couleur et de texture mais mes données scientifiques ne plaisaient pas à mes parents.
    Je déchirais très fréquemment mes vêtements en grimpant aux arbres et tout l'hôpital du coin me connaissait comme je me faisais souvent mal.
    A part ça j'étais une enfant a-do-rable
     
    ben quoi ? et Maud Kennedy ont BigUpé.
  6. Odd-Key

    Odd-Key
    Expand Collapse

    Perso, j'aimais bien faire des potions étranges, le soir, dans la salle de bain ( genre vers 23h quand tout le monde est couché) avec tout ce qui me passait sous la main ( MÊME la mousse qui pousse sur les arbres), je laissais la chose muter...ahem moisir quelques jours et ensuite j'y étalais sur la tapisserie de ma chambre.
    Encore aujourd'hui, je me demande comment ma mère a fait pour découvrir mon imparable stratagème d'hommage précoce à Severus Rogue...:hesite:

    Je pense que toute cette oeuvre est du au fait qu'il est né le même jour que moi. Quelque part, ça a dû influencer...:lalala:
     
    Hyoid et ben quoi ? ont BigUpé.
  7. missdusud

    missdusud
    Expand Collapse
    Imagine all the people, Living life in peace...

    vers 2/3 ans, j'ai escaladé mon lit à barreaux en pleine nuit, bien sûr je suis tombée, en plein sur la bouche, ma mère a entendu un énorme boum, elle m'a dit avoir eue très peur que je me sois fendu la lèvre ou casser une dent, mais non tout aller bien; à 3 ans, je me suis tartiner d'huile pour machine à coudre; pourquoi ?
    je me pose encore moi-même la question... :lol:
    vers 5/6 ans, j'ai joué à l'apprentie coiffeuse... sur ma soeur, j'ai caché les cheveux sous mon lit, mais bizarrement ma mère s'en est aperçu; sûre que c'est de sa faute, si aujourd'hui je ne suis pas une coiffeuse mondialement connu (et reconnue), sûre...
    sinon pour celles et ceux qui se demande pour ma soeur, je n'avais pas trop fait de dégât, j'ai touché qu'à la frange et ma mère à pu rattraper le coup, même si après, sa frange un chouilla courte, mais vraiment un chouilla :shifty:
    vers 9 ans, j'ai mangé du gazon, parce que je me disais que si certains animaux en manger, c'est que ça devait pas trop être dégueu' (je me trompais) et j'ai été malade tout le reste de la journée... :sick:
    et si on passe la fois où vers 10 ans, je suis allé jouer (en entrainant ma soeur) sur un chemin de fer (encore en fonctionnement), j'étais une enfant très sage :innocent:
     
    ben quoi ? a BigUpé ce message
  8. Sew'

    Sew'
    Expand Collapse
    "Aboli bibelot d'inanité sonore." Comprenne qui pourra. ^_^

    Oulah, vous êtes sûrs de vouloir savoir? Parce qu'on va parler de tout, y compris d'
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    Sinon prise à cinq ans dans les affres du déménagement, je décide de repeindre ma chambre afin de la laisser plus jolie pour le/la futur(e) locataire que j'imagine être une fille (forcément). :P Pendant l'heure de la sieste (comme quoi les heures de sieste c'est vraiment une mauvaise idée, hein), je cours me saisir de mes pinceaux et de ma palette de couleur. Problème: je suis trop petite pour atteindre le robinet. Pas de panique, éclair de génie: la salive c'est de l'eau! :clap: Je me mets donc à peindre et accessoirement à bouffer de la peinture, pour dessiner sur mon mur des fleurs, un soleil avec un beau sourire, des bonhommes contents... Je n'ai jamais compris pourquoi ma mère m'avait puni ce jour-là. Quoi maman, c'est toi qui m'avait dit qu'il fallait repeindre la pièce!

    Nouvelle maison, Noël :noel:et qu'est-ce qui passe à la télé que je n'avais encore jamais vu? Home Alone! Il n'en fallait pas plus pour que la petite fille de huit ans décide de piéger toute la maison à grand renfort d'élastiques et de cure-dents. Il faut croire que cela était efficace, car ils ont envoyé mon frère à l'hôpital et il me doit ses premières béquilles. x) Pardon petit frère, c'était pour les méchants, par contre toi, fallait faire attention où tu mettais les pieds! (En vrai, je me suis sentie hyper mal :/ )

    Enfin, quelques petites bêtises en vrac: nourrir le lecteur VHS avec des mouchoirs, faire tomber la télé, planquer des brosses à cheveux dans les lits de mes frères (si c'est drôle, ils pensaient qu'il y avait des hérissons x) ), trouver et ouvrir des cadeaux de Noël qui n'étaient pas pour moi...

    C'est drôle parce qu'en écrivant tout ça, j'ai un peu l'impression que l'enfant que j'étais était une mini-psychopate en puissance. Du coup je me demande, tous les enfants sont comme ça quand ils font des bêtises? :3
     
    Mea Tugudu, Hyoid et ben quoi ? ont BigUpé ce message.
  9. Valou.Rossi

    Valou.Rossi
    Expand Collapse
    Leviôsa, pas Leviosâââh !
    Ambassadrice de Ville

    Vers 3 ans, ma curiosité scientifique m'a poussée à toucher une ampoule allumée pour voir comment ça fonctionnait... Ça s'est fini en cloques sur la main ! :facepalm:
     
    ben quoi ? a BigUpé ce message
  10. GrandeMarine

    GrandeMarine
    Expand Collapse
    se roule dans un champs de coquelicots

    J'ai très peu de souvenir d'enfance lié à mes bétises, seulement une bétise que ma Grand Mère adore racontée à toute la famille quand on se réunis: Je passais comme tout les étés mes vacances dans un camping avec mes grands parents (j'avais 5 ans).
    Vu qu'on y restai 1 mois environ ma grand mère me louait un petit vélo pour que je puisse m'amuser: Viens le dernier jour des vacances, on doit rendre le vélo évidemment je fais une crise, je dis que c'est le mien (je lui avais même donné un nom!) évidemment cela ne fonctionne pas... Mes grands parents me laissent devant la caravane et il ramène le vélo au loueur, et commence à taper la tchatche et donc la mon cerveau de petite fille de 5 ans c'est mis en marche, je suis passée devant le loueur (qui était de dos seul mes gparents pouvait me voir mais ils m'ont vu qu'après mon départ) en courant, j'ai repris mon vélo et je me suis enfuie dans le camping (qui était très grand) et j'ai cachée le vélo dans l'écurie :shifty:
    Bon ils l'ont évidemment retrouvé, mais ils ont mis une heure à me le faire avouer (à coup de récompense style cigarette au chocolat et de yoyo) donc je ne suis pas peur fière maintenant 8)
    (Surtout que c'est le seul vol de ma vie).
     
    ben quoi ? et CaroChr ont BigUpé.
  11. CaroChr

    CaroChr
    Expand Collapse

    En lisant la stratégie de la serviette pour cracher les boulettes de je-ne-sais-quoi-à-table-de-pas-bon, je me suis rappelée que j'ai eu, dans ma plus tendre enfance, une astuce de ce genre.

    Bon, en fait, je ne me rappelle pas, j'avais 2/3 ans, mais on m'en parle souvent.
    Maligne que j'étais, je plaçais tous les bouts de viande tout autour de l'assiette, cachés sous l"'auréole". Bien-sûr, quand mes parents débarrassaient la table, on se rendait bien compte que cette stratégie était un peu limitée. On pouvait alors admirer un rond de viandes prémâchées joliment tracé. :rockon:


    Rien à voir avec moi, mais je me rappelle aussi d'un garçon en primaire qui s'était taillé le doigt avec un taille crayon. D'où mon aversion pour le sang et les bobos.
    Enfin, inutile de parler de la fascination des enfants pour la colle, la pâte à modeler, la peinture et les croquettes pour chat.
     
    Manouskad'amour, ben quoi ? et A Kane ont BigUpé ce message.
  12. LucieFair

    LucieFair
    Expand Collapse
    Trololo lolo :)

    Avec ma cousine, nous avons monté un véritable bizness de parfums bio à base d'eau du robinet et de fleurs écrasées un après-midi chez notre bien aimée mamie (j'avais 5 ans:rainbow:)
    Ma cousine étant plus agée et ayant une tchatche monstre, elle est allée vendre nos parfums dans tout le quartier. Et ça marchait bien! C'était 20F le flacon, les voisins étaient ravis..:stare:
    Par contre, les gens de passage qui avaient le malheur de passer devant la maison, nous leur faisions un numéro de charme et ils en achetaient 2 voire 3 flacons..
    Sauf que la plupart du temps, ils n'avaient pas d'argent sur eux, les pauvres, ils se promenaient juste dans le quartier. Du coup, notre mamie, bienveillante, leur avançait l'argent qui finissait dans notre cagnotte.
    La mamie de ma cousine, mamiclaire nous avait pris 5 flacons (faut bien lancer le biz), la somme était avancée par notre mamie.
    Quelques années après, en repensant à ces souvenirs, notre mamie s'est rapelé cette reconnaissance de dette et a IMMEDIATEMENT appelé mamiclaire en lui réclamant ses 100 francs ahahahaha
     
    Hyoid, ben quoi ?, Zgu et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...