Ces choses horribles que j'ai fait vivre à ma grand-mère

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 6 juin 2014.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Amelie

    Amelie
    Expand Collapse
    La boule magique.
    Membre de l'équipe

    J'ai obligé ma grand-mère à m'accompagner voir Scary Movie 4 au cinéma. Un grand moment. :lunette:
     
  3. MilielaTigresse

    MilielaTigresse
    Expand Collapse
    "C'est Le-vioooo-sa et pas Levio-saaaa!"

    J'ai emmené ma mamie au McDrive! Le meilleur moment a été quand j'ai du lui expliquer de baisser la fenêtre pour prendre commande :lol:
     
  4. _Particule

    _Particule
    Expand Collapse
    propage le chaos

    Ma grand mère adorait passer son vendredi après midi dans les galeries des grand supermarché.

    Un jour elle m'a emmenée, elle voulait m'acheter plein de chose, et moi je ne voulais pas (je me suis rendue compte après que ça lui faisait plaisir de me gâter, moi ça me génait, ma cousine en profitait à fond elle se faisait offrir des trucs monstrueusement cher, et vu que ma tante était aisée elle avait plein de fringue et de sac de luxe, ma grand mère voulait sûrement que je sois à égalité, mais moi je m'en fichais, je n'ai jamais eu la même mentalité que ma cousine et je préfèrais que ma grand mère garde ses sous pour se faire plaisir à elle)

    Bref ce jour là on a du faire les courses en 1h... quand on est rentré mon grand-père a dit "ba je pensais être tranquille pour l'après midi!" et ma grand mère lui avait répondu " c'est ta petite fille, elle ne veut rien"


    D'ailleurs (euh ce qui suis est un peu larmoyant) avant sa mort je suis allée à Paris chez une amie pour quelques jours, elle logeait chez nous (mon grand père était mort depuis un an et ma grand mère ne supportait pas son absence, elle déprimait chez nous, elle passait la journée à lire), avant que je parte elle insistait pour me donner des sous pour mon anniversaire (qui avait lieu deux mois après) je lui disais "nonon c'est pas encore" (et surtout on avait tous un peu compris qu'elle ne voulait plus vivre, par cette phrase j'espérais qu'elle serai encore là pour mon anniversaire).
    Bref c'est un peu décousu mon post... Quand je suis partie prendre le train elle voulait me donner 50 euros pour que je fasse les boutiques, elle me les tendait et moi je lui ai rendu.
    Quand je suis revenue elle s'était suicidée, je m'en suis toujours voulu, je lui avait dit non un peu sèchement, parce que l'ambiance était horrible à la maison, on avait tous du mal à faire le deuil de mon grand père, on voyait bien que ma grand mère ne voulait plus vivre, on ne savait pas du tout quoi faire et moi je fuyais. Je me sens toujours coupable.
     
  5. Petite Chaussette

    Petite Chaussette
    Expand Collapse
    Et si on partait en vacances ?

    Du côté de mes grands-parents maternels on est 6 petits-enfants (4 garçons et 2 filles) étalés sur 6ans.

    Quand on étaient petits et qu'on allait se promener tous ensemble avec mes grands-parents notre jeu préféré c'était de tous se mettre a courir tous en même temps dans des directions différentes.
    Imaginez Papy-Mamy qui cavalent derrière 6 petits monstres de 5 à 11ans!:vieux:

    Malheureusement je suis la benjamine donc j'étais toujours la première a être rattrapée (et grondée:gonk:)
     
  6. Nevergreen

    Nevergreen
    Expand Collapse

    Aha le coup de la cuisine.. Moi aussi je mangeais souvent chez mes grands-parents (paternels comme maternels) et à chaque fois que mes grands-mères me demandaient ce que je voulait, la réponse était immédiate : des frites. Les vrais frites, celles qui nécessitent 3h de préparation. Oui, j'étais une gamine chiante..

    Dans le même genre.. Mon grand père adorait faire plaisir à moi et mon frère et vu que ma mère n'avait pas les moyens de nous offrir ce qu'on voulait, il nous emmenait souvent faire les courses avec lui. Ma plus grande joie c'était de lui faire acheter plein d'olives à tous les goûts.
    On allait souvent au Leclerc et il adorait nous acheter des livres, des BDs, mais il ne regardait pas trop ce que c'était. Un jour, avec mon frère (je devais avoir 8 ans et lui 11), on avait glissé le guide du zizi sexuel de Titeuf dans le caddie parce que nos parents ne voulaient pas nous l'acheter. Mon père n'était pas très content quand il est venu nous chercher..
     
  7. laulittlecat

    laulittlecat
    Expand Collapse
    Guest

    Ben moi et ma cousine on lui a fait faire 3 fois le tour de la maison en courant et on a finit par l'enfermer dans le garage... ><
     
  8. Michowned

    Michowned
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    La mienne est encore en vie mais j'ai fait des choses pas très cool comme l'enfermer dans les toilettes car j'avais pris le soin de prendre la clé avant qu'elle y aille.

    Le pire, c'est quand une fois j'ai été la voir et j'avais une peluche qui riait quand on lui tapait dessus, le bruit était vraiment insupportable et je n'arrêtais pas de la faire fonctionner, alors elle me l'a confisquée et m'a fait croire qu'elle l'avait balancée par la fenêtre... Du coup j'ai pris sa collection de chouettes qu'elle avait depuis longtemps, et je l'ai lancée par la fenêtre, la plupart ayant été irrécupérables car elles sont arrivées dans des arbres qui ont ensuite été coupés... Bref, je crois que je ne me le pardonnerais jamais, même si elle l'a fait ! Et ma famille ne manque jamais de me rappeler que j'ai fait ça, et ça a le don de m'énerver. Je devais avoir 6 ou 7 ans... On peut être cruel parfois... :sad:
     
  9. Lune Bleue

    Lune Bleue
    Expand Collapse
    Pcchhhhhhhhhhhhh

    Une fois, j'étais petite, mes grand-parents étaient venus une semaine chez nous. Et à un repas, avec mon petit frère on s'était disputés sur comment on allait se placer à table. On disait tous les deux qu'on voulait être assis entre notre papy et notre mère. Et ma mamie qui dit "c'est pas grave, je mangerai sur le divan". Heureusement ma mère est intervenue.
    Je ne sais plus comment on s'est placés au final, mais dix ans après j'ai toujours honte quand j'y repense et que je me dis qu'elle a dû se sentir rejetée et tout.
    Alors qu'en plus, à côté de qui j'étais, ça ne m'importait pas vraiment, c'était juste que j'avais l'impression que les adultes accordaient toujours à mon petit frère ce qu'il voulait et que ce que je voulais moi c'était pas important. Je suppose que j'avais provoqué un incident dans l'espoir qu'on soit de mon côté, pour une fois.
    Mais j'avais pas réalisé que ça pourrait blesser ma mamie :tears: je m'en veux

    Oh et une fois, à mon autre grand-mère (qui quant à elle est toujours en vie et vivra encore longtemps j'espère) on avait fait un truc pas très cool aussi avec mon frère et mon cousin. On était tous les trois dans une chambre, on l'avait appelée pour qu'elle vienne et on refusait de la laisser sortir tant qu'elle aurait pas dit dix gros mots. On avait pas d'intention méchante mais c'était stupide et pas très sympa. Sauf que je m'en suis pas rendu compte sur le coup :red:

    Mes grand-mères je les aime <3 je regrette d'avoir fait ça
     
    #9 Lune Bleue, 6 juin 2014
    Dernière édition: 6 juin 2014
  10. Diaphane

    Diaphane
    Expand Collapse
    Citation philosophique d'un auteur inconnu trouvée dans "citations amour" en dessous d'un selfie sépia.

    Cet article m'a vraiment touché car.. qu'est-ce que j'en ai fait voir à mes grands-parents  !

    Mes parents n'avaient pas vraiment les moyens de s'occuper de moi. Je passais donc beaucoup de temps chez mes grands-parents maternels (tous les week-end, vacances scolaires, une grande partie des grandes vacances).

    Mes grands-parents ont tout fait pour moi :
    - M'emmener dans des parcs d'attractions (et parfois les faire avec moi, les pauvres :d),
    - M'emmener en vacances et j'obligeais toujours ma pauvre grand-mère à venir à la piscine avec moi alors qu'elle n'aimait pas vraiment ça,
    - Me payer les trucs trop chers que mes parents ne faisaient pas (classe de neige, frais scolaires, mon premier ordinateur portable).. j'en ai un peu honte d'ailleurs je ne me rendais pas vraiment compte des sommes que ça représentait,
    - Jouer avec moi au badminton (allez saute mamyyy, plus hauuuut), au ballon (allez papyyyy)
    - Fallait qu'ils soient là à tous les trucs importants de ma petite vie de petite fille alors qu'ils vivaient à une quarantaine de kilomètres de chez moi :/ Donc à chaque fois, 1H30 aller-retour… Et à 65 ans, c'est pas toujours facile tous ces trajets.

    Mais y'a un truc pour lequel je m'en veux vraiment. Vers l'adolescence (j'avais +/- 14-15 ans) j'ai commencé à dire que je m'ennuyais chez eux, je fus la pire des ingrates alors qu'ils ont tout fait pour moi. Et je sais que ça leur a fait de la peine donc ils trouvaient à chaque fois des trucs pour occuper la gamine de merde que j'étais. Mais je suis allée de moins en moins chez eux car j'ai commencé à sortir et voir plus des amis pendant les vacances.

    Aujourd'hui je n'ai plus que ma grand-mère et je la vois tout au plus une fois par mois car je vis très loin de chez elle. Cet article m'a rappelé que je dois faire plus d'efforts pour aller la voir car une mamy, c'est sacré <3
     
  11. L0wra

    L0wra
    Expand Collapse

    Super article, il m'a rappelé beaucoup de souvenirs !

    Ma Mamy est une femme au look un peu aristo, très gentille et aimante mais très "droite". Peu de gens l'ont vue faire des bêtises ou même rire à gorge déployée.
    Mais chez ma Mamy, c'était ma deuxième maison. J'ai beaucoup vécu chez elle et moi, par contre, je faisais beaucoup de bêtises. Un petit secret à nous, c'est qu'un hiver, je lui ai fait faire de la luge sur la bute du jardin avec moi. Elle devait avoir début de la soixantaine et a adoré ça, bien qu'elle était très fatiguée au soir. L'année d'après, elle a eu de gros souci de santé et des problèmes de genou et pendant des années, j'ai cru en être responsable. Sacrée luge !
     
  12. IggyKa

    IggyKa
    Expand Collapse
    // Reload //

    J'ai convaincu la mienne de faire du foot avec moi dans le jardin à plusieurs reprises, après moult insistance. Jusqu'à ce qu'un jour, je la vois tomber (à une autre occasion hein, pas en faisant du foot) (heureusement d'ailleurs)

    Ca m'a tellement choqué (j'avais 8 ans, je pensais pas que les adultes pouvaient se casser la gueule vu que j'en avais jamais vu) qu'ensuite j'insistais pour qu'elle me regarde tranquillement assise dans le jardin.

    J'ai jamais été vraiment "méchante" avec elle, les pires trucs:

    - lui mentir un samedi matin en lui disant que j'avais pas école pour pouvoir regarder les dessins animés tranquille

    - la pousser à bout pour voir si sa "fessée" était forte. Elle nous menaçait souvent, ma sœur et moi, avec sa pantoufle. Un jour, j'ai voulu voir. Ça m'a pas du tout fait mal. Mais je lui ai pas dit. :rolleyes:

    Pour la cuisine, je lui ai jamais demandé. A chaque fois que je vais la voir, j'ai droit à son riz au lait maison. :bave:

    En tout cas, merci pour cet article! On repense toutes à nos grands-mères avec amour, malgré les souvenirs moins joyeux qui les accompagnent. (@Particle  :calin:)
     
Chargement...