Ces complexes que la rédac n'a toujours pas réussi à niquer

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Anouk Perry, le 20 mai 2016.

  1. Anouk Perry

    Anouk Perry
    Expand Collapse
    Membre de l'équipe

    Mlle C. a BigUpé ce message
  2. Volatile

    Volatile
    Expand Collapse
    J'aime le goût des timbres

    EiraRozen, Morisot, Charuru et 23 autres ont BigUpé ce message.
  3. Andorinita

    Andorinita
    Expand Collapse
    Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi donc faudrait-il en conclure que ce n'est pas réel ?

    C'est tellement ça...

    Je suis assez complexée par la hauteur de mes seins aussi. Comme Mymy je suis assez psychopathe du soutif :yawn: Ca me frustre pas mal sur les robes que je voudrais porter sans, mais tant pis.
    Et puis j'ai horreur de l'amplitude de mes hanches :facepalm: Je les trouve énormes. (Bien) habillée ça passe, mais en maillot ou en sous-vêtements, j'ai beaucoup plus de mal :shifty:
     
    Mlle C., leyatte, Babitty Lapina et 4 autres ont BigUpé ce message.
  4. Renma

    Renma
    Expand Collapse
    C'est l'histoire d'un zoophile qui rentre dans un bar... voilà c'est tout.

    J'ai aussi le complexe du creux entre les seins, ça me donne l'impression qu'ils essaient de se barrer sur les côtés :gonk: !

    Et sinon le plus gros du plus gros de touts mes complexes c'est mes chevilles. Elles sont grosses, épaisses, y'a même de la cellulite et ça me donne l'effet "jambes lourdes" (il me semble que c'est komsakondi)... apparemment c'est un problème de circulation et "il faut que je fasse plus de sport qui active les jambes" (dixit ce chère monsieur en blouse blanche)... sauf que je fais du vélo, du footing, je marche beaucoup et essaie d'aller nager dès que possible mais rien n'y fait.
    Le pire c'est que le reste de mes complexes j'arrive à les niquer en me disant que pleins d'autres personnes ont ce problème et que c'est plus courant qu'on ne le pense et pas grave donc qu'il faut pas s'en faire... mais pour celui ci j'ai l'impression d'être une bête à part...
    oh et puis quand je met des chaussures mi-hautes je peux pas les attacher jusqu'en haut sinon ça me scie littéralement la jambe avec les frottements :crying::crying:

    Et aussi je voulais dire, c'est cool de faire un article comme ça, et plutôt courageux de votre part, merci :taquin:
     
    Adybou, Dzeyra, Serafina Pekkala et 7 autres ont BigUpé ce message.
  5. oh non non non j'arrive pas à croire que @Margaux Palace pense cela... Je la trouve vraiment belle mais alors là genre vraiment vraiment, genre dans les vlogs quand elle apparaît je suis là :puppyeyes: elle dégage un truc de fou c'est incroyable, et puis elle est hilarante et on sent que c'est une belle personne ! Et ses tenues sont toujours super duper cools et originales :cretin: bon ben chienne de vie hein. Je tenais quand même à l'écrire, Margaux est sacrément belle !

    Bon perso j'en suis à un stade où je vis plutôt pas mal avec mon apparence, mon corps c'est mon endroit, enfin j'y suis bien quoi... c'est nouveau et cool :jv:
     
    EiraRozen, Alaska Nokomis, Imago et 24 autres ont BigUpé ce message.
  6. TrustMe I'm a (al)chemist

    TrustMe I'm a (al)chemist
    Expand Collapse
    \ ( ^_^ ) /

    Team "cheville-poteau". Autant en collant en hiver, j'arrive à montrer mes jambes, mais jambes nus en été... plus le fait que je suis une parano du poil (alors que je suis blonde... la société nous rend dingue) : la fille qui peut passer tout un été en pantalon c'est moi. Quand je vois des filles avec des jolies chevilles toutes fines, je suis méga jalouse.
    Le seul truc qui pour moi a pu avoir un petit effet de m'affiner les chevilles : les bains dérivatifs (mais c'était peut-être juste dans ma tête, ce qui est finalement bien aussi). Mais bon ,ça prend du temps et j'ai d'autres choses à faire... Du coup cet été, que vais-je faire ? That's the question... J'ai commencé un peu l'été dernier, je vais continuer sur ma lancée.
     
    Laurianeee, Oriane-, Renma et 4 autres ont BigUpé ce message.
  7. RedVivi

    RedVivi
    Expand Collapse

    En ce qui me concerne j'ai un complexe "fluctuant" : les boutons !
    Mais j'en ai pas tout le temps, alors quand y en a pas tout va bien mais dès que j'en ai un un peu voyant j'y pense tout le temps >_<
    J'ai l'impression qu'on ne voit que ça. Et j'ai beau me raisonner en me disant que moi quand je suis face à quelqu'un qui a des boutons je fait rarement une fixette dessus rien n'y fait...
    Et le pire c'est que comme je me sens mal et que ça me bousille ma confiance en moi, j'ai l'impression de ne plus être désirable pour mon chéri (alors qu'il m'a dit un nombre incalculable de fois qu'il s'en contrefoutait) et du coup je suis plus distante, voire agressive avec lui...
    Et ça m'énerve TELLEMENT qu'un truc aussi nul ai autant d'impacte...
    Mais en y réfléchissant j'ai compris que ce qui jouait aussi c'est l'illusion de contrôle que je peux avoir dessus... j'avais qu'à pas toucher ce point noir, j'avais qu'à pas boire du lait, j'avais qu'à pas manger du chocolat ou du fromage, c'est surement la bière d'hier soir, peut-être que je ne m'hydrate pas assez... Alors que bon clairement c'est certainement hormonale mais c'est tellement plus sympa de saupoudrer ses complexes de culpabilité -_-
     
    EiraRozen, Morisot, Mitzy et 9 autres ont BigUpé ce message.
  8. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Moi, c'est mes rides d'expressions autour de la bouche. J'ai la mâchoire qui se crispe dès que je m'inquiète, ce qui fait que j'ai l'air de rire sans raison. :cretin: C'était déjà chiant avant d'avoir 29 ans parce que les passants croyaient que je rigolais d'eux mais maintenant que j'ai ces parenthèses autour de la bouche, je complexe. Perso, je préfèrerais en avoir au coin des yeux, c'est plus mignon.
     
    EiraRozen, Pommedapigranny, The Raven Queen et 2 autres ont BigUpé ce message.
  9. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    Quand j'étais au lycée, je complexais à mort sur mon poids alors que j'étais juste un peu potelée, mais c'était tellement insupportable pour moi de ne pas être mince, alors que toutes mes copines l'étaient. C'est surtout ma forte poitrine et mon ventre rond qui me pourrissaient la vie. De façon complètement disproportionné. C'était devenue une obsession, j'ai passé 4 ans de ma vie à compter TOUTES les calories que j'ingurgitais. Tout était dosé, réfléchi. Et toute cette privation absurde, comme vous pouvez vous en douter, avait des conséquences désastreuses. Plus je me privais, plus je craquais et plus je me haïssais... J'ai réussi à perdre 10 kilos sur environ 5 ans quand j'ai commencé mes études. J'ai même eu une période où je frôlais les 50 kilos et... je ne me sentais toujours pas mince. Juste plus mince, mais toujours pas assez mince. Et même si j'avais réussi à retrouver une relation plutôt sereine avec mon corps, c'était complètement anxiogène de me rendre compte que c'était toujours "pas ça". Aujourd'hui j'ai repris du poids suite à une année plutôt éprouvante, je me sens plus lourde que d'habitude, mes vêtements me serrent, je sens de vieux bourrelets refaire surface, mais au fond pour la première fois de ma vie ça ne me dégoute pas. C'est très étrange comme sentiment, tellement peu palpable... La plupart du temps je me trouve presque sexy, voluptueuse, pulpeuse comme dirait mon chéri. J'arrive à me regarder nue en appréciant mon corps. Et je pense que je vais bientôt refaire ma garde-robe pour retrouver des vêtements à ma taille au lieu de continuer à me torturer avec des jeans trop petits. Mais je sais aussi que ce sentiment si merveilleux d'amour de soi est tellement fragile et qu'il peut s'envoler à tout moment, à la vue d'un mannequin dans un magazine, une jolie fille très mince dans la rue... Partout, tout le temps, je sens que je marche sur un fils et que je peux rebasculer vers la haine et le dégout le plus profond à chaque seconde. Et cette lutte constante m'épuise... On ne devrait pas avoir à subir ça.
     
    #9 EleanorRigby, 20 mai 2016
    Dernière édition: 20 mai 2016
    Goldentrain, ChansonMuette, Sassegra et 14 autres ont BigUpé ce message.
  10. Fouphy

    Fouphy
    Expand Collapse

    Mon ventre, mes sourcils, mes jambes, mes oreilles, mes cheveux, mes cernes, mes pieds, problèmes de peau... Bref beaucoup e choses en soi ! Mais c'est uniquement quand je les prend séparément et genre... 5 secondes. Quand je vois l'assemblage final, j'aime bien, je me sens bien dedans en fait. Cela a pris des années pour que je me sente bien dedans et que j'ose porter ce que je veux, que je n'ai plus aucune pudeur par rapport à mes complexes. durant des années, j'ai "caché" mon corps et m'imposant un inconfort dans lequel je ne veux plus être. C'est dingue, ça va bientôt faire un an que je m'en bas les steaks, et je ne sais toujours pas comment c'est arrivé, quel a été le déclic...
    :sushi:
    Du coup, j'ai envie de donner plein de courage à celles et ceux qui ont témoigné, car je sais que ce n'est pas ultra évident tous les jours ! Et qu'un jour ça passe, on passe au-dessus de tout ça;
    :highfive:
    Par contre j'ai toujours droit aux gentilles petites phrases de ma mère en mode "Et tes cheveux tu comptes faire quoi ? C'est moche!" ou "Et on dirait que tu as une boudine autours du ventre, ne porte pas ça" ou "Mais non tu as une démarche trop masculine pour porter des robes courtes" :stare:
     
    #10 Fouphy, 20 mai 2016
    Dernière édition: 20 mai 2016
    Cyalhina, Smiling.unicorn, Allitché et 4 autres ont BigUpé ce message.
  11. Smiling.unicorn, leaking_b, HarryJoe et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. EleanorRigby

    EleanorRigby
    Expand Collapse

    la-dorure-en-reste-aux-doigts a BigUpé ce message
Chargement...