Ces conneries que les comédies romantiques m'ont fait croire — La leçon de la semaine

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 14 décembre 2016.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Jessiflé (sur la colline)

    Jessiflé (sur la colline)
    Expand Collapse

    Principale incidence des comédies romantiques sur ma propre vie : je prends toujours tout mon temps avant d'embarquer à l'aéroport, de façon à laisser le temps à un amour oublié de se précipiter pour me déclarer sa flamme avant que je ne quitte la ville/le pays. :lalala: :cretin:
     
    yuyunaâ, bdavis, Alonso et 13 autres ont BigUpé ce message.
  3. Jessiflé (sur la colline)

    Jessiflé (sur la colline)
    Expand Collapse

    @Artemistigri

    Je compte sur l'intelligence de l'amoureux transi pour ne pas défier la sécurité en se bardant d'une ceinture d'amour trop explosif. :cretin:
     
    Roanne, Manea et Pinky Pow ont BigUpé ce message.
  4. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    Les comédies romantiques, celles qui font croire que quand une personne fait sa demande et que l'autre répond non (ou ne répond pas), il faut forcément se séparer avec perte et fracas. Alors qu'iels pourraient continuer à vivre ensemble et s'aimer quoi. C'est pas parce qu'on est pas prêt pour le mariage qu'on ne peut pas aimer la vie à deux :dunno: (vous me voyez là devant un ressort filmographique que je n'ai jamais saisi).
     
    Roanne, Howling, Kounette et 10 autres ont BigUpé ce message.
  5. Pinky Pow

    Pinky Pow
    Expand Collapse

    Les plus grosses conneries que les comédies romantiques m'ont fait croire :
    - Que les chagrins d'amour sont ridicules. C'est le genre de truc que l'on peut croire facilement toute sa vie jusqu'à ce que ça nous arrive à nous et qu'on se retrouve soi-même dans cette situation à ne rien pouvoir faire à par pleurer, rester en pyjama, regarder la télé non-stop, manger n'importe quoi (ou ne rien manger du tout dans mon cas), bref : qu'on se rende compte qu'en vrai c'est pas drôle du tout. N'ayant jamais autant souffert de toute ma vie qu'à ce moment-là c'est vraiment ça que je repprocherais le plus aux comédies romantiques : un personnage en chagrin d'amour (presque toujours une fille) est ridicule et son seul moyen d'en sortir est de rencontrer quelqu'un qui lui redonnera envie d'arrêter de rester en pyjama. Je remercie 500 jours ensemble d'avoir su sortir de ce cliché.
    - Que les histoires d'amour concernent tout autant la famille et les amis que les personnes concernées. Combien de romances finissent sur une déclaration faite en public? Combien de personnages se rendent compte d'un quiproquo nul parce que best friend de l'amoureux-se vient leur en parler? (et d'ailleurs un conseil pour éviter les quiproquos : DIRE LES CHOSES, oui ça marche vraiment c'est fou) Alors certes depuis que j'ai découvert le bonheur d'une relation "secrète" je suis moins tranchée sur la question (relation secrète comme ça, ça fait très romanesque, mais non. A part créer des situations de merde comme aller chez son copain pour régler un problème de couple avec lui et se faire virer par sa mère parce qu'elle ne nous connait et qu'on a apparemment une tête de tueuse en série, ça ne sert à RIEN)(bon certes le mec aurait pas été aussi lâche, y'aurait pas eu de problème, mais quand même : retenez mon conseil, les relations secrètes ça craint), je continue de penser que les romances ne sont pas obligées de concerner tout le monde autour. Rien ne me rendrait plus mal à l'aise qu'une déclaration enflammée devant toute ma famille et si un des potes de mon copain ou ma copine venait me parler de mon couple "pour m'aider" ça me ferait juste chier. #MonCoupleMaVie

    Bon après évidemment y'a plein d'autres trucs évidemment. Par exemple que si vous avez friendzoné un mec c'est certainement parce qu'en fait vous ne vous êtes pas rendu compte que c'était vraiment l'amour de votre vie (non). D'ailleurs je bitchais sur les films de Noël sur un autre topic, mais l'autre jour j'en ai vu un (oui je suis dans la team "j'aime pas mais je regarde jusqu'au bout") où l'ami d'enfance (super bogoss) d'une fille lui faisait des déclarations comme "Je t'aime, je ne veux plus être ton ami, toi et moi on est fait l'un pour l'autre" mais la fille ne l'aimait pas. Elle le repousse jusqu'au bout, l'engueule quand il fait une crise de jalousie totalement inappropriée devant son patron et lui répète plusieurs fois qu'elle ne l'aime pas et qu'il trouvera quelqu'un d'autre qu'elle. A la fin la fille avoue ses sentiments au mec qu'elle aime vraiment et l'ami d'enfance comprend que ça ne se fera jamais et passe à autre chose.
    J'aurais applaudi. OUI BRAVO FILM TU AS COMPRIS C'EST BIEN! Non mais sincèrement je vois tellement rarement ce genre de scène (au contraire en général le "on est fait l'un pour l'autre" est plutôt tourné romantiquement, d'autant plus si la fille repousse une première fois) que ça m'a fait plaisir. Bon certes elle l'a sûrement repoussé parce qu'il y avait déjà un autre personnage avec lequel la caser, mais quand même. C'est un téléfilm on va pas être trop exigeant non plus.
    C'est fou en fait selon comment les choses sont tournées, une même scène est complètement différente. C'est pour ça que je peux apprécier une comédie romantique même si c'est pas un genre que j'affectionne énormément non plus. Beaucoup de trucs vont me souler mais parfois je tombe sur une scène qui change, quelque chose de tourné différemment, et c'est vraiment sympathique (genre Le Mariage de mon meilleur ami). Cette remarque fonctionne aussi pour les livres d'ailleurs.
     
    Lenehän et cin2408 ont BigUpé.
  6. Neverland90

    Neverland90
    Expand Collapse

    Roanne, Cléo., Howling et 9 autres ont BigUpé ce message.
  7. Gadda

    Gadda
    Expand Collapse
    "Il se trouve que par hasard, j'ai justement un biscuit sur moi."

    @Neverland90 :worthy: merci ! J'ai regardé il y a pas longtemps How I Met Your Mother (salut j'arrive avec 75 ans de retard) et j'ai été choquée de certains épisodes. Quand une femme lui dit non, le héros dit quand même texto à ses amis "je vais tout faire pour qu'elle tombe amoureuse de moi". Heu... WHAT?
     
    Cléo., Howling, Trémazane et 3 autres ont BigUpé ce message.
  8. lafeemandarine

    lafeemandarine
    Expand Collapse
    Y'en a pour trois pages...

    Etant asexuelle, je n'y connais rien mais j'ai entendu dire que dans le monde réel, les gens qui se réveillent dans le même lit ne se mettent pas immédiatement à faire bisou-bisou, qu'il y en a qui se glissent vite fait dans la salle de bains pour ne pas imposer leur haleine de chacal à leur moitié ou qui vont, heu, soulager leurs intestins. Dans les comédies romantiques, seul le sidekick rigolo a parfois des intestins. :red:

    Oh, et dans les comédies romantiques, deux personnes qui n'ont rien en commun (milieux sociaux, culture, niveau d'éducation, taille du compte en banque...) peuvent très bien tomber amoureux sans problèmes et finir ensemble. J'ai entendu dire que dans le monde réel, les stars de ciné épousent plus souvent des stars de ciné que des libraires fauchés... :dunno:
     
    Roanne, Howling, Astrobulle et 7 autres ont BigUpé ce message.
  9. Patrickbateman

    Patrickbateman
    Expand Collapse
    "Le bonheur c'est de continuer à désirer ce que l'on possède" - St Augustin

    Le mec ultra blindé (ou ultra beau ou célèbre) qui tombe amoureux de la pauvre fille modeste sans le sou ou de la girl next door (50 Shades of Grey, Bridget Jones..) et qui se fiance avec elle quitte à se brouiller avec sa famille.
    Stop. Les gens de la haute se marient avec les gens de la haute point.
     
    Roanne a BigUpé ce message
  10. LaMèreLoi

    LaMèreLoi
    Expand Collapse

    Soit j'ai vécu des couples idylliques -NON- soit je suis une grosse sale, mais quand tu couches/fais l'amour avec des gens sur une base régulière, tu t'en branles de leur haleine de poney au réveil. Qui n'est d'ailleurs pas forcément avérée. Mais objectivement, il y a des fluides pires que la salive quand tu as envie de l'autre et que vous n'avez pas le temps de vous refaire une beauté avant de gaudrioler joyeusement, ne serait ce que parce qu'après, il faut filer au boulot ou aux études.

    Je pense que ça relève plus de l'ellipse cinématographique, l'absence d'intestins. Je me rappelle que le seul cinéaste chez qui on voit régulièrement des femmes sur le trône, c'est Almodovar.

    Non, l'aspect relationnel me paraît bien plus nuisible que le peinture d'un désir qui se contrefout de l'odeur légèrement moisie de l'autre, puisque c'est la notre, aussi.
     
    Roanne, Volatile, Shumylee et 5 autres ont BigUpé ce message.
  11. akkan

    akkan
    Expand Collapse

    Ces films où la donzelle est avec un mec, elle est heureuse mais il y a le héros qui se pointe (venu de son passé ou outsider), l'héroine abandonne son copain actuel (de façon sale et humiliante de préférence) et va avec le héros.
    Oui. Bon. C'est un être humain avec un coeur dont on parle quand même :facepalm:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Roanne, Volatile, LaMèreLoi et 2 autres ont BigUpé ce message.
Chargement...