Ces moments où notre intimité est mise à rude épreuve

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Sophie Riche, le 20 juin 2012.

  1. Sophie Riche

    Sophie Riche
    Expand Collapse
    Giddy goat
    Membre de l'équipe

  2. Vilaine

    Vilaine
    Expand Collapse
    Milite pour la mort de l'expression "Paillettes et licornes".

    Oh c'est fou, y'a rien de tout ça qui me pose problème niveau intimité ! Appart le journal intime mais ça m'est jamais arrivé. Non, moi c'est plus des trucs comme, que je dois dormir chez quelqu'un sans le vouloir vraiment mais tout en n'ayant pas le choix, l'HORREUR.
     
  3. Black Mamba

    Black Mamba
    Expand Collapse
    Meurs, pourriture communiste.

    !il y a aussi lorsque je trébuche ou tombe par terre (chose qui arrive assez souvent), tous les regards se focalisent sur moi, et je ne sais jamais comment réagir pour ne pas être encore plus ridicule.
     
  4. Aalia

    Aalia
    Expand Collapse
    la vieille

    Tu appelles quelqu'un dans la rue, et tout le monde se retourne sauf lui.

    Un mec te suis dans la rue depuis longtemps et finit par te doubler, immanquablement il se retourne discrètement pour voir la tête que tu as.

    Et dans le métro, les gens qui te détaillent de la tête au pied quand tu t'assois en face d'eux.
     
  5. Lily Of The Valley

    Lily Of The Valley
    Expand Collapse
    good life


    Se relever, lisser ses vêtements et repartir la tête haute :d
     
  6. Skjoldmø

    Skjoldmø
    Expand Collapse

    ah bon? mais mais dans quel hammam? j'ai jamais vu des femmes entièrement nues au hammam :shifty: seins nus mais pas cul nu
     
  7. Anne D

    Anne D
    Expand Collapse

    Rougir... :red: Dans le genre intrusion dans l'intimité je trouve ça pas mal.

    Alors que j'aimerais bien pouvoir masquer toute émotion, être plus impassible que Patrick Bruel lors d'une partie de poker, ou juste que tout le monde ne soit pas au courant lorsque je suis génée ou que je trouve un mec mignon ou même sans le trouver mignon, que mon inconscient a fait surgir une image inappropriée qu'il s'empresse de communiquer à la peau de mes joues...

    Et le pire c'est le : "Haaan, pourquoi t'es toute rouge ??", mais merde, un peu de respect pour mes émotions privées !!!:mur:

    Dans le même registre j'ajouterais la transpiration alors qu'il fait -30 dehors...
     
  8. Jamesie

    Jamesie
    Expand Collapse
    En pleine crise identitaire du ship

    Quand j'avais 12 ans mon petit frère avait lu mon journal intime ! A cette époque, c'était la pire trahison que j'ai jamais ressentie.. J'ai mis deux mois à lui reparler normalement ( à 12 ans c'est dur quand même! :shifty:)

    Sinon je déteste quand je suis entrain de marchée dans la rue et qu'on me regarde. Ca me déstabilise trop. Du coup je regarde dans tous les côtés comme une hystérique pour pas croiser le regard de la personne !
     
  9. Nagoya

    Nagoya
    Expand Collapse
    My soul is painted like the wings of butterflies

    Personnellement j'ai toujours eu le traumatisme de l'oeil du prof lors d'un examen, phobique du regarde inquisiteur "haha tu es dans la merde". Il ou elle s'approche de nous subrepticement et lit par dessus notre épaule (quelle horreur !) ... Le pire c'est quand on rend à l'avance une copie et qu'il se met à lire devant nous en commentant silencieusement ce qu'on a écrit ! Je pense que c'est un moments gênants en plus de tout ce qui a été dit bien sûr !
     
  10. poupettasse

    poupettasse
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je te rejoins pour ce qui est de rougir. Et puis le bon ami toujours là pour crier haut et fort "ooooh regardez elle rougiiiiiit"

    :sweatdrop:
     
  11. Anne D

    Anne D
    Expand Collapse

    Compatissage :boire:
     
  12. Mamzelle.Sleepy

    Mamzelle.Sleepy
    Expand Collapse

    En tant que control freak je me retrouve dans le point sur les moment impromptu où un inconnu et toi entrez en contact. Le pire c'est quand ces gens le font relativement exprès. Tu t'es levé pour sortir à la prochaine station et une personne fait la même chose, il y a plus d'un mètre libre derrière toi MAIS NON elle se met à 20cm de toi juste pour te faire chier. Dans ces moment là je frissonne, je me dis que la personne est creepy et que je vais tomber malade.


    Pour le téléphone moi c'est pas la rue qui me fait chier mais les transports en commun. C'est comme mettre le haut parleur sur ta vie privée. Je déteste ça autant chez moi que chez les autres... Savoir que untel a RDV chez le notaire, que l'autre a oublier son vibro chez sa copine me répugne et j'ai l'impression qu'on rentre dans mon intimité.

    Ensuite je suis assez d'accord sur tous les points, pour celui de la bouffe c'est encore pire quand tu es obèse, car d'une on rentre dans ton intimité mais en plus tu ne veux plus manger car tu te dis que l'autre est entrain de se demander pourquoi tu es entrain de manger alors que tu en as pour 10ans de réserve dans tes bourrelets.... :'(

    BIG UP, BIG UP et Re-BIG UP.
     
Chargement...