Ces parents qui cherchent du travail pour leurs enfants...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par PingouinMasqué, le 30 septembre 2015.

  1. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    C'est ça! Je comprends parfaitement que des parents préfèrent accompagner leurs enfants pour un entretien. Il y a plein de raisons à ça, toutes plus valables les une que les autres (qui suis-je pour juger une mère qui est angoissée à l'idée que son fils ne bouge jamais de son canapé, qu'elle essaie par tous les moyens de le sortir de la maison?). Je comprends aussi parfaitement l'embaucheur, s'il a le choix, préfèrera une personne autonome qu'une autre dont on voit qu'elle ne l'est pas. Les deux situations ne sont pas incompatibles, c'est juste que le résultat final sera le même: les parents n'accompagnent pas: l'enfant ne fais pas les démarches, il n'est pas embauché. Les parents accompagnent: il n'est toujours pas embauché. Mais dans la première situation, au moins, il y a eu un mouvement de fait.
     
  2. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    @Gringo Je comprends bien le raisonnement, mais je ne peux que trouver cette situation malsaine passé la majorité...
     
    PingouinMasqué, Iris Chase, Licornichon et 2 autres ont BigUpé ce message.
  3. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    Ramsay Bolton est un connard, mais Simon... Raaah Iwan Rheon je te hais et je t'aime en même temps!

    Il y a accompagner, et accompagner.
    Accompagner au sens de déposer devant, voir d'attendre dans la salle d'attente, ça ok.
    Accompagner au point de rentrer dans le bureau, quoi qu'il arrive je trouve ça anormal. Comment se faire une idée de la personne qu'on a en face de soi si elle ne parle pas ou presque? Là on est au-delà du l'aide...
    À part dans une situation de handicap qui le justifie, je ne peux pas comprendre cette partie. Pour tout le reste par contre, OK je comprends maintenant, mais ça désolée, j'y arrive pas.
     
    Zirbu, Iris Chase, Little Moi-Même et 5 autres ont BigUpé ce message.
  4. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    Ramsay Bolton est un connard, mais Simon... Raaah Iwan Rheon je te hais et je t'aime en même temps!

    @TanteJulia Je vais être honnête avec toi: on vit la situation actuellement au travail. Un jeune, qui a passé son entretien avec sa mère dans le bureau du patron. Le résultat est malheureusement là: il est absent tout le temps, il ne fait pas ses heures quand il est là...
    Je veux dire, la compassion, l'empathie, tout ça c'est bien beau, mais derrière ça crée de sacrés problèmes! On comptait sur lui pour un chantier, résultat il est absent et le client n'est pas content parce qu'on est dans le caca (délai etc.).

    : On ne peut pas être dans l'empathie en permanence, ni assister les gens pour tout tout le temps. C'est peut-être dur, mais c'est la vie.

    Par contre, si je vis l'expérience douloureusement dans mon entreprise, je pense que ce ne sont pas forcément de mauvais éléments qui viennent avec leurs parents en entretien, et je pense même qu'à terme ça peut être de bons professionnels. Par contre, sur un profil de poste où l'autonomie est de rigueur, ça me semble complètement incompatible, mais peut-être me trompé-je.
    Et oui le sujet tourne un peu en rond, mais n'est-ce pas parce qu'on commence à avoir fait le tour de la question? Personnellement je le pense.

    Je demandais leur opinion aux gens, si une majorité se dessine ce n'est pas de mon fait. En lançant le topic je pensais avoir des gens qui me répondraient "mais si on en a tout le temps! Ca n'est pas choquant ils se font aider pour défendre leurs droits [...]" par exemple. Je n'ai jamais dit que je n'avais pas mon opinion à la base :-).
     
    Lord Griffith et Tubbs ont BigUpé.
  5. Lsophieful

    Lsophieful
    Expand Collapse

  6. Poussièred'Etoiles

    Poussièred'Etoiles
    Expand Collapse

    Je suis maman de 3 enfants. Autant je ne me vois pas faire cette démarche pour ma plus jeune (elle a 9 ans seulement, mais a un caractère sacrément affirmé pour son âge), mais je me dis que je pourrais tout à fait coacher (mais pas aller à l'entretien, hein) mon plus grand.
    Mais, par contre, pour mon autre fils, la situation est plus complexe. Il n'a que 11 ans, je n'en suis pas encore, là, heureusement, mais il souffre d'une pathologie qui, bien que non clairement identifiée, est apparentée à l'autisme. Il est intelligent, créatif, juste qu'il est incapable d'avoir des relations normales en face à face avec les autres. Eh bien, pour lui, j'avoue que je m'inquiète, beaucoup, de ce qu'il va vivre et avoir à affronter pour trouver un travail.
    Au point d'aller à l'entretien avec lui ? Je n'en ai encore aucune idée...
     
    shae661 a BigUpé ce message
  7. kawick56

    kawick56
    Expand Collapse

    Ma soeur et moi bossons dans la même boite que mon père. Bon maintenant il est à la retraite mais dans ma boite il y a énormément de fils ou de fille de.
    Je dirais que pour moi c'est un peu particulier, j'étais encore étudiante (en fin d'étude) et j'avais un double cursus : en administratif et en technique dans une autre région . J'avais envoyé un CV et lettre de motivation pour un stage dans la boite par tout hasard. Puis plus rien.
    Une année après, coup de tel de la boite de mon padre pour un stage. J'ai décliné n'étant pas dans la même région.
    La fin d'année suivant l'obtention de mon diplôme, re-coup de tel de la boite pour un entretien pour un CDD d'un mois sur un poste qui venait d'ouvrir et qui demandais des connaissances techniques et administratives et qu'ils ne trouvaient que l'un ou l'autre mais pas les deux sauf chez moi. Je faisais à ce moment là 2 petits boulots (serveuse et rayonnage en GMS) qui n'avaient rien à voir avec mon diplôme . J'ai dit ok. entretien un Jeudi (seule hein!), entrée dans la boite le lundi. Le CDD a été renouvelé encore et encore et encore et a débouché sur un CDI.

    Ma soeur est entrée comme stagiaire, est partie pour bosser dans le même genre de boite dans une autre régionen CDD et est revenue suite à l'ouverture d'un poste dans la boite du père.

    Mais comme je l'ai dit il y a énormément de fils et de fille de, ainsi que de femme ou de mari de dans ma boite. D'ailleurs j'ai épousé un collègue qui s'avère être lui aussi un fils de.
     
Chargement...