Ces parents qui cherchent du travail pour leurs enfants...

Sujet dans 'Blabla Général' lancé par PingouinMasqué, le 30 septembre 2015.

  1. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    @PingouinMasqué Je suis d'accord avec toi, on ne parle pas de ce que ces gens font de biens ou de mal, on s'occupe pas de savoir qui vit jusqu'à quel âge chez ses parents, mais des parents qui viennent passer l'entretien d'embauche avec leur enfant en prenant la parole, je ne crois pas que ça laisse une bonne image de la personne en question. Le but d'un entretien d'embauche c'est avant tout de montrer que tu es motivé-e, sympathique, mature, hors cas extrêmes, quelqu'un qui se pointe à un entretien d'embauche avec papa ou maman pour poser ses fesses sur une chaise en laissant parler son papa ou sa maman aura du mal à passer pour quelqu'un de motivé... Prendre une personne pareille, c'est s'exposer au risque qu'il fasse la pousser tout le temps, et on ne peux pas vraiment se rendre compte de la personnalité d'une personne si elle ne s'exprime pas... Ne pas juger les gens quand tu fais passer un entretien, ça me semble un peu complexe vu que c'est un peu le but de la démarche.
     
    Little Moi-Même et Tubbs ont BigUpé.
  2. Gringo

    Gringo
    Expand Collapse
    Regarde du porno en tricotant

    C'est ça! Je comprends parfaitement que des parents préfèrent accompagner leurs enfants pour un entretien. Il y a plein de raisons à ça, toutes plus valables les une que les autres (qui suis-je pour juger une mère qui est angoissée à l'idée que son fils ne bouge jamais de son canapé, qu'elle essaie par tous les moyens de le sortir de la maison?). Je comprends aussi parfaitement l'embaucheur, s'il a le choix, préfèrera une personne autonome qu'une autre dont on voit qu'elle ne l'est pas. Les deux situations ne sont pas incompatibles, c'est juste que le résultat final sera le même: les parents n'accompagnent pas: l'enfant ne fais pas les démarches, il n'est pas embauché. Les parents accompagnent: il n'est toujours pas embauché. Mais dans la première situation, au moins, il y a eu un mouvement de fait.
     
  3. Biscottine

    Biscottine
    Expand Collapse
    ET HOP !

    @Gringo Je comprends bien le raisonnement, mais je ne peux que trouver cette situation malsaine passé la majorité...
     
    Iris Chase, Licornichon, Tubbs et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  4. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    Ramsay Bolton est un connard, mais Simon... Raaah Iwan Rheon je te hais et je t'aime en même temps!

    Il y a accompagner, et accompagner.
    Accompagner au sens de déposer devant, voir d'attendre dans la salle d'attente, ça ok.
    Accompagner au point de rentrer dans le bureau, quoi qu'il arrive je trouve ça anormal. Comment se faire une idée de la personne qu'on a en face de soi si elle ne parle pas ou presque? Là on est au-delà du l'aide...
    À part dans une situation de handicap qui le justifie, je ne peux pas comprendre cette partie. Pour tout le reste par contre, OK je comprends maintenant, mais ça désolée, j'y arrive pas.
     
    Iris Chase, Little Moi-Même, Lord Griffith et 4 autres ont BigUpé ce message.
  5. TanteJulia

    TanteJulia
    Expand Collapse
    Bisounours Land

    @PingouinMasqué

    Je trouve compliqué de fermer le débat en restant simplement derrière une vision purement professionnelle parce que tout ce que nous pourrions te répondre, c'est qu'effectivement, ce n'est pas très engageant pour un employeur de voir un candidat arriver avec son parent. Et du coup, je trouve que la discussion tourne légèrement en rond puisque la seule réponse possible est "oui, tu as raison, c'est anormal" alors que je reste convaincu que nous n'avons jamais tout à fait accès à ce qui se passe dans l'intimité d'une famille, que personne n'en arrive là de gaité de coeur et je suis quand même gênée de voir la dureté avec laquelle ces gens sont jugés, même sous couvert d'arguments purement professionnels.
     
    Lord Griffith, Gringo, Endless et 3 autres ont BigUpé ce message.
  6. PingouinMasqué

    PingouinMasqué
    Expand Collapse
    Ramsay Bolton est un connard, mais Simon... Raaah Iwan Rheon je te hais et je t'aime en même temps!

    @TanteJulia Je vais être honnête avec toi: on vit la situation actuellement au travail. Un jeune, qui a passé son entretien avec sa mère dans le bureau du patron. Le résultat est malheureusement là: il est absent tout le temps, il ne fait pas ses heures quand il est là...
    Je veux dire, la compassion, l'empathie, tout ça c'est bien beau, mais derrière ça crée de sacrés problèmes! On comptait sur lui pour un chantier, résultat il est absent et le client n'est pas content parce qu'on est dans le caca (délai etc.).

    : On ne peut pas être dans l'empathie en permanence, ni assister les gens pour tout tout le temps. C'est peut-être dur, mais c'est la vie.

    Par contre, si je vis l'expérience douloureusement dans mon entreprise, je pense que ce ne sont pas forcément de mauvais éléments qui viennent avec leurs parents en entretien, et je pense même qu'à terme ça peut être de bons professionnels. Par contre, sur un profil de poste où l'autonomie est de rigueur, ça me semble complètement incompatible, mais peut-être me trompé-je.
    Et oui le sujet tourne un peu en rond, mais n'est-ce pas parce qu'on commence à avoir fait le tour de la question? Personnellement je le pense.

    Je demandais leur opinion aux gens, si une majorité se dessine ce n'est pas de mon fait. En lançant le topic je pensais avoir des gens qui me répondraient "mais si on en a tout le temps! Ca n'est pas choquant ils se font aider pour défendre leurs droits [...]" par exemple. Je n'ai jamais dit que je n'avais pas mon opinion à la base :-).
     
    Lord Griffith et Tubbs ont BigUpé.
  7. TanteJulia

    TanteJulia
    Expand Collapse
    Bisounours Land

    @PingouinMasqué

    J'avais cru comprendre que tu vivais actuellement la situation au travail et je comprends que ce soit très difficile à gérer sur le plan professionnel, personne ne devrait être là pour rattraper les bourdes de quelqu'un d'autre. Être dans l'empathie, ce n'est pas assister, tout endosser, il s'agit plus de comprendre que la situation est différente pour chacun et qu'il est difficile de juger quelqu'un uniquement là-dessus (et ça aide parfois à comprendre pourquoi un jeune n'est pas motivé, pourquoi ses parents l'ont accompagné, etc.).

    Je pense que tu es toi-même arrivé à la même conclusion en disant " je pense que ce ne sont pas forcément de mauvais éléments qui viennent avec leurs parents en entretien, et je pense même qu'à terme ça peut être de bons professionnels". :)

    Ce que j'écrivais n'était pas un reproche, c'était plus un constat; le fait est que la conversation a dérivé vers les jeunes qui ne seraient pas autonomes, les jeunes qui ne gagnent pas leur vie, les jeunes qui vivent longtemps chez leurs parents, etc., au point que même moi, qui suis quelqu'un d'autonome (je bosse, j'ai mon appart, jamais été en découvert, me suis majoritairement débrouillée seule), j'ai pu me sentir juger à travers certains propos. Et si c'est mon cas, je suppose que ça a pu blesser d'autres personnes, d'où mes réponses.
     
    Synalèphe, PingouinMasqué et Tubbs ont BigUpé ce message.
  8. Lsophieful

    Lsophieful
    Expand Collapse

  9. Poussièred'Etoiles

    Poussièred'Etoiles
    Expand Collapse

    Je suis maman de 3 enfants. Autant je ne me vois pas faire cette démarche pour ma plus jeune (elle a 9 ans seulement, mais a un caractère sacrément affirmé pour son âge), mais je me dis que je pourrais tout à fait coacher (mais pas aller à l'entretien, hein) mon plus grand.
    Mais, par contre, pour mon autre fils, la situation est plus complexe. Il n'a que 11 ans, je n'en suis pas encore, là, heureusement, mais il souffre d'une pathologie qui, bien que non clairement identifiée, est apparentée à l'autisme. Il est intelligent, créatif, juste qu'il est incapable d'avoir des relations normales en face à face avec les autres. Eh bien, pour lui, j'avoue que je m'inquiète, beaucoup, de ce qu'il va vivre et avoir à affronter pour trouver un travail.
    Au point d'aller à l'entretien avec lui ? Je n'en ai encore aucune idée...
     
    shae661 a BigUpé ce message
  10. Owliani

    Owliani
    Expand Collapse

    Ma mère voulait venir avec moi a la banque pour l'ouverture d'un compte pro j'ai refusé net.

    J'ai 29 ans je m'en suis très bien sortie.

    Parfois c'est pas les enfants qui sont mous mais bien les parents qui étouffent leur liberté pour se rassurer.
     
    Iris Chase et Lord Griffith ont BigUpé.
Chargement...