Ces petites choses qui nous manquent depuis qu'on a quitté le nid familial

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Aki, le 16 mars 2016.

  1. Aki

    Aki
    Expand Collapse
    Devant un musical.
    Membre de l'équipe

  2. Émilio

    Émilio
    Expand Collapse
    "La colombe blanche et sèche retombe souvent sur sa poitrine"

    Je rejoins Margaux ! Moi c'est mon frère me manque le plus :sad:
    On se racontait tout et maintenant on se parle de moins en moins :crying:
     
    Chazou, HarryJoe et PoussiM ont BigUpé ce message.
  3. Mikachu

    Mikachu
    Expand Collapse
    Illustratrice au service du véganisme \o/

    Moi ce que je trouve le plus triste, c'est que chez moi, quand je rentre chez ma mère, dans la maison où j'ai grandi de mes 8 ans à mes 18 ans, c'est que je ne me retrouve plus. Les animaux qu'on avait à l'époque (3 chats + 3 chiens) sont tous morts. Mon frère ne rentre jamais en même temps que moi et la nature qui entourait autrefois ma maison a fait place à des dizaines de résidences... Les pitbulls du voisin se baladent la nuit dans mon jardin, je les entends marcher sur le plancher en dessous de ma fenêtre, j'ai peur d'eux et je les déteste car c'est eux qui ont tué deux de mes chats. Dans mon lit je n'ai plus le même sentiment de protection et de "mon chez moi" que j'avais avant. J'adorais ma chambre à l'époque, des posters plein les murs et toujours en bordel. Mais j'ai eu trop de chez moi ces 10 dernières années. C'est vraiment triste car à chaque fois que je rentre, je ne me sens pas à ma place, c'est vraiment bizarre comme sentiment.

    Au début, pendant mes premières années d'expatriation, ça a toujours été les plats de ma mère qui me manquaient. Je n'avais jamais été une grande fan de sa cuisine, mais comme quoi, c'est toujours en partant qu'on se rend compte de la chance d'avoir quelque chose. Heureusement, elle m'a filé ses recettes et j'ai pu les reproduire (mais sans jamais les égaler) chez moi. Mes livres et mes BD me manquent aussi, ainsi que tous les trucs lourds que je n'ai jamais pu prendre avec moi, notamment deux sculptures représentant des loups. Un autre truc qui me manque vraiment, c'est d'entendre les vagues, la nuit, la journée, alors que j'habite haut dans la montagne, mais avec une vallée en dessous de chez moi, qui donne une vue sur la mer, et sur l'île-soeur de Tahiti, Moorea.
    J'habite près d'une gare, et parfois il y a des trains qui passent la nuit, j'imagine alors que le bruit du train sur les rails, c'est en fait le bruit des vagues qui s'écrasent sur la plage, pour m'endormir en pensant à chez moi.

    Presque 10 ans après être partie, c'est ma mère qui me manque encore le plus. Et les plats typiques de Tahiti ; que je ne pourrais plus jamais manger, puisqu'ils sont à base de viande et que je suis devenue végétarienne. En un sens, c'est bien que je n'y sois plus. Mais il y a aussi le soleil et la chaleur, pendant 8 mois, la mer et la rivière qui sont toujours là et la beauté des paysages.

    Mais c'est seulement en partant de chez soi qu'on redécouvre tout ce qu'on croyait connaître et qu'on réapprend à aimer ce qu'on a laissé derrière nous :)
     
    Saucisson., LaBellePuce, haricovert et 10 autres ont BigUpé ce message.
  4. PoussiM

    PoussiM
    Expand Collapse

    Moi ce qui me manque c'est avant tout ma sœur, les bons moments qu'on passait ensemble, les rires et même les coups de gueule de temps en temps ! Et puis aussi le cabanon de mon père, le tour à bois, ma chambre ''boite d'allumettes'' (elle est toute en bois !), le jardin, tous mes bouquins et la forêt juste à coté...
     
    Chazou et Gia_Juliet ont BigUpé.
  5. Gia_Juliet

    Gia_Juliet
    Expand Collapse
    [I]" A woman blushes to hear what she is not afraid of doing. "[/I]

    Le jardin au printemps pour les barbecues pépouzes de fous en famille et avec les voisins et amis avec qui j'ai grandi. La verdure, la forêt, le sentiment d'espace au lever, le plancher qui craque (merci la discrétion), les chants du coq, le bruit des pas de chevaux (l'odeur aussi ^^), les massifs en fleur. Les spécialités alsaciennes et Réunionnaises préparés avec amour par Pôpa et Môman en hiver, déguster des vins de la mini "cave" du papa, les bêtises insouciantes ou pas avec la fratrie (danser tout nu comme des fifous devant la porte-miroir de la grande armoire sur des choré improvisées!), chanter très faux et jouer de la guitare et du piano ensemble. Faire des bêtises, ne pas se faire choper et laisser les autres se faire disputer en se marrant et en se moquant d'eux derrière les parents. Haha, les réveils matin pourris des frère et soeur aussi avec la guitare désaccordée ou une flûte juste pour les embêter! XD Une connexion wifi parfaite, le sèche-linge autre qu'un tancarville, les fringues repassées "par magie" :) . Nooooostaaaalgiiiiie en fond sonore quand mon père bricole. La bibliothèque "énorme" des parents et où chacun à sa petite zone à lui. Grimper aux arbres, jardiner un peu. Et puis surtout le sourire de ma maman, nos balades et notre complicité depuis son décès. Beaucoup de choses me manquent, un peu, mais ça va!
     
    Linkiah, Chazou, HarryJoe et 2 autres ont BigUpé ce message.
  6. Saperlipopette_

    Saperlipopette_
    Expand Collapse
    But you, if you don't shine, who's gonna shine for you ? And if you don't fight, who's gonna fight for you ?

  7. ChoOkette

    ChoOkette
    Expand Collapse
    [IMG]https://media.giphy.com/media/Wy1SVQl9plAPe/giphy.gif[/IMG]

    Je comprends tout à fait ! Mes parents ont déménagé depuis que j'ai quitté le nid, et je n'ai vu leur maison qu'une fois avant qu'ils emménagent dedans, donc quand je m'y rends je ne m'y sens pas à ma place, ça n'est pas "chez moi"... En plus mon chien, que j'ai eu quasi toute la vie a 15 ans et on voit qu'il va bientôt partir. Mes frères habitent près de chez mes parents donc il ne viennent pas forcément quand je m'y rends. Il n'y a plus cette chaleureuse ambiance qu'il y avait quand on vivait tous ensemble.
    Et je rejoins @Gia_Juliet
    On s'entendait tellement bien avec nos voisins de droite qu'on avait coupé du grillage et installé un portillon en bois jamais fermée à clé, pour pouvoir aller les uns chez les autres, pour des barbucs, pour des fêtes, pour jouer ensemble, pour les devoirs des gosses... C'était fort chouette, les meilleures années de ma vie !
    Maintenant j'ai hâte de vivre rien qu'avec l'Homme et nous recréer un "chez nous" chaleureux, accueillant, et qui saura nous combler.

    Un dernier truc qui me manque de ouf, c'est l'odeur et la douceur de la lessive de ma maman, et sentir son bisou quand elle venait m'embrasser le soir quand elle allait se coucher (même à 20 ans passé !)
     
    Mikachu a BigUpé ce message
  8. Wildation

    Wildation
    Expand Collapse
    grave cool

    J'ai quitté le domicile familial en septembre dernier, j'avais 17 ans et demie, j'étais toute jeune et pas majeure haha.
    Je vis pas si loin que ça (j'ai 2h de train pour retourner chez mes parents), j'ai mes deux meilleures amies de qui sont aussi sur Montpellier donc ça va c'est cool mais je dois avouer que ma vie d'avant me manque de plus en plus.Le truc c'est que je ne suis plus habitué à avoir quelqu'un qui me donne des ordres donc c'est presque difficile de retourner chez mes parents (pourtant, ils sont pas strictes ni rien)

    Je crois, quand même que ce qui me manque le plus c'est de pouvoir me blottir contre ma mère et mon chat h24 et de pouvoir regarder des films et faire des karaokés avec ma soeur :sad:
    Mais à part ça, ça va. Quand je suis parti de chez mes parents, j'ai senti que c'était le bon moment, que j'avais besoin de cette "liberté".

    Ah oui, ma région de base, le Roussillon a une culture bien ancrée. J'ai toujours vécu dans la culture catalane et, déjà qu'à la base personne ne se souvient que la culture catalane existe en France, que les gens pensent que le sud=occitan, bah vivre en terre occitane me perturbe un peu haha
     
    Saucisson. a BigUpé ce message
  9. Cantor Métrique

    Cantor Métrique
    Expand Collapse

    Penny Winkle et Chazou ont BigUpé.
  10. Chazou

    Chazou
    Expand Collapse
    Rêveuse cynique et naïve invétérée.

    Avec maman on regardait toujours les séries ensemble. Ca, ça me manque. De regarder les séries avec elle, c'était nos moments à nous ou on faisait des théories et tout pour trouver les coupables. Maintenant je viens les voir en replay, elle les a vu avant moi on peu plus faire des théories ensemble... De plus lui raconter mes journées de cours en rentrant aussi. Et qu'elle passe sa main sur ma nuque quand je suis assise et qu'elle passe derrière moi. Ca me manque.
    Mon père et moi on est insomniaque. C'est con mais ça me manque de plus le croiser à 2h du matin devant la télé, de m'assoir à côté de lui, de poser ma tête sur ses genoux deux minutes et de partir en lui faisant un bisou bonne nuit. Sa tendresse maladroite me manque. De chercher des chansons au piano avec lui ça me manque. Et nos discussions de trois heures me manquent aussi.
    Et ma sœur me manque. Elle me manque tellement des fois. Nos discussions, nos jeux, nos histoires (alors qu'on a passé la vingtaine toute les deux), notre complicité. Ces conneries qu'on raconte qui ne font rire que nous et ces regards, les regards complices... De passer dire une connerie, juste une connerie et penser ne pas rester avec elle et puis au final passer la soirée dans sa chambre ou dans la mienne. Sa présence rassurante me manque aussi, des fois quand j'arrivais pas à travailler et que ça m'angoissait, il suffisait qu'elle soit là pour que ça me calme et que j'arrive à travailler. Ma sœur me manque. J'ai l'impression qu'il me manque un bout de moi.
    Ca me manque aussi qu'on soit tous les quatre autour d'un repas et qu'on rigole ensemble pendant des heures. Qu'on regarde un film tous les quatre et que ma sœur et moi on se batte pour le fauteuil pendant que les parents nous narguent dans le canapé.
    Ouais en fait ma famille me manque je crois...
     
    Lynze, Penny Winkle et lalolola1805 ont BigUpé ce message.
  11. TennanTen

    TennanTen
    Expand Collapse
    Détendue

    Rien ne me manque, enfin pas vraiment.... ce qui me manque c'est le sentiment d'excitation qu'on a quand on a la maison pour soi toute seule alors que les parents sont parti pour la soirée ou un week end ou pour plusieurs jours. Ce sentiment de liberté de ouf où tu te dis que tu vas faire ce que tu veux, manger ce que tu veux, boire ce que tu veux, dormir quand tu veux et j'en passe. Pas de règles ! XD Maintenant que j'ai un appart, quand mes parents me disent qu'ils partent en week end, bah je ne l'ai plus ce sentiment d'excitation ^^
     
    ChoOkette a BigUpé ce message
  12. ChoOkette

    ChoOkette
    Expand Collapse
    [IMG]https://media.giphy.com/media/Wy1SVQl9plAPe/giphy.gif[/IMG]

    Hahahaha mais TELLEMENT ! Ceci dit ça m'arrive encore quand l'Homme sort avec ses copains, j'en profite pour tout faire (mais genre TOUT : m'épiler sur le canapé, avec mes ongles de pieds vernis qui sèchent, le pot de ben&Jerry's à côté le tout devant mes films d'enfance :cretin:) mais c'est clair que ça n'a plus la même saveur :yawn:
     
    TennanTen a BigUpé ce message
Chargement...