C'est la journée mondiale de lutte contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Mymy, le 17 mai 2013.

  1. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

  2. Karrie788

    Karrie788
    Expand Collapse
    Come to the dark side, we have cookies.

    Alors alors. Juste un truc. Un détail con, mais qui fait un bien infini. Merci d'avoir mis "biphobie" dans le titre.

    Je suis contente de voir autant de gens mobilisés pour cette journée. Je vais en profiter pour beaucoup plus me renseigner sur la transphobie et même la transexualité en général, parce que c'est encore une problématique que je connais très mal.
     
  3. Tree Hugger

    Tree Hugger
    Expand Collapse
    T'aimer un peu pour vaincre l'automne.

    Mon égo est content quand il lit que j'ai écrit d'excellents articles et qu'il voit que vous en parlez encore plus d'un an après. ;)

    C'est triste que cette journée soit malheureusement encore nécessaire... Mais c'est important de parler de tout ça, et je rejoins @karrie788, c'est aussi chouette que vous évoquiez les bi et les trans, souvent mis de côté dans tous ces histoires.

    Paix et amour sur vous. :cretin:

    (Y a rien d'organisé dans ma ville, too bad.)
     
  4. greyA

    greyA
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    Je remarque que cette année encore, la biphobie n'est pas très présente dans les médias ni les débats, c'est bien dommage.

    (Pour beaucoup, il s'agit de la journée de lutte contre l'homophobie et éventuellement la transphobie qui est aussi trop souvent une grande oubliée).


    Ce qui est encore plus regrettable c'est que certains homophobes en profitent pour se victimiser. Quel monde !
     
  5. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    @Tree Hugger : J'ai vu sur le site que ça incluait aussi la lesbophobie mais je ne l'a pas mis dans le titre madmoiZelle qui est déjà très long ; est-ce que tu sais pourquoi ils précisent « lesbophobie » en plus de « homophobie » ?
     
  6. katnissvsw

    katnissvsw
    Expand Collapse
    Guest

    @Myriam H. J'avais lu un article dessus où en fait, ils expliquait que la lesbophobie était un mélange de sexisme spécifique aux lesbiennes et d'homophobie.
     
  7. Mymy

    Mymy
    Expand Collapse
    Member of ze Rédac', membre actif des Croisé-e-s contre l'invocation de Pierre Desproges, et accessoirement beau foufouillon.
    Membre de l'équipe

    Ah ok ! Merci !
     
  8. marion-perso

    marion-perso
    Expand Collapse
    Mieux vaut être une vieille moche tatouée, qu'une vieille moche tout court.

    En réalité, SOS homophobie tente même de différencier lesbophobie et gayphobie. A vrai dire c'est aussi pour montrer la différence entre les témoignages lesbophobes et gayphobes. Nous constatons qu'il y a moins de témoignages lesbophobes. Alors pourquoi ? Ils ont émis l'hypothèse que les lesbiennes connaissent peut-être moins de paroles ou d'actes homophobes. Je pense que cela est faux et que les lesbiennes ne témoignent tout simplement pas assez.
    Pour ce qui est du sexisme, il est à la base de toutes les formes d'homophobies (gayphobie et lesbophobie). C'est intéressant de le savoir car quand les gays se font insulter de "tapettes", de "femmelettes" c'est clairement pour affirmer que les hommes sont supèrieurs aux femmes.

    Je partage l'avis des Madmoizelles pour dire que pendant cette journée les médias oublient les Bisexuel(le)s et les Transsexuel(le)s. Enfin ça m'étonne pas, la seule fois où on pense aux trans dans les médias c'est pour parler de la prochaine émission de Tellement Vrai (j'exagère un peu mais à part quelques reportages tous les six mois, y'a pas foule).
     
  9. greyA

    greyA
    Expand Collapse
    Attention, je mords

    J'ai trouvé un exemple de lesbophobie doublé de fétichisation (mot bizarre) du lesbianisme !

    Ca ressemble à ça (et encore, c'est pas trop fort) :

    [​IMG]

    Je pense qu'on croit à tort que les lesbiennes sont plus acceptées que les gays alors que la discrimination est souvent différente. Les lesbiennes font plus souvent l'objet d'homophobie bienveillantes, mais sont aussi très souvent occultées (exemple con : le porno gay existe, le porno lesbien est hétéro).

    Pour ma part, j'ai vécu de l'homophobie bienveillante dans ma jeunesse, on m'a dit de faire attention à ne pas ressembler à une lesbienne, de ne pas trop laisser mes copines me tenir la main ou m'enlacer pour ne pas passer pour une lesbienne, etc.

    Bref, ça partait de l'idée que "faut pas faire fuir les garçons", et c'est le genre de truc qu'on accepte un peu sans bronché parce qu'on considère que notre entourage pense juste à nous, mais c'est clairement homophobe au final.


    Pour en revenir à la journée, j'ai été très déçue que ce soit, pour moi, la journée de l'homophobie et non de la lutte contre l'homophobie. Cette année, encore plus que les autres, on a vu des homophobes pleurer parce qu'ils sont stigmatisés, des hétérosexuels pleurer parce qu'on ne parle que d'homophobie, que ça commence à les saouler et que c'est pour ça que le monde devient homophobe et des gens considérer que détester les homophobes c'est comparable à être homophobe.

    Bref, depuis quelques mois, je sature vraiment avec tous les stigmats qui trainent autour des minorités sexuelles et je craque.

    La lutte est loin d'être finie.

    EDIT : Ah ! Oui ! Et les gens pensent que la transphobie est une invention récente visant à marginaliser les cisgenres, d'ailleurs, cisgenre est une insulte pour eux.
     
Chargement...