Cette photo de réfugié syrien mort restera dans l'Histoire, et l’indignité de la France aussi

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 3 septembre 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. MayuraTama

    MayuraTama
    Expand Collapse

    Comme @Cleos je suis déçue de voir la photo publiée ici. Je ne remets pas en question l'article, qui est très bien... Mais la photo en plein milieu ?
    Oui, sa publication va réveiller bien des consciences mais... Utiliser le "sensationnel" pour faire prendre conscience d'un problème qui est là depuis malheureusement bien trop longtemps (et qui empire) en montrant le cadavre d'un enfant ? C'est bien triste d'en arriver là (et c'est révélateur d'une certaine hypocrisie : tant qu'on ne voit pas, ça n'existe pas :facepalm:).

    Je me demande ce qu'est devenu le peu de dignité qu'il restait dans nos médias.
     
    babooz92i, Madeline et cie, petitegazelle et 25 autres ont BigUpé ce message.
  3. Glouns

    Glouns
    Expand Collapse
    Cinéphile accomplie

    La photo est publiée dans l'article, mais en toute fin. Contrairement à d'autres médias, Madmoizelle a fait en sorte que nous devions lire l'article avant de voir la photo. Et je l'en remercie pour ça car si la photo avait été en début d'article, j'aurais sûrement arrêté de lire (par tristesse).

    Par contre c'est vrai que le montage relayé en milieu d'article n'est pas forcément nécessaire.

    Merci Madmoizelle pour cet article et pour donner un autre point de vue sur la question!
     
    Daredevil., sherlop, Tzig0ne et 6 autres ont BigUpé ce message.
  4. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    @Cleos (et @MayuraTama ) « Le sensationnalisme ». Vraiment...

    Bon je suis un peu calmée depuis ce matin, où je n'avais vraiment aucune patience envers l'indignation des gens... contre la publication de cette photo. Oui elle est choquante. Oui c'est dégueulasse, c'est écoeurant, oui c'est un enfant, un être humain, un corps. Et oui, je suis profondément, viscéralement choquée qu'il faille une telle image pour réveiller les consciences. Ça fait 4 ans que la guerre civile fait rage en Syrie, ça fait des années que le nombre de migrants (en provenance de plusieurs pays) et de réfugiés (en provenance de pays en guerre ou sinistrés) qui risquent et souvent perdent leur vie aux frontières de l'Europe augmente. Les chiffres sont vertigineux (et ils sont dans cet article, je ne sais pas si tu l'as lu jusqu'au bout).

    Et nous, collectivement, on débat bien tranquillement de l'opportunité d'accueillir ou non « les migrants », dans quelles conditions, etc. On fait surtout bien attention de ne pas « donner de l'eau au moulin du Front National », qui fait son beurre de la peur de l'autre.

    Je ne pouvais pas écrire cet article sans montrer cette photo, parce que cette photo sera demain dans les livres d'Histoire. Cette photo témoigne d'une réalité qu'on ignore, qu'on minimise, qu'on occulte confortablement. Je comprends qu'elle puisse choquer (je suis choquée), je ne comprends pas qu'on veuille faire passer le respect de cette pudeur avant le respect de tous ces drames, symboliquement représentés par cette photo.

    Il y a des images qui sont plus que des images. C'est pas un hasard si celle-ci fait la Une de la presse internationale, si même les chaînes de télé françaises la montrent. C'est pas juste la photo d'un mort. Personnellement, c'est ne pas montrer cette photo que je trouve indécent. Comme si le respect de notre sensibilité était plus importante que le respect et la mesure de la catastrophe humanitaire qui se joue devant notre porte.

    C'est normal que nous soyons choqué•es et indigné•es par cette image. Heureusement que nous le sommes... Je regrette que les nombreux articles et reportages de la situation n'aient pas alerté nos consciences plus tôt. Chaque jour, de nouvelles personnes meurent sur les littoraux.

    Libération vient de publier un article expliquant pourquoi ils n'ont pas publié la photo d'Aylan Kurdi : parce qu'ils n'ont pas pris la mesure de ce qu'elle symbolise.

    PS : quand au fait qu'on ne l'aurait pas fait avec un enfant blanc... ça fait partie du problème, n'est-ce pas : si c'était un blanc, il y a belle lurette que les politiques se seraient mobilisés. Le problème de cette crise, c'est justement que les milliers de morts... sont « étrangers », et qu'ils vivent « loin »...
     
    PrincessMey, Asywen, mandibulle et 64 autres ont BigUpé ce message.
  5. Roulietta

    Roulietta
    Expand Collapse

    En tout cas l'Allemagne a bien réussi son "coup de pub" puisqu'il y'a quelques semaines encore c'était les gros enfoirés de l'Europe. L'Allemagne qui soumet la Grèce déjà tellement affaiblie, qui exige des réformes qui feront crever de faim les plus pauvres de Grèce, qui leur demande toujours plus et continue de leur cracher à la gueule. Le monde était indigné par ca mais maintenant c'est oublié et ils sont les rois du monde, "le nouveau pays des droits de l'homme" parce qu'ils accueillent des réfugiés??

    Attention, c'est très très bien qu'ils le fassent hein, mais ca serait bien de pas oublier ce qu'il s'est passé il y'a quelques temps!
     
    Monies, Lucieloukim, Oyuna et 35 autres ont BigUpé ce message.
  6. CaraNougat

    CaraNougat
    Expand Collapse
    It's my party, and I cry if I want to.

    @Roulietta : Je suis 100% d'accord avec toi sur ce point, lire l'éloge de l'Allemagne dans cet article m'a fait sourire. Surtout que quand on est au courant des difficultés démographiques de ce pays, incomparables à ce que vit la France (qui se porte même assez bien a ce niveau), on comprends vite qu'il n'y a nul besoin d'être "pays de droits de l'Homme" pour adopter la position qu'elle tient actuellement. Comme tout le monde elle sert avant tout ses intérêts (et puis avec la petite place qu'elle se fait dans l'humanitaire, c'est tout bénéf' cette histoire :rolleyes: ).

    Édit : Apparemment ce n'est pas très commun mais ... Cette photo me laisse indifférente.
    Peut être que c'est parce que je souhaiterais travailler dans l'humanitaire et que je me suis désensibilisée :hesite:
    En tout cas l'émoi qui l'entoure m'étonne presque, sur quelle planète vivent les gens :lol:
     
    Lucieloukim, So_Weird, BeeWilde et 7 autres ont BigUpé ce message.
  7. Pix-elle

    Pix-elle
    Expand Collapse

    Personnellement, je n'avais pas besoin de cette photo pour me retourner le coeur. J'ai un petit gars de 3 ans à la maison et il me suffit de le regarder en pensant à toutes les horreurs qui arrivent à d'autres comme lui dans le monde pour fondre en larmes...

    Mais en mettant de côté cet aspect émotionnel, que penser de la publication de la photo ? J'aurais été le parent survivant d'Aylan, je n'aurais pas supporter cet étalage du corps de mon fils, c'est juste absolument horrible d'imaginer sa petite dépouille reprise pour faire pleurer dans les chaumières et pour provoquer des débats dans des salles remplies d'hommes/femmes en costume ou tailleur. Et pour le coup, je trouve le montage absolument choquant, bien plus que la publication de la photo originelle.

    Après il est vrai que notre société utilise des images "choc" depuis des décennies. Clémence a parlé de la jeune fille couverte de napalm mais il y en a d'autres, bien d'autres... A une époque, elles étaient réalisées par des photographes professionnels et non par des smartphones de personnes anonymes, et étaient plus souvent considérées comme un acte politique, un acte d'information. Maintenant, on appelle cela du voyeurisme, du sensationalisme... C'est certainement vrai pour de nombreux médias, mais l'est-ce pour tous ? J'aime penser que certains utilisent encore des images "choc" à bon escient, avec un but honorable, mais c'est vrai que malgré cette pensée, j'imagine l'horreur que vit ce père qui n'a pas fait son deuil, ne le fera peut-être jamais, et qui voit le corps de son petit bout placardé, diffusé, imprimé et vendu un peu partout...
     
    babooz92i, Serpillère, Madeline et cie et 24 autres ont BigUpé ce message.
  8. Saiwen

    Saiwen
    Expand Collapse

    Je ne remettrai en aucun cas en cause les choix de la rédaction pour cet article, qui est de qualité et bien écrit. Là dessus, c'est vraiment du très bon job comparé à ce que j'ai pu constater sur la toile. Les arguments sont bien amenés.

    Maintenant une chose, légèrement plus juridique : quel est le respect de l'article 16 et 16-1-1 du Code civil, à savoir le respect de la dignité humaine, ainsi que celle des personnes décédées dans la publication de la photo de cet enfant ?
    Je ne suis pas en train d'étendre le débat sur les conditions de vie des migrants. Ce n'est pas le but de mon propos, et je tiens à mettre clairement les limites dans ma question. Je parle surtout du fait que cette photo ait été reléguée par tous les médias. On nous montre une photo d'un cadavre d'enfant.
    En dehors de ce que cela implique au niveau de la prise de conscience (ou non) des personnes, est-ce que le sensationnalisme n'est-il pas en train créer une certaine dérive ? Est-ce que les médias, parce qu'ils se fondent sur les conditions de vie des migrants, ne sont-ils pas en train, par les nouveaux moyens de communication, de faire perdre de l'ampleur à certains textes fondamentaux tels que le respect de la dignité humaine ? Est-ce que le droit à l'information n'est-il pas en train de prendre le dessus, comme on a pu le constater parfois avec le respect de la vie privée ? Certes, la dignité humaine est une autre dimension, mais bon ... (On est toujours sur la photo hein, pas sur les conditions de vie ^^)

    Je m'interroge simplement et j'espère que concernant uniquement les médias et la photo, des madz pourront me répondre.
     
    -poule-, Songi songi, Ghost wind et 14 autres ont BigUpé ce message.
  9. Malf

    Malf
    Expand Collapse
    J'ai capturé tout les pokémons !

    Bon je sais que mon point de vue va probablement me valoir les foudres de tout le monde. Milles excuses d'avance mais de toute façon on ne peut pas tous être toujours d'accord.
    Je ne suis pas pour le fait d'acceuillir des réfugiés. Avant de pousser des hauts cris, lisez ce que j'ai à dire.

    Suite à un accident de travail je me retrouve handicapé, je change de boulot parce que mon patron est le pire mysogine que je n'ai jamais vu mais malheureusement je me fais renvoyer durant ma période d'essais. Première fois que je rebossais depuis le handicap, je n'ai pas su m'adapter assez vite.
    Je me retrouve donc handicapé, sans travail, sans aucune aide. Je paye comment mon loyer, mes factures ? Je mange comment ?
    Le chomage ? J'ai démissionné de mon ancien travail. Les aides pour personne handicapée ? Un an d'attente ?
    Je fais quoi dans un mois ou deux ? Je serais une personne en plus dans notre quotas de sdf ?
    Je suis handicapé du travail et notre état n'a rien à me proposer.

    On meurt de froid en France comme on meurt à la guerre dans d'autres pays.

    Alors oui c'est bien de secouer les français pour qu'ils sortent de l'indiférence mais il faudrait déjà que les soucis que l'on a chez nous soient résolus.
    Vous pouvez me traiter d'égoïste si vous voulez mais je vais probablement me retrouver aussi démuni que ces personnes. Moi je vais migrer où ?
    Le point de vue que j'ai est probablement celui d'une partie de ces 56%, ceux qui sont dans une merde trop noire, ceux qui ne peuvent même pas aider leurs propres enfants et qui ne voient pas comment ils pourraient aider ceux des autres.
    Ce serait comme une injustice d'aider d'autres personnes alors qu'on est déjà là dans le besoin. Ce serait méprisant de dire que l'on a des problèmes qui ne sont pas aussi importants. Dans tout les cas on risque d'y perdre la vie.
     
    MilkyCakeOh, WinterFaye, Nicolas KMG et 2 autres ont BigUpé ce message.
  10. Aamu.

    Aamu.
    Expand Collapse
    L'Âme d'un dragon

    En publiant ces photos on dépossède cet enfant de 3 ans du respect auquel il a droit, même mort. Il n'a rien demandé, surtout pas d'être érigé en symbole par des gens nés du bon côté de la mer.
    Et bordel le monde va si mal que ça pour devoir montrer ce genre de photos pour que les gens aient des sursauts de conscience et d'empathie ?!
     
    Serpillère, -poule-, Monies et 42 autres ont BigUpé ce message.
  11. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

    Ah mais je te rejoins entièrement sur ce point ! Et je regrette profondément qu'on en soit arrivé là (collectivement). Encore une fois, ça fait des années que ça dure, et les alertes n'ont cessé d'être donnée cette année, avec un rappel constant de l'augmentation du nombre de réfugiés, et de victimes... Oui, c'est absolument écoeurant qu'on ait besoin de la photo d'un enfant mort pour en prendre conscience (Encore une fois, je parle collectivement. Je sais qu'individuellement, plein de gens n'ont pas besoin de ça.)

    Désolée pour la question de savoir si tu avais lu l'article jusqu'au bout, c'était une vraie question (beaucoup de gens choqués par cette photo ferment les onglets des pages où elle apparaît).

    Oui. Malheureusement...
     
    Triphosphate, Shiera S, Jimmie. et 2 autres ont BigUpé ce message.
  12. MayuraTama

    MayuraTama
    Expand Collapse

    @Cleos J'allais répondre mais je crois que tu as tout dit :P

    PS : @Clemence Bodoc Oui, j'ai lu l'article jusqu'au bout. J'ai pour principe de ne pas commenter si je n'ai pas lu l'article jusqu'au bout (surtout si c'est pour faire une critique). :langue:
     
    Ghost wind, Cleos et Clemence Bodoc ont BigUpé ce message.
Chargement...