Challenge films madmoiZelle 2017

Sujet dans 'Forum Cinéma / DVD' lancé par Imago, le 8 janvier 2017.

  1. Hurrem

    Hurrem
    Expand Collapse

    21 - Un film classé parmi la liste des meilleurs films de tous les temps
    Le Voleur de bicyclette, de Vittorio De Sica (1948)
    Présentation de Sens Critique : "Antonio Ricci part à la recherche de celui qui a volé sa bicyclette, son seul espoir pour retrouver du travail et nourrir sa famille."
    L'histoire se passe en Italie de l'après-guerre. Antonio est un père de famille pauvre, qui, après deux ans de chômage, retrouve un boulot de colleur d'affiches, mais il lui faut absolument une bicyclette pour garder son emploi. Sauf qu'il se la fait voler pendant son premier jour de travail :gonk:. Donc le film retrace l'enquête d'Antonio et de son fils pour retrouver le voleur, et son vélo.
    Ce film est considéré comme le chef d'oeuvre du néoréalisme italien, mouvement qui se veut plus proche de la réalité. Il a été tourné dans les rues de Rome et avec des acteurs non-professionnels.
    J'ai bien aimé ! Déjà parce que j'aime le réalisme, et aussi la relation père-fils que j'ai trouvé intéressante et touchante.

    29 - Un film qu'on dit feel good
    Vice-Versa
    C'est adorable :puppyeyes:
    "Aujourd'hui va être une belle journée qui va devenir une belle semaine qui va devenir une belle année qui va devenir une belle VIE !"
    Je l'ai regardé en anglais, Joy avec la voix d'Amy Poehler c'était parfait !

    40 - Un film inspiré de faits réels
    Au nom du père, de Jim Sheridan
    C'est l'histoire d'une énorme erreur judiciaire survenue en Angleterre en 1975, quatre jeunes irlandais sont accusés d'être responsables d'un attentat à la bombe dans un pub à Guildford (c'est pour ça qu'ils sont connus sous le nom de The Guildford Four). Tout ça se passe dans le contexte du conflit entre l'Irlande du Nord et l'Angleterre, et du coup ça m'a donné envie de lire plus de choses sur cette période de l'histoire.
    Comme toutes les histoires d'erreurs judicaires, c'est révoltant de les voir accusés à tort, sans arriver à se défendre et écrasés par le système judicaire anglais (parce qu'ils sont quand même restés quinze ans en prison avant d'être innocentés).
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
    Le film se concentre sur Gerry Conlon (qui avait 21 ans au moment des faits), incarné par Daniel Day-Lewis :jv:, et sur son père, qui est accusé de complicité. Emma Thompson (géniale comme d'habitude <3) joue la super avocate qui se lance dans la défense des Conlon, et qui bataille pour rétablir la vérité.

    41 - Un film d'animation d'un petit studio
    Colorful, de Keiichi Hara
    Résumé de SC : "Un esprit gagne une deuxième chance de vivre à condition d'apprendre de ses erreurs. Il renait dans le corps de Makoto, un élève de 3ème qui vient de mettre fin à ses jours. L'esprit doit endurer la vie quotidienne de cet adolescent mal dans sa peau. Avançant à tâtons, s'efforçant de ne pas reproduire les fautes de Makoto, il va finalement découvrir une vérité qui va bouleverser son existence."
    Coup de coeur <3, c'est beau et émouvant. Même si les thèmes abordés sont difficiles, j'ai trouvé que l'histoire donne quand même de l'espoir :tears:. J'ai beaucoup aimé Pura-Pura, l'ange qui doit guider l'esprit qui a investi le corps de Makoto.

    50 - Fais-toi plaiz, choisis le critère !
    J'ai pioché dans le reste de la liste pour le challenge 100 et j'ai choisi : Un film d'animation asiatique
    Le Château ambulant (Hayao Miyazaki)
    Je suis en pleine période japonaise dans ma vie XD je viens à peine de me mettre aux mangas et animes, et j'ai l'impression de découvrir tout un univers. Je suis partagée entre ":dowant::dowant::dowant::dowant: mais c'est trop bien comment j'ai fait pour vivre jusque là sans avoir découvert tout ça:caprice:" et "j'avais vraiment pas besoin de ça, ma vie sociale va encore prendre un sale coup :facepalm:"
    Donc je crois que regarder enfin un film de Miyazaki était un passage obligé.
    Et c'était génial ! :paillettes:
    Je sens que je vais regarder tous les films du studio Ghibli...

    Bilan : 10/50 :joy:
     
    Rosenrot_, Tippi, Brocoli. et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  2. Imago

    Imago
    Expand Collapse
    My heart was made for bleeding all over you

    Trop longtemps que j'ai pas fait le point :sweatdrop:

    6. Un film avec un monstre - ici - Miss Peregrine et les enfants particuliers
    43. Un film dont tu seras fière de parler au prochain repas de famille tellement il fait intello : Les amours imaginaires
    96. Un film que tu as déjà vu et que tu aimerais revoir : Kingsman

    Nouveaux :
    51. Un film d'animation asiatique Le vent se lève
    23. Un film avec l'actrice/l'acteur qui fait frémir ta culotte Manchester By The Sea (CASEY AFFLECK MON AMOUR <3 trop de charisme en une personne)
    37. Un film dont la BO déchire Lalaland (bon en vérité je trouve qu'elle est sympa sans déchirer non plus mais je voulais mettre ce film quelque part :rire:)
    3. Un film avec un chiffre dans le titre - ici - Seven (WHAT'S IN THE BOX ?!)

    Faut que je refasse un point avec les autres films que j'ai vus mais dont j'ai pas réfléchi au classement, mais bon mon avancée est pas folichonne :crying:
     
    Rosenrot_, Tippi, Into The Wild et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  3. Sunflowers

    Sunflowers
    Expand Collapse
    Boom boom boom boom

    Je vais déjà essayer de faire le challenge 50 même si je ne suis pas sûre du tout d'y arriver, parce que cette liste est trop cool :caprice:

    7. Un film qui se déroule dans l'espace : 2001, Odyssée de l’Espace
    37. Un film dont la BO déchire : La La Land
    44. Un film avec une super-héroïne/un super-héros : Lego Batman, Le film :supermad:
     
    Léona B. et Hurrem ont BigUpé.
  4. juhliette7

    juhliette7
    Expand Collapse
    Femme d'Hayley Williams. Et de Marie Avgeropoulos. Et de Lauren Cohan. Oui.

    Bon, c'est parti ! :supermad:

    1. Un film dont le titre est un prénom : Jackie
    3. Un film avec un chiffre dans le titre : 21 grammes
    6. Un film avec un monstre : Quelques minutes après minuit
    12. Un film dont le rôle principal est tenu par un enfant : My Girl
    14. Un film dont l'actrice/l'acteur a été obtenu le César du meilleur espoir : Je vais bien ne t'en fais pas (bon, c'est la 154ème fois que je le vois mais on le compte quand même :jv:)
    20. Un film avec un seul mot dans le titre : Samba
    23. Un film avec l'actrice/l'acteur qui fait frémir ta culotte : Nocturnal Animals (Jake :culotte:)
    33. Un film nominé aux Oscars 2016 : Lion
    35. Un film sur la famille : Papa ou maman 2 (oui, bon...)
    37. Un film dont la BO déchire : La La Land
    55. Un film avec un personnage LGBTQ+ : Moonlight
    61. Un film avec des étudiants : Grave
    65. Un film sur la maladie mentale : Split
     
    #40 juhliette7, 11 mars 2017
    Dernière édition: 11 avril 2017
    Rosenrot_ a BigUpé ce message
  5. Gustache

    Gustache
    Expand Collapse
    .

    Je me lance... en retard... donc j'essaye de me rappeler quels films j'ai vu depuis le 1er janvier... Ca va me revenir tout doucement...

    Mon véritable "objectif" pour cette année est de voir au moins un film par semaine... (petite joueuse héhé)


    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    Rosenrot_ a BigUpé ce message
  6. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Prout prout ... me voilà ! :)

    J'ai découvert une ou deux séries qui m'ont accaparée depuis un mois, donc j'ai un peu lambiné sur les films.

    16. Un film qui ne prend les femmes pour des quiches : West side story
    J'avais vu ce film à 16 ans sur Youtube, dans une qualité épouvantable et sans vraiment parler anglais et je me souvenais de quelques chansons. C'est un très beau film, j'adore les séquences musicales et la trame est bien celle de Roméo et Juliette, ça fait très plaisir à mon âme de littéraire. Un grand classique.

    America reste en tête mais j'aime aussi beaucoup celle-là :
    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !

    24. Un film dont l’action se déroule sur 24 heures ou moins - ici - Barcelona Summer Night
    Une sorte de Love actually espagnol cheap, pleins de bons sentiments mais on s'attache peu aux personnages. Joli mais assez vite oublié, juste ce dont j'avais besoin le jour-là.

    33. Un film nominé aux Oscars 2016 : Moonlight
    Je pense que comme tout le monde, j'ai été émue et éblouie par la qualité de l'écriture des personnages et la mélancolie qui se dégage de ce film :puppyeyes:
    Les couleurs et les lumières sont tellement parfaites et l'Oscar est bien mérité.

    40. Un film inspiré de faits réels : Lion
    Très joli drame, je m'attendais à quelque chose de basique et simple comme les Américains savent si bien le faire, mais la première heure qui se consacre à l'errance de ce petit garçon en Inde m'a vraiment touchée et montrait (avec délicatesse) des aspects de l'Inde qu'on a tendance à retrouver dans Zone Interdite. Quelques très beaux moments, j'ai bien aimé et pleuré comme un bébé à la fin - je m'en doutais, qu'ils m'auraient :yawn:

    42. Un film politique : Loving
    Joli drame là aussi, le personnage de Mildred Loving joué par Ruth Negga, est absolument fabuleux et j'ai été contente de voir une histoire si belle. Les sentiments sont tus ou si peu dits mais l'amour déborde de ce film, ça fait un bien fou <3

    66. Un film avec une histoire d'amour qui pue pas le cucul la praline : Quand Harry rencontre Sally
    La petite histoire autour du visionnage de ce film, c'est que j'ai donné mes plaquettes et que comme c'est un peu long, on nous donne un PC à l'hôpital et on nous colle un film d'1h30-2h, histoire qu'on soit bien sages, comme à la maternelle :cretin:
    J'ai bien aimé le film, je comprends pourquoi c'est un grand classique parce qu'il est drôle et cool et que Harry et Sally sont deux personnages entiers que j'aime beaucoup. Quelques ressors un peu usés et certains trucs ont vieilli (notamment les relations hommes-femmes, il y a biiiiien des passages misogynes).

    76. Un film indé américain : American honey
    Gros gros coup de coeur pour ce film :jv:
    Tout était parfait, la BO, l'héroïne (Star, sa ténacité, son innocence, son refus de la malhonnêteté <3), le panel de personnages, une vision forte de l'Amérique ...
    J'ai trouvé le film très fort et très courageux.


    84. Une parodie : Swiss Army Man
    Sur les conseils du Fossoyeur de Films qui a lancé le nom de ce film dans une de ses chroniques ET parce que je suis tombée dessus aujourd'hui sur Netflix, j'ai regardé ce film avec Paul Dano et Daniel Radcliff.

    Le pitch est super simple : au moment où il va se pendre parce qu'il est paumé, seul et abandonné sur une île (#pasdebol), Hank (Paul Dano) voit un cadavre sur la plage (Daniel Radcliff). Du coup, il décide de ne plus se suicider et va trainer le cadavre, qui va progressivement revenir à la vie, pendant tout son voyage pour rentrer chez lui.
    (je ne vous en dis pas plus, c'est presque déjà trop)

    Je crois que c'est ma plus grande claque dans la tronche depuis un moment :yawn::yawn::yawn:
    La première séquence est un pur sketch, c'est de l'anthologie tragi-comique. Il faut passer les 20 premières minutes, pendant lesquelles on se demande ce qu'on est en train de regarder et se laisser porter par la démence de ce film, qui est en fin de compte doux-dingue, drôle et absurde. La BO est géniale, les deux héros sont aussi fous l'un que l'autre, ça fait du postulat de départ qui est triste (et cliché : c'est un vrai film de "l'homme VS la nature" façon The Revenant/Seul au monde etc.) un truc complètement secondaire pour se concentrer sur la bromance des 2 personnages.

    C'était génial, je le conseille à tout le monde :top:

    Je vous mets la bande annonce ici, mais elle spoile massivement, j'aime pô :drama:
    (j'y suis allée en mode YOLO sans trailer ni rien :lol:)

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #42 Léona B., 13 mars 2017
    Dernière édition: 31 mars 2017
    Rosenrot_, Sunflowers, Synalèphe et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  7. Sunflowers

    Sunflowers
    Expand Collapse
    Boom boom boom boom

    Je rajoute :

    3. Un film avec un chiffre dans le titre : 500 days of Summer
    16. Un film qui ne prend les femmes pour des quiches : 20th Century Women <3
    35. Un film sur la famille : Captain Fantastic <3
    53. Un film dont le personnage principal est un ado : The Spectacular Now
    57. Un film primé de l’Oscar du meilleur film dans la décennie 1990 : American Beauty (j'avoue je triche un peu, il est sorti en 1999 mais il n' a eu l'Oscar qu'en 2000 :cretin:)

    Et je triche un peu en utilisant les catégories du challenge 100 alors que j'espère déjà en regarder 50, mais bon, mon but c'est quand même de regarder des films et de pas trop me prendre la tête :nod:
     
  8. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Prout prout ... me voilà ! :)

    2. Un film sans histoire d'amour : Split (#LOL)
    Moi qui adore certains films de Night Shyamalan (Le Village <3), j'ai été subjuguée par celui-ci et littéralement scotchée à mon siège. La tension est incroyable.
    (tout le monde a déjà tout dit sur ce film donc voilà)

    15. Un biopic : The lost city of Z
    Gros coup de cœur, sans doute parce que je ne savais pas à quoi m'attendre étant donné que la filmographie de James Gray ne s'était jamais approchée de ce genre de sujet. Beaucoup de séquences splendides, de personnages intéressants et une fin chouette.

    29. Un film qu'on dit feel-good : Amour et amnésie
    Héh, bon, on va pas refaire l'histoire du cinéma avec ce film (qui a ses limites d'un strict point de vue féministe) mais c'est rigolo et divertissant et en prime j'adore Drew Barrymore :cretin:

    30. Un film dont l'acteur est aussi chanteur : Logan
    Ouaaaah, le meilleur X-men de toute la série :oo: Un vieux western impitoyable avec ses personnages vieillissants ou abimés, beaucoup de zones grises sur l'histoire des X-men et des scènes d'action justifiées qui valent vraiment le coup d'oeil, j'ai kiffé. J'aimais pas trop les autres Wolwerine que je trouvais un peu con-cons, celui-là est vraiment chouette.

    31. Un film que tu es sûr.e d’adorer : Grave
    Je me doutais que j'allais adorer ce film, je ne pensais pas qu'il me ferait autant flipper. La musique est au poil (j'ai reconnu The Do au tout début :dowant:) et ajoute plusieurs fois à l'atmosphère angoissante et étouffante du film. J'ai été pas mal surprise que les 2 premiers tiers soient plus consacrés à l'école (le bizutage dégueu entre étudiants véto) qu'à la question du cannibalisme en soi, mais c'est toute cette partie-là qui m'a en fait fait le plus peur. C'est un film que je trouve vraiment osé et pas forcément facile d'accès (faut y aller, quand même) mais tellement tellment beau, dur, ironique :jv: (mais c'est souvent gênant)


    64. Un film avec des animaux comme personnages principaux : Closet monster
    La bande-annonce est pas tip-top par rapport au film (je préviens si jamais ...) alors que ce petit film indé à un ton si particulier et un sujet intéressant - le passage à l'âge adulte et les relations avec ses parents. Les personnages sont vrais et touchants et le fait que le hamster parle avec le personnage principal (surtout pour le vanner) ajoute une petite touche comique sympa. C'était vraiment joli.

    75. Un film sur un anti-héros : Une fiancée pas comme les autres
    Grosse surprise.

    Début de la parenthèse. En fait, quand je fais le bilan tous les mois, j'ai l'air tout le temps surprise mais c'est parce que je ne regarde les bande-annonces que d'environ 20% des films que je vais voir, j'aime pas me faire spoiler. Fin de la parenthèse.

    Étant donné le pitch de départ (Ryan Gosling est seul et triste et s'achète une poupée gonflable qui lui sert de copine), j'avais très peur que ça vire au graveleux +1000. Je vous le donne en mille : pas du tout. C'est vraiment une comédie dramatique tendre et jolie sur la solitude, sur le fait d'être bizarre, inadapté, peu sociable et de chercher sa place dans une société qui n'est pas faite pour soi. L'amour et la solidarité qui se dégagent de ce film sont juste stupéfiants, c'était sacrément feel-good :cupidon:


    J'en suis donc à 26 films en 3 mois, si je continue sur ma lancée, je suis capable de le faire ce challenge ! :banana:(ne parlons pas du nombre de séries que j'avale en plus :yawn:)

    Au fait, @Emi - Poppy tu le fais ou pas ? (je t'attends au tournant :twisted:)
     
    Rosenrot_, Tippi, Hurrem et 1 autre membre ont BigUpé ce message.
  9. Emi - Poppy

    Emi - Poppy
    Expand Collapse
    Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, mais le refus de savoir.

    @Léona B. Je le fais mais je pense pas à me faire des récap après avoir vu les films... ! Je m'y mets! J'en suis à déjà 15 héhéhé :frotte:
     
    Léona B. a BigUpé ce message
  10. Léona B.

    Léona B.
    Expand Collapse
    Prout prout ... me voilà ! :)

    @Emi - Poppy Faut poster ici, histoire qu'on sache ce que tu vois. Tu pourrais inspire moults admirateurs/trices :cretin:
     
    Tippi a BigUpé ce message
  11. Tippi

    Tippi
    Expand Collapse
    Élevée en plein nerf

    Les genTes c'est trop bizarre j'avais posté ici (entre Sunflowers et Léona B.) mais mon post a tout bonnement disparu :dunno: Bon du coup je reviendrai donner ma liste prévisionnelle partielle + avec les films déjà vus :happy:

    @Léona B. Tes petites critiques me donnent trop envie ! (même pour des films par lesquels spontanément je n'aurais pas été tellement tentée :d)
     
    Léona B. et Rosenrot_ ont BigUpé.
Chargement...