Chansons impressionnantes

Sujet dans 'Forum Musique' lancé par Cygnus, le 3 juin 2011.

  1. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

  2. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Génial ce nouveau topic !
    Jacques Brel me fout la nostalgie comme c'est pas possible : la voix de ce mec me transporte. Dernièrement en classe, j'ai bossé sur le thème "villes et pays en chansons" et j'ai fait découvrir le plat pays du même Brel et Brest de Miossec. Nous étions 36 dans la salle et je crois que je n'ai jamais ressenti une telle émotion : le temps semblait suspendu pendant les 5 mn d'écoute. Certains de mes élèves ne les connaissaient ni l'une ni l'autre, et je sais que certains sont allés écouter d'autres titres par la suite.
     
  3. Domila

    Domila
    Expand Collapse
    Accrochée a son ordi

    Je vois tout à fait ce que tu veux dire. Moi, c'est Amsterdam qui me laisse toujours toute tremblante à la fin... y a pas à dire, Brel c'était un grand monsieur.
    Je reviendrai éditer quand j'aurai plus d'idées.
     
  4. azertg

    azertg
    Expand Collapse
    J'aime la bière et les frites.

    Brest de Miossec.
    Monochrome de Yann Tiersen & Dominique A.
    Manteau jaune et Versailles de Raphael.
    Spiracle de Soap&Skin.
    Chanson de toile d'Emilie Simon.
    Les marquises de Jacques Brel.
    Les yeux de ma mère d'Arno (si vous voulez n'en écouter qu'un, écoutez celui-là).
    Rope dancer de Machiavel.

    J'en ai encore beaucoup d'autres, du classique notamment, je reviendrai sûrement.

    Je ne sais pas si ce que je ressens en écoutant ces chansons provient de la musique en elle-même, ou d'une association de plusieurs choses (état d'esprit lors de la première écoute, météo, ambiance,...). Elles sont toutes différentes, elles sont d'époques différentes, elles ont une histoire différente.

    Celle qui m'impressionne le plus est probablement Monochrome. Je l'ai écoutée sur un cd, sans connaître les titres. J'étais fascinée, je restais des heures assise sur le carrelage en l'écoutant en boucle, je pleurais à n'en plus finir.
     
  5. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Comme Spiracle, j'aurais pu citer Chanson de Toile d'Emilie Simon. Mais la chanson qui me fait le plus frissonner reste tout de même Haïti d'Arcade Fire. Je vais passer pour une barge en disant ça, mais on ressent réellement toute la douleur et la violence présentes dans les paroles...
    Ah oui, j'allais oublier Street Spirit de Radiohead.
     
  6. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Je ne sais pas si ça rentre dans le sujet, mais il y a cette chanson de Tryo que je ne PEUT PAS écouter...
     
  7. gilda

    gilda
    Expand Collapse
    Mélange instable

    Je vous défie de ne pas avoir la chair de poule devant ça !
    Cette chanson fait tout ressortir chez moi, je pleure presque à chaque fois que je l'écoute...
     
  8. Cléante

    Cléante
    Expand Collapse
    statu quo

    Je ne peux plus écouter Colchiques dans les prés sans avoir envie de pleurer depuis que ma grand-mère est décédée il y a quelques mois, puisque c'était "notre" chanson. Et je ressens toujours une certaine nostalgie quand je l'entends. Même chose pour Loin du froid de décembre du dessin animé Anastasia.

    Sinon, je citerais :
    - Enjoy the silence, Depeche Mode
    - Into my arms, Nick Cave. Je suis restée "paralysée" la première fois que je l'ai entendu. Elle est magnifique, le clip aussi.
    - Como estais amigos, Iron Maiden.
    - Cette version du Kyrie Eleison. Je ne suis pas chrétienne mais j'adore.
    J'en oublie plein, je reviendrais...
     
  9. Theana

    Theana
    Expand Collapse
    Until the very end ϟ

    Ces deux-là font partie de ma liste.
    Il y a aussi la BO de Pirates des Caraïbes, particulièrement He's a Pirate qui me transporte littéralement ailleurs, et One Day qui me met les larmes aux yeux.
    Et puis Turning Tables d'Adele. Cette fille vit tellement ses chansons qu'on ne peut qu'être emporté.
    Et She Night d'Indochine aussi, je ne saurais pas vraiment expliquer pourquoi.

    Ensuite, il y a les chansons liées à des moments de séries ou de films qui m'ont énormément touchée :
    - In the Sun de Joseph Arthur (fin alternative de La Mémoire dans la Peau qui est à mon sens une des plus belles scènes de ciné que j'ai pu voir. Je sais, c'est bizarre.)
    - Winter et Brand New Day de Joshua Radin (épisodes de Dr. House et de Scrubs)
     
  10. Caracallas

    Caracallas
    Expand Collapse

    Je vais tenter de ne dire que celles qui me viennent immédiatement en mémoire.

    In the backseat d'Arcade Fire, je crois que je ne peux même pas expliquer ce que me fait ressentir cette chanson, c'est la douleur lumineuse du refrain qui me paralyse complétement.

    Le générique de fin du film Gladiator, Now we are free chanté par Lisa Gerrard. Globalement, tout ce qu'elle fait me donne des frissons, elle à cette manière unique de chanter la douleur, sans avoir besoin d'utiliser les mots : Sanvean, Amergin's Invocation, In Exile, Who we are to say ( Ça me frustre énormément qu'elle soit si peu connu, d'ailleurs, et que souvent, on attribue Now we are free à Enya...)

    The Bitter Earth / The Nature of Daylight de Dinah Washington et Max Richter, deux œuvres totalement séparés à la base réunie dans une chanson absolument magnifique. J'étais si mal quand je l'ai découverte, que je l'ai écouté encore et encore, et j'y ai trouvé tout ce qui me faisait tellement mal.

    Le trio Wake, Kettering et Sylvia de l'album Hospice de The Antlers. Parce que c'est un album sur le deuil, sur la maladie et sur l'autre qui part. Il a été très important pour moi.

    The Lighthouse d'Interpol, parce que les premières notes éveillent tellement de chose...

    Et ce passage de la Symphonie numéro 3 de Gorecki ( la Symphonie des Chants Plaintifs)
     
  11. Cygnus

    Cygnus
    Expand Collapse
    Sous-marin

    Et Rue des cascades, aussi. Pour le film, aussi (La vie rêvée des anges).

    Et je viens rajouter le merveilleux My weakness de Moby...
     
  12. AnonymousUser

    AnonymousUser
    Expand Collapse
    Guest

    Plainsong de The Cure.
    Some kind of nature de Gorillaz (le refrain m'a fait un truc de malade la première fois que je l'ai écoutée, et sa continu).
    Of moons, birds and monsters de MGMT (je ne comprenais quasiment rien de ce qu'elle racontait, mais j'avais des frissons, puis j'ai vue les paroles, et...pas de mots).

    Je crois que repasserais

    EDIT: Pieces of What de MGMT...comment ai-je pu l'oublier, elle est sublime, mais je l'écoute très peu, elle soulève trop de trucs en moi que je ne m'explique pas. Bref <3
     
Chargement...
Sujets similaires
  1. Lord Griffith
    Réponses :
    14
    Affichages:
    2419
  2. freedOom
    Réponses :
    5
    Affichages:
    890
  3. pinkgirly
    Réponses :
    3
    Affichages:
    1064
  4. Voodoo_Virgin
    Réponses :
    30
    Affichages:
    3176