Charlie Hebdo, une semaine après : la nation panse ses plaies

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Clemence Bodoc, le 14 janvier 2015.

  1. Clemence Bodoc

    Clemence Bodoc
    Expand Collapse
    Rédactrice en chef
    Membre de l'équipe

  2. ClairClairon

    ClairClairon
    Expand Collapse
    Haha oui en effet! ^^

    La Turquie censure la Une de Charlie Hebdo alors que son premier ministre défilait ce dimanche. Cette hypocrisie m'étouffe.
     
    MookieA, Brookie, Ghost wind et 7 autres ont BigUpé ce message.
  3. Azeban

    Azeban
    Expand Collapse

  4. loumma

    loumma
    Expand Collapse
    Un conseils n'écoute jamais une chansons de la reine des neiges avant un examens, c'est fatale

    @ClairClairon
    Je pense que pour la censure en Turquie, il faut aussi se mettre de leur point de vue : la majorité de la population est sous la loi islamique. Il y a beaucoup de fanatique qui s'attaquerait à eux si ils publiaient les articles en intégralité. Et tout le monde n'a pas le courage de publier des articles qui risque de menacer sa vie. Je trouve déjà énorme le fait qu'il "ose" publier la moitié du Charlie hebdo. Personnellement je gueulerais plus sur les américain et Fox news qui qualifie certains quartier de Paris comme "pro-terroriste" en montrant des vidéo d'émeute de 2005, en disant que les quartiers sont bannissent les non-musulment et que la police ne fait rien. ça, c'est de la désinformation.
     
    Mlleex a BigUpé ce message
  5. ClairClairon

    ClairClairon
    Expand Collapse
    Haha oui en effet! ^^

    @loumma C'est vrai que je ne connais pas bien la politique de la Turquie, donc il m'est assez difficile de te répondre. Pour moi il faut savoir aussi "assumer" (le mot est mauvais mais je n'en trouve pas d'autre) ces actes et lorqu'on défile pour une cause il faut savoir la soutenir. Mais comme je l'ai dit je suis surement très mauvaise pour juger!
    @Euki Cette marche "officielle" est assez rageante et je pense qu'on n'est pas au bout de nos surprises. J'espère simplement que les politiques français et les médias sauront lancer les vrais débats : l'éducation et le traitement de l'information, au lieu de se réfugier dans des retranchements faciles et polémiques comme la protection nationale.
     
    AncienneMembre_35 a BigUpé ce message
Chargement...