Cheveux arc-en-ciel : mode d'emploi et entretien

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Virginie, le 20 mai 2014.

  1. Virginie

    Virginie
    Expand Collapse

  2. Wanderlust

    Wanderlust
    Expand Collapse
    Bookworm solitaire.

    Je crois qu'on peut mettre de l'auti-jaunissant sur les cheveux bleus, type soin pour cheveux gris (Dessange a aussi un produit comme ça pour les blondes décolorées) pour éviter qu'ils dégorgent ou virent vert/gris trop vite, non ?

    J'ai déjà fait violet, bleu, rose et le bleu est très difficile à faire avec Stargazer, donc j'essaierai Manic Panic la prochaine fois :3
     
  3. Brifon

    Brifon
    Expand Collapse
    Energie à revendre

    Je viens faire ma chiante, mais il y a une différence entre hydratation et "nourrissage", que ce soit pour la peau ou pour le cheveu !

    L'huile de coco ne va "que" nourrir le cheveu, autrement dit apporter du gras. Les premiers temps, ça peut suffire, surtout sur un cheveu décoloré/méché/coloré, bref un cheveu en souffrance.
    Mais ensuite, il peut arriver ce qu'on appelle une saturation : le cheveu est gorgé de gras, il n'arrive plus à l'absorber. A programme, cheveux qui cartonnent et qui collent (aspect gras en bonus, miam !), même après plusieurs shampooings !

    Le cheveu a avant tout besoin d'EAU ! Ce qui est bien, en alternance avec les bains d'huiles, c'est de faire des masques à base d'ingrédients qui hydratent le cheveu.
    Par exemple :
    - crème fraîche
    - miel (ou sirop d'agave, mais le miel c'est mieux)
    - huile végétale de votre choix (à savoir qu'il n'existe que 3 huiles végétales qui pénètrent vraiment au plus profond du cheveu : l'huile d'avocat, l'huile d'olive et l'huile de coco, basta !)
    Vous mélangez bien, et vous appliquez 1h maxi (30min c'est le mieux). Attention, la crème fraîche a tendance à donner une mauvaise odeur en se réchauffant, donc n'hésitez pas à rajouter des huiles essentielles (lavande ou ylang ylang par exemple).

    Voilà, et si en plus vous évitez les shampooing et après shampooing bourrés de silicones (qui donnent l'illusion d'un cheveu pas trop mal mais qui étouffent le cheveu sans jamais le nourrir ou l'hydrater, empêchant par là de profiter des bienfaits des masques, bains d'huile et autres).

    C'était ma minute chiante, je m'en vais !
     
    althiss a BigUpé ce message
  4. Mona Lise.

    Mona Lise.
    Expand Collapse
    Etat larvaire

    Six ans à les décolorer avec des produits cheap, les recolorer à l'envi...
    Et y a six mois j'ai dû tout couper façon pixie, 4cm de tif kikou. Alors...

    Vraiment, faites l'étape décolo chez le coiffeur.

    Parce que les cheveux de paille c'est JAMAIS vraiment loin (merci la décolo), et quand je vois maintenant la bonne santé de mes veuch, je me dis que c'était quand même bien laid d'avoir des cheveux d'un rose magnifique, certes, mais aussi rèches qu'une brosse à chiottes. Et incoiffables sans produits et brushing et lisseur à la fin. Donc moches le jour d'après, ternes, et gras parce qu'il faut pas trop les laver.


    Maintenant, c'est décidé, ce sera un ombre hair quand ils seront aux épaules et là-dessus je mettrai de la couleur semi-permanente...
    Plus de cheveux blancs pour mettre de la couleur, parce que déjà, ça les abîme, en + si vos cheveux sont trop abîmés ils se gorgent de pigments ABSURDES et vous finissez avec des reflets verdâtres ad vitam eternam sur vos pointes.

    Quand je pense à tous les bouts de cheveux que je perdais :d bon ça valait le coup parce que c'était drôle, mais quand je re-regarde je me dis, faut vraiment insister sur le fait que des cheveux c'est beau quand c'est sain, et qu'en + de s'entretenir à mort, faut aussi voir le côté pratique (aka vouloir du rose pastel sur du noir).

    (Je vous parle en tant que revenante, après vous faites ce que vous voulez :d mais le pixie c'est lent, lent, lent à faire repousser... :sad:)
     
  5. Ahvana

    Ahvana
    Expand Collapse
    I'll cut your little heart out cause you made me cry

    Oh cool :paillettes:
    Je suis pas vraiment rousse mais rouge/rose (burgandy crazy color et rubine de la riché) et je pensais passer le peacock blue (acheté par erreur) par dessus alors c'est parfait si ça me donne du vert :puppyeyes:
     
  6. Ahvana

    Ahvana
    Expand Collapse
    I'll cut your little heart out cause you made me cry

    @tattoome Ah mais pareil pour la décoloration, j'avais vraiment peur et en fait ça n'a rien fait à mes cheveux.
    Sinon j'allais éditer pour dire que rouge/rose + bleu = violet (:cretin:) donc je peux oublier le vert :gonk: mais bon je tenterai quand même.
     
  7. Firstnamelastname

    Firstnamelastname
    Expand Collapse

    Je suis passée par toutes les couleurs, mais la plus difficile à garder reste le blanc BLANC.
    Pour obtenir le blanc, c'est un processus très difficile, 3 décolorations achetées au Monop' (GROSSE ERREUR) étalées sur 2 semaines : je suis passée par tous les stades les plus affreux sur l'échelle de l'orange à jaune pipi. Puis je suis passée par un ami coiffeur qui a su me les ressusciter avec les bons produits et la bonne manière de les poser (conseil : même si vous allez au Shop Coiffure pour chercher vos produits, faites-vous toujours décolorer chez le coiffeur et pas chez vous, vos cheveux vous diront cimer).
    Il faut ensuite bien les entretenir, shampoing bleu (rayon 3ème âge), masque à tous les shampoings. Mais l'expérience qui m'a fait dire non à la drogue des cheveux, c'est un séjour à la plage. Le sel, le sable, le vent. Mes cheveux sont devenus verdâtres et à la fin des vacances j'avais des mèches de 2cm sur la tête, j'ai du tout couper et revenir à ma couleur normale, châtain clair.

    Plus jamais.
    Ou alors en hiver, si ça loupe, les bonnets sont nos amis.
     
  8. Mona Lise.

    Mona Lise.
    Expand Collapse
    Etat larvaire


    Exactement ça <3
    (Le rose perso ça partait + vite)
     
  9. Hilly

    Hilly
    Expand Collapse
    Team Tonks

    J'ai toujours entendu dire que l'huile de noix de coco aidait à faire dégorger la couleur!? Peut être que je me trompe? :dunno:

    Sinon en ce moment je suis rouge. J'utilise un shampoing pour cheveux colorés, un shampoing avec pigments rouges et du crazy color de temps en temps pour raviver la couleur (y'a des endroits qui déteignent plus vite que d'autre)
     
  10. FancyJake

    FancyJake
    Expand Collapse

    Non c'est le lait de coco qui fait dégorger les couleurs, pas l'huile :)
     
  11. Hilly

    Hilly
    Expand Collapse
    Team Tonks

    ah ok :cretin: j'osais plus mettre mon soin à la noix de coco :cretin:

    du coup je vous met une photo de mes cheveux, comme ça, pour le plaisir :shifty:

    Ce contenu n'est visible que par les membres validés. Rejoins-nous ou connecte-toi !
     
    #11 Hilly, 20 mai 2014
    Dernière édition: 20 mai 2014
  12. Shield

    Shield
    Expand Collapse
    Guest

    Chez certaines personnes, l'huile de coco fait dégorger aussi! Mais bon, c'est quand même un super soin.

    Sinon c'est peut-être pas totalement inutile de rappeler que si on n'a pas les cheveux blonds, il faudra s'y prendre à plusieurs reprises pour arriver à un blond clair, et qu'il vaut mieux y aller progressivement (sur plusieurs semaines/mois) histoire de ne pas trop abîmer ses cheveux mais surtout... son cuir chevelu (oui parce que le cuir chevelu, c'est de la peau, quand ça brûle, ça fait vraiment mal :shifty:.)

    Et sinon, justement, l'huile de coco est intéressante en soin "avant décolo" justement (on décolore direct dessus après l'avoir laissée poser plusieurs heures).

    Et sinon, c'est possible de jouer avec les pigments. Si la première coloration est un bleu qui tire sur le vert mais qu'on veut un bleu plus vif, ne pas hésiter à rajouter du violet dans le bleu qu'on utilise à la seconde colo.

    Enfin, que ça soit le coiffeur ou qu'on le fasse à la maison, une décoloration, c'est du peroxyde, ça abîme forcément les cheveux de manière irréparable; tout ce qu'on peut faire, c'est limiter les dégâts.
     
Chargement...