Chronique de la French Girl en voyage #7 - La colocation

Sujet dans 'Réactions aux articles' lancé par Dede la frenchie, le 4 juin 2012.

  1. Dede la frenchie

    Dede la frenchie
    Expand Collapse

  2. Camdon

    Camdon
    Expand Collapse

    J'aime énormément tes récits :jv:

    Quand j'étais en coloc en Angleterre, la proprio vivait dans l'appart' et donnait des leçons aux filles c'était insupportable (nous étions 4 filles, sans compter la chambre où il y avait un couple d'une trentaine d'années), on ne pouvait pas ramener de monde pour dormir, surtout pas des garçons, j'ai eu droit à d'interminables leçons de morale sur le fait de se respecter, de faire attendre le gars, de ne pas coucher le premier soir etc... Elle prenait le rôle d'une seconde maman en fait, c'était insupportable, les conseils qu'elle nous donnait étaient assez vieillots, de plus, je porte une alliance qui appartenait à ma grand mère et elle me disait qu'à cause de ça je pouvais passer à côté de garçons qui seraient reboutés par cela et me croiraient réellement mariés (cela ne m'est jamais arrivé^^). Dans le fond, c'était gentil de veiller sur nous mais mes autres colocs avaient plus de 23 ans si je me rappelle bien (j'en avais 18 à l'époque) et on s'en sortait très bien avec les garçons. Mais cela reste de très bons souvenirs, je m'amusais beaucoup avec une coloc qui venait du Kenya, on rigolait beaucoup.
    Mais j'ai des copines qui ont eu des mauvaises expériences en coloc à Londres, deux notamment qui louaient une chambre dans une maison et c'était assez sale, il y avait un homme qui les effrayait, plusieurs fois il est venu taper à leur porte la nuit sans raison, une fois il est même venu nu, elles ont eu de belles frayeurs, il devait être insomniaque (ou ivre..).
    Et un coloc italien vivait dans une grande coloc à Londres avec plein de français qui faisaient la fête tout le temps, il y avait de la musique à fond jour et nuit c'était assez épuisant pour lui :s
     
  3. Dorothy

    Dorothy
    Expand Collapse
    Gaga Oulala

    De mon côté, j'ai fait 2 colocs à l'étranger.
    Dans la première, j'étais avec une autre française, une irlandaise et une espagnole avec qui je me suis super bien entendue, et aussi une chinoise qui restée cloîtrée dans sa chambre même pour manger, et une brésilienne qui est restée 3 semaines et que je n'ai jamais vu :shifty:
    Et dans ma seconde coloc, il y avait 3 français, une malaisienne, une allemande et deux chinois.

    Très bonne expérience la coloc à l'étranger !! Goûter à la cuisine de tout le monde, et passer de loooongues soirées à comparer les cultures... :Pff:

    (juste une remarque sur l'article, j'ai l'impression que tu dis "sarkozyste" comme si c'était un défaut, je ne trouve pas ça très fin. Il aurait suffit de dire qu'elles n'avaient pas les mêmes opinions politiques que toi... Cela dit c'est ton article, tu racontes ton ressenti et ton vécu avec tes mots. Mais ça m'a perturbée :red:)
     
  4. Gioanna

    Gioanna
    Expand Collapse
    Dragibussophile

    je suis vraiment de plus en plus déçue par cette chronique... alors c'est vrai j'en attendais bcp, peut-être trop car j'adore les voyages et découvrir de nouvelles cultures.
    Mais je trouve qu'il n'y a jms de fond dans ces articles, il faut aller plus en profondeur ! dans cet article on a juste l'impression d'avoir une liste de colocation, on n'apprend rien ! on sait juste que la coloc américaine bois du coca et mange des chips.... et la suédoise par exemple ? pour avoir été en Suède, il y a énormément à dire sur cette culture et leur mode de vie. Je suis actuellement en erasmus à Barca et je vis avec une catalane en coloc, j'aurais plein de choses à raconter sur nos différences de mode de vie si je faisais un tel article.

    C'est bête parce que l'idée de base de cette chronique était bien.
     
  5. Balto

    Balto
    Expand Collapse

    Moi, je veux bien que tu racontes :d
    Et moi, je raconterais ma vie avec une allemande !
     
  6. Lady Pirate

    Lady Pirate
    Expand Collapse
    If you know what I mean

    Je suis actuellement en colocation avec 2 Chinoises et je m'estime heureuse car l'année s'est très bien déroulée ! On se connaissait déjà un peu avant d'emménager ensemble, donc je craignais que peut-être ça entraînerait des tensions entre nous mais non. J'ai juste un peu plus découvert leurs défauts, comme le fait qu'elles ne soient pas pros du ménage (elles partagent toutes les deux une chambre où la poussière s'entasse pas mal...), que l'une soit une vraie loque toujours fatiguée alors qu'elle n'a que 24 ans et ne fait rien de ses journées, que l'autre manque affreusement de délicatesse, tape donc presque des pieds en montant les escaliers et a la fâcheuse tendance à claquer la porte...

    Ce qui pouvait me déranger sinon, mais c'est vraiment dérisoire, c'est qu'elles sont très à cheval sur l'hygiène de vie (à part le ménage). C'est-à-dire qu'elles ne mangent jamais trop tard parce que ce n'est pas bon pour la digestion, ou bien la cuisine où il faut absolument des légumes, etc... Et hop ! Moi à côté, je mange tous les soirs à 22h, me couche à 5h, sors tout le temps. Ca me dérangeait dans le sens où j'avais l'impression d'être mal jugée sur mes habitudes.

    Mais au final, ça importe vraiment peu. Ce n'est pas comme si on s'était déjà engueulées ou si on avait eu des histoires d'argent. On a juste des rythmes de vie totalement différents, parce qu'elles sortent très peu voir leurs amis (en revanche elles passent du temps au téléphone, wow...), et sont casanières.

    La coloc' touche à sa fin puisque fin juin, nous partons toutes. Je n'ai aucun regret et suis même ravie d'avoir vécu cette expérience !
     
  7. elou

    elou
    Expand Collapse
    Guest

    Je vais entamer ma première coloc à l'étranger au mois de septembre et je suis curieuse de voir ce que ça va donner. J'avais choisi en France de prendre un appart seule ayant des doutes sur ma capacité à vivre avec quelqu'un d'autre mais en partant à l'étranger on a une vision totalement différente, notamment car on perd ses marques et on se retrouve tout à coup seul dans un pays inconnu.
    Mais pour autant j'ai hâte de voir ce que ça va donner et je suis curieuse de voir mes colocs, car je ne les choisis pas c'est la résidence qui tente de "matcher" les profils divers et variés des postulants pour les apparts.

    We'll see !!
     
  8. Gioanna

    Gioanna
    Expand Collapse
    Dragibussophile


    justement je pense à faire un petit article sur mon semestre à barca, avec aussi ce qu'on peut y faire, voir, manger ^^ j'y réfléchis !
     
  9. Pantoufle

    Pantoufle
    Expand Collapse
    Reine Sperme des Neiges

    J'ai été deux mois en coloc à Londres avec 3 italiennes et 1 italien (ma proprio était également italienne mais était en déplacement quand j'étais là), ça s'est très bien passé, mais ils parlaient assez mal anglais, et moi pas italien, du coup nos échangés étaient limités. Mais ça me convenait complètement, j'avais l'impression d'avoir beaucoup d'espace et d'indépendance, tout en sachant que mes colocs étaient là si j'avais un pépin.
    C'était mon premier long séjour à l'étranger, et j'avais absolument voulu me mettre en coloc pour ne pas angoisser toute seule.
     
  10. Edolie

    Edolie
    Expand Collapse
    Accro au Coca-Cola.

    Moi, ce que je me demande, c'est comment on fait pour trouver une coloc' à l'étranger ?
     
  11. Balto

    Balto
    Expand Collapse

    C'est pas plus difficile qu'en France. Il suffit de trouver le bon site.
    Par exemple, wg-gesucht en Allemagne, loquo en Espagne...
     
  12. Dede la frenchie

    Dede la frenchie
    Expand Collapse

    Bon ben me sens bien conne avec cet article maintenant, parce que je viens d'apprendre que le douchebag canadien est en fait décédé depuis septembre....

    Ca ne m'étonne qu'à moitié mais ça fait toujours bizarre de savoir qu'une personne avec qui tu as vécu pendant 5 mois a fini si tragiquement!

    Bref paix à son âme en espérant qu'il ne fasse pas chier ses colocs dans l'au-delà!
     
Chargement...